Un skate électrique 100% DIY avec une Raspberry Pi ou un Arduino

Imaginez que pour rentrer à l’université de vos rêves, entre autres choses, on vous demande de créer un truc avec une Raspberry Pi. C’est exactement le scénario vécu par Tim Maier, un jeune homme qui en a profité pour construire un skateboard électrique de A à Z tout seul comme un grand.

L’objet n’est pas parfait, outre la rigidité du skate on y découvre de nombreux défauts liés à son aspect prototype, mais il est tout de même totalement fonctionnel et permet donc de rouler sans se fatiguer.

A l’aide d’une manette Wii, le skate est piloté en passant par une Raspberry Pi qui indique au moteur électrique comment fonctionner. Sa vitesse de rotation, ses accélérations ou le moment où s’arrêter. Manette et carte Raspberry Pi communiquent ensemble en Bluetooth pour pouvoir actionner le moteur en toute liberté.

skate électrique

Tim Maier n’a malheureusement pas publié d’autres détails sur sa création, il faut donc se contenter de cette courte vidéo que m’a envoyée Eric pour comprendre son projet.

En creusant le sujet, qui m’intéresse pas mal à titre perso, je suis tombé sur d’autres fondus qui ont tenté la même aventure du skate électrique maison. Au final, il y quelques ressources disponibles en ligne, dont une qui m’a tapé dans l’oeil avec une carte Arduino UNO, la C’monboard.

skate électrique

Là, le projet est un peu plus détaillé, on utilise un smartphone pour communiquer en Bluetooth avec le skate1 au travers d’une Arduino. La carte pilote ensuite le moteur pour  entraîner la roue via un contrôleur de vitesse.

skate électrique

Les informations sont plus nombreuses et des éléments à imprimer soi même en ABS sont disponibles même si je ne suis pas fan de la création finale, cela ouvre des pistes plus stables pour commencer ce genre d’assemblage.

Si l’idée vous intéresse, pour piloter un skate, une caisse à savon ou autre, je ne peux que vous conseiller de jeter un oeil du côté d’Instructables ou pas mal de projets du genre sont présentés. Certains sont très aboutis, abordables mais nécessitent  forcément des compétences assez importantes (soudure, impression 3D) complexes pour être mis en oeuvre. C’est le cas de ce modèle de longboard qui ne coûte “que” 300$ à fabriquer, qui peut accélérer à 32 Km/h et qui propose jusqu’à 10 Km d’autonomie. Ce dernier modèle se passe de toute carte programmable mais il est probablement possible de mixer les deux idées pour faire un projet encore plus abouti.

Enfin, si le côté électronique du pilotage ne vous intéresse pas mais que vous rêvez d’une caisse à savon pour vous ou pour un enfant, vous ne pouvez pas passer à côté du Vikart. Un petit kart électrique, simple, pas cher à construire et totalement documenté.

Notes :

  1. Ce qui n’est pas une bonne idée, arrêter un moteur via une interface tactile est tout sauf sécurisé et le risque de casser son smartphone en roulant est énorme
10 commentaires sur ce sujet.
  • 25 août 2016 - 11 h 58 min

    Super le Vikart ^^
    J’ai dejà l’accu , l’ESC et la batterie que je voulais utiliser pour un autre truc ! Je vais tenter l’aventure :)

    Répondre
  • 25 août 2016 - 12 h 36 min

    @Pierre Le Vikart à l’air très sympa. Merci pour le lien.

    PS : J’adore “De quoi peindre/decorer le vikart (rappel : rouge -> +4km/h)” même si en ce moment ça serait plutôt “argent -> +4km/h”

    Répondre
  • 25 août 2016 - 13 h 55 min
  • ano
    25 août 2016 - 18 h 49 min
  • 25 août 2016 - 20 h 03 min

    Le projet est un one shot et les sources sur github sont suffisantes pour le reproduire. Par contre, ce n’est intéressant que pour ceux qui ont déjà une framboise qui traîne dans un tiroir: je suis sur ce type de construction depuis quelques années et au final, j’ai pris un ESC (contrôleur de vitesse électronique)déjà fait, programmable et flashable (updates)pour 17€. Économiquement, c’est moins cher que d’acheter le PI, mais bien sur ça n’est pas excitant du côté pédagogique/DIY.

    Répondre
  • 25 août 2016 - 20 h 08 min

    @Pierre: si tu est intéressé, recherche les vidéos de Enertion board et va sur ESK8.com, tu y trouveras de quoi étancher ta curiosité ! La communauté du Eboard ressemble d’ailleurs à celle de Minimachines, curieuse, entraidante et prête à faire partager ses expériences/connaissances.
    Tu as aussi la chaîne Youtube de Vlad Pomogaref, lycéen qui a gagné le prix de science de son bahut avec ses eboards -il en est à son sixième, en fibre de carbone cette fois.

    Répondre
  • 26 août 2016 - 0 h 01 min

    @bodo1332: Je vais aller voir tout ça ! Merci :)

    Répondre
  • 26 août 2016 - 19 h 26 min
  • 28 août 2016 - 12 h 34 min

    et encore mieux y a une communauté / forum français sur les eskates electriques : e-sk8.fr !

    Répondre
  • 28 août 2016 - 15 h 57 min

    Hey Mac Fly !!!! ça marche pas sur l’eau !!! ( B. Tanen )

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *