Il faut sauver le soldat Chromebit (ou pas)

Drôle de nouvelle, un petit tour d’horizon des revendeurs français suite à l’annonce de la sortie imminente de la Chromebit et le bilan est assez lourd. Aucun revendeur ne veut de cet engin. Cette clé capable de transformer n’importe quel écran en un engin sous ChromeOS est t-il une si mauvaise idée ?

Il y a peut être une sirène d’alarme qui retentit, en ce moment, dans les bureaux de Google, la marque s’apprête en effet à lancer en France sa clé HDMI qui embarque ChromeOS qui est capable de transformer n’importe quel écran en solution équivalente à un Chromebook.

Chromebit

Problème, personne n’en veut. Aucun revendeur Français ne veut stocker ce produit. A l’annonce hier du tarif Français de la Chromebit, 119 € euros dans l’hexagone avec une date de sortie prévue sous 2 semaines maximum, la clé n’a suscité aucune question ni aucun remous chez les revendeurs. Aujourd’hui, après avoir fait le tour des différentes grosses crèmeries du marché, je reviens totalement bredouille.

La question la plus commune, que tous les revendeurs m’ont posé, c’est: “La Chromebit ? Qui va acheter ça franchement ?”. A 119€, personne n’a de vision sur le public censément intéressé par la clé de Google.

“Moi j’ai un smartphone android, avec une connexion 4G et Wifi, je vais pas coller une clé sur la télé de mon hôtel pour regarder mes emails !” me dit un responsable achat d’une grande enseigne. Et c’est vrai qu’entre le Wifi payant des hôtels et la possibilité que la télé de la chambre n’aie pas d’entrée HDMI disponible, l’offre de Google n’est pas forcément bien taillée pour un usage classique de ce type de clé.

Minimachines.net 2015-03-31 19_21_23

On pourrait dire la même chose des clés HDMI classiques sous Android, Linux ou Windows, mais la dimension plus locale de leurs ressources logicielle en font des éléments plus exploitables en cas de wifi médiocre par exemple.

Autre soucis des revendeurs, la peur de “brouiller” l’offre actuelle des Chromebook avec un produit “complexe” à expliquer. C’est la pire période pour lancer ce type de produit atypique. Tout le monde est sur les dents. “On répond à des centaines de mails supplémentaires chaque jour”, me confie un responsable achat. Pas le temps de rajouter des questions sur un produit où “on gagne rien”.

Le pire est la phrase répétée en boucle par tous mes contacts “Qui va acheter ça ?” et de comprendre que le boulot d’évangélisation du produit n’a pas été fait par Google ni par Asus. Pas de mise en avant du produit, pas d’explications de son intérêt et aucune présentation à la presse. La Asus Chromebit est même positionnée entre l’outil à tout faire pour particuliers et comme une machine professionnelle pour être employée comme affichage numérique. Un positionnement entre deux chaises qui ne va aider à séduire ni les uns ni les autres.

Prévu pour dans deux semaines en France, il n’y a aujourd’hui aucun revendeur Français qui souhaite le stocker pour le commercialiser. Sans stock, pas de ventes et un flop probable pour une minimachine qui n’aura alors jamais eu sa chance.

28 commentaires sur ce sujet.
  • Cid
    24 novembre 2015 - 12 h 32 min

    en même temps… Qui l’aurait acheté ? :D

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 12 h 48 min

    Comme tu l’as signalé dans le précédent billet sur cette petite bête : “Google destine plutôt ce produit au monde Pro”. Pour le coup, cela reste un produit de niche pour les grandes enseignes, et n’a que peu de chance d’avoir un intérêt grand public.

    D’ailleurs, regarde ici, pourtant avec un lectorat assez geek : ton précédent billet sur le sujet n’a attiré que 6 commentaires à cette heure. Si ce n’est pas un signe que cela intéresse peut de monde (ne pas oublier que les geeks sont quand même parfois les amplificateurs d’achats potentiels auprès de leur entourage).

    Pour ma part, la quasi totalité des hôtels que j’ai pus fréquenter ces derniers temps offrent quasi tous la même configuration d’implantation des TV mises à disposition : soit dans une niche, soit fixée au mur. Les prises HDMI, impératives ici, ne sont quasiment jamais accessibles. Sans parler du fait qu’il faut trimbaler un clavier/souris, voir un clavier et une souris, plus éventuellement du stockage supplémentaire… Et quand, comme moi, on essaie de voyager le plus léger possible, le smartphone accompagné d’une tablette sont largement suffisant pour se tenir informer, jouer un chouïa, regarder quelques vidéos, etc…

    Par ailleurs, on nous rabat sans cesse les oreilles avec le Cloud… Oui, et bien moi dans mon entourage geek comme non geek, c’est l’unanimité : beurk, beurk, beurk !!! Pas une personne ne l’utilise couramment. Nombreux sont ceux qui l’on utilisé à l’occasion de telle ou telle opération de promo, et/ou pour voir ce que c’était et si cela pouvait servir, mais passé la découverte… c’est vite remplacé par des clés usb et/ou du stockage amovible. Le Cloud n’est plus alors employé que comme dépannage au cas où il n’est pas possible de faire autrement.

    Enfin bref, en terme grand public, je ne crois pas plus à cette Chromebit qu’au Chromebox, Chromebook, etc…

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 13 h 09 min

    @Mxte29Fr: Perso j’utilise le cloud pour faire de la sauvegarde de documents important pour moi (en plus de les sauvegarder dans quelques autres endroits, le but étant de multiplier les occurrences pour ne pas perdre le document).
    Pour le reste, pour le moment (et encore pour longtemps) je ferait tout pour éviter d’avoir mes document/informations uniquement en ligne et lié à un seul compte.
    Trop souvent je n’ai pas d’internet, ou celui-ci marche mal, trop souvent la 3g se transforme en Edge, trop souvent l’on ne sait pas ce qui est réellement fait des informations sur les documents chez les fournisseurs de service clouud …

    Aujourd’hui si je doit me déplacer en hôtel avec un produit HDMI je prend un cable et le le branche à mon PC/Ma tablette/ mon smartphone, mais je ne vais pas trimbaler une clé HDMI qui ne m’apportera rien.
    A la limite une clé miracast qui fonctionnera quelque soit l’hôtel (et son wifi avec ses limitation) et le pote/famille chez qui je vais me semble plus pertinent.
    Ce qui est dommage au final c’est que la chromecast demande une connexion wifi pour fonctionner, sinon une bête chromecast ferait aussi bien le travail que cette Chromebit.

    Franchement à ce prix jene vois pas qui ça pourrais séduire, surtout que pour quelques euros de plus tu a un PC ou une tablette.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 13 h 17 min

    J’avoue que je ne vois pas pas ce qui pousserais a payer 70€ de plus qu’une chromecast pour quiconque a déjà un smartphone android, ou l’acheter plutot qu’une clé PC.
    Après si les Chromebooks ont bien marché outre atlantique, il n’est pas étonnant que Google ait tenté le coup dans ce format aussi.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 13 h 20 min

    je me pose la même question sur le site mini machine qui se positionne sur des produits similaire en windows.

    Alors qu’une mini machine c’est tout simplement un smartphone.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 13 h 51 min

    Mon Chromebook je l’utilise tous les jours… La navigation internet est quand même bcp plus sympa que sur mon smartphone (One Plus) et ma tablette hybride (Asus T100)… Sans parler de la productivité…
    Je peux comprendre que Google ça fait peur par contre… et le Cloud encore plus… Je comprends aussi les revendeurs qui ne sont pas du tout intéressés par ce produit ! ça reste une niche (surtout pour Noël !)
    Le problème que j’ai avec cette Chromebit c’est son prix… 90 euros grand max j’aurais dit pourquoi pas…

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 14 h 09 min

    @titi: Ça veut dire quoi “se positionne” ?

    Répondre
  • Sly
    24 novembre 2015 - 14 h 38 min

    Allez, un petit effort, à 59€ peut être que ca marcherait, vu le prix d’une chromecast.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 16 h 34 min

    Vu le tarif, j’ai du mal à voir l’intérêt de la chose par rapport à un ChromeBook. L’encombrement ? S’il faut emporter un clavier et une souris (à ajouter au coût du Chromebit) le gain est vraiment minime, en particulier pour un usage “sédentaire” (dans une pièce avec un écran) non-garantie (accessibilité/disponibilité des prises HDMI et USB).

    Mes 0.02 cents

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 16 h 47 min

    Et le Digital Signage, ça peut être une solution mais qui reste encore “niche”.

    Répondre
  • to
    24 novembre 2015 - 17 h 13 min

    Ben pour faire tourner de la video demonstration sur salon c’est quand meme pratique, un ecran perché, une clé et hop. si on peut coupler a une interface “souris sur mon smartphone” type synergy, c’est encore mieux. Donc oui pour un vrai pro ca peut etre pratique.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 17 h 36 min

    Oui, quel public ?
    C’est petit mais faut un clavier, une souris, les cables… et avoir un écran (TV) qui sera pas forcément bien positionné…
    Bref, un laptop, une tablette, au moins, on n’est dépendant de rien et si on veut utiliser le grand écran de la télé, c’est possible…
    Et sinon, par rapport à une raspberry, quel avantage ? Le geek aura la carte SD qu’il veut…
    Bref, ce genre de clef, cela reste un produit de niche qui est coincé entre d’autres produits plus flexibles.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 17 h 38 min

    En meme temps… une box Android haut de gamme (8core 64 bit 2Go/16Go/ plein de ports) c’est 85€, et ca permet de faire beaucoup plus, que ce soit video 4k, jeux/emulation, ou apps Android classiques.
    A moins de vraiment vouloir un truc
    – mini (pour le transporter ? Autant prendre un portable non, sinon il faut transporter la télé ou prier pour qu’il y en ai une a l’arrivée ? Et le clavier ?)
    – et sursimplilifé donc limité (mais pas trop simple car quand meme a brancher)
    – et dépendant du Net, d’un clavier et ecran externes

    je vois pas l’interet de ce truc. Si c’est pour voyager, unportable, si c’est sédentaire, Android.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 17 h 58 min

    @to: Quel est l’intérêt par rapport à un ensemble Chomecast + Tablette ?

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 18 h 14 min

    J’achète mais pas à 119,00 € car à ce prix il ne se vendra pas et même au prix symbolique de 99,00 € je n’y crois pas et pourtant que je pense qu’il y a un public… On le trouvera peut-être en promo à 79,00 € d’ici quelques mois ? Pour découvrir l’univers Chrome OS.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 19 h 21 min

    De qui se moquent les revendeurs français? Comme d’habitude, ils voudraient s’en mettre un max dans la poche. Je signale en effet que la Chromebit est annoncée à $85 aux States (http://liliputing.com/2015/11/asus-chromebit-coming-soon-for-85-turns-any-tv-into-a-chrome-os-computer.html) et qu’en €uros ça fait 79,8 €. Cherchez l’erreur…
    À 80 €, je ne dirais pas non.
    C’est vrai que bien des TV d’hôtels sont anciennes voire encore en “cathodique” et que vous pouvez toujours chercher la prise HDMI ! C’est ce qui m’a fait reculer jusqu’à présent.

    Répondre
  • to
    24 novembre 2015 - 19 h 34 min

    @lionel, la chromebit peut tourner toute seule. Ex: je suis sur un salon, je pose des moniteurs avec des chromebit qui font tourner des trucs differents et avec mon smartphone je peux changer la demo ou faire de l’interactif sur l’ecran de mon choix.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 19 h 34 min

    @nettlebay: En général ils se moquent des gens qui comparent les prix US HT et les prix VF avec notre TVA et les diverses taxes spécifiques à notre cher pays. Ils se moquent également des gens qui comparent le marché Amérique du Nord avec le marché Français et ses normes :).

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 19 h 57 min

    @titi une mini machine n’est pas un smartphone, mais le smartphone peut être une mini machine.

    Dommage pour le chromebit, j’ai toujours trouvé le concept des clé hdmi intéressant (que ce soit sous windows, linux, android ou chrome os). D’ailleurs j’ai bien une gamestick :D

    Apres évidemment il faut en avoir l’utilité.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 21 h 27 min

    Je l’achèterais si … il y avait OK Google ;)

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 21 h 35 min

    @nettlebay:

    +20% de TVA l’ami !

    Répondre
  • 25 novembre 2015 - 14 h 18 min

    @to: La Chromecast également, c’est le principe. En tout cas c’est comme ça que je m’en sers chez moi pour afficher une vidéo sur ma TV : une fois lancée la lecture sur la Chromecast je peux faire tout autre chose sur mon smartphone.
    Après il y a l’option de streaming d’écran pour faire de l’interactif depuis un smartphone/une tablette.
    C’est sûrement moins confortable et puis ChromeOS n’est pas Android : pour certains types de documents c’est certainement mieux adapté.

    Répondre
  • 25 novembre 2015 - 14 h 57 min

    C’est mal vendu et surtout c’est bcp trop cher en Europe !!
    S’il le vendait au prix US (dans les 80€),il aurait peut-être sa chance…

    Répondre
  • to
    25 novembre 2015 - 15 h 51 min

    @lionel; la chromecast c’est pour la video, la chromebit c’est pour les applis, nuance ;)

    Répondre
  • 25 novembre 2015 - 20 h 08 min

    Perso j’étais intéressé par ce produit.
    Tout comme j’avais fait venir les 1ière chromebox des dev au US.

    mais à 120euros c’est beaucoup trop chers.
    je voyais plutôt un produit à 50euros.
    C’est le même hardware que certaine cle android à moins de 50euros.

    Répondre
  • bob
    26 novembre 2015 - 13 h 08 min

    Othon le Trisaïeul

    Répondre
  • 27 novembre 2015 - 10 h 01 min

    Si on se demande qui va acheter ça, il faut d’abord se demander à quoi ça sert. Evidemment l’usage chambre d’hôtel n’a pas de sens, il faut un clavier et une souris avec, on perd tout l’intérêt de la portabilité par rapport à un laptop ou une tablette. Il faut aussi arrêter de comparer ça avec une chromecast ou une box multimédia, ce n’est pas fait pour ça.
    Ca permet simplement de créer un poste de travail Chrome OS pour pas cher. Cet OS commence à devenir assez populaire aux US, notamment dans l’éducation, du fait de son absence de maintenance. Idem chez les personnes qui ont un usage d’un pc limité à internet, et qui n’ont pas besoin de la portabilité d’un chromebook.
    Enfin, les usages professionnels déjà cités, auxquels ont peut ajouter les postes de travail sédentaires légers sur base Google apps.
    Bref, ce n’est pas inutile, mais ce n’est pas utile à tout le monde pour autant !

    Répondre
  • 27 novembre 2015 - 12 h 47 min

    @Dim Leguique: Tout-à-fait d’accord…
    Personnellement, si c’était plus abordable, j’y verrais bien la possibilité d’en faire un mini-serveur pour un usage particulier (j’ai un vieil Eeepc 700 sous Linux que j’utilise comme serveur pour une webcam classique qui est ainsi transformée en Caméra-IP) mais je crains que cela ne soit pas possible avec ChromeOS. Et de toutes manières, un Raspberry conviendrait mieux pour un prix bien inférieur.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *