Meegopad T08, MiniPC Windows avec vidéoprojecteur intégré

La mode est aux videoprojecteurs, on commence à en trouver de plus en plus intégrés dans des machines. Après des modèles autonomes aux tailles réduites, on commence à en trouver dans des tablettes et, de plus en plus, dans des solutions de type MiniPC. C’est le cas de ce Meegopad T08.

Prenez un MiniPC sous Intel Atom Cherry Trail, ajoutez lui un Windows 10, une batterie pour être autonome et enfin un vidéoprojecteur DLP et vous obtenez cette proposition assez originale.

Meegopad T08

Le Meegopad T08 est un MiniPC classique mais plutôt bien équipé. La limite des 2 Go de mémoire vive est dépassée et les solutions proposées sont bien équilibrées. On retrouve un processeur Intel mais en deux parfums différents. Soit un Intel Atomx5-Z8300, soit un x5-Z8500, tous deux dissipés sans ventilateur. La mémoire vive peut varier de 2 à 4 Go et le stockage grimper à 64 Go de eMMC. Des composants corrects qui changent un peu des éléments habituels de ce type d’engins.

meegopad T08

Le reste est plus classique avec un Wifi de type 802.11b/g/n, du Bluetooth 4.0, deux ports USB dont un USB 3.0, un port MicroUSB 2.0, un lecteur de cartes MicroSD compatible avec les cartes 64 Go et un port casque et micro. La batterie est une 12000 mAh sans plus de détails sur l’autonomie proposée pour la machine en usage classique et en vidéo projection.

Là où la fiche technique change réellement, c’est quand on découvre que la connectique vidéo propose 2 ports HDMI, un en sortie et un en entrée de façon à pouvoir connecter des appareils HDMI sur le Meegopad T08.

La raison de cette entrée n’est pas spécialement liée à des fonctions de traitement de l’image par la machine, c’est que l’engin dispose d’un mini projecteur DLP intégré qui pourra être exploité par un autre appareil connectée dessus. Vous pourrez donc projeter depuis un lecteur Blu-ray, une console ou toute autre machine HDMI vers un mur en passant au travers du Meegopad T08.

L’autre intérêt étant de pouvoir vidéo projeter l’image de la machine elle même, ce qui la dispense d’écran. La définition maximale est un 1280 x 800 pixels avec 110 pouces de diagonale pour 400 Lumens. Avec ce type de solution, il ne faut pas s’attendre à un monstre de finesse ou de performance mais bien à un outil de travail et de loisir assez léger. Avec un MiniPC fanless et aucune pièce mécanique à bord, le MeegoPAd T08 peut également se poser sur une table basse et devenir un “petit” home cinéma pas désagréable si le vidéoprojecteur est au niveau évidemment.

Minimachines.net

A noter au passage que le Meegopad T08 propose une sorte de stylet permettant de transformer l’image projetée en un tableau numérique interactif. Une solution intéressante pour de nombreux usages éducatifs, de réunion ou autre.

Minimachines.net

Le système de clapet qui protège l’oeil du vidéo projecteur permet aussi de le surélever.

Dernier détail, le prix : La seule trace d’un tarif en ligne chez un grossiste parle de plus de 300$, prix d’achat en gros pour les modèles entrée de gamme. Un prix qui ne comprend pas la marge du revendeur et qui ne concerne peut être que les modèles classiques en 2 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage.

Source : Notebookitalia

8 commentaires sur ce sujet.
  • 24 novembre 2015 - 12 h 20 min

    c’est plutôt un vidéoprojecteur intégrant un mini Pc ;)

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 12 h 37 min

    Maintenant, le même (en Z8500 ou Z8700) sans projecteur, et je prends.

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 12 h 46 min

    En fait ce qui est le plus intéressant dans ce produit c’est la possibilité d’en faire un tableau numérique interactif.

    Le seul soucis c’est la puissance lumineuse … 400 lumens, il faudra absolument pouvoir fermer les rideaux et éteindre la lumière dans la salle pour pouvoir s’en servir :-(

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 13 h 15 min

    Pourquoi pas un chassis de netbook dont la partie écran serait remplacé par une dalle de verre toute bête ?

    “Ecran” ouvert, le projecteur envoie son image dans le bout de verre et l’on se sert de l’engin comme d’un netbook.

    “Ecran” fermé, le truc devient un PC de bureau qui projette son affichage et que l’on utilise avec clavier et souris sans fil … Hoplà !

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 16 h 07 min

    Sinon il y aussi le JmGO G1 qui est un smart projector sous android.

    Répondre
  • uko
    24 novembre 2015 - 16 h 14 min

    Je suis assez surpris qu’une telle machine puisse être fanless. J’ignorais que les miniprojecteurs pouvaient l’être, et la partie PC ne peut qu’ajouter à la chaleur dégagée.

    En usage normal à 500Lm, mon miniprojecteur led émet une chaleur suffisante pour que son ventilo d’une dizaine de cm de diamètre souffle à un rythme soutenu, et pour que la chaleur dégagée soit suffisante pour que je n’ose rien poser à moins de 30cm du souffle.
    J’imagine mal comment un boîtier passif peut dissiper tout ça + un coeur de netbook.

    @Lapinou:
    Bien pensé, mais:
    – La consommation d’un miniprojecteur est trop importante pour un netbook. Les pico sont bien moins intéressants et draineraient toujours la batterie bien plus qu’un écran normal.
    – Je ne suis pas certain de comprendre l’installation que tu suggères. Où serait le projecteur exactement, et comment projetterait-il sur l’écran du netbook ? Pour projecter sur la surface de l’écran face au clavier, il faudrait qu’il soit… au niveau du touchpad ? Quid de la frappe au clavier avec les doigts devant le projecteur ?

    Répondre
  • 24 novembre 2015 - 16 h 41 min

    @uko:

    Ben le projecteur, je le laisse au dos de la machine comme sur l’illustration, et par un jeu de lentilles je dévie l’image pour qu’elle s’incruste dans le verre quand il est déplié. Ce faisant, comme je projette une image bien plus petite, j’en profite pour réduire la consommation du bouzin, rien de plus simple ! :-)

    Je me mets au boulot et je transforme mon EeePC 900 de ce pas, hoplà !

    Répondre
  • uko
    24 novembre 2015 - 23 h 45 min

    @Lapinou:
    On attend tes photos ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *