IFA 2019 : Acer C250i, un vidéoprojecteur de poche

Ok il faudra de grosses poches mais quand même, le Acer C250i est un vidéoprojecteur pensé pour les nouveaux usages de ce type d’engin. La publication de vidéo issues de smartphones par exemple.

Prévu pour le début 2020 à un prix qui pique un peu, le Acer C250i se présente comme le premier vidéoprojecteur capable de s’ajuster aux contenus qu’on lui propose de projeter. A 539€ cette option fera sourire ou… grincer des dents.

On a eu beau dire et répéter aux gens de ne pas filmer en vertical avec leur smartphones, le format a par défaut incité les utilisateurs a saisir de cette manière leur engin pour capturer leurs plus beaux moments. Une fois l’anniversaire de tata Henriette capturé en 9/16eme, difficile ensuite de le diffuser sur un téléviseur allongé dans le sens inverse… et difficile de dire à l’assistance de pencher la tâte pour mieux apprécier l’intensif soufflage de bougie. C’est sans doute au retour d’un anniversaire de ce type qu’un ingénieur a eu l’idée du Acer C250i.

Acer C250i

Ce nouveau petit vidéoprojecteur portable fonctionne sur batterie et propose jusqu’à 5 heures d’usage. Son module de projection à LED est donné comme capable de diffuser 30 000 heures de contenu en 1920 x 1080 pixels. La lampe est performante avec un contraste annoncé de 5000:1 et une luminosité de 300 lumens. L’objet est également capable de diffuser du son avec un petit haut parleur de 5 watts.

Le Acer C250i propose un port d’entrée HDMI, un port USB Type-C, un port USB type-A et un lecteur de cartes MicroSDXC et même un port jack audio pour dériver le son vers un système plus performant. L’objet pourra ainsi lire des contenus de multiples sources : Ordinateur portable, console, lecteur optique mais également directement depuis une clé ou une carte… L’Acer C250i autorisera en outre une connexion sans fil pour diffuser des éléments directement depuis une source connectée.

Acer C250i

Mais c’est surtout grâce à ses fonctions originale que l’engin va séduire les utilisateurs de smartphones. Outre la possibilité de se servir de sa batterie interne pour recharger son appareil sur la route, le Acer C250i analyse et comprend quel type de vidéo vous diffusez. Ainsi, si vous avez filmé tata Henriette en mode portrait au lieu de saisir votre smartphone en mode paysage, le vidéoprojecteur diffusera votre oeuvre en gommant les grosses bandes noires autour de l’image. Si vraiment vous avez volontairement filmé en mode portrait votre selfie vidéo pendant que la pauvre Henriette crachait son dentier sur sa Forêt Noire en rigolant, là vous pourrez positionner le vidéoprojecteur debout pour qu’il diffuse votre oeuvre dans toute sa splendeur. 

Acer C250i

A noter que le design cylindrique mais parcouru de petites surfaces plates permet de positionner le vidéo projecteur dans le sens désiré pour projeter : Murs ou plafond par exemple. Bref, une bonne idée, une jolie réalisation mais peut être un tarif un peu élevé pour ce type de joujou ?

3 commentaires sur ce sujet.
  • 11 septembre 2019 - 14 h 15 min

    Avec la fixation Kodak juste où il faut. C’est sûr c’est cher. Mais les usages détournés font rêver.

    Répondre
  • 11 septembre 2019 - 16 h 34 min

    mmh… Je n’arrive pas à voir d’évolution significative par rapport à ce qui existe déjà depuis 2016 avec le Celluon PicoBit (https://www.celluon.com/picobit/)
    Si ce n’est un un gain de résolution (HD–> FullHD) et de batterie (2,5h –> 5H) au détriment de l’OS (Android Vs custom ?) et de la technologie (laser vs led)

    Répondre
  • 12 septembre 2019 - 0 h 09 min

    ”un tarif un peu élevé pour ce type de joujou”
    C’est bien là le problème.
    Acer nous le présente dans ses vidéo comme un jouet, un accessoire fun… mais le positionnement tarifaire est trop élevé pour le côté jouet/accessoire.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *