HP Mini-In-One : Un logement pour MiniPC dans un écran All-In-One

Avec le HP Mini-In-One, la marque crée une gamme d’écrans All-In-One capables d’accueillir des MiniPC de manière optimale. Une solution pour faire évoluer sa machine facilement ou échanger des postes…

L’idée de base du All-In-One est de proposer une unité centrale invisible puisqu’elle reste cachée à l’intérieur de l’écran de l’utilisateur. Une solution qui permet de diminuer l’encombrement d’un engin mais également de limiter les câbles nécessaires à l’utilisation d’un PC. Un All-In-One associé à des périphérique sans fil et un réseau Wifi ne demandera qu’un minimum d’espace face à une solution classique et un écran de taille équivalente.

2019-05-30 16_09_07-minimachines.net

L’idée de la gamme Mini-In-One est de proposer ce concept mais en permettant à l’utilisateur de changer facilement la partie logique de l’engin. L’écran sert d’affichage mais propose également un espace pouvant accueillir un MiniPC de la marque. HP indique que différentes gammes actuelles sont compatibles : les HP ProDesk et EliteDesk avec un processeur de 65 watts maximum sont compatibles.

2019-05-30 16_09_29-minimachines.net2019-05-30 16_09_36-minimachines.net

Un modèle dédié est également annoncé, le EliteDesk Mini G5 qui sera disponible sous Celeron G4930 et jusqu’au Core i7-8700 avec un maximum de 64 Go de mémoire vive et un stockage composé de 512 Go de SSD ou 2 To de disque mécanique.

2019-05-30 16_08_09-minimachines.net
L’idée est donc de pouvoir faire évoluer sa machine facilement en rachetant un MiniPC compatible mais également de pouvoir utiliser ce dernier facilement avec un autre écran comme une minimachine standard.

2019-05-30 16_08_18-minimachines.net

Le fonctionnement particulier de cette machine permettra en outre d’accéder plus facilement aux composants de l’engin. Plus facile pour faire évoluer la mémoire vive ou le stockage. Plus facile à entretenir ou à mettre à jour, en cas de panne on pourra échanger une machine problématique avec un engin de rechange.

2019-05-30 16_07_44-minimachines.net

La partie écran du HP Mini-In-One est un 23.8 pouces assez classique, sur un pied inclinable, qui sera vendu “nu”, sans MiniPC, à partir de 279$. L’écran IPS affichera en FullHD. L’objet dispose d’une paire d’enceintes stéréo et d’une webcam intégrée en 1920 x 1080 pixels avec un système d’obstruction physique. Des microphones sont disponibles pour assurer une bonne vidéo conférence. Un unique bouton permet d’allumer l’écran et le MiniPC et on retrouve des connecteurs sous l’écran pilotés par le MiniPC : USB, Ethernet, DisplayPort. 

2019-05-30 16_08_45-minimachines.net

La connexion entre la partie écran et le MiniPC HP se fait via une simple connectique USB Type-C classique. Les différents ports de la minimachine sont, quant à eux, visibles sur le côté de l’engin. On pourra donc ajouter facilement des périphériques USB ou ajouter un écran secondaire à la machine de base. 

2019-05-30 16_05_36-minimachines.net

Un MiniPC Zotac monté sur un support VESA au dos d’un écran

Super ? Pourquoi pas. Mais le format propriétaire de la machine pose un petit souci de liberté pur l’utilisateur. Si le format du Mini-In-One est idéal pour le monde de l’entreprise où il faut gérer un parc énorme de machines, il ne sera pas forcément adapté à d’autres structures. D’abord parce qu’il enferme l’utilisateur dans un format propriétaire. Ensuite parce qu’il est possible et facile d’obtenir presque le même résultat depuis des années avec un bête support VESA. Ce dernier, pensé pour pouvoir accrocher les écrans à différents supports ou directement sur un mur, offre la possibilité d’accrocher un MiniPC facilement. Avec un support généralement livré avec son MiniPC, on peut donc faire disparaitre son unité centrale en l’accrochant à son affichage. Si cette solution est évidemment moins esthétique avec des câbles apparents, cela coûte également beaucoup moins cher et permet de changer de machine et d’écran suivant ses besoins.

2019-05-29 18_15_17-minimachines.net

Cette offre d’HP apparaît également au moment où Intel annonce ses NUC Compute Element. Des cartes minuscules embarquant processeur, mémoire, stockage et module Wifi qui pourraient jouer un rôle équivalent à ce que proposent les MiniPC compatibles avec le Mini-In-One. Avec un emplacement d’accueil beaucoup plus compact, ils permettraient de proposer une solution, certes moins puissante, mais plus sobre et plus sécurisée que celle d’HP.

2 commentaires sur ce sujet.
  • Xo7
    30 mai 2019 - 19 h 43 min

    Surpris j’ai pensé que l’écran abritait un dock ou des ports de connexion mais il n’en ai rien, c’est juste un logement caché sous la pyramide ! Apparemment il faut aussi deux alimentations écran et PC. Le pied de l’écran est design mais il ne pourra pas cacher tous les câbles liés à la présence du PC…car malheureusement on ne peut pas tout avoir en filaire. Pour avoir un mini pc derrière un écran il me manque:
    – en façade écran, un déport du bouton de démarrage et 2 à 3 port Usb et lecteurs de cartes
    – et à l’arrière un support HDD ou SSD.

    En bricolant on y arrive mais payer plus cher, pour devoir à nouveau bricoler, je ne pense pas que la clientèle visée appréciera. Je peux me tromper car apple avec son marché d’équipement en parallèle et ces notes a rallonge y arrive bien.

    Répondre
  • Xo7
    30 mai 2019 - 19 h 45 min

    @Xo7: “ar malheureusement on ne peut pas tout avoir en filaire.” : en WIFI, pardon.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *