HP Envy Note 8, une tablette 8 pouces Windows 10 avec base arrière

HP pense aux monomaniaques, ceux qui ne veulent pas multiplier les machines outre mesure et souhaitent pourtant goûter aux joies de la tablette. Avec la Envy Note 8, la marque propose une solution mobile avec un dock clavier confortable.

Difficile de comprendre le sens de ce dispositif à première vue. Une tablette 8 pouces qui s’enclenche sur un dock clavier bien trop grand, cela parait être tout sauf une bonne solution. Et pourtant, à bien y réfléchir, il y a là une vraie réponse à une problématique de plus en plus fréquente.

HP ENVY 8 Note_right facing with keyboard and stylusLe format 8 pouces est, pour les aficionados de Windows, un bon moyen de retrouver leur univers dans un format confortable, capable de les suivre partout. La Envy Note 8 d’HP est en ce sens une solution très intéressante puisqu’elle offre un bon compromis de performances et de services dans un espace réduit.

7.7 mm d’épaisseur, un poids de 360 grammes et une diagonale de 20 cm embarquant tout ce qu’il faut pour fonctionner dans une utilisation mobile avec des composants internes bien équilibrés.

HP ENVY 8 Note_left facing with stylus

La tablette est construite autour d’un écran tactile IPS affichant en 1920 x 1080 derrière une dalle Corning Gorilla Glass 3. A l’intérieur, on retrouve un processeur Intel Cherry Trail Atom x5-8300 associé à 2 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage.

A 329$ avec un stylet actif, La HP Envy Note 8 se positionne donc comme un engin de mobilité, capable de prendre des notes, suivre des infos, surfer et divertir tout au long de la journée. Avec un lecteur de cartes MicroSD pour étendre ses capacités de stockage, elle permettra d’utiliser les logiciels phare de la galaxie Microsoft : Office, OneNote et consorts.

La tablette embarquera tout l’attirail nécessaire pour travailler en toutes circonstances : Un Wifi de type 802.11ac pour une connexion rapide à portée d’un point d’accès mais également du Bluetooth 4.0, un modem 4G/LTE et un GPS par défaut.

HP ENVY 8 Note_front facing

Un port MicroUSB permettra de connecter divers périphériques et un port jack 3.5 mm de brancher un casque. 2 capteurs photos sont également présents sur l’engin : Un 2 mégapixels en façade et un 5 mégapixels au dos. Le dock clavier sera la seule option proposée, portant l’ensemble à un total de 429$.

Ce dock est particulier puisqu’il correspond à un dock de machine 10 pouces et accueille donc une tablette 8 pouces comme perdue  au milieu de sa largeur. C’est un choix délibéré d’HP de renoncer à un clavier classique de tablette 8 pouces pour lui préférer un modèle plus conséquent, plus confortable et clairement moins mobile.

Avec ce dock, HP pense aux utilisateurs laissant un clavier à demeure et n’emportant avec eux que leur tablette. Une idée qui pourra séduire certains utilisateurs qui ne veulent transporter que le strict minium et qui retrouveront en mobilité le côté tactile pour se satisfaire d’un engin plus confortable en saisie une fois attablés à un bureau.

On peut cependant déplorer le fait que la marque n’ait pas poussé son idée jusqu’au bout. Le clavier est, par exemple, Bluetooth ce qui obligera à le recharger et à recharger la tablette séparément. L’utilisation d’un connecteur de type Pogo Plug aurait eu beaucoup d’avantages sur ce dispositif. Il aurait notamment permis de pouvoir recharger la tablette une fois en place sur le dock clavier.

Autre souci, l’ergonomie d’affichage. Si la frappe sera bien meilleure que sur un clavier adapté strictement à la 8 pouces, cela ne changera pas la qualité de l’affichage et la tablette est malheureusement dépourvue de port HDMI. Rendant ainsi la solution  un peu bancale. Non seulement le mode dock impose un angle unique de vision à la tablette mais il ne permettra pas de tirer tout le bénéfice d’une solution sédentaire.

Enfin, cela gomme l’usage du stylet actif, totalement inopérant dans ce mode sur dock. Impossible d’exploiter le stylet ou même le tactile confortablement dans ce mode.

Si le dock permet de glisser et fixer la tablette sur sa partie arrière, il n’offre pas assez de fonctionnalités pour faire mouche. Peut être que la marque parviendra à effacer ces derniers défauts dans une future version, ou à inspirer ses concurrents. En attendant, la  tablette seule, avec son modem 4G et son stylet actif sous Windows est intéressante, à condition de pouvoir se contenter d’une solution embarquant uniquement 2 go de mémoire vive et 32 Go de stockage de base.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 8 octobre 2015 - 19 h 34 min

    Je vois pas trop bien l’intéret du truc. Ce chenre de device de par sa nomadicité est obligatoirement protéger par un cover. Donc, enlever la protection à chaque pour l’insérer ds le dock sera vite fatiguant.
    Sinon, des infos sur la marque du digitizer? Wacom, NTrig ou Synaptic?

    Répondre
  • 8 octobre 2015 - 22 h 08 min

    L’usage ressemble à celui que je fais de ma HP Stream 7 et de mon clavier Sony PS3, sauf que ça m’a coûté bien moins cher (bon, j’ai un pouce en moins et pas de stylet actif, mais OSEF).

    Répondre
  • 9 octobre 2015 - 0 h 18 min

    Detail interessant, le clavier “porte” la tablette: on peut taper sur ses genoux.

    Ceci dit, j’ai un clavier logitech machinmachin (bon allez, un http://www.logitech.fr/fr-fr/product/multi-device-keyboard-k480)a 50€ mais en plastique qui fait pareil, avec selecteur pour se connecter a 2 ou 3 ordinateurs distincts, et des modes Android, PC et iOS, de tete.

    Encore un coup de minimachines qui m’a fait dépenser des sous ^^ mais je m’en sers.

    Répondre
  • 9 octobre 2015 - 9 h 02 min

    Cette petite Envy me fait grandement envie … Stylet, 4G, GPS, Full HD…

    Mais comme mentionné, la solution du dock en Bluetooth et donc sans connecteur dédié, ainsi que l’absence de port vidéo sur la tablette et, sauf erreur, pas de prise USB type C, m’oblige a ne pas considérer cette tablette comme idéale … dommage, vraiment dommage…

    Cela dit, dans quelques mois avec un bel ODR… 😃
    Je compte bien lire la bonne nouvelle sur minimachines.net un jour prochain 😃

    Répondre
  • 9 octobre 2015 - 10 h 30 min

    je corrigerai la phrase d’accroche ,
    un bon moyen de retrouver son univers favoris dans un format inconfortable

    ok je sort

    Répondre
  • 9 octobre 2015 - 11 h 51 min
  • 9 octobre 2015 - 12 h 11 min

    @Mrassol: J’en tire qu’une seule ligne c’est vrai : “Si le dock permet de glisser et fixer la tablette sur sa partie arrière” Est-ce que ça fait vraiment la différence ?

    Répondre
  • wox
    9 octobre 2015 - 14 h 18 min

    Possédant une tablette Android 7 pouces depuis Aout 2012, j’aurais bien envie de gouter à une tablette sous windows pour changer un peu. Mais je me demande ce que valent les performances ainsi que l’ergonomie au niveau tactile sur un firefox par exemple ?

    Répondre
  • 9 octobre 2015 - 18 h 12 min

    @wox : Firefox n’est pas optimisé pour le tactile… ça marche, ou plutôt ça rame. Par contre Edge fait des ravages malgré des petits problèmes de jeunesse qui ne tarderont pas a être corrigées
    Du cout je navigue entre Edge (90%) et FF ou ie11 en cas de soucis (10%)

    Répondre
  • wox
    9 octobre 2015 - 19 h 18 min

    @peper-eliot:

    Merci beaucoup pour ton retour !

    Répondre
  • 9 octobre 2015 - 22 h 19 min

    @Pierre Lecourt: une petite question
    la tablette ne possède pas de port hdmi certes, mais avec un adaptateur widi comme celui de MS, pas mal de defaults peuvent être corrigés en mode sédentaire non ?
    du coup, ma question c’est est elle compatible widi (car là, ça pourrait être un peu plus cohérent – meme si avec la latence, on en ferra jamais une tablette graphique, ce serait deja mieux pour la bureautique et le multimédia)

    Répondre
  • 17 octobre 2015 - 10 h 39 min

    Autant je trouve intéressant la combinaison Tablette 8 pouces, Stylet Wacom et One Note, autant le dock me parait ici fumeux: le dock fait 10 pouces, et la tablette 8. Si l’on a besoin du dock, autant se diriger vers une tablette de 10 pouces… Quand au reste, pas sûr de l’intérêt de la solution HP instant note, dont j’ai du mal à voir l’intérêt par rapport à l’excellent OneNote. Tout cela pour dire que si les OEM se contentaient de faire de l’excellent hardware, Microsoft n’aurait peut être pas besoin de faire des Surface, Surface Pro et Surface Book….

    Répondre
  • 9 mai 2016 - 10 h 07 min

    Et sinon, pas possible acheter en europe… S’il veulent pas en vendre ils s’y prennent comme il faut.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *