HP Elite Dragonfly G3 : un ultrabook 13.5″ vraiment impressionnant

Le HP Elite Dragonfly G3 est un 13.5″ convertible sous processeur Alder Lake qui propose un ensemble de compétences surprenant.

Pour ce CES 2022, HP met les petits plats dans les grands avec un HP Elite Dragonfly G3 fort appétissant sous Windows 11. Un engin de 13.5″ de diagonale qui propose un ensemble de compétences surprenant pour fort peu de points négatifs. Cet ultrabook lance une année 2022 sous les meilleures auspices pour la marque.

HP EliteBook Dragonfly G3

La base de cet engin est un écran de 13.5 pouces au format 3:2 et non pas 16:10 ou 16:9. Un choix de plus en plus courant chez les constructeurs qui semblent avoir compris l’attrait de cette disposition chez de plus en plus d’utilisateurs. HP a décliné cet écran en trois versions. La première sera une dalle IPS classique en 1920 x 1280 pixels avec une colorimétrie certifiée 100% sRGB et proposant une luminosité de 400 nits. La seconde sera identique en définition mais avec avec une fonction SureView de la marque. Un dispositif qui permet de minimiser les angles de vision à la demande pour éviter que vos voisins de TGV ne puissent lire votre écran à côté de vous. Cette seconde option poussera sa luminosité à 1000 nits. La troisième dalle emploiera une technologie OLED qui poussera la définition à du 3000 par 2000 pixels. Plus juste en couleurs encore, cette dalle sera conforme à 100% à la norme DCI-P3. Sa luminosité restera à 400 nits.

Minimachines-01-2022

Le châssis du HP Elite Dragonfly G3 est traité de manière à supporter les chocs dans un alliage magnésium/aluminium dont une partie est recyclée. Il embarque des processeurs Intel Alder Lake-U pouvant aller jusqu’à des Core i7 secondés par 32 Go de mémoire vive LPDDR5-5200 soudée à la carte mère. Le stockage pourra atteindre 2 To de SSD NVMe PCIe 3.0 x4.

Minimachines-01-2022

Parmi les fioritures poussées sur cet engin, la webcam embarquée qui grimpe à 5 mégapixels accompagnée d’un système audio avec correction de bruit ambiant. Si vous vous demandez pourquoi grimper si haut en définition alors que la majorité des flux sont gérés en 720p en vidéo conférence, c’est parce que HP accompagne cette caméra d’une suite logicielle complète proposant des fonctions avancées de gestion de couleur, de luminosité et autres. Mais également d’un système de zoom piloté par une IA. La camera suivra votre visage dans ses déplacements et centrera l’image dans une définition plus basse pour vos interlocuteurs.

Minimachines-01-2022

Une paire de haut-parleurs signés Bang & Olufsen est, par ailleurs, positionnée en haut de châssis, directement sous la dalle. Le clavier est de type chiclet, rétro éclairé en blanc avec un beau contraste et une touche – à droite de la barre espace – qui abrite un détecteur d’empreintes digitales piloté par Windows Hello. Le pavé tactile est énorme, large et profond avec une nette délimitation de sa surface.

HP EliteBook Dragonfly G3

La connectique est assez complète et ne se contente pas d’un usage paresseux de l’USB type-C. On retrouve ainsi deux ports Thunderbolt 4 (distribués de part et d’autre du châssis) mais également un USB 3.1 type-A qui se déplie, une sortie HDMI 2.0 plein format et un port jack audio combo 3.5 mm et même un port antivol. La connexion se fera au réseau en Ethernet via le Thunderbolt ou via un module Wifi6E et Bluetooth 5.2. Une option permettra également d’ajouter un modem 4G ou 5G au HP Elite Dragonfly G3.

La batterie embarquée est une 45 Whr de base mais l’utilisateur pourra également opter pour une 68 Whr, dans les deux cas une charge rapide de 100 watts sera proposée. Le poids de base est de 990 grammes et l’engin mesure 29.74 cm de large pour 22 de profondeur et 16.9 mm d’épaisseur. 

HP EliteBook Dragonfly G3

Sur le papier, je ne vois pas beaucoup de défauts à cet engin : un processeur performant mais économe, des composants solides, un écran 3:2 parfait pour sa cible, une belle connectique et d’excellents choix ergonomiques. Le seul souci que je vois poindre à l’horizon de mars prochain, date à laquelle il est censé sortir, on ne connait pas son tarif. Ce qui me fait craindre le pire pour cet HP Elite Dragonfly G3. 


Jaune
18 commentaires sur ce sujet.
  • 8 janvier 2022 - 20 h 27 min

    Joli !

    Répondre
  • 8 janvier 2022 - 21 h 40 min

    Défauts : épais et le port jack devrait être devant, pas au fond selon moi car le câble peut se prendre dans une clé USB et faire de la classe !

    Répondre
  • 8 janvier 2022 - 21 h 41 min

    *de la casse ^^ pas de la classe ^^ »

    Répondre
  • 8 janvier 2022 - 22 h 27 min

    Le défaut sera probablement le prix…

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 10 h 21 min

    « convertible » sur les photos on ne voit pas qu’il est convertible. Pas les bonnes photos où erreur dans le text ?

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 11 h 32 min

    Non, vu la charnière, il est absolument impossible que ce soit un convertible !

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 11 h 42 min

    Défaut probable : écran brillant

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 12 h 09 min

    le OLED avec le burn-in et la rétention d’image, c’est complètement abhérant sur PC

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 12 h 38 min

    @Montague: vous êtes dans le cache, cette erreur a été corrigée cette nuit ^^

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 13 h 47 min

    Merci Pierre pour cette news.
    Le PC coche effectivement pas mal de case, dont celui de l’écran « productif » en 3:2 et la connectique complète qui dispense de se balader avec trop d’adaptateurs (au moins un pour l’éthernet).
    Bravo HP

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 14 h 21 min

    400nits… J aurai préfèrē 500

    Répondre
  • 9 janvier 2022 - 19 h 22 min

    La bonne nouvelle : Les 32go de RAM commencent à arriver en standard…
    La mauvaise : Windows va pouvoir grossir, yeah !

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 9 h 24 min

    Mais… qui est le tordu qui a eu l’idée d’intervertir le bouton d’allumage avec la touche de suppression??

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 9 h 43 min

    @orfeo34: C’est au contraire une très bonne idée selon moi. J’ai un Thinker I35 qui possède la touche d’allumage au bout de la rangée de touches et j’ai complètement désactivé la fonction d’extinction dans Windows après plusieurs extinctions involontaires du PC alors que je cherchais seulement à supprimer du texte ;)

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 10 h 14 min

    Un autre 3:2, youpi !
    HP ne semble toujours pas tabler sur AMD, dommage.
    La solution de Huawei du bouton power dédié avec lecteur d’empreinte intégré me semble la meilleure.
    Le bouton power sur la tranche est sujet aux fausses manips.

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 12 h 41 min

    « on ne connait pas son tarif. Ce qui me fait craindre le pire pour cet HP Elite Dragonfly G3 » :
    J’espère que le tarif sera accessible avec une déclinaison AMD (ce qui est le cas du HP envy x360 13 qui lui ressemble un peu, ce modèle ayant comme énorme avantage le ratio 3:2).

    @Marbaf: oui dommage pour l’absence d’AMD, mais HP est l’un des rares constructeurs à proposer AMD sur certains de leurs modèles intéressants (c.f. le modèle cité plus haut, cousin du Spectre), du coup on peut se permettre de rêver pour une déclinaison.

    Répondre
  • 10 janvier 2022 - 13 h 44 min

    @Marbaf: pour ma part j’apprécie le bouton Power sur la tranche car j’utilise très souvent mon pc fermé et branché sur station d’accueil, certaines stations répliquent le bouton Power mais jamais le lecteur d’empreintes.

    Un jour les marketeux vont vouloir placer les derniers ports usb dans le clavier aussi ?

    Répondre
  • Luc
    10 janvier 2022 - 21 h 08 min

    Chouette bécane.
    J’apprécie particulièrement l’écran généreux 3:2 de 13,5 pouces et la définition raisonnable de 1920×1280 qui devrait favoriser l’autonomie, la large connectique le tout dans un poids très contenu.

    Perso, je n’ai pas besoin d’un i7, ni de 32Go de RAM, ni de 2To de stockage, donc à suivre dans ses déclinaisons les moins musclées (et les plus abordables ;-).

    Et, … rêvons un peu pour 2022: une version Ryzen 6000 U, écran mat, vraiment 24h d’autonomie comme annoncé par AMD (https://www.minimachines.net/actu/amd-ryzen-6000-105390), avec la même carcasse et la même connectique à moins de 700 € !!!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *