HP Copper : la seconde génération de casque VR pour Windows

Le HP Copper est annoncé, il s’agit de la seconde génération de casque de réalité virtuelle “mixte” de Microsoft chez HP. Après une première salve chez de nombreux fabricants, le constructeur a décidé de reprendre tout à zéro.

Le HP Copper ne reprend pas les spécifications des HMD1 de Microsoft. La première a été un vrai bide commercial avec des produits qui se sont rapidement retrouvés à prendre la poussière sur les étals des marchands et cela malgré des opérations commerciales rabotant leurs tarifs presque immédiatement après leur sortie. Il faut dire que Acer, Asus, Dell, HP et Lenovo qui avaient tous sorti un de ces casque n’avaient pas joué la carte de l’originalité.

2019-02-08 13_43_14-minimachines.net

Mettez cinq coureurs sur une ligne de départ, avec des maillots différents mais aux exactes mêmes capacités. Lancez la course et regardez les s’élancer au même moment, prendre la courbe à la même hauteur et terminer à la même vitesse. Vous n’aurez, à priori, pas de public pour venir les acclamer. L’uniformité de l’offre des premiers casques VR suivant les recommandations de Microsoft a été la raison de leur échec. L’ensemble des constructeurs a copié-collé la recette de Microsoft en se disant qu’il y avait là moyen de se faire un peu d’argent de poche facile. Le marketing a probablement sur-vendu la VR comme le Next Big Thing avec la même force qu’il avait réussi à vendre les écrans 3D. Les marques ont plongé, ravies de voir qu’aucun élément complexe de recherche et développement n’allait devoir être financé pour proposer un produit que des marques comme Oculus ou HTC avaient du inventer de A à Z à grands coups de millions de dollars.

C’est le problème de suivre les yeux fermés, on est obligé de suivre celui qui nous guide. C’est exactement ce qui s’est passé pour les suiveurs de Microsoft. L’économie réalisée en amont, s’est soldée par une perte en aval.

2018-02-22 13_40_08-minimachines.net

Le HC102 d’Asus, le même que les autres avec un design plus travaillé

HP L’a donc compris et préparerait un nouveau casque de réalité virtuelle avec le HP Copper. Un modèle qui ne suit pas la “recette” de Microsoft mais qui a été repensé totalement par la marque. Les premiers casques sortis suivant la mise à jour Windows 10 Fall Creators étaient des modèles en 1440 x 1440 par oeil avec un rafraîchissement de 60 à 90 images par seconde. Le HP Copper embarquerait deux écrans en 2160 x 2160 pixels beaucoup plus denses que les modèles concurrents, de quoi gommer la présence sous l’oeil d’une matrice de pixels visibles et donc être beaucoup plus immersif.

Le design global sera beaucoup plus proche de celui d’un Oculus Rift que des modèles Microsoft et l’affichage plus impressionnant que le modèle Odissey+ de Samsung qui emploie des écrans 3.5″ Amoled mais qui restent en 1440 x 1600 pixels par oeil. L’Oculus Rift propose un affichage en 1080 x 1200 pixels par oeil et on le trouve à 399€. Le précédent casque d’HP, le VR1000, se négocie au même tarif avec son 1440 x 1440 pixels par oeil. L’Acer AH101 est vendu au prix public de 449€2, le Lenovo Explorer est au même tarif. On comprend la difficulté rencontrée par les fabricants de cette première génération de solutions de réalité Mixte Microsoft, la concurrence a réagi et leur offre est devenue dépassée très rapidement.

2018-02-22 13_11_12-minimachines.net

L’embarras du “choix” sur le Microsoft Store

Le problème posé par le HP Copper, et ce que tentait de résoudre Microsoft avec son modèle en 1440 x 1440 par oeil, c’est le tarif de cette technologie. Quand Microsoft a fait débarquer des casques chez la plupart de ses partenaires fabricants de PC, il a tenté de proposer une offre relativement abordable sur le marché. L’objectif étant de pousser les  studios de développement à proposer du contenu pour lancer la machine. Avec des HMD proposés à moins de 300€ à grands coups de promotions et d’ODR3 la sauce pouvait prendre. Mais le public n’a pas spécialement mordu à l’hameçon et les ventes restant faibles, le développement n’a pas suivi.

Avec le HP Copper, le fabricant vise donc un autre marché. Le casque sera nécessairement plus cher et visera sans doute un public de passionnés et de professionnels. Moins de ventes mais des produits à plus forte valeur ajoutée. Une manière d’être présent avec une technologie efficace et un produit de qualité à l’heure où le renouvellement naturel des machines va commencer à rendre l’emploi d’un de ces périphérique beaucoup plus facile. Est-ce la bonne méthode ? C’est probablement un pari moins risqué que celui de suivre sans réfléchir la recette de Microsoft. Les casques de réalité mixte ne sont pas des produits grands public. Le parc pouvant les gérer n’est pas encore assez installé et le public susceptible de se laisser aller à ce type d’investissement et possédant un PC compatible est en réalité très faible. Ceux qui veulent investir dans la VR ne feront pas l’achat d’un modèle entrée de gamme, ils viseront un produit de qualité. Chose qu’ont bien compris Oculus et HTC qui ont commencé par proposer du haut de gamme puis à faire rejaillir leur savoir faire sur des variantes plus accessibles.

Source : Thurrot

Notes :

  1. Head Mounted Display
  2. Même si en réalité il est soldé beaucoup moins cher
  3. On ne sait pas qui finançait ces offres promotionnelles, il se peut qu’il s’agisse d’un programme de marges arrière de Microsoft
11 commentaires sur ce sujet.
  • 8 février 2019 - 14 h 21 min

    Uau! On ne verra pas un écran bleu de si près! :)

    Répondre
  • 9 février 2019 - 14 h 50 min

    “… à l’heure où le renouvellement naturel des machines va commencer à rendre l’emploi d’un de ces périphérique beaucoup plus facile.”

    Bonjour à tous, je n’ai pas très bien compris ce passage de l’article. Quelqu’un peut-il m’expliquer svp ? Merci beaucoup !

    Répondre
  • 9 février 2019 - 16 h 15 min

    @prog-amateur: Disons que au lancement des premiers casques VR, al machine qui était nécessaire pour en profiter était hors de prix. Au lancement des casques de réalité Mixte Microsoft, c’était plus léger niveau recommandations. Aujourd’hui, le parc a évolué avec des puces graphiques qui évoluent. Quand tu vois les prix des 1050/1060 c’set très différent d’il y a quelques trimestres niveau tarif. Plus le temps va passer et plus les engins commercialisés seront aptes a piloter un casque VR.

    Répondre
  • 9 février 2019 - 19 h 53 min

    @Pierre Lecourt: d’accoord, c’est dans ce sens-là, je n’avais pas bien compris sur le moment. Encore merci !

    Répondre
  • 10 février 2019 - 1 h 00 min

    C’est triste de tout mélanger pour privilégier Oculus de manière aussi flagrante.
    Pour tous les casques non Oculus, ça parle de la définition par œil, et bizarrement, pour l’Oculus, l’article parle de 2160 x 1200 (soit la définition des deux yeux, 1080 * 1200 x 2) sans aucune précision…

    Surtout quand on lit ça “Le problème posé par le HP Copper, et ce que tentait de résoudre Microsoft avec son modèle en 1440 x 1440, c’est le tarif de cette technologie.” genre les casques étaient plus cheap grâce à une résolution plus faible alors que la résolution de l’Oculus est plus faible…

    Si l’Oculus et le Vive sont plus chers et meilleurs, c’est pas par leur définition, plus faibles, mais par la finition, le tracking du casque et des manettes, ainsi que les écosystèmes logiciel plus cohérents.

    Répondre
  • 10 février 2019 - 1 h 28 min

    @ginjou: C’est pas triste du tout, j’étais juste persuadé que le Rift était en 2160 x 1200 par oeil. Après libre à toi de croire que je suis payé par Facebook pour dire du bien d’Oculus :D

    J’ai corrigé, et précisé les définitions par oeil. Est-ce que cela change un tant soit peu le sens global de ce billet ? Absolument pas.

    Répondre
  • 10 février 2019 - 21 h 41 min

    J’espère surtout que ces nouveaux casques auront un IPS réglable matériellement.
    J’avais acheté un Lenovo et après une semaine de test j’ai été obligé de le ramené, mon écart pupilaire est si grand que je ne voyait pas clairement au milieu de l’image, et le réglage était uniquement logiciel ce qui est inutile si tes yeux ne sont pas en face.

    Répondre
  • 11 février 2019 - 18 h 48 min

    @Pierre Lecourt:
    Ça change simplement le sens complet du billet, il faudrait voir à se relire.

    La seule et unique chose dont il est question dans la seconde moitié de ce billet, c’est les définitions des casques et il est dit à un moment:

    “On comprend la difficulté rencontrée par les fabricants de cette première génération de solutions de réalité Mixte Microsoft, la concurrence a réagi et leur offre est devenue dépassée très rapidement.”

    Dépassée par quoi? La seule concurrence aux casques Microsoft de 1ère gen, c’était le Rift et le Vive, qui ont chacun des définitions de 1080*1200 de par œil, soit moins que les casques Microsoft…

    Pareil pour l’extrait que j’ai déjà cité :

    “Le problème posé par le HP Copper, et ce que tentait de résoudre Microsoft avec son modèle en 1440 x 1440 par oeil, c’est le tarif de cette technologie. Quand Microsoft a fait débarquer des casques chez la plupart de ses partenaires fabricants de PC, il a tenté de proposer une offre relativement abordable sur le marché. ”

    En quoi proposer des casques avec une densité de pixels plus élevée fait baisser le coût? Ça n’a aucun sens.

    C’est tout à votre honneur d’avoir corrigé l’article, mais en l’état, il ne veut plus rien dire.

    Répondre
  • 11 février 2019 - 20 h 00 min

    @ginjou: Euh non

    “La seule et unique chose dont il est question dans la seconde moitié de ce billet, c’est les définitions des casques”

    Euh non :)

    ” il est dit à un moment:

    “On comprend la difficulté rencontrée par les fabricants de cette première génération de solutions de réalité Mixte Microsoft, la concurrence a réagi et leur offre est devenue dépassée très rapidement.””

    Proposer une offre identique mis à part des ajustements cosmétiques sur le design de la coque a rendu l’ensemble de l’offre très difficilement justifiable. Quand on comprend que l’entièreté de l’offre n’est que le reflet du design de référence de Microsoft passé par les labos de design de Microsoft, on comprend que l’offre n’a pas de plus value. Quand Acer fait une remise de 150€ sur son casque via une ODR, c’est toute l’offre qui en souffre. Pourquoi acheter un Asus 200€ plus cher ? Pour le design ? Pareil quand c’est HP ou Lenovo qui fait le même genre d’opération.

    En attendant ? Ben l’Oculus DK2 est sorti à 600€ en 960 x 1080 avant de donner naissance au Rift au même tarif. A la sortie des solutions MS en Décembre 2017 débutant officiellement à 379€, Oculus a d’abord baissé son Rift, d’abord de façon “temporaire”, à 449€ puis en Octobre 2017 de façon “permanente”. Oculus a donc réagit en positionnant le Rift au dessus des MS mais avec un gap plus faible. Les casques SONY VR ont alors baissé à 370€.

    Dans le même temps L’Oculus Go est annoncé à partir de 199$ (on le trouve à 216€); La marque prenant ainsi en sandwich l’offre MS. Le HTC Vive Pro a baissé quand à lui à 599€.

    Le public a donc désormais un choix plus large et si l’offre MS propose un rapport définition intéressant, elle est tout de même délicate : Il faut ajouter officiellement 80€ pour passer d’un casque HP ou Lenovo à un Rift. Ou retrancher 150€ pour acheter un Go.

    Le rapport usage / performances / appli / prix change conséquemment non ?

    “En quoi proposer des casques avec une densité de pixels plus élevée fait baisser le coût? Ça n’a aucun sens.”

    Ben je n’ai jamais écrit ça hein :)

    J’ai dit que mutualiser un design en assumant d’abord la R&D* avant de fournir les plans gratuitement aux partenaires sous un design de référence dûment documenté est une grosse économie. Profiter d’un design qui fera que certains éléments seront produits en masse pour tous les partenaires est une source d’économie (écrans, composants, identiques sur l’ensemble du parc de Dell, Asus, Acer, HP, Lenovo) et profiter des remises arrières et efforts Marketing de Microsoft qui voulait lancer sa réalité Mixte permet également de limiter drôlement la casse.

    Oculus financé par plus de 75 Millions de $ par des fonds privés doit éponger ses coûts de R&D. Lenovo doit t-il le faire pour ses casques de RV Mixte ? Non. Pas un seul $ de R&D, juste de la cosmétique.

    Je résume, les marques qui ont suivi MS l’ont fait parce que :
    Coût de recherche et développement : 0$ (combien pour HTC, Sony ou Oculus ? Probablement des dizaines de M$ chacune)
    Coût de design : Ingénieurs en interne donc salaires qui tombent quoi qu’il arrive
    Coût de recherche de composants : 0$ (listing de composants fournis par MS et sourcés par MS)
    Coût de design de pièces sur mesures : 0$ (Bien plus cher pour les autres)
    Coût de production des pièces détachées : Bien moins cher que le sur mesure de Sony/HTC/Oculus qui ont du demander une fabrication spéciale + production de masse pour des centaines de milliers de casques toutes marques confondues. Il est même possible que MS ait sécurisé les composants niveau tarif en négociant pour les marques un lot global au meilleur prix.
    Coût du marketing : Co financé par Microsoft
    Coût des ODR : Co financé par Microsoft

    Voilà comment on peut proposer des casques avec une meilleure densité de pixels moins cher. Et gagner probablement plus d’argent sur les casques que sur un Oculus Go.

    *comme expliqué dans le billet : “Les marques ont plongé, ravies de voir qu’aucun élément complexe de recherche et développement n’allait devoir être financé pour proposer un produit que des marques comme Oculus ou HTC avaient du inventer de A à Z à grands coups de millions de dollars”

    Répondre
  • 11 février 2019 - 22 h 30 min

    C’est marrant ce dernier commentaire est presque aussi long que l’article et donne bien plus d’infos pertinentes que le dit article. Mais mis à part ça, ça ne change rien du tout madame la marquise.

    Dommage qu’il faille en arriver là pour avoir des infos intéressantes.

    Répondre
  • 11 février 2019 - 22 h 39 min

    @ginjou: Ben c’est juste que je tiens un blog alors je répète pas mes arguments en boucle quand j’ai déjà traité le sujet par le passé. Après si tu ne veux pas comprendre, tant pis.

    Sinon j’aime bien tes sarcasmes et provocations à chaque commentaire, malheureusement j’ai une patience zen, tu ne m’auras pas. bisou.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *