Le GPD Pocket 2 Max 8.9″ en images

Le GPD Pocket 2 Max vient de faire une apparition à la Japan IT Week, l’engin de 8.9″ sous processeur Core M3-8100Y se dévoile avec son affichage 8.9″ et un encombrement réellement beaucoup plus proche des netbooks classiques.

On a déjà parlé du GPD Pocket 2 Max, un engin qui troque l’habituel écran 7 pouces des machines de la marque pour une dalle de plus grande diagonale. L’encombrement global de l’engin évolue donc en fonction et on découvre une solution beaucoup plus proche de ce qu’étaient les netbooks historiques comme le Dell Mini 9, l’Acer Aspire One ou les Asus EeePC 900.

2019-05-08 17_06_34-minimachines.net

A gauche le GPD Pocket 2, à droite le GPD Pocket 2 Max

On découvre surtout un engin qui garde à la fois une belle compacité mais qui offre un clavier beaucoup plus confortable que celui des modèles 7 pouces. Cela parait logique de retrouver plus de confort sur ce modèle, la diagonale de l’écran impose plus d’espace pour le châssis à la fois en largeur et en profondeur.

2019-05-08 17_07_59-minimachines.net

Cela permet à GPD de proposer un petit pavé tactile et surtout des touches moins les unes sur les autres au niveau du clavier.

2019-05-08 17_31_09-minimachines.net

La touche Tabulation est toujours très étroite et certains symboles héritent de formats un peu plus compacts sur la droite mais les touches fléchées sont mieux séparées du reste du clavier et surtout, la touche entrée est bien mieux proportionnée que sur le modèle 7 pouces. On est bien entendu sur un modèle QWERTY et, à priori, il n’y aura pas de modèles AZERTY de cet engin, faute d’un engagement de la part d’un importateur ou d’un distributeur français sur ce segment pouvant commander suffisamment de pièces à GPD.

2019-05-08 17_28_35-minimachines.net

On note également l’apparition du lecteur d’empreintes digitales en haut à droite de la machine. C’est ce qui fera également office de bouton de démarrage. GPD propose donc un nouveau choix intéressant. Ceux préférant absolument la compacité pourront continuer sur la voie des modèles de 7 pouces de diagonale comme le modèle de gauche. Les autres, ceux qui préfèrent un peu plus de confort – et de performances- pourront s’orienter vers ce GPD Pocket 2 Max plus large et profond.

2019-05-08 17_07_07-minimachines.net

GPD a choisi de conserver une webcam sur l’engin mais a décidé de l’intégrer sur la charnière rotative de l’écran. Un choix qui ne sera pas toujours le meilleur pour tous les usages et surtout le premier de ceux-ci qui reste la vidéo conférence. Ce genre de disposition donne souvent une image bizarre à votre interlocuteur vu que la machine vous filme par “en dessous”. Beaucoup de constructeurs en sont revenus et proposent désormais à nouveau des webcams intégrées dans l’écran, parfois grâce à l’emploi d’une légère protubérance du châssis.

2019-05-08 17_08_32-minimachines.net

L’écran est bien proposé en 2560 x 1600 pixels ce qui pousse le système à agrandir les éléments de 200%. Un choix qui aura sans doute des conséquences sur l’autonomie et les performances réelles de la machine bien sûr mais aussi sur son prix. Un affichage de  qualité  en 1920 x 1200 aurait sans doute suffi. On retrouve également le processeur annoncé, un Intel Core M3-8100Y Amber Lake-Y d’Intel. Ici, le prototype présenté tournait avec 16 Go de mémoire vive mais la machine sera également disponible en 8 Go.

2019-05-08 17_32_49-minimachines.net

La connectique correspond bien à ce que nous attendions de cet engin : A droite du châssis, on retrouve un MicroHDMI, un port USB type-C servant notamment à le recharger et une prise USB 3.0.

2019-05-08 17_34_47-minimachines.net

A gauche, deux ports seulement, un second USB 3.0 et u jack audio 3.5 mm stéréo pour casque et micro. Pas de lecteur de cartes SD ou MicroSD, cela semble confirmé. Dommage pour les photographes baroudeurs, il faudra nécessairement passer par un adaptateur.

2019-05-08 17_36_18-minimachines.net

Sur le  dessous du châssis, on a bien par contre la confirmation de la présence d’une trappe d’accès à un stockage SSD au format M.2 PCIe NVMe. Si l’engin sera livré par défaut avec une solution allant de 256 Go à 1 To, on pourra le faire évoluer dans le temps pour des modèles de plus grande capacités, moins gourmands ou plus performants. L’aération en bas du châssis cache probablement le ventilateur de l’engin. En haut on aperçoit les deux ouïes des enceintes stéréo. La finition n’a pas l’air excellente avec ces gros pieds en plastique noir et brillant mais il s’agit en,core d’un prototype. L’en,gin doit sortir entre le second et le troisième trimestre cette année.

Pour le reste on a confirmation des informations précédentes à savoir que l’engin proposera un module Wifi5, et une batterie 9200 mAh  mais sans autonomie annoncée. Le poids de la machine sera de 680 grammes pour un encombrement de 20.6 cm sur 14.8 et une épaisseur maximale de 1.8 cm.

Cette machine n’a pas encore de prix officiel, suivant les configurations il faudra s’attendre a débourser une coquette somme. suivant son autonomie et sa finition cela reste néanmoins une nouvelle tentative plus qu’intéressante sur ce segment netbook moderne. Avec ce type de clavier on peut véritablement écrire n’importe où mais également faire beaucoup d’autres choses. Le trio processeur, mémoire vive et stockage rapide proposera un autre niveau de performances que ce que proposaient les netbooks cités en introduction de ce billet.

Source : PC Watch


Soutenez Minimachines.net !
16 commentaires sur ce sujet.
  • 8 mai 2019 - 18 h 37 min

    Dommage pour le lecteur de SD / MicroSD. Belle machine sinon.

    Répondre
  • 8 mai 2019 - 19 h 18 min

    Le eeepc 900 a trouvé un successeur. Il est fantastique, ça fait des années que je l’attendais… mais j’ai plus de sous ^^

    Répondre
  • 8 mai 2019 - 21 h 09 min

    […] Il existe un équivalent chez Windows vendu aux environs de 100 €, sinon on passe directement aux GPD mais le tarif n’est pas le même. Je me suis commandé un ordinateur en 10 pouces […]

  • 9 mai 2019 - 8 h 40 min

    dommage mais pas pour moi.
    A ce niveau de taille, on est dans la machine “semi pro”. ce que je pouvais admettre avec les diagonales plus petites (clavier qwerty, zoom à 150 ou 200%), je ne peux pas l’accepter avec une machine de cette taille et probablement à un prix…”lourd”.

    maxi 8″, j’aurais pu me laisser tenter.

    Nb : comme de toute manière, je n’en fais rien de mes minimachines, je reconnais que cela ne change pas grand chose à l’affaire ;)

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 10 h 03 min

    Le format 8,9 je suis completement fan. A ma connaissance trop peu répandu d’ailleurs. (Sous Android, LG l’a utilisé, sous Windows ???)

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 13 h 30 min

    raph, c’était toshiba avec la click mini avec une résolution full hd, il y a déjà 4 ans

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 13 h 35 min

    Ne pas céder, ne pas céder, ne pas céder…

    Bon, tant qu’il n’est pas confirmé supporté par nunux, je ne peux rien faire. :D

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 13 h 36 min

    10 ans après GPD suit la progression des eeePC : révolution avec le 7 pouces suite logique en 9 pouces et pourrissement par uSoft ==> extinction de la race.

    db

    Répondre
  • 9 mai 2019 - 14 h 02 min

    Le One Mix 3 semble plus intéressant techniquement : ouverture 340-350°, rétroéclairage du clavier, stylet.
    Mais pas d’alliage de magnésium il semble.
    db

    Répondre
  • 10 mai 2019 - 14 h 01 min

    Contrairement à ce qui est dit, ce genre d’appareil est inutilisable pour écrire car le clavier n’est pas complet. À gauche du L, il manque 3 touches (trois !) pour pouvoir y mettre un clavier azerty. Ces caractères ne sont donc accessibles que via des combinaisons, ce qui rend la frappe quotidienne laborieuse voire impossible pour ceux qui dactylographient à l’aveugle.

    Cela rend également l’usage de disposition Dvorak ou Bépo complètement impossible.

    Dommage, je rêve d’une machine de ce genre avant tout centrée sur l’écriture mais le clavier en est du coup le point principal.

    Répondre
  • 10 mai 2019 - 14 h 27 min

    @Ploum: Un clavier c’est un layout de finition que l’on branche sur une base unique. Les fabricants font ça depuis toujours. De moins en moins bien, mais depuis toujours.

    Si un client français demande à GPD 2000 machines, ils pourront sortir le layout adapté à l’AZERTY sans soucis. Il suffit de changer la disposition globale de l’engin. Asus, Acer, Dell et d’autres ont réussi l’intégration de claviers chiclets Azerty sur le format.

    Le format n’a donc rien a voir la dedans, c’est juste une question de marché. De volonté de vendre le produit sur un marché plus étroit que celui de l’Azerty classique.

    Répondre
  • 13 mai 2019 - 11 h 24 min

    […] à 8 Go de mémoire vive et de 256 à 512 Go de stockage PCIe NVMe. Grosse nuance cependant avec le GPD Pocket 2 Max, la charnière du One Mix 3 sera de type Yoga. C’est à dire souple, permettant de rabatte […]

  • 20 mai 2019 - 12 h 57 min

    @pierre lecourt : je suis très curieux de voir comment ils ont fait car, tout simplement, il manque des touches pour en faire un azerty ! Si on commence à déplacer des touches n’importe où (genre le M de l’azerty, on le met où ?), et bien ce n’est plus un azerty. C’est un mélange custom. Sans compter que certaines touches très fréquentes sont déplacées aléatoirement avec une combinaison complexe (bonne chance pour faire un ê, un trait d’union ou fermer une parenthèse sur ce clavier utilisant l’Azerty, qui sont des caractères usuels du français. Et je ne parle qu’en regardant ce clavier quelques secondes). Il n’y a qu’à voir la position de référence de l’index droit (la touche J) : il manque tellement de touches à droite que l’auriculaire reposerait sur la touche “enter” en mode écriture à 10 doigts !

    Le problème majeur c’est que pour quelqu’un qui pratique la dactylographie, l’utilisabilité du clavier tient, avant tout chose, à une disposition qui ne change pas et qui est commune à tous les claviers utilisés. Il me semble donc que ces engins ne sont pas « utilisables » pour écrire autre chose que des courts morceaux de texte. Je dirais que c’est peut-être moins pénible qu’un smartphone mais je n’en suis pas sûr étant donné la frustration que doivent donner certains caractères.

    Et j’illustre ce problème avec l’Azerty, qui est fort proche du Qwerty. Cela devient pire avec des dispositions de claviers fondamentalement différentes.

    Répondre
  • 20 mai 2019 - 14 h 00 min

    @Ploum: Le format netbook n’a jamais été adapté à la dactylographie. Je suis même pas sûr que les modèles 10″ larges du passé permettaient de placer ses doigts dans la position classique e la frappe. Il faut toujours s’adapter au format. C’est un des défaut de ce format.

    Répondre
  • 20 mai 2019 - 21 h 44 min

    Les eeepc avaient, si je me souviens bien, un clavier tout à fait conventionnel (bien qu’étriqué). C’est frustrant de voir ces machines qui ont l’air géniales mais qui sont inutilisables pour taper (cela m’a été confirmé par le possesseur d’un GPD).

    Répondre
  • 14 juin 2019 - 9 h 38 min

    Reçu ce matin

    Hello, everyone.P2 Max will begin crowdfunding on Indiegogo at the last ten days of June!

    The 8.9 inches screen P2 Max,positioned as Ultrabook, is the smallest Ultrabook all over the world now.

    P2 Max crowdfunding preview website:
    https://www.indiegogo.com/project/preview/d8689ad2

    P2 Max official website

    Summarize: https://www.gpd.hk/gpdp2maxp

    Parameter: https://www.gpd.hk/gpdp2maxparm

    According to Max crowedfounding price,here to illustrate,P2 Max crowedfounding will be divided into three slots.

    Intel 8100Y + 16GB LPDDR3 + 1TB M.2 NVMe 2280 SSD, crowedfounding price: Temporarily not released
    Intel 8100Y + 16GB LPDDR3 + 512GB M.2 NVMe 2280 SSD, crowedfounding price:$705
    Intel 3965Y + 8GB LPDDR3 + 256GB M.2 NVMe 2280 SSD,

    crowedfounding price:$529

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *