GPD Pocket 2, un nouveau mini portable plus performant sous Core M3-7Y30

Apres un premier mini portable GPD Pocket sous Atom Cherry Trail x7-Z8750, la marque GPD va remettre le couvert avec un second modèle fort originalement baptisé GPD Pocket 2. Principale différence ? L’emploi d’un processeur plus musclé avec un Core M3-7Y30.

Ce n’est à vrai dire pas une surprise, c’est l’évolution logique pour ce type de machine et surtout la marque a, depuis la sortie du GPD Pocket, lancé une GPD Win 2 avec cette même puce. L’arrivée du Core M devrait offrir plus de ressources à l’engin et donc de nouveaux usages mais ce n’est pas le seul élément qui change depuis la première génération.

GPD Pocket 2

Si le GPD Pocket 2 est toujours équipé d’un écran de 7 pouces de diagonale, l’emballage de ce dernier a évolué. Les bordures d’écran sont plus fines et la coque est moins épaisse. L’intégration globale semble plus aboutie.

Deux modèles sont annoncés avec cette nouvelle enveloppe : Seule grosse nuance entre ces deux GPD Pocket 2, la mémoire vive de base qui passera de 4 à 8 Go. Le stockage sera dans tout les cas confié à un module eMMC 5.0 de 128 Go. Un stockage qui ne pourra donc pas évoluer même si un lecteur de cartes MicroSDXC sera toujours présent.

GPD Pocket 2

On remarque l’épaisseur réduite de l’engin après la connectique

L’écran 7 pouces reste tactile mais proposera en plus une prise en charge des  stylet actifs. Pour autant, le GPD Pocket 2 restera dans un format portable, pas question de retourner clavier contre écran avec une charnière à 360° pour mieux utiliser ce stylet dans un format tablette.

Le reste de la connectique subit quelques modifications bienvenues. On trouvera, par exemple, de la connectique de part et d’autres du mini portable alors que le GPD pocket première génération combine l’ensemble des éléments sur le seul côté droit. Cela permet d’avoir plus de ports et en particulier un port USB 3.0 de chaque côté de l’engin au lieu d’un unique à droite. L’alimentation se fait toujours grâce à un port USB type-C. On conserve le port jack audio stéréo combinant casque et micro.

GPD Pocket

La connectique du GPD Pocket d’origine§

Par contre, il n’est plus fait mention de sortie MicroHDMI comme sur la première génération de cette machine. Peut être cela est t-il compensé par le recours à une sortie vidéo via l’USB Type-C ?

GPD Pocket 2

Une photo intéressante, un ultraportable pour travailler, un mini portable en prime pour l’avoir toujours sur soi

D’autres modifications importantes sont visibles sur la partie clavier. GPD semble avoir fait un choix tranché pour ce nouveau modèle en modifiant profondément les périphérique de saisie. Il n’y a toujours pas de pavé tactile mais le petit Glidepoint et les boutons de souris ont également disparu de ce GPD Pocket 2. Le clavier occupe toute la place du dispositif, la barre espace est plus compacte mais elle n’est plus coupée en deux. Les touches fléchées gagnent beaucoup en espace avec un positionnement identique aux autres touches et non plus des demies touches en léger retrait. On garde la rangée de touches de fonctions sur la partie supérieure du clavier mais on profite également de touches plein format pour les nombres.

GPD Pocket 2

Le clavier du GPD Pocket 2

GPD Pocket / Trouveur

Le clavier du GPD Pocket

A priori, il y a moins d’espace perdu avec ce nouveau modèle, en bas à gauche du clavier du premier Pocket, on avait un espace vide par exemple qui a disparu ici. Tout semble bien ordonné et l’ensemble est mieux réparti. Mais bien sur, il a fallu faire le choix de sacrifier le petit joystick de contrôle intégré au clavier. Certains vont le regretter, d’autres qui préfèrent utiliser une mini souris filaire ou USB vont s’en réjouir. Personnellement, je trouve plutôt positif de découvrir un outil qui offrira une bonne possibilité de saisie avec un meilleur clavier plutôt qu’un glidepoint pas terrible et un clavier aux usages parfois un peu bancals.

Pas d’infos sur la date de sortie, la méthode choisie pour commercialiser cet engin1 ou le prix de la minimachine.

Une chose est sûre, pour travailler depuis plus d’un an avec un ultraportable équipé d’un processeur Core M3-6Y30 et 4 Go de mémoire vive, je n’ai pas réussi à pousser la formule dans ses retranchements pour mon usage sur le blog. J’imagine que la version plus musclée de ce GPD Pocket 2 pourrait tout à fait me convenir d’un point de vue performances.

GPD présente son Pocket 2 en images : Pointeur inside !

Source : Liliputing

Notes :

  1. Il est fort possible que le GPD Pocket 2 sorte au travers d’un financement participatif.
37 commentaires sur ce sujet.
  • 1 juin 2018 - 16 h 35 min

    Intéressant, mais l’absence de dispositif de pointage autre que l’écran tactile m’inquiète un peu.

    Du coup, je me demande si au final la Win 2 ne me conviendrait pas mieux, surtout que j’ai l’habitude de taper avec mes pouces sur le BlackBerry Passport.

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 16 h 55 min

    Mais quel erreur d’avoir fait disparaître la petite boule !!!!!!!!!!!

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 16 h 57 min
  • Pat
    1 juin 2018 - 17 h 04 min

    Sans m.2 accessible c’est vraiment bof :/

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 17 h 09 min

    Va falloir que je finisse par passer au QWERTY un jour…

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 17 h 30 min

    Le clavier est mieux fini en effet,
    mais je veux le Glidepoint et ses 2 touches !

    Je déteste l’écran tactile,
    car quand je met ma main sur et devant l’écran,
    ça me fait perdre mon attention à ce que je fait…
    c’est pourquoi je suis très exigeant sur ce genre de détail !

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 18 h 33 min

    Ha, j’ai un peu la même réaction que JeanD, mettre les doigts sur l’écran ça me fait perdre de vue ce que je voulais voir sur l’écran! Mais avec une souris, vraiment pourquoi pas.
    Ce genre de petit appareil peut avantageusement remplacer un smartphone, même. Si je peux revenir au clavier pour taper en usage mobile, ça serait top. Et de l’autre côté garder un appareil plus basique (genre un vieux BlackBerry) pour les appels et les SMS/mails… Rah, ça me tente bien.

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 18 h 36 min

    et toujours pas de webcam?

    Répondre
  • fpp
    1 juin 2018 - 20 h 09 min

    J’étais pas peu fier d’avoir réussi à résister face à la V1, mais ils vont finir par me faire craquer les bougres ! Nostalgie de mes Psion Série5 et de mon premier Netbook 7″ (Kojinsha, dit l’Asthmatique :-).

    Répondre
  • HP
    1 juin 2018 - 20 h 17 min

    J’attendais ça depuis longtemps, je vais peut-être me laisser tenter.

    La disparition du trackpoint est surprenante, mais si c’est le prix à payer pour un meilleur clavier et une conception globale plus aboutie (le premier modèle avait quand même un petit côté prototype…), pourquoi pas.

    Répondre
  • Dan
    1 juin 2018 - 20 h 35 min

    «On remarque l’épaisseur réduite de l’engin après la connectique»
    Cette épaisseur réduite est bien représentée et suggérée par la longueur réduite de la jupe de la présentatrice ;)
    L’ensemble est mignon, il faut le reconnaître.

    Plus sérieusement, je ne me vois pas utiliser un tel appareil en usage productif, c’est trop petit. À la rigueur du traitement de texte, du traitement de mail, mais par exemple un tableur excel pour que les cellules soient bien lisibles il doit falloir zoomer et perdre en visibilité globale.

    L’absence de webcam est pour moi surprenante, l’absence de dispositif de pointage oblige à transporter une souris ou à utiliser l’écran tactile.

    @Pascal Riva: je m’y suis mis et je ne regrette pas. Un clavier QWERTY en US international, je trouve que c’est plus pratique qu’un AZERTY quand on n’a pas de pavé numérique.

    Répondre
  • Neo
    1 juin 2018 - 21 h 02 min

    J’aime bien ce clavier puisque je peux pas me passer de souris. Une web cam et une charnière à la one mix yoga et ça aurait été parfait.

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 21 h 31 min

    @fpp: Te plaint pas de son Asthme, j’ai un VAIO C1VE sous Transmeta…

    Répondre
  • rip
    1 juin 2018 - 21 h 42 min

    pourquoi pas un clavier a la blackberry possport donc, avec touchpad integré?

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 21 h 51 min

    A défaut de trackpoint, ils peuvent sortir un trackball à accrocher sur le côté, dans le port USB-C ?
    façon fin du siècle dernier… :)

    Répondre
  • dja
    1 juin 2018 - 21 h 58 min

    Cool! le prix du Pocket v1 (avec trackpoint) va se prendre -40%
    C’est ca la bonne nouvelle ;-)

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 10 h 54 min

    Comme c’est étonnant, ils rentabilisent leur m3 après la gpd win 2,autant je trouve que ça avait du sens pour la gpd win vu son adn gaming autant pour un engin de productivité l atom était déjà très bien, après si des gens veulent faire du montage vidéo sur leur pc de poche why not

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 11 h 08 min

    Intéressant ! J’avais essayé la v1 mais quelques points étaient rédhibitoires pour moi :
    – Sur le clavier, la touche en haut à droite n’était pas la touche Del. C’est bête mais tellement ergonomique
    – Le port USB-C ne pouvait charger et envoyer la vidéo en même temps. Maintenant que je suis en thunderbolt 3 sur mon écran et mon portable, quel bonheur d’arriver au travail ou à la maison et de ne brancher qu’un cable USB-C qui fait tout ! Difficile de revenir en arrière…

    Sinon, pour le trackpoint, ce n’est pas une grande perte, j’ai toujours une souris avec moi (microsoft arc mouse ou logitech mx anywhere 2).

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 15 h 26 min

    dommage, toujours l’impression qu’il y a un “petit” truc qui va pas avec leur joujou (qui pourtant fait diablement envie)

    Là, parfait niveau proc (M3, support linux nikel donc par rapport au atom)
    MAIS, emmc au lieu de M2 ? (là, déjà ça pique)
    plus fin, donc batterie soudée également j’imagine (grrr, si on aime VRAIMENT son pc, ça énerve)
    mais le coup du dispositif de pointage (enfin plus pour le coup), là, je comprend pas !

    sous linux, on met gnome 3 ou un panel type de lxde et ok, on s’en sort mais déjà qu’en 1080P, c’est petit en 7 pouces alors dans une appli un peu particulière (wine par exemple et “au hasard);
    la galère !

    et quitte à prendre un 7 pouces pour OBLIGATOIREMENT sortir une souris (donc pas sur les genoux dans un aéroport par exemple) et avoir besoin d’une table ou “grande” surface de travail, autant prendre un thinkpad 11 ou 12 pouces avec trackpoint et c’est réglé
    (même sur la tablette de son siège, idem dans le train, c’est une machine ultra nomade ou pas ?)

    là, je comprend pas

    à croire que la bécane n’est pensé et acheté QUE par des fans de gaming et rétro gaming pour un usage uniquement multimédia (vlc, audio et jeux. la lecture est out vu le brillant et la charnière non 360)

    pourtant, des 7 pouces compact, bien foutu et nomade, ça manque (voir leur succès justement) et pas uniquement que pour ce segment

    on verra au final, mais je risque de passer (encore une fois) alors que cette machine-concept me fait furieusement de l’œil

    un refresh en repensant le clavier, les entrées-sorties et c’était parfait

    décidément…

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 15 h 58 min

    Alors pour la personne au dessus qui disait que la gpd pocket 2 aller baisser de -40% je ne le croit pas, j’aimerais bien mais je ne le croit pas, cela ne baisse jamais, quand la gpd win 2 et sortie la win 1 n’a absolument pas baisser.

    Neo: il me semble que le one mix yoga n’a pas non plus de webcame, mais un clavier retro éclairée,

    Aussi je note une erreur dans l’article vous dite que le gpd pocket 2 va passer de 4 pour le gpd pocket 1 a 8 gigas de ram, il me semble que le gpd pocket 1 avait egalement 8go de ram.

    Je trouve vraiement dommage qu’on et pas de clavier retro éclairée :( pour le le clavier oui il a l’air bien mieux
    Mais sans pointeur je suis sceptique quand même.

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 19 h 59 min

    @orangina rouge: eh bien tu n’a pas tort, gpd est à l’origine une entreprise de hardware jeuxvideo ils ont conçu des consoles de jeu, gpd g5a gpd xd gpd win et ptet d’autres, mais oui c’est dommage que la gpd pocket est juste un concept qui a explosé, le produit est pas réellement créé pour la productivité c’est juste une gpd win qui ne dit pas son nom

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 20 h 12 min

    @Ideru: Tu as raison, et c’est d’autant plus impardonnable que mon propre GPD Pocket a 8 Go :D

    Répondre
  • 3 juin 2018 - 9 h 18 min

    Le même en 9″ avec SSD M.2 changeable et batterie idem, permettant d’y caser un touchpad multi précis avec la bonne glisse, ce serait parfait. Et un RJ45, car c’est quand même bien utile et un netbook ou il faut traîner de l’accessoire, c’est une tablette…
    Sans perif de pointage intégré, pour le même motif (trimbaler une souris, et puis quoi encore?) c’est rédhibitoire.

    Répondre
  • 3 juin 2018 - 12 h 21 min

    mouais, pour un outils de prise de note c’est quand même vraiment bête de pas pouvoir s’en servir comme papier crayon en retournant l’écran …
    C’était pas dur, juste améliorer la charniere, il y a déja le tactile …

    Répondre
  • Xo7
    3 juin 2018 - 15 h 04 min

    J’en rajoute une couche: l’angle d’ouverture de l’écran me parait trop fermé (plus que l’ancien apparemment). Le Psion de mémoire (pris ici en référence) avait une ouverture plus grande…mais je peux me tromper.

    En intégrant un touchpad a au dos de l’écran (actionnable avec index et majeur) avec clic droit et gauche sur la bordure droite de l’écran actionnable avec le pouce (en opposition avec les autres doigts de la main) on aurait pu résoudre le problème de pointage..

    En étant un peu plus fou on reproduit le même système coté gauche pour toutes les fonctions annexes (son, zoom, déclenchement : touches de fonction, clavier numérique….)

    Répondre
  • 3 juin 2018 - 17 h 23 min

    C’est dimanche, et au vu des commentaires de Pierre Lecourt, je me demande s’il n’est pas le conservateur d’un véritable musée de l’informatique…

    Mesdames, Messieurs, après la chapelle du 12ième, vous trouverez le musée consacré aux Minimachines qui fait la gloire de notre belle Cité, en commençant par le buste de son fondateur, l’honorable Pierre Lecourt, qui nous a fait don de sa collection en 2050, avant sa cryogénisation lui permettant de participer au 16ième voyage sur Mars.
    Au cours de ce parcours de 53 salles, vous pourrez découvrir une incroyable variété de plus de 3586 machines toutes en fonctionnement, soigneusement entretenues par M. Lecourt lui-même.

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 7 h 58 min

    j’ai l’impression que les fabricant s’obstine a faire des demi perfections:
    – LE GPD WIN 2 proc, parfait RAM parfait SSD parfais … mais clavier pas top et écran un peu petit et pas convertible
    – Le One Mix Yoga, proc pas bon, pas de SSD, mais clavier et écran top
    – le GPD POCKET 2, proc ok mais pas de SSD, et écran pas convertible….

    aller un peu de courage un GPD win 2 dans le corp d’un one Mix Yoga et on approche la perfection :-)

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 11 h 48 min

    @Atlan31: Je n’aurais pas mieux dis, effectivement, le mix des deux me serait parfait !

    Répondre
  • Qou
    4 juin 2018 - 14 h 04 min

    Pas de dispositif de pointage ! Je fais comment pour utiliser ça dans le métro ???
    hors de question, je garde mon GPD pocket 1 si c’est pour une petite amélioration de processeur.

    Répondre
  • Neo
    4 juin 2018 - 14 h 23 min
  • 5 juin 2018 - 18 h 27 min

    Heureux possesseur de la première version, je suis plus que dubitatif sur la suppression du trackpad. Même si ce dernier n’est pas parfait et ne remplace pas une vraie souris, il dépanne bien et permet de transporter uniquement le pc.
    Le côté portable du premier (c’est un grand smartphone) est parfait (c’est ce que je veux d’un pc portable) et peut être utiliser facilement partout.

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 8 h 50 min

    Sumprimer le systeme de pointage, c’est un peu comme retirer la batterie… Incompréhensible pour moi

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 9 h 44 min

    :( le EEEPC 900 me manque :(

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 10 h 11 min

    @Dimitri: un vrai bon refresh du 901, ici on le voudrait tous!
    ils veulent pas entendre….

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 18 h 37 min

    Vraiment dommage la disparition du Glidepoint et des boutons de souris. J’ai le GPD version 1 et je trouve le petit machin bien utile quand on est dans les transports ou ailleurs et qu’on ne veut pas sortir sa souris, ou qu’on se demande si la voisine ne dira rien si on pose la souris sur sa jambe…

    Je ne vois pas non plus l’utilité d’un lecteur de cartes MicroSDXC vu qu’un lecteur externe fait l’affaire et accepte en général quasi tous les formats (cas du miens). Et disparition du micro HDMI ?? Alors là, les linuxiens vont apprécier vu qu’il y a pas mal de soucis pour la vidéo via le port USB C sous Linux.

    Quand on sait qu’à l’origine cette machine devait sortir sous Linux puis qu’au final elle est sortie sous les 2 versions, on se dit que GPD fait comme tous les autres constructeurs, il sort sa machine sous Windows pour vendre, même au risque de biaiser les performances (autonomie faible sous Windows, plusieurs heures de plus sous Linux, réactivité, usage comme avec Kali etc). Ce genre de machine est fait pour tourner sous Linux, pas sous Windows. Heureusement que GPD fournit un firmware Linux et qu’il y a des iso communautaires.

    Enfin, quid aussi de l’autonomie (assez impressionnante sous Linux) avec la monté en puissance du CPU ?
    Bref, perso je ne regrette pas d’avoir la version 1.

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 13 h 20 min

    […] Il y a un mois presque jour pour jour, GPD avait proposé des images de son Pocket 2 au public au travers des réseaux sociaux. Cette minimachine à l’écran de 7 pouces, sorte de dinosaure des netbooks qui aurait été retrouvé sur une île perdue et qui aurait continué son évolution, sera équipé d’un processeur bien plus performant que les Atom de l’époque netbookienne. […]

  • 12 juillet 2018 - 12 h 09 min

    […] GPD Pocket 2, un nouveau mini portable plus performant sous Core M3-7Y30 […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *