GPD est t-il un mauvais joueur ?

La marque GPD, que l’on connait bien et depuis longtemps pour ses productions de Minimachines variées, a décidé de jouer hors jeu ces derniers temps.

Sans vouloir faire de drama particulier autour de la marque, GPD mérite au moins un carton jaune pour ses actions récentes en ligne. Pour avoir un peu plus de visibilité sur sa chaine Youtube, GPD fait la même chose que One Netbook. Ils publient des vidéos de leurs engins en action.

La chaine de One Netbook montre des jeux en action sur leurs différentes consoles

Mais à la différence de One Netbook qui aligne des vidéos maison de leurs OneXPlayer et OneXPlayer Mini à un rythme correspondant aux sorties de leurs produits. Un rythme qui permet de découvrir des titres récents sur ses solutions.

La chaine Youtube de GPD

GPD a décidé de faire presque la même chose. Mais avec une méthode largement plus contestable… Le constructeur récupère les vidéos d’autres créateurs sur Youtube, les télécharge et les réuploade en son nom sans créditer les vrais auteurs. Pour couronner le tout, GPD propose ces vidéos repiquées à droite et à gauche en un mode Creative Common permettant à d’autres utilisateurs de les télécharger à leur tour puis de les intégrer à leurs propres montages. Lessivant au passage encore une fois les droits des créateurs d’origine. Cette pratique n’étant pas très propre, plusieurs utilisateurs ont décidé de faire réagir le fabricant.

Certains des vidéastes ainsi spoliés ont demandé à la plateforme Youtube de bloquer leurs vidéos en signalant un problème de copyright. D’autres d’interpeller directement GPD sur Twitter… Ce qui a eu comme résultat de voir leur compte bloqué par la marque et de ne plus pouvoir lire leurs tweets. Des pratiques plus que limites d’autant qu’on imagine assez facilement que la majorité des vidéastes parlant des consoles GPD seraient probablement d’accord pour laisser la marque utiliser des extraits de leurs vidéos sans soucis. Pour peu qu’ils soient crédités de leur travail.

GamingOnLinux, qui s’est fait bloquer par GPD, fait le rapprochement entre ces pratiques « nouvelles » de la part du fabricant avec la disponibilité du Steam Deck. Si le calendrier correspond, je n’ai pas plus de signaux d’un rapprochement entre les deux évènements. Pour fréquenter pas mal d’entreprises Chinoises, il semble que la notion de droit d’auteur soit là bas perçue très différemment de la nôtre. Et, bien souvent, les industriels locaux perçoivent ce qui est en ligne comme autant de ressources parfaitement exploitables commercialement parlant. Un gouffre d’appréciation qui mène parfois à des situations assez étranges et de bien mauvaises interprétations des deux côtés de la barrière.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

4 commentaires sur ce sujet.
  • 8 avril 2022 - 18 h 28 min

    C vraiment une erreur monumentale de la part de GPD.

    J’adore mon GPD Win Max, avec ma 3070 TI dans un Razer Core X je peux jouer sur tous les jeux AAA sur la GPD dans mon lit ou sur le canapé et le cable thunderbolt usb – eh bien c’est le même que j’aurais si je chargeais la console.

    GPD garde son créneau malgré l’arrivée de la Steam Deck.

    Répondre
  • 8 avril 2022 - 20 h 22 min
  • 11 avril 2022 - 22 h 55 min

    « Pour fréquenter pas mal d’entreprises Chinoises, il semble que la notion de droit d’auteur soit là bas perçue très différemment de la nôtre. Et, bien souvent, les industriels locaux perçoivent ce qui est en ligne comme autant de ressources parfaitement exploitables commercialement parlant. »

    C’est surtout l’application de la législation chinoise en matière de propriété intellectuelle qui est une farce. Depuis son entrée dans l’OMC, la Chine a adapté sa législation mais il y a un manque de volonté politique évident dans sa mise en application.

    Si on rentre dans le détail, en parlant des brevets, c’est encore pire. Les brevets sont fournis sur la base du premier déposant ! Ça signifie que, même si l’invention a été utilisée dans d’autres pays et est protégée par un brevet ailleurs, celui qui dépose en premier le brevet en Chine est le gagnant du gros lot.

    Répondre
  • 12 avril 2022 - 13 h 21 min

    c’est dommage ce comportement malhonnete, car vu les defauts du steamdeck actuel, GPD a de quoi se mettre en valeur de manière positive…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *