Google pourrait tuer Chrome OS et l’intégrer à Android

Et si Google réunissait en un seul ses deux systèmes d’exploitation ? C’est ce qu’avance le Wall Street Journal qui indique que dès 2017, Google imbriquerait Chrome OS au sein d’Android et ferait pour le même coup disparaître ses Chromebooks.

Ce ne serait bien sûr pas la fin de ces machines mais le système Chrome OS disparaissant, les engins seraient rebaptisés d’un nouveau nom et profiteraient bien sur de l’univers d’Android. AndroidBooks ?  Peut être, à moins que l’ambition du moteur de recherche aille plus loin.

Toshiba Chromebook 2

Avec l’intégration de Chrome OS dans Android c’est Android lui même qui pourrait changer de nom et devenir autre chose, un système nouveau qui, au delà d’un changement de nom de code, pourrait être totalement transformé.

Android et Chrome OS sont désormais quasiment des concurrents sur le marché, une concurrence peu saine pour Google qui propose les deux univers. Ce serait la raison pour laquelle Chrome OS serait intégré à Android, système dominant entre les deux options, croit savoir le Wall Street Journal.

Mais pour faire fonctionner Android sur un ordinateur classique comme un Chromebook ou une Chromebox, ce dernier devrait subir plus qu’un simple lifting ayant le nom de code d’une pâtisserie trop sucrée. Google devrait revoir son système de fond en comble et tirer vers la surface les éléments positifs des deux univers.

Chromebook

Mais imaginons un peu la force d’un système basé sur le Cloud comme ChromeOS et la réussite multimédia d’un OS comme Android, et on a un mélange assez détonnant sur le marché de 2017.  Bien sur, Google n’a pas confirmé ou infirmé ces informations, il faut donc les prendre avec un peu de recul. La volonté de fusionner les systèmes étant de toutes façons un des mouvements les plus logiques pour la marque, diviser pour régner ne s’applique que quand vous n’êtes pas propriétaire des deux entités qui se combattent.

23 commentaires sur ce sujet.
  • 29 octobre 2015 - 23 h 15 min

    J’en parlais il y a plus d’un an lors de la I/O de 2014.
    Pour moi les chromebook sont un réel echec à cause de chromeOS.
    Il est a parier que Google va faire comme les autres pour le coup et proposer des machines qui intègrent un OS sensiblement identique que celui de leur tablettes/smartphones.
    Après tout les tablettes sous intel se vendent bien donc Android sous X86 fonctionne comme il faut.
    Android est une marque connue et reconnue, et l’OS dispose de tan d’application qu’il n’est même pas besoin de les présenter à l’utilisateur (contrairement à ChromeOS ou il faut faire comprendre le principe de l’OS avant de l’utiliser).
    Après tout Google à déjà faiut machine arrière en donnant le même OS aux tablettes et smartphones (qui se souvient de la calamité d’Android 3.0?) et semble ouvrir de plus en plus ses produit (AndroidTV/car/chromecast) pour une expérience identique pour tous.

    Répondre
  • 29 octobre 2015 - 23 h 58 min

    Le cloud est un service, chrome os un système vendu sur des machines avec 32go de mémoire .Forcément sa n’intéresse que les gens qui ont un nas et un certain niveau pour installer un linux. Android avec de la puissance processeur à du potentiel pour faire venir des développeurs plus frillant que des multinationales à faire des jeux sur le chromecast sans enveloppe sous le bureau.

    Finalement windows 8 aura peut-être du succès avec google.

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 0 h 11 min

    Quelques coquilles :
    “Ce serait la [u]réison[/u] pour laquelle Chrome OS…”
    “… système de fond en comble et [u]rirer[/u] vers la surface …”

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 0 h 21 min

    je ne comprend pas pourquoi google se complique la vie ? .y a android mobile , tablette , télé . Ils ont qua sortir android desktop tout simplement .
    chromeos est bien , mais il manque juste les applications android .

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 0 h 22 min

    mince je peux pas éditer mon commentaire
    une dernière pour la route :
    “la force d’un système bas sur le cloud comme ChromeOS” (basé)

    Sinon, pour parler du sujet, j’ai un peu peur de ce que pourrais donner cette fusion. Donner un pouvoir encore plus grand à google pour accéder à mes fichiers, très peu pour moi…
    Déjà que je trouve les apps google sur android hyper gênantes, quest-ce que ça sera quand le système s’appuira sur le cloud pour fonctionner…

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 1 h 01 min

    ” Mais imaginons un peu la force d’un système basé sur le cloud comme ChromeOS et la réussite multimédia d’un OS comme Android et on a un mélange assez détonnant sur le marché de 2017. ”

    Je veux tout sauf ça ! Ceci est une vision d’enfer apocalyptique ! ^^

    Un OS, c’est avoir le contrôle sur sa machine, c’est – pour moi – PRIMORDIAL.

    Chrome OS, c’est du cloud, c’est utiliser la machine d’un autre dont on a aucun contrôle.

    Android, c’est un OS dont on n’a aucun vrai contrôle non plus, dont le multitâche est caché, dont on a peu de moyens de savoir ce qui tourne, et surtout d’en avoir le contrôle, à la limite valable pour des smartphones, mais même pas en fait. (allez gérer tache par tache les droits 3G de chaque applis, ce qui semble primordiale).

    Bref, mixer l’enfer avec l’enfer, non, mais réveillez-vous ! ^^

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 5 h 08 min

    @tourista : Réveille toi ! L’écrasante majorité des utilisateurs n’en a rien à carrer d’avoir le “contrôle” sur sa machine (enfin surtout de ta notion du contrôle à la vue des exemples que tu as donné).

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 6 h 19 min

    “Revoir son OS de fond en comble”… je ne suis pas d’accord avec toi… il faut revoir sans doute une ou 2 API, et revoir l’interface utilisateur, mais le fond de l’OS, Android fait le job.
    Le cœur est un linux, donc on a les fondations pour faire ce que l’on veut, et je ne vois pas de vrai trou dans la raquette du côté des couches systèmes d’Android, il sait tout faire.
    Le modèle de distribution est pas mal non plus, et la chaine de valeur n’est pas si orientée tablette, on peut la transposer à du laptop classique.

    Reste à produire une IHM adaptée au clavier-souris (parce que la OK, c’est la cata), et on a une solution pour la fusion.

    Ce qui serait amusant d’ailleurs.
    Quand MS propose un OS de PC dans son téléphone pour assurer une UX continue, Google ferait le chemin inverse en proposant un OS mobile dans un PC.

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 8 h 03 min

    Qu’est-ce que j’aimerais que maman Debian se lance dans un OS mobile histoire d’avoir une bonne alternative à ce marché vérolé…
    En attendant on a bien Sailfish, Ubuntu Touch ou Firefok OS mais apparemment les retours ne sont pas glorieux. J’ai à peine touché FFOS, c’est encore jeune. Sailfish me tente, mais le positionnement hipstero-prout-prout de Jolla me chiffone. Et j’ai lu des vilénies sur la jeunesse de Ubuntu Touch. Jamais contents les vieux.

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 8 h 35 min

    D’un coté c’est logique, Android est quand meme plus connu, plus versatile, et a beaucoup plus d’apps. Perso, mes desktops et portables, c’est Andorid que je mets dessus, pas ChromeOS.
    De l’autre, Chrome OS est fort la ou Android est faible: updates et usage desktop. L’usage desktop c’est facile a mettre au niveau, une poignée d’API de correspondance toucher /souris-clavier. Les updates par contre… ca serait bien qu’Android vienne au niveau de Chrome OS !!

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 8 h 36 min

    @petitevieille: Ben un chroot et hop tu a un Linux. On peut le faire depuis des années, et ca n’interesse personne.

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 8 h 36 min

    @tourista: Tu fabriques ton électricité aussi ?

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 8 h 55 min

    je doute que cela devrait être une priorité pour Google …

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 10 h 05 min

    @tourista:

    tu n’as donc aucun produit ms chez toi …. bravo

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 11 h 05 min

    Bien vu @tourista chez moi plus de MS non plus depuis près de 10 ans, que du bonheur. Pour les curieux, a la place Mac, Lubuntu et …Android.

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 12 h 05 min

    Bizarre, ça me rappelle quelque chose, ce truc, un OS web (comme son nom l’indiquait) qui avait comme visée d’être déployé à terme sur mobile, tablette, télé, PC, all-in-one, imprimante, etc, aboutissant, selon les plans, à un écosystème multiplateformes aux alentours de 2013-2014.

    Ah, ça y est, c’est le truc qu’on a bradé et fermé en 2011 parce qu’à court terme ça rapportait pas un kopeck.

    Mesdames et messieurs les stratèges et actionnaires de HP/Palm, on en serait où aujourd’hui ??? Ah, oui, vous auriez 3 ans d’avance sur google…

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 12 h 29 min

    Euh… moi je suis bien d’accord avec Tourista, rester en possession de ses données est important, ce n’est pas parce qu’on étale sa vie privée su facebook qu’il doit être normal d’être ‘profilé’ sur ce qu’on as sur le PC (et, exemple, recevoir la pub en fonction de ses centre d’intérêt – ou influencer sur les moteurs de recherche).

    Maintenant, c’est comique de voir Google copier Windows avec 10 pour PC et téléphone !

    Next is Apple (il en son a iOS9, 10/X est donc le prochain coup)

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 14 h 06 min

    Ce qui me plairai, c’est d’avoir un smartphone qui peut me servir de PC. Est ce celà que sous-entend le changement de nom de chromeOS ?
    A priori, je ne suis pas fan d’Android. J’ai plutôt regardé du coté des smartphones Microsoft pour voir si il y avait du Intel avec ce genre de possibilité.

    Répondre
  • 31 octobre 2015 - 0 h 27 min

    @James : L’écrasante majorité ne comprend donc pas les enjeux, et se contrefout de ce qu’est, a été, et devrait toujours être un OS, soit. ça n’empêche pas un glissement vers le pire ou cette “écrasante majorité” n’est plus que perçue comme étant un produit consommateur qui se fait continuellement bananer.

    @obarthelemy : chrooter un androïd pour chopper un linux en console only sous smartphone, ça n’a aucun intérêt. Je le fais pour faire mumuse, mais ça s’arrête là.

    @toto : exclusivement sous debian depuis 2003 après un an sous Free BSD. Pourquoi ?

    Tous ces nouveaux OS venus du monde portable/ultraportables sont catastrophiques quand au foutage de gueule vis-a-vis de l’utilisateur, il est temps de s’en rendre compte, c’est de pire en pire, de moins en moins de contrôle, de plus en plus de de pseudo assistanat destiné uniquement à nous surveiller, cibler, nous vendre (au sens littéral, chez les publicitaires), et ce, dans le meilleur des mondes.

    Répondre
  • 1 novembre 2015 - 18 h 56 min

    Il me semble que c’est la seule logique valable pour GOOGLE .

    Perso ,un Chromebook me semble un appareil limité ,ceci dit il est vrai qu’une tablette reste moins pratique qu’un Netbook .

    C’est sur qu’en offrant un ANDROID revu et corrigé GOOGLE a une chance sur le mini-PC .

    Pourra t’on enfin disposer d’un ANDROID sous x86 non limité a un petit Intel Atom Z***** ?

    Une solution Android offre un système pouvant fonctionne sur tous supports comme chez APPLE ce serait un plus pour GOOGLE .

    Répondre
  • 2 novembre 2015 - 17 h 33 min

    Excusez moi de vous demander pardon, comme dirait Fernand Raynaud (et hop, oui, j’ai 74 ans)…Mais pour moi, TOUT l’intérêt de mon Chromebook, c’est d’être un super minitel. c’est à dire, pour ceux que ça fait rire, dans le fond, un terminal qui me permet d’aller sur des sites sérieux (banque, chatroulette, NSA, etc.) en espérant être le plus protégé possible de toute saloperie niveau OS. Et c’est ce que m’offre Chrome OS. Donc une fusion avec Android, c’est no way !

    Android est ingérable. Même les barbus à sandalettes les plus retords (je veux dire, les Dieux de l’informatique) sont incapables de sécuriser ce truc, avec Google qui prend un malin plaisir à leur donner accès à nos données, parce qu’en fait, maintenant, les OS sont faits pour vous transformer en zombie consommateur, histoire de vous distraire dans vos vies misérables et de vous faire passer le temps.

    Non mais vous avez vu Android, aujourd’hui ? Même l’appli de ma banque demande les droits sur mes contacts et mes p…tains de photos ou documents. MA BANQUE. Pourquoi pas ma station service ou Pole Emploi ? A ça s’est sur, elle se l’arroge, ma banque, le pouvoir de dire oui. avec mes données.

    T’as un ordi sur le net et il est bourré de n’importe quoi pour te faire piller tes données? nan mais, ALLO, quoi ?

    Donc, non, c’est une mauvaise idée, je préférai quand Chrome OS devait devenir compatible avec les applis Android. Là c’était moi qui choisissait.

    MAIS JUSTEMENT ! GOOGLE ne veut pas me donner le choix. C’est aspirateur à données ou rien. ou Apple. ou Microsoft. ha ben non, l’internet libre et gratuit, c’est fini. Dès l’OS et by design !!!

    sinon, je vous propose http://chromixium.org/ et http://www.neverware.com/free#freedetails pour transformer votre portable en chromebook sur du libre.

    Répondre
  • 2 novembre 2015 - 17 h 40 min

    @Tourista: Complètement d’accord, quand on vient comme moi en De Lorean de 1985, on a du mal à supporter la dérive marchande ultra sophistiquée qui s’est mise en place pour MONETISER le web et son usage. Internet est définitivement contaminé par la logique marchande, qui remet même la neutralité du web en cause. Et en plus, elle enrichit uniquement les US à nos dépends. Bientôt, Apple ou Google achèterons un pays et ça sera fini.

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 10 h 51 min

    […] genre de nouvelle avec précaution et d’utiliser des pincettes linguistiques pour la traiter. L’emploi du conditionnel fait ici des merveilles. Car Google ne semble pas tout à fait de l’avis du […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *