Google Home sera disponible le 3 Août en France à 149€

Google Home est donc le premier assistant personnel à débarquer en France. Avant Amazon et son Echo, le petit appareil du moteur de recherche sera disponible le 3 Août sur le site de la marque et le 8 Août en magasin.

Google Home promet une interface invisible entre vous et votre univers numérique. L’objet permet de dialoguer avec les services de Google. De poser des questions type, de lancer des recherches et de profiter d’une réponse vocale avec une voix synthétique.

La vidéo ci-dessus ne montre qu’une faible partie des capacités de Google Home. Une mise en bouche pour attirer le regard d’une population de gens déjà intéressés par la tech. Le grand public sera sans doute plus sensible à d’autres atouts : La possibilité de piloter d’autres appareils dans une solution domotique facile d’accès.

2017-07-06 19_34_31-Google Home - Enceintes intelligentes et assistant pour les maisons connectées -

Et Google compte bien surfer sur cet avantage, en sachant que ses partenaires vont l’aider à pénétrer les foyers Français. Plusieurs services sont listés comme compatibles avec le google Home :  LIFX, Nest, Philips Hue, Wemo pour les solutions domotique. Europe 1, Radio France et RTL comme radios en ligne mais également les classiques services de Netflix, Deezer, Spotify et TuneIn. Des interactions possibles enfin avec une Chromecast.

2017-07-06 19_36_55-Google Home - Enceintes intelligentes et assistant pour les maisons connectées -

A 149€ pièce, Google Home offrira une capacité d’écoute permanente et un point d’accès à une foule de contenus. Le principe de base de l’appareil est de vous permettre de poser une question orale et, après une recherche sur les servies de Google, d’obtenir une réponse orale. Cela parait bateau mais c’est très addictif. Aujourd’hui, quand on vous demande quelle est la hauteur du Kilimandjaro, vous effectuez une recherche sur le premier écran que vous avez sous la main. Avec Google home, vous posez simplement la question à la volée et obtenez immédiatement une réponse. Sans arrêter de faire ce que vous êtres en train de faire. Cette interaction est intéressante même si elle pose des questions essentielles devant la pertinence d’une information et la manière de récolter des réponses.

2017-07-06 19_41_29-google_home _ atmoo koo _ Flickr

Mais il est également possible de profiter de la petite enceinte pour écouter votre musique préférée sur un service de streaming ou de lancer un clip sur une Chromecast. L’idée est de retrouver une simplicité maximale et d’offrir une interface à la portée de tout le monde pour profiter de contenus en ligne.

google-home-google-assistant

Mais c’est aussi l’introduction chez soi d’un microphone conçu pour enregistrer absolument tout ce que vous dites mais ne s’activera qu’avec un mot clé : “Ok Google”. Un fonctionnement qui aurait donné des sueurs froides à un dénommé George Orwell. Une logique à prendre en compte avant de craquer pour l’appareil.

16 commentaires sur ce sujet.
  • 6 juillet 2017 - 20 h 56 min

    l’idée est excellente, mais ca me désole de voir que ça va etre un succes incroyable et que à partir de maintenant il sera potentiellement possible pour tout ceux qui auront cet appareil en marche chez eux d’être écouté et espionnés en permanence

    est-ce qu’il n’y a pas eut un bug lors du super bowl aux états unis avec une pub télé qui démontrait l’usage du boitier d’amazon et qui s’est traduit par une réaction de tous les boîtiers allumés dans les foyer de ceux qui regardaient le match ?

    pour les bricoleurs il est possible de réaliser tous ça avec un produit open souirce qui s’appelle mycroft AI et un raspberry mais le français n’est pas encore bien géré

    https://mycroft.ai/

    Répondre
  • 6 juillet 2017 - 22 h 01 min

    @eugene: Certes mais quelle solution sera la plus sécurisée entre le géant Google et une install à la main de mycroft AI ? Tu es peut-être un expert d’iptables mais ce n’est pas le cas de tout le monde… Et puis le Linux sur Raspberry, il faudra le tenir à jour quotidennement… Donc pour une meilleurs sécurité il faut surtout éviter tout microphone et tout camera, quelque soit le logiciel qui se trouve derrière.

    Répondre
  • 6 juillet 2017 - 22 h 06 min

    Je ne sais pas si je veux savoir quelle est la hauteur du Kilimandjaro ;)

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 4 h 58 min

    ‘LLo,

    Orwell l’avait prévu, la stasi en aurait rêvé & gougueule le fait, pfuuu !

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 7 h 54 min

    On rale niveau vie privé avec ce truc. Mais plus personne ne se soucis de nos smartphone qui sont constamment à coté de nous. Pour moi, un smartphone est plus problématique …

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 9 h 34 min

    Parfaitement, dans le genre bracelet électronique pour gens honnêtes qui n’ont rien à cacher (sauf peut-être un brin de naiveté mêlé d’une confiance exagérée dans le progrès…) c’est parfait, mais par essence & en principe, ce n’est pas fait pour écouter 24/7 comme cette petite merveille..!

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 10 h 20 min

    @eugene: “ça va etre un succes incroyable” je pense au contraire que pas du tout… Je prédis un gros bide, comme les Google Glasses ou les montres connectés, un peu de vente au lancement, effet buzz/nouveauté/geekoo, mais rapidement il ne s’en vendra plus…

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 11 h 11 min

    ppur avoir essayé récemment le cpuple SARAH + petite machine vers linux, je ne suis pas satisfait de l’acuité de la reco vacle en l’état, et ce n’est pas utilisable en domotique à cause de ça.
    Bien que TRES sensible aux problématiques de vie privée, je suis prêt à admettre l’entrée d’un tel périphérique à la maison: si j’ai la garantie qu’en aucun cas l’écoute permanente n’est transmise en permanence à Google (mais seulement après reconnaissance des mots d’accroche “ok google” et consors), et je monitorerai tout ce qui sort de mon réseau pour m’en assurer.

    Est-ce le fonctionnement actuel du produit?

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 11 h 37 min

    Pour ce qui est du grand public, je ne suis pas certain du succès (mais on peut facilement se tromper sur ce type de prédiction). La vidéo de mise en bouche est amusante, mais on ne voit pas l’intérêt au quotidien, ça donne surtout l’impression d’un jouet qui nous amusera quelques jours. Ça me fait un peu penser aux premiers chatbot présentés comme des IA à la pointe de la technologie. On s’amuse avec 5 mins et on oublie.

    Concernant un public plus passionné, je me demande quelles sont les possibilités d’ajout de fonctionnalité. Par exemple, est-ce que l’on peut ajouter des phrases clés qui lui feront envoyer des requêtes IP que l’on aura paramétré nous même ? Ça ça aurait un vrai intérêt à mes yeux, ça permettrait de lui faire ouvrir ou fermer les volets roulants, d’allumer un ampli.. enfin de faire de la vraie domotique.

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 12 h 05 min
  • 7 juillet 2017 - 12 h 39 min

    tant que ce serai pas vendu d’office avec un big red urgency button ça sera pas chez moi

    en attendant y a ça https://aiyprojects.withgoogle.com/voice

    oui ça implique une intervention physique mais au moins ça écoute pas en permanence ^^

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 13 h 32 min

    tes remarques peuvent dans ce cas s’appliquer a la comparaison entre linux et windows

    l’ouverture des port dans iptable (pourquoi?) est la meme problematique avec le boitier google

    moi ce que j’en dit c’est qu’il existe des alternatives, et ca vaut le coup d’y jeter un oeil

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 15 h 42 min

    @eugene: je veux bien une liste d’alternatives qui permettent de faire de la reco vocale qui marche bien pour de vrai en suituation réelle, qui permet de définir ses propres mots clefs et scénaruos, et qui ne nécessite pas une solution ‘cloudesque’ à la amazon alexa ou google home. Quel qu’en soit le coût.

    J’avais espoir dans SARAH (=reco vocale de windows en local) + l’array de micros du kinect, mais dans les faits ça n’est pas á la hauteur d’une utilisation quotidienne confortable (encore moins pour les voix féminines ou d’enfants)

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 20 h 15 min

    CE NE SONT PAS LES BONNES IMAGES !
    Cet appareil sur les photos c’est un hachoir a fines herbes SEB, je le sais j’ai la même horreur dans ma cuisine.
    Reste à savoir qui va vouloir d’une horreur pareil pour peu qu’on ait un peu de gout et un intérieur design ?

    *******************************

    Quel est l’utilité de ce truc vu que OK Google est déjà sur téléphone et tablette ?

    *******************************

    Pour ce qui est du micro qui fonctionne en permanence, il n’y a clairement aucun danger.
    – Avec le Google home :
    On peut espionner une pièce ou sont réuni plusieurs personne qu’on ne peut identifier et on ne peut savoir qui dis quoi.
    – Avec un mobile :
    On peut espionner une personne en permanence, cette personne est parfaitement identifier (impossible d’être anonyme même avec un faux compte) et cela permet de savoir qui a une interaction avec qui.
    – Avec le Google home ET un mobile :
    Avantage pour le gouvernement, c’est la personne espionné qui paye elle-même le micro et qui se l’impose.

    Répondre
  • 7 juillet 2017 - 20 h 42 min

    @Brazomina:
    Merci pour l’info et les liens, effectivement ça a l’air intéressant :)
    Du coup ça me donne bien envie de l’acheter pour faire des tests.

    Je pense que le périphérique ne transmet la phrase prononcée que si il reconnaît le “ok google”, ne serait-ce que pour économiser des ressources serveurs.

    Répondre
  • 8 juillet 2017 - 11 h 00 min

    Je suis pourtant full Apple chez moi depuis toujours mais sur les devices, je n’utilise Siri que pour lui demander de me réveiller…

    pour le reste, Google pour son moteur de recherche vocal, son assistant GPS, sont à des années lumières des autres!

    donc cet appareil m’intéresse grave.

    Après le discours Bog Brother, c’est assez comique de lire ce qui s’écrit.

    Les amis, c’est comme pour la politique, arrêtez de dépenser de l’énergie la dedans, il n’y a pas de prévention car le mal est déjà fait depuis longtemps..

    ça donne aux gens un semblant de maitrise sur leur destin mais ceci nous dépasse tellement.

    c’est en acceptant notre insignifiance que l’on se défait de nos colères ;-)

    prenez le bon la dedans et oubliez ce qui vous fait flipper, ça s”appelle le lâcher prise: ne se préoccuper que des choses sur lesquelles on a un impact.Le reste, c’est du déchet.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *