Google et Microsoft enterrent le marteau de guerre

C’est cinq années de procédure, une vingtaine de plaintes en Europe et Outre Atlantique qui viennent d’être envoyés au pilon d’un commun accord entre Microsoft et Google. Depuis 2010 les deux entités bataillaient au sujets de royalties liés aux consoles pour l’un et au rachat de Motorola pour l’autre.

En achetant Motorola avant de le revendre à Lenovo, Google a mis la main sur un bon paquet de licences et de brevets appartenant à l’ex-géant des télécoms. Un mouvement qui avait fait ricaner pas mal de monde qui ne comprenait pas la différence de prix entre le rachat de Motorola et son faible prix de vente. Aujourd’hui, avec cet accord et la fin des procès en cours, le mouvement de Google est encore plus compréhensible.

Microsoft est connu pour réclamer des royalties aux fabricants de smartphones Android pour des brevets qu’elle possède. Une demande qui rapporte de coquettes sommes à l’entreprise chaque année depuis 2010. Motorola avait trouvé la parade en réclamant à Microsoft des royalties concernant toutes les ventes de consoles XBox puisqu’elles utilisaient des brevets Wifi et de compression vidéo lui appartenant…  Les deux entités ont donc conclu un accord pour ajouter de longs et coûteux procès à ce schéma de royalties déjà salement embrouillé. Le marteau ne sonnera donc pas.

Google Motorola

Aucune fuite sur l’accord entre Google et Microsoft n’a percé, on sait juste que les procès en cours n’auront pas lieu sans avoir idée des montants ou partages proposés. Les deux groupes ont toutefois communiqué vouloir travailler ensemble à une meilleure défense de la propriété intellectuelle.

“Google et Microsoft sont ravis d’annoncer un accord autour de leurs brevets. Un élément de cet accord comporte la fin de toutes plaintes entre eux, y compris celles concernant Motorola Mobility.” Déclarent conjointement les deux entreprises. “Google et Microsoft ont passé un accord pour collaborer dans le futur au sujet de certains brevets et travailleront dans le futur pour le bénéfice de leurs clients.”

Minimachines.net 2015-09-02 09_08_03

A noter que Microsoft et Google sont déjà partenaires dans un autre élément qui devrait empêcher des guerres sur les royalties dans le futur avec en particulier un travail commun au sujet des futurs codec vidéos et audio avec l’Alliance for Open Media.

Source : Bloomberg

13 commentaires sur ce sujet.
  • 1 octobre 2015 - 11 h 45 min

    Marteau de guerre ? Hache de guerre plutôt non, le café du matin n’a pas encore fait effet :)

    Répondre
  • 1 octobre 2015 - 13 h 02 min

    @Adam: Le marteau de la justice… Bon café !

    Répondre
  • 1 octobre 2015 - 13 h 06 min

    non, c’est bien du marteau qu’il s’agit dans un procès 😉 celui qu’agite le juge pour réclamer le silence dans la salle

    Répondre
  • 1 octobre 2015 - 13 h 07 min

    grillé… 😃

    Répondre
  • 1 octobre 2015 - 14 h 14 min

    Ils ont sortit le maillet par contre car :
    “[…]Selon la symbolique maçonnique ; le maillet est le symbole de l’intelligence qui agit et persévère ; elle dirige la pensée et anime la méditation de celui qui, dans le silence de sa conscience, cherche la vérité[…]”
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maillet_%28outil%29
    :p

    Répondre
  • Cid
    1 octobre 2015 - 15 h 57 min

    “garde tes amis près de toi et tes ennemis encore plus près”

    Répondre
  • Guy
    1 octobre 2015 - 18 h 47 min

    On verra peut-être venir les lecteurs de microsd sur les nexus ?
    Je ne trouve pas normal que ces accords restent secrets (ce n’est pas dit dans la dépêche?). En tant que consommateur, on ne sait pas de ce que l’on paye en royalties lorsqu’on achète un produit …
    Du coup les concurrents ne savent pas non plus à quelle sauce ils ont été mangés lors de leur propre négociation (payent-ils plus ou moins ?). On peut imaginer qu’un petit n’a pas le poids d’un gros dans la négociation et paye plus (concurrence déloyale?).
    Pourquoi les consommateurs des pays qui ne reconnaissent pas des brevets logiciels doivent payer autant que les autres ?
    Notre législation devrait rendre l’obligatoire l’affichage de toutes ces taxes sur ces matériels (royalties, licences,…) pour éclairer nos choix au moment de l’achat …

    Répondre
  • 1 octobre 2015 - 21 h 26 min

    @MaxiMachinChose: +1, longue et large sera la carotte…

    Répondre
  • 2 octobre 2015 - 0 h 03 min

    Quand deux requins se mettent d’accord, c’est forcément mauvais pour leurs proies…

    Répondre
  • 2 octobre 2015 - 8 h 22 min

    @MaxiMachinChose:

    Pour Linux : Ok, cela se défend
    mais “ou rejoindre Apple” : mouarf mouarf mouarf, genre apple n’espionne pas toute la vie des leurs utilisateurs et ne font rien avec les données récoltées…..elle est excellente celle là !

    Répondre
  • 2 octobre 2015 - 11 h 40 min

    @Dadoo: Et mauvais pour leur grand concurrent commun qu’est la marque à la paume.

    Répondre
  • Guy
    2 octobre 2015 - 11 h 46 min

    Microsoft revendique des droits sur Linux … selon eux tous constructeur de matériel qui s’appuie sur linux doivent des royalties.
    Ils sont tous passer à la caisse (google comme les autres). Le dernier en date :
    http://news.microsoft.com/2015/10/01/microsoft-asus-broaden-patent-licensing-engagement/
    Après la taxe “vente liée” windows, on a maintenant droit à taxe “royalties” sur les machines linux (android) !
    Comment se défaire de cet hydre à sept têtes !

    Répondre
  • 2 octobre 2015 - 16 h 42 min

    @Orangina_L: tiens
    bienvenue dans la famille orangina

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *