Gigabyte GA-PICO3350 : une carte mère Pico-ITX sous Celeron N3350

La carte mère Gigabyte GA-PICO3350 reprend le minuscule format Pico-ITX et propose un Celeron N3350 bien accompagné en terme d’évolution et de connectique.

Le Pico-ITX n’est pas le format le plus courant du marché. Ces cartes de 10 cm de large pour 7.2 cm de profondeur sont parmi les plus compactes et cette Gigabyte GA-PICO3350 se retrouve d’office classée dans les solutions les plus faciles à intégrer actuellement.

2019-10-23 16_45_51-minimachines.net

Avec un processeur Intel Celeron N3350, un Apollo Lake double coeur et double threads cadencé de 1.1 à 2.4 GHz  avec 2 Mo de mémoire cache et un TDP De 6 watts, la carte ne proposera pas des performances folles mais se positionne très bien pour l’intégration autant dans l’embarqué que pour la domotique. Parfaitement dissipable de manière passive, la Gigabyte GA-PICO3350 peut aussi bien trouver sa place dans une boite à gant que dans un bateau de plaisance ou dans un aménagement au sein d’une cloison. 

2019-10-23 16_46_14-minimachines.net

La carte propose un support SoDIMM DDR3L 1866 MHz et acceptera un maximum de 8 Go de mémoire vive. Elle propose également un port SATA 3.0 pour brancher un stockage externe ainsi qu’un support mSATA pour un SSD à ce format. Sa connectique est étonnamment complète pour un engin de ce format. Pas moins de deux ports USB 3.0 sur le panneau arrière mais également des broches pour deux ports USB 2.0 directement sur la carte. On retrouve également un port HDMI et un Ethernet Gigabit ainsi que des connecteurs plus spécialisés.

2019-10-23 16_47_17-minimachines.net

Un port LVDS pour brancher la GA-PICO3350 à un écran LCD à ce format, un brochage pour alimenter la carte avec une batterie et même des ports GPIO. On pourra donc intégrer cet engin avec une batterie en amont pour lui servir de protection contre les baisses de tension ou les coupures de courant. Il sera possible de la brancher directement à un écran LVDS pour une intégration plus simple et même de piloter des éléments grâce à ses GPIO. Un connecteur M.2 Socket 1 permettra, en outre, de lui ajouter une carte Wifi ou 4G si l’Ethernet n’est pas la meilleure solution.

Bref une solution minimaliste et complète, parfaite pour piloter un centre domotique, un appareil dédié comme un GPS et un logiciel de navigation. Mais également, suivant son prix, tout type d’appareils ou de postes.

Source : Gigabyte via FanlessTech

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
Un commentaire.
  • 23 octobre 2019 - 18 h 45 min

    Ou comment faire du neuf avec du vieux.

    L’idée est bonne mais avec des composants un peu plus récent (moderne).

    J’imagine qu’ils ont mis une plaque en alu côté CPU comme dissipateur.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *