FanlessGuy dévoile son PC de salon sans ventilation

On a déjà croisé FanlessGuy au détour d’une de ses vidéos, ce passionné d’info adapte du matériel pour le faire fonctionner dans des solutions fanless, c’est à dire sans ventilateurs. But du jeu, éliminer les éléments mécaniques et donc toutes traces de nuisance sonore.

La première fois que l’on a croisé FanlessGuy, il exerçait son art sur une console de salon Sony PS4. La rendant ainsi totalement inaudible et lui apportant un look tout à fait différent. C’était en Octobre dernier et on se disait déjà à ce moment là que ce qui pourrait marcher avec une solution de ce type pourrait également fonctionner avec un PC.

2017-11-28 10_14_29-minimachines.net

La PS4 Fanless et juste devant ce nouvel HTPC

C’est exactement ce qu’a fait FanlessGuy puisque cette nouvelle création, très inspirée de l’ancienne d’un point de vue design, est un HTPC au format Mini-ITX. Un ordinateur de salon qui apportera des performances complètes à un téléviseur sans faire aucun bruit.

2017-11-28 10_05_02-minimachines.net

La configuration choisie est classique pour ce type de solution, le processeur retenu est un Intel Core i3-7300T. Une solution proposant 35 watts de TDP que le dissipateur géant pourra encaisser même à pleine charge. Associé à cette puce, on retrouve 8 gigaoctets de mémoire vive et un SSD Western Digital de 250 Go au format M.2 directement intégré à la carte mère choisie : Une ASUS Q170T. Il s’agit d’une solution Thin-ITX qui est normalement prévue pour une intégration dans des écrans de all-In-One ou autres machines ultra fines. L’intérêt de ce type de carte est qu’elles sont très fines et peuvent ainsi faciliter le contact entre les différents éléments et un dissipateur.

L’alimentation est traitée par un bloc externe de 65 watts. Ce type de carte mère est muni d’un jack d’alimentation, cela permet de laisser la chaleur générée par cette dernière hors du boitier.

2017-11-28 10_05_07-minimachines.net

Le dissipateur a été créé sur mesures pour le HTPC. Il s’agit d’un bloc d’aluminium de 24.6 cm de haut  du 17.7 cm de large et de 4 cm d’épaisseur. Un second bloc vient coiffer le processeur, il mesure 6.5 cm sur 5 pour 1.6 cm d’épaisseur.

2017-11-28 10_10_12-minimachines.net

Le poids global de cette solution 2590 grammes… On remarque au passage l’intégration d’un bouton de démarrage et de LEDs montées sur de petites équerres.

2017-11-28 10_10_24-minimachines.net

Comme pour son précédent système, FanlessGuy fait appel à un mélange de bois et de Staron, un mélange d’acrylique et de poudre minérale proposant un aspect de marbre blanc. L’encombrement total est de 27.1 cm de haut pour 21.1 cm de large et 8.2 cm de profondeur. Le poids est imposant puisque, au complet, cet HTPC presque 4.3 Kg.

2017-11-28 10_14_18-minimachines.net

La connectique est située sous le PC : elle pourra être redirigée vers l’arrière de celui-ci. La circulation d’ait se fait par convection naturelle. La chaleur montant, le boitier fonctionne comme une cheminée et l’air frais est aspiré par en dessous de l’engin directement entre les composants mais également dans la profondeur des ailettes.

2017-11-28 10_20_03-minimachines.net

Et le résultat est probant puisque les tests menés sur deux processeurs sont excellents : Un Pentium G4500 Skylake a en effet été intégré, il s’agit d’une puce double coeur cadencée à 3.5 GHz affichant un TDP de 51 Watts. Ainsi que le Core i3-7300T Kaby Lake ayant les mêmes caractéristiques mais proposant du multi threading et un TDP de 35 watts. Sous Prime95 et FurMark, qui sont ici des tests de performances et de “solidité” des processeurs consistant à leur faire effectuer de gros calculs pour les faire monter en température, le résultat est plus que probant.

2017-11-28 10_20_25-minimachines.net

Après plusieurs heures de tests les températures atteintes par le processeur et le boitier sont toujours largement en dessous de toute zone de danger. La machine allumée stagne à 14 Watts de consommation et les puces stagnent entre 30 et 32°C. En poussant uniquement la partie graphique des processeurs, les deux puces atteignent 50 et 52°C. Un stress test de la partie processeur de calcul les fait monter à 55 et 62°C. Enfin, après plusieurs heures de test en poussant à la fois la partie graphique et la partie calcul des puces, on reste sur des températures de 58°C pour le Core i3-7300T et 60°C pour le Pentium G4500. Sachant que pour le premier sa température maximale de fonctionnement est de 92°C et le second doit tourner autour des 100°C… On est loin de tout point de rupture.

Le prochain projet de FanlessGuy sera encore autour du PC avec des intégrations de Core i5 et de Core i7 mais également des combinaisons de multiples SSD. La bonne nouvelle étant qu’il va essayer de filmer son intégration et, je l’espère, la fabrication de ses différents dissipateurs.

11 commentaires sur ce sujet.
  • 28 novembre 2017 - 10 h 42 min

    Voici une vidéo qui montre en détail le procédé de fabrication d’un dissipateur en aluminium sur mesure sur une CNC.

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 14 h 46 min

    salut tout le monde.

    perso je suis devenu un fada du watercooling. des petits kit tout en un a 50 euros en promo.

    mon reve c’est de voir un kit watercooling modifié avec un enorme radiateur qui dissipperait la chaleur sans ventilateur. il faudrait surement un radiateur de la surface du coté du pc. on entendrais juste la pompe du pc qui fait un petit gzzzzz.

    parce que le probleme d’un air colling passif c’est la base metalique qui chauffe tout le temps. alors qu’avec le water cooling le liquide chauffé arrete pas de bouger et du nouveaux plus froid le remplace. j’adore ce principe.

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 15 h 01 min

    Intéressant comme chauffage d’appoint design. Cela peut ouvrir le nouveau concept de PC saisonnier pour l’hiver.

    Répondre
  • Cid
    28 novembre 2017 - 15 h 07 min

    Ma pompe de tout-en-un fait quand même un gros gzzzz (Cooler Master Seidon 120V) Mais bon, le boitier est pas top, ça vibre facilement. Rah le bruit c’est quand même un ensemble de paramètres !

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 15 h 22 min

    Bonjour à tous, c’est possible d’assembler un PC fanless, mais cela revient cher. J’ai pu monter cela avec :

    – un i7 dissipé passivement (c.f. boîtier)
    – une NVIDIA GTX 1050Ti fanless de Pallit (dont il a fallu scier le dissipateur pour faire entrer le tout dans le boitier)
    – un boitier Streacom DB4 qui permet de dissiper passivement la chaleur du CPU
    – une alim Streacom ZF240 passive et assez puissante pour faire tourner le tout (pourtant c’est du 240W)

    Le jeu en vaut vraiment la chandelle pour ceux voulant une très bonne réactivité et aucun bruit, et qui sont prêts à payer pour cela. Autrement, ça n’en vaut pas la peine.

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 16 h 49 min

    Mini PC sauf pour le poids .
    Ceci dit,le look est particulier pour u PC de salon .
    Ceci dit avec quelques enceintes du même look cela doit bien passer dans un salon moderne .

    Le plus ,c’est que c’est peut etre trop puissant pour un Home Cinéma .

    De plus cela prouve aussi que les grosses boites n’ont pas forcement de bons designers .

    Perso ,je préfère certains vieux boîtiers design ,a quand un tutoriel pour recycler un beau boitier en y mettant du matériel moderne dedans .
    Le truc que j’aimerai dans mon boitier Lan Li desktop c’est une alimentation silencieuse ,si possible pas de ventilateur au CPU et remettre ma carte Nvidia sans ventilateur .
    Le plus gros problème c’est le choix des composants bien que j’ai absolument pas besoins de puissance CPU et que ma vieille Nvidia fera largement le boulot pour mes jeux et mes petits émulateurs .

    Répondre
  • Dan
    28 novembre 2017 - 17 h 28 min

    Matériaux nobles, design épuré, finition impeccable, hautes performances.
    Chapeau bas, c’est de la belle ouvrage !

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 17 h 37 min

    C est beau, intemporel, hyper classe…. Ca me rappelle le temps ou le bois s’invitait dans des amplis qui faisaient également leur poids… Surtout ceux a tubes…

    Répondre
  • FQ
    28 novembre 2017 - 23 h 22 min

    Je suis scotché par la finition des radiateurs.
    J’attends vivement la vidéo du prochain.

    Par ailleurs, si quelqu’un sait comment rendre moins bruyante une PS3 (sans forcément la refaire en entier comme là), je suis intéressé.

    Répondre
  • 29 novembre 2017 - 9 h 56 min

    Encore une belle réalisation design !

    Répondre
  • 29 novembre 2017 - 19 h 48 min

    La partie bois, je sais faire. Pour le reste, ça va être compliqué. Mais ça donne des idées.
    Bravo pour la réalisation… et merci pour l’article !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *