E-Ink et Avalue annoncent une liseuse grand format

E-Ink s’associe à Avalue, un constructeur de PC, et leur partenariat fait naître une nouvelle gamme de liseuses de grande diagonale. Des engins qui seront distribués ensuite par d’autres marques pour tenter de secouer un peu le marché de l’encre numérique grand public.

Un nouvel acteur débarque sur le marché des liseuses et il est particulièrement intéressant car il est né d’une collaboration entre E-Ink et Avalue, un assembleur et fabricant d’ordinateurs. La présence de E-Ink dans cette aventure est gage d’un investissement important du créateur de ces technologies d’encre numérique et peut être le signe d’un déblocage de certains points. Avalue assurera, quant à lui, son rôle de fabrication, d’adaptation et de distribution auprès de ses partenaires.

Nouvelles kindle

On sent depuis quelques années que la concurrence sur le marché des liseuses est quelques peu faussée. Les grands fabricants et vendeurs de liseuses étant des acteurs déjà très bien établis, il ne reste plus beaucoup de place pour les innovations sur le secteurs. Certains, comme Amazon, proposent des produits plus luxueux et souvent assez chers, mais qui restent coincés dans les mêmes diagonales et schémas de fonctionnement. Des brevets et technologies importants comme les encres couleurs de Liquavista, racheté par Amazon à Samsung, donnaient l’espoir de nouvelles liseuses couleur mais n’ont au final abouti sur rien. Tout le monde se regarde en chien de fusil et compte sur la puissance de son marketing plus que  sur son innovation pour réussir.

Des sociétés depuis longtemps installées sur le marché des liseuses numériques en souffrent, chercher à lutter avec de l’innovation sur ce marché s’avère compliqué. Les machines originales coûtent forcément plus cher et une bonne partie de leur distribution est complexe du simple fait de la présence d’une gamme Kindle attachée à Amazon… Sony, par exemple, a annoncé se retirer de ce secteur. Ses produits de 10.3 et 13.3″, des liseuses originales grands formats, ne sont plus en vente et le site de la marque ne propose plus non plus de pages concernant cette activité… 

E Ink Logo

Le fait que E-Ink s’implique dans la création ET la distribution d’une liseuse est donc un mouvement important. Un geste qui peut faire grincer des dents la concurrence d’ailleurs puisque cela veut dire que de nombreux vendeurs de liseuses vont désormais acheter leurs dalles d’encres numériques à un concurrent. Un peu comme lorsque Microsoft s’est mis à vendre des portables et des tablettes ou quand Intel a lancé ses propres machines avec les NUC par exemple. Pour contrer un peu cet effet, E-Ink et Avalue ne vont pas vendre en direct leur produit, juste le concevoir et le fabriquer afin que des marques puissent s’en emparer et les vendre à leur nom.

E-Ink et Avalue

C’est un bon moyen de renouveler le marché. Le prototype fabriqué par Avalue est un engin encore assez secret, du moins le site ne le détaille pas entièrement mais il propose des fonctions assez avancées dans une diagonale qui semble intéressante. Il est tactile avec une prise en charge des stylets actifs mais également avec les doigts malgré la présence d’une surface légèrement texturée afin de retrouver la sensation du glissement d’un crayon sur le papier. L’ensemble n’a pas encore de nom ni de taille définie, l’appareil en lui même semble correspondre au standard Letter américain, soit 21,6 × 27,9 cm.

Avalue et E-Ink

Un dispositif grande taille donc qui permettra de lire des magazines et de la documentation issue de PDF sans avoir besoin de jongler entre plusieurs pages ni de trop jouer avec le pourcentage d’affichage du document.

Avalue et E-Ink

La taille exacte du dispositif n’est pas donnée mais l’épaisseur est évaluée à celle de 30 feuilles de papier ce qui reste fort peu par rapport à ce que ce genre de dispositif peut contenir en terme de contenus en réalité. Pas d’informations détaillées non plus sur la connexion de l’engin mais elle sera évidemment Wifi pour se connecter facilement en ligne. Son autonomie annoncée est de 3 semaines. Son affichage sera classique, signé E-Ink il permettra de lire des documents en plein soleil sans reflets et en noir et blanc. 

stylet

Reste à connaitre le tarif de cet engin, pour le moment il n’est évidemment pas mentionné. Il dépendra des exigences de la marque voulant le commercialiser. Le duo E-Ink et Avalue précise que la tablette pourra être customisée au bon vouloir du client, ce qui laisse supposer des aménagements esthétiques variés et la possibilité d’une concurrence achetant le même dispositif avec des finitions différentes. Suivant les options, les quantités et la volonté du distributeur final, on découvrira un tarif local chez chaque vendeur.

Sony Digital Paper

Sony Digital Paper Tablet

Reste à espérer que les marques distributrices ayant envie de pénétrer ce marché comprennent qu’elles jouent face à des mastodontes ayant deux gros avantages sur le terrain : un catalogue de distribution énorme pour remplir les liseuses et un nom. Nombre de personnes que je croise appellent les liseuses des Kindle par défaut. Même lorsqu’il s’agit de produits concurrents… Et c’est le genre de constat qui fait normalement réfléchir aux moyens de pénétrer un nouveau marché. A vrai dire, je ne vois qu’une seule solution de se faire un nom facilement pour un nouvel intervenant : le prix. Proposer un engin accessible de ce format pourrait chambouler un peu les choses, essayer de proposer des tablettes visant le segment haut de gamme avec un tarif trop élevé n’aura probablement aucun impact.

Je ne suis pas devin, je ne fais que remarquer qu’un géant comme Sony semble vouloir se retirer de l’aventure tout en ayant d’excellentes liseuses sur le marché. Mais des liseuses vendues à des tarifs souvent très dissuasifs…

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
18 commentaires sur ce sujet.
  • 31 août 2020 - 14 h 57 min

    S’ils arrivent a la passer sous les 200 je pense que ce sera un carton.
    Sachant qu’aujourd’hui une remarkable est au double du prix c’est probablement un rêve…

    Répondre
  • Xo7
    31 août 2020 - 15 h 59 min

    Dans les options et dans un cadre professionnel (ou pas) je suis preneur d’un appareil photo couplé à un OCR…

    Répondre
  • 31 août 2020 - 16 h 45 min

    Très intéressant. Maintenant le seul hic de cette machine si elle doit sortir c’est malheureusement son prix. Autre point, c’est la connexion internet via Wifi qui distingue cette machine des concurrentes de Sony et Remarkable qui en sont réduites au transfert de données hélas.

    Répondre
  • 31 août 2020 - 17 h 58 min

    “A vrai dire, je ne vois qu’une seule solution de se faire un nom facilement pour un nouvel intervenant : le prix.”
    le prix… à condition de ne pas verrouiller l’accès avec des kilos de DRM.

    Cela fait des années que j’attends une liseuse de grande taille, j’ai fini par abandonner. A chaque fois des annonces (taille, couleurs, réactivité) puis plus rien…

    Répondre
  • 31 août 2020 - 19 h 14 min

    ce serait mieux en 21.9×29.7 histoire de pouvoir afficher US Letter et A4 naturellement. Peut-être une déclinaison A4 pour l’international ?

    Mais tant qu’on ne connait pas le prix…

    Répondre
  • 31 août 2020 - 19 h 15 min

    Franchement, je ne comprend pas pourquoi les tarifs sont si élevées pour des liseuses grand format, surtout quand on voit les pc portable 14″ que l’on peut avoir pour 400€, en solde certes.

    Mon Lenovo Yoga 530-14ARR, avec un Ryzen 5 2500U, 128Go de SSD et 4Go de ram, je l’ai payé 399€ sur Cdiscount.

    Les possibilités sont bien supérieures, pour un prix à peine plus élevées.

    Je serai prêt à mettre entre 200 et 250€ pour une liseuse me permettant de lire du A4 en plein format avec la possibilité de télécharger des fichiers tels que PDF, Word, Excell et Epub directement depuis internet.

    Car lire les documentations techniques sur PC portable, c’est vraiment pas le plus agréable, mais si on est au-delà de 300€, tant pis on fait avec.

    Répondre
  • 31 août 2020 - 21 h 42 min

    Même si ce n’est pas forcément le marché de masse, face aux “mastodontes” et à leur catalogue, il y a une autre voie, c’est celle d’une liseuse ouverte aux formats standard (epub notamment) et sans DRM.
    Effectivement il ne faut pas qu’elle soit hors de prix, mais il serait normal qu’elle soit plus chère qu’un Kindle qui est en fait subventionné par les ebooks payants qu’on se trouve contraint d’acheter ensuite (hormis conversion de formats d’ebooks libres).

    Répondre
  • 31 août 2020 - 22 h 35 min

    M’étonnerait que ça descende sous les 400 €, mais ce serait vraiment cool que ça n’aille pas au-dessus. Et pour lire des mangas, quel rêve <3 on pourrait enfin les lire en page double sans s'arracher les yeux sur un écran de PC ou une tablette en LCD.

    Répondre
  • 1 septembre 2020 - 8 h 29 min

    @brico:

    Une liseuse qui n’est pas compatible avec les DRM c’est se fermer à la grande majorité de plateformes de vente d’ebook.

    Répondre
  • 1 septembre 2020 - 9 h 58 min

    Couplé à la couleur :
    http://www.liseuses.net/liseuse-couleur-pocketbook/

    Même à 1000 euros, je me demande si je ne craquerais pas !
    Histoire de me séparer de mes 500 bédés physiques !
    Et enfin pouvoir lire confortablement les comics (j’en ai un paquet également)

    C’est surtout qu’une intégrale, c’est moins lourd en numérique qu’en papier (300 pages 1kg ou presque) ^^

    Répondre
  • 1 septembre 2020 - 10 h 41 min

    @Pierre :
    Juste pour signaler :
    ” Tout le monde se regarde en chien de fusil et compte sur la puissance…”

    On se regarde en chien de faïence.
    mais
    On se couche en chien de fusil.

    ;)

    Répondre
  • 1 septembre 2020 - 12 h 47 min

    @emaen: Pourquoi personne ne rigole à mes blagues :/

    Répondre
  • 1 septembre 2020 - 14 h 41 min

    Il y a aussi la Noteslate de Shiro mais c’est un petit écran mais le prix est de 199 euros. Dommage que des machines comme la Remarkable ne soient pas à ce prix.

    Répondre
  • Nas
    1 septembre 2020 - 22 h 09 min

    Bonsoir,
    J’ai la KindleDx depuis des années (achetés à une compagnie aérienne à 100€ en 2014, un client l’avait oublié dans l’avion…) et je ne regrette pas. Le A4 est acceptable. Je vous assure que cet été à la plage j’étais encore content de l’avoir! Il faut parfois jouer avec Calibre et chercher un peu pour les DRM, certes… Donc si j’en trouvais une plus grande à prix acceptable, j’achète de suite!

    Répondre
  • 2 septembre 2020 - 10 h 03 min

    Un écran e-ink 6″ se vend à 15€ (donc se produit à moins de 10). Pour faire du A4, disons qu’il en faut 4, soit 80€ environ (car il faut modifier les usines, et il y aura plus de pertes à cause du facteur d’échelle et une production moindre au départ). Tout le reste ne change pas, controleur et soc. Bref, un kindle A4, c’est un surcout de 70€ max. plus 2-3 fioritures.
    Donc la barre des 200€ pour une liseuse A4 ma parait normal pour les première séries, et cela descendrait à 150€ au bout de quelques années.

    Mais la question se pose du besoin : la plupart des liseuses sont parfaites au format 6″ pour lire (le texte défile, à la taille voulue, pas des pages). Donc parfait dans tous les cas.
    Les liseuses grandes tailles sont adaptées pour lire des “pages formats”, comme les journaux, BD et mangas.
    Le marché sera beaucoup plus réduit que pour lire des livres, surtout s’ils assassinent les gens avec le prix des bds numériques.
    Et pour des BDs, il faudrait de la couleur. Et de l’encre numérique couleur A4 ? Je n’imagine plus le prix.

    Voilà le marché, et la première réflexion marketing de ceux qui font de l’argent (et pas de nous, pauvres fous qui ne voulont que notre plaisir) est que ça ne vaut pas le coup de se prendre la tête.
    Pour ceux qui s’étonnent que le marché ne change pas… vala, vala.

    Répondre
  • Val
    2 septembre 2020 - 16 h 06 min

    Environ 10 ans que j’hésitais à m’acheter une liseuse, attiré par l’e-ink depuis que je connais, mais pas par le caractère très limité de cet outil. J’avais failli faire l’erreur d’acheter à distance la Notion INK indienne début 2011, version avec 2eme écran à encre électronique bien sûr (mais cher du coup). Finalement, la raison l’avait emporté et j’avais fini avec un PC portable de 11.6 pouces conseillé ici même, que je n’ai jamais regretté. C’est encore notre ordi principal, grâce à Ubuntu et au doublement de mémoire vive. Il a juste fallu changer de carte mère en janvier. Bref, il se trouve que sous les 200€ (comme le dis un commentaire), j’ai enfin craqué il y a 4 jours (commande en attente d’Angleterre), plus de motif pour refuser: Likebook Muses 7.8 pouces. J’ai tout entendu sur ce genre de produit, mais la curiosité a été trop forte. Ça fait d’ailleurs un mois qu’on m’a prêté une vieille Kindle, ce qui ma sans doute donné envie de continuer mais avec nettement mieux.
    Malgré tout, si le prix et les fonctionnalités sont intéressantes, j’aurai comme beaucoup préféré du 10 pouces quitte à monter de quelques dizaines d’euros, mais là on est très loin d’y être. Et j’aimerai plus d’innovations, comme une meilleur rafraichissement, de la couleur même délavée, la certitude de pouvoir écrire avec (ça sera la surprise) etc …
    Je ne pense pas que cette offre (celle de l’article) va changer la donne en terme de tarif, car il n’y a trop peu de demande, et qu’il y a trop peu de demande car Kindle est d’un très bon rapport qualité prix, ce qui n’incite pas le public à imaginer qu’on peut tenter autre chose avec l’e-ink ou d’autres technos d’encre électronique. A quand un outil “productif” d’e-ink à 200€ pour se reposer les yeux ?

    Répondre
  • Val
    2 septembre 2020 - 16 h 09 min
  • 8 septembre 2020 - 18 h 46 min

    J’ai pris la Boox Max Carta 2 a 700 euro, chere mais c’est un investissement pour mes partitions de musiques et je suis plutot satisfait pour cet usage. Il a un gestionnaire de contraste pour corriger les partitions trop grises et on peut annoter les documents au stilet.

    Si j’ai finalement pris cette liseuse a ce prix c’est parce que je me resigne a croire que les prix du marche des grandes liseuses ne sont pas pret de chuter.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *