Compal StudyBook: un nouveau concept d’ordinateur éducatif

Le Compal StudyBook est un concept de machine à vocation des plus jeunes pour des usages orientés vers l’apprentissage et la création.

Le Compal StudyBook n’est pas la première machine présentée comme un prototype de la part de la marque. Son historique de machine aux designs les plus extravagants est assez long. Et si la plupart des propositions des designers de la marque ne voient jamais le jour, certains finissent d’une manière ou d’une autre à apparaitre sur le marché.

Des engins double écran, des machines aux bordures ultra minimalistes, des engins avec écran souple ou autres. Les pages de Minimachines sont émaillées des turpitudes cérébrales de la marque. Il faut dire qu’en tant que fabricant, Compal se doit de séduire ses clients. Et cela passe par des propositions techniques classiques et d’autres un peu moins habituelles censées montrer les capacités de Recherche et de Développement de la société.

Ce Compal StudyBook se présente donc dans cette grande tradition de machines plus ou moins farfelues, plus ou moins envisageable techniquement et plus ou moins viables commercialement que le constructeur présente depuis de nombreuses années.

L’idée de base de cet engin est de proposer un clavier qui vient se positionner sur une surface tactile. Aimanté, connecté à l’engin via un protocole Bluetooth pour continuer à s’en servir en parallèle, le clavier est une solution standard qui cache une surface LCD permettant la prise de note avec un stylet. Attention, il ne s’agit pas d’un écran classique avec une association de stylet actif. Non, c’est le même type d’écran à cristaux liquides que l’on trouve sur les « ardoises » LCD. Le stylet permet de dessiner « grossièrement » en une seule couleur contrastée à la surface mais aucune donnée n’est numérisée par le système. Tout comme il est impossible pour l’ordinateur lui même d’afficher des données sur cet écran. Il s’agit vraiment d’une solution de type ardoise et pas d’un système informatique. 

Le stylet se range directement dan le châssis bas de l’engin

Pour pallier à ce défaut, Compal propose une webcam avec un système de miroir permettant de capturer la surface de cette dalle. De telle sorte que les dessins ou autres éléments posés sur la dalle pourront être photographiés ou filmés. On imagine des usages assez variés pour filmer des animations, des dessins, des découpages et autres en suivant par exemple une vidéo ou un intervenant.

 Le petit miroir peut être escamoté pour un usage plus classique ou couvrir l’oeil de la camera pour s’en protéger. 

Comme souvent avec ce type de concept, le contenu réel de l’engin n’a pas été clairement défini. Pas d’informations sur le processeur, la mémoire ou autre. L’éventuel client intéressé par le Compal StudyBook pourra finaliser le projet et l’orienter vers le sens le plus utile à son goût : une machine sous Windows, sous ChromeOS ou même Android au besoin. Les seuls éléments techniques que l’on devine sont la présence de ports HDMI, USB et jack audio. Un petit lecteur de cartes MicroSD est également visible.

La coque, quant à elle, semble être renforcée avec un pourtour en caoutchouc pour en augmenter la résistance.

Une trouvaille de Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

9 commentaires sur ce sujet.
  • bob
    14 avril 2022 - 8 h 06 min

    Sous Windows, ChromeOs ou Android… Et Linux dans tout ça ?

    Merci Pierre pour l’article !

    Répondre
  • 14 avril 2022 - 10 h 19 min

    En tout cas ils essayent d’innover ; c’est rafraîchissant…

    Compal –> à suivre…

    Répondre
  • 14 avril 2022 - 11 h 45 min

    @bob: Je ne crois aps avoir jamais vu de machine Compal présentée sous quelque Linux que ce soit :/

    @eeegr: Oui ils font ça depuis des années avec des concepts qui font parfois mouche.

    Répondre
  • Luc
    14 avril 2022 - 12 h 54 min

    C’est quand même étrange. Cette boîte, Compal, lance des concepts très originaux depuis quelques temps (et j’en ai connaissance grâce à Pierre, merci au passage), mais on ne voit jamais, me semble-t-il, ces produits sur le marché.

    Du coup, je m’interroge : comment Compal fait il pour gagner de l’argent ?

    Répondre
  • 14 avril 2022 - 13 h 00 min

    @Luc: Ah il y a méprise sur la société il me semble. La production de ces éléments fait partie du marketing de la boite. en gros c’est comme un concept car chez les constructeur automobile. Cela montre l’expertise de la boite.

    Mais Compal c’est pas vraiment une petite structure dépendante de ces concepts pour exister : Compal c’est quelques dizaines de milliers de salariés pour plus d’une vingtaine de milliard de dollars de CA. Compal fabrique des PC pour Acer, Dell, Lenovo, HP ou Apple. C’est un des plus gros assembleur au monde comme Quanta ou Foxconn.

    https://www.compal.com/

    Répondre
  • 14 avril 2022 - 15 h 51 min

    j adore ce concept :-)

    Répondre
  • 14 avril 2022 - 16 h 24 min

    En effet, il y aurait qq chose à faire avec ce concept, même en DIY.

    Répondre
  • 14 avril 2022 - 17 h 10 min

    Ca me parait une excellente idée sur le papier. Je suis sur que c’est réalisable sans trop de difficulté ni de frais n
    ni trop de R et D avec l’état de l’art actuel en reconnaissance d’images/tracking d’objets…
    Par contre, indépendamment de la fraicheur et de l’intérêt curieux qu’on peut avoir du produit, j’ai peur que ça ne soit pas adapté à grand monde, vu que les gosses vont atomiser les parties trop mobiles (le petit miroir il conserve pas un alignement correct 3 mois avec des gamins de 7/8 ans), et que les adultes/ados vont être limités par la dalle monochrome, en comparaison d’un ipad qui pour le dessin fait, même dans sa version cheapos, très bien le café.
    Du coup ça m’ennuie de ne pas être enthousiaste devant ce sympathique produit… mais je suis vraiment pas convaincus.
    En revanche, un Kit avec une petite webcam penchée et une tablette graphique lcd monochrome à poser sur sont laptop/table, pour que les gosses puissent dessiner… va me parait une idée super et viable! (si ça existe pas déjà)

    Répondre
  • Luc
    14 avril 2022 - 18 h 29 min

    Merci Pierre. J’en apprends tous les jours grâce à toi :-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *