Chuwi HiGame : Un MiniPC sous processeur Kaby Lake-G (MAJ prix)

Alors que le NUC Hades Canyon n’est pas encore commercialisé dans notre beau pays, les esprits s’échauffent autour des possibilités offertes par Kaby Lake-G, la nouvelle puce d’Intel qui propose un chipset graphique Radeon Vega. Le Chuwi HiGame est une des premières émanations de cet échauffement.

Mise à jour du 7/05/2018 : Les tarifs des Chuwi HiGame sont désormais connus ! La campagne IndieGogo permettra d’obtenir les engins à 999$ pour la version I5-8305G en 8Go de mémoire vive et 128 Go de SSD. Le tarif “commerciale” grimpera ensuite à 1299$.  La version core i7-8709G en 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage SSD sera à 1299$ sur IndieGogo et 1499$ ensuite. Comme d’habitude

Très honnêtement, je pense que ces tarifs IndieGogo correspondront aux prix des machines commerciales très peu de temps après la sortie des engins. Je suppose que cela respectera le calendrier classique de ce type de vente. Les  acheteurs en financement participatif auront un coup d’avance de un ou deux mois avec les premières séries des engins1. Puis, assez rapidement, les engins seront annoncés chez les revendeurs et exportateurs habituels de la marque. D’abord en précommande au prix public annoncé (donc ici à 999$ et 1299$) puis, quelques jours après la vraie disponibilité, à un tarif promotionnel proche des taris IndieGogo, les engins seront disponibles… sans frais de port.

Billet original du 5/04/2018 : La marmite bout à gros bouillons. Les ingrédients remuent fortement au fond et les esprits s’échauffent très très vite. Je ne sais pas si les constructeurs chinois ont eu accès à des samples des Kaby Lake-G mais tous ne parlent que de cela. Fabriquer des MiniPC embarquant la solution d’Intel mariée à un chipset graphique d’AMD. Le Chuwi HiGame est le premier représentant d’une longue liste de machines à venir.

Chuwi SurBook 10

La marque Chuwi, nous la connaissons déjà pour diverses réalisations originales, surtout dans le monde de la tablettes. Ce n’est pas une marque très connue sur le marché mais une des plus intéressantes. Si certaines de ses productions ne passeront pas à la postérité, Chuwi est un des rares petits acteurs du marché asiatique à proposer des produits qui sortent vraiment de ses ateliers de design et non pas uniquement des solutions ODM estampillées à leur marque. Certains de ses produits sont excellents, vraiment excellents, tout en faisant preuve d’originalité et d’un bon sens du timing. Je pense à des réalisations que j’ai pu voir en vrai comme la tablette Chuwi Vi8 ou la Chuwi Hi13. Mais également des produits comme le Chuwi LapBook Air ou le ChuWi CoreBook. Le point commun de tous ces engins est leur originalité, il ne s’agit pas d’un énième re-packaging de solutions fabriquées par d’autres et proposées en marque blanche à tout le monde. Il y a, derrière, un véritable effort d’ingénierie.

Chuwi Hibox Hero

En matière de MiniPC, Chuwi se distingue un peu moins de la meute, par opportunisme probablement. Des engins comme Le Chuwi Hero lancé fin 2016, le premier Mini PCde la marque au design passe partout. Je donnerais le fil de ma souris à couper qu’il s’agit d’un design externe et que la marque n’a proposé cette minimachines uniquement parce que les ventes étaient bonnes pour ses concurrents et qu’il était possible de se faire une rentrée d’argent facilement. La marque a repris ce concept un peu plus tard en 2017 avec une version Chuwi Hero Pro au design plus original mais sans grosses nuances avec le reste des productions concurrentes.

Chuwi SurBook 17

Chuwi serait donc capable de faire des machines mobiles, ultraportables et tablettes, très originales mais resterait cantonné à des designs sans grande saveur sur le marché du MiniPC. Oui. Mais ça, c’était avant. Le Chuwi HiGame signe la véritable arrivée de la marque sur ce secteur des MiniPC avec un premier engin vraiment original et surtout très alléchant.

2018-04-05 13_02_17-minimachines.net

Le Chuwi HiGame est une excellente idée qui devrait avoir un énorme impact sur le marché à venir.

L’idée de base du Chuwi HiGame est excellente, il s’agit de créer une sorte de maquette de gros PC dans la forme en lui attachant d’excellentes performances grâce au couple de compétences formé par Kaby Lake-G. Un processeur Intel Core i5-8305G qui proposera les capacités des Core i5 habituels et un chipset AMD Radeon RX Vega M GL. Imaginez la tête d’un geek en puissance à l’idée de poser une miniature de PC Gamer  dans son salon qui pourrait tout à fait exécuter des jeux triple AAA en FullHD dans de bonnes conditions. C’est exactement la cible que vise la marque.

2018-04-05 13_02_52-minimachines.net

Si Intel propose un look particulier avec ses NUC Hades Canyon, Chuwi revient à un aspect plus classique en suivant la mode actuelle des versions Mini. Les mini consoles de jeu, par exemple, auraient ici à se battre avec une Mini tour de gaming : 17.3 cm de haut, 15.8 cm de profondeur et 7.3 cm de largeur. C’est plus imposant qu’un NUC mais c’est tout de même ultra compact.

2018-04-05 13_03_19-minimachines.net

A l’intérieur de la machine, on retrouverait 8 Go de mémoire vive DDR4 sur SoDIMM. La machine possède deux emplacements de mémoire vive en double canal. Ainsi que 128 Go de stockage sous la forme d’un slot M.2 PCIe x4. Le Chuwi HiGame pourrait donc être mis à jour pour passer par exemple en 16 Go de RAM et plus de stockage au besoin. Dernier détail, un emplacement 2.5″ SATA III est également intégré au petit boitier pour ajouter un second SSD ou un disque mécanique.

2018-04-05 13_03_42-minimachines.net

La connectique est excellente mais pas idéalement placée. En façade, on ne retrouve que le bouton démarrer et un port Thunderbolt 3, pas de port jack audio par exemple ou de prise USB classique. Dommage. A l’arrière, par contre, on retrouve toute une panoplie de ports : Pas moins de cinq USB 3.0, les prises jack et micro au format 3.5 mm, un port Ethernet Gigabit et quatre sorties vidéo : Deux HDMI 2.0 et deux DisplayPort 1.3. De quoi piloter quatre écrans en parallèle. L’engin embarque, en plus, un wifi de type 802.11AC et un module Bluetooth 4.2.

Sachant que les premiers exemplaires de tests du NUC Hades Canyon sont pour le moment excellents, les testeurs comparent les performances globales à celles d’une solution Intel Core i5 de dernière génération associée à un circuit Nvidia GeForce 1050, la machine devrait proposer des performances convaincantes.

2018-04-05 13_04_19-minimachines.net

Le Chuwi HiGame a donc beaucoup pour plaire, en théorie, et les images proposées montrent un engin original et intéressant. Reste qu’il y a beaucoup d’inconnues autour de ce projet. Et pour commencer, son refroidissement. Le processeur Intel Core i5-8305G dégage 65 watts de TDP, ce qui n’est pas rien , dissiper. On imagine que la ventilation des machines sera calibrée en conséquence et dans un boitier aussi petit cela peut avoir impact auditif totalement rédhibitoire.

2018-04-05 12_59_52-minimachines.net

Autre petit souci, le mode de financement proposé par la marque. Cela fait quelques machines que Chuwi passe par Indiegogo  pour lancer ses nouveautés. Je ne reviendrai pas sur le phénomène2 mais, en gros, cela assure une entrée d’argent frais pour lancer la production des machines, assure une belle couverture médiatique et évite d’avoir à emprunter des sous à la banque pour assurer le financement des composants. Les étapes de Recherches et Développement peuvent être assumées en interne. C’est tout bénef pour Chuwi mais moins intéressant pour les clients qui peuvent subir les problématiques propres à Indiegogo et au financement participatif. La première étant la disparition pur et simple de leur investissement. La seconde, un délai de retard très important de la livraison de leurs produits financés.

On n’a, pour le moment, aucune idée de prix pour cet engin ni aucune date de sortie, il ne s’agit que de rendus 3D disposés sur une page dédiée sur le site de la marque. Le Chuwi HiGame va t-il sortir un jour ? Je n’en doute pas une seule seconde, en réalité. Peut être pas exactement sous la forme présentée mais il sortira avec les spécifications indiquées.

 Coeurs/ThreadsFrequence/TurboCacheGPUCU/StreamFréq GPU/TurboTDP
I5-8305G4/82.8/3.8GHz6MoRX Vega M GL20/1280931/1011MHz65W
I7-8705G4/83.1/4.1GHz8MoRX Vega M GL20/1280931/1011MHz65W
I7-8706G4/83.1/4.1GHz8MoRX Vega M GL20/1280931/1011MHz65W
I7-8709G4/83.1/4.1GHz8MoRX Vega M GH24/15361063/1190MHz100W
I7-8809G4/83.1/4.2GHz8MoRX Vega M GH24/15361063/1190MHz100W

Pourquoi cette certitude ? Parce que, comme je vous le disais en introduction, la marmite bout. Et si Chuwi est le premier à dégainer une solution sous Kaby Lake-G, c’est en ce moment un vrai branle-bas de combat dans la grande cuisine du marché chinois. On me parle de beaucoup d’autres solutions qui devraient être présentées dans les semaines ou les mois à venir. Chez des fabricants du type de Chuwi comme Vorke ou Pipo. Mais également chez des ODM, ces marques qui fabriquent des PC génériques pour tout le monde et qui vont sortir des engins en pagaille. cela promet deux choses, d’abord une disponibilité rapide des machines et ensuite une mise en concurrence de solutions autour de ces puces Kaby Lake-G. Peut être uniquement les Core i5-8305G, I7-8705G et I7-8706G au début car avec leurs 65 watts de TDP il sont plus faciles à dissiper. Mais on devrait également trouver des Core i7-8709G et Core i7-8809G en 100 watts de TDP dans le futur.

Autre petit bouleversement à venir, la réaction des marques connues comme Lenovo, Dell, Asus, Acer ou HP. Ces marques qui proposent déjà des MiniPC loucheraient également de près sur ces solutions Kaby Lake-G avec grand intérêt. Le Chuwi HiGame, c’est un premier pas, c’est le sifflement de la cocotte qui commence à entrer en rotation… Le fond bouillonne et tout le monde veut sauter sur l’occasion. De quoi faire de belles minimachines multimédia d’ici la rentrée des classes et des prix intéressants à suivre pour les fêtes.

Une chose est sûre, tout le monde va suivre de près la campagne de financement du Chuwi HiGame parce qu’elle servira de témoin pour connaitre l’appétit du marché pour ce type de solution. Si elle fonctionne bien, et les dernières campagnes de la marque ont bien fonctionné, cela devrait redoubler le feu de l’intérêt de tous les concurrents prêts à se lancer.

Notes :

  1. Premières séries plus ou moins bugguées
  2. Il faudrait plutôt que je fasse un papier dédié à l’occasion.
13 commentaires sur ce sujet.
  • 5 avril 2018 - 13 h 52 min

    @ Pierre,

    En effet, très intéressant.

    Une question plus générale niveau connectique : pourquoi la vaste majorité des mini-pc qui sortent depuis 2017 ne sont pourvus que d’un port USB type C alors que c’est LE porte multiusage d’avenir ?

    Répondre
  • 5 avril 2018 - 14 h 20 min

    @Gégé: Parce qu’il faut pas que le connecteur mais de quoi le gérer derrière je suppose. Peut être aussi parce quje c’est tôt encore pour multiplier les ports de ce type.

    Répondre
  • 5 avril 2018 - 15 h 02 min

    @Pierre: tu pourrais faire un article intéressant un de ces jours, sur les ports thunderbolt 3, usb C, usb 3.0, usb 3.1, usb 3.1 gen1, usb 3.1 gen2.

    Perso, j’ai cherché (quasi en vain) des hubs ou docks Thunderbolt 3 et usb 3.1 gen 2, car j’ai deux périphériques à relier qui génèrent chacun du 400Mo/s. Làs, tout le monde, à commencer par les chinois, survend largement leur produit et mélange allégrement tout ça pour survendre du bête usb 3.0 restampillé à toute les sauches.

    Répondre
  • Alf
    5 avril 2018 - 15 h 44 min

    “Imaginez la tête d’un geek en puissance à l’idée de poser une miniature de PC Gamer dans son salon qui pourrait tout à fait exécuter des jeux triple AAA en FullHD dans de bonnes conditions”
    Oh oui, je veuuuux ! Parfait pour mettre dans le salon, ou à emporter pour les LAN et les vacances (reste à trouver un écran facilement déplaçable pour compléter).

    Par contre, oui l’emplacement de la connectique est clairement peu pratique, il faudrait au minimum un port USB et une prise écouteurs à l’avant.

    Répondre
  • 5 avril 2018 - 16 h 04 min

    Peut-être aussi une occasion pour Xiaomi de mettre un pied dans l’univers des PC de bureau et de nous pondre une machine dans la même veine que ses portables…et à un prix toujours aussi concurrentiel ?

    Répondre
  • 5 avril 2018 - 16 h 04 min

    Une machine sous Intel Kaby Lake-G, c’est Super,
    mais ça sera aussi certainement assez cher ?!

    Il y aurait aussi la possibilité des futurs “NUC” sous AMD
    Ryzen R3 2200G et R5 2400G, qui seront beaucoup plus abordables !!!

    Car si je suis un véritable Joueur addict, je ne ferais pas les choses à moitié…
    La taille de ma machine étant un aspect fortement secondaire !
    A prix équivalent, je continuerai sur la Base d’une machine de jeux classiques,
    avec CPU et Carte Graphique du genre Geforce GTX 1060, qui sera beaucoup plus puissante
    que les solutions Kaby Lake-G…

    Et en tant que joueur occasionnel, la solution avec Ryzen R3 2200G et R5 2400G
    me semblent suffisantes pour jouer, sans avoir à tuer ‘mon petit cochon’ !

    Il est évident que ce Chuwi Higame trouvera aussi son marché…
    même si cette machine et les Intel Kaby Lake-G me semblent un peu assis entre 2 chaises !!!

    En sachant que les NUC Hades Canyon commenceraient à partir
    de 710 Usd pour la version 1er Prix,
    et 910 Usd pour la version Haut de Gamme !
    Ce qui est déjà plutôt cher…

    Répondre
  • 5 avril 2018 - 17 h 52 min

    @JeanD: en même temps on est sur minimachine, j’ai remarqué que minimachine rime souvent avec prix élevé car c’est une certaine forme de luxe et que le prix est souvent un critère très secondaire

    Répondre
  • 13 avril 2018 - 14 h 55 min

    […] Chuwi HiGame : Un autre MiniPC sous processeur Kaby Lake-G […]

  • 8 mai 2018 - 4 h 33 min

    Voila enfin une vrai Steam Machine :D

    Répondre
  • 8 mai 2018 - 9 h 35 min

    Le Chuwi Higame est proposé à des prix supérieurs
    aux NUC Hades Canyon ! Cherchez l’erreur…

    A partir de 999 Usd avec 128Go de SSD,
    j’appel cela un stockage minimaliste…

    Ne pas acheter en précommande, car c’est ce faire avoir 2 fois,
    la première on jouant les banquiers en faisant crédit,
    mais surtout les prix devraient fortement baisser !!!
    C’est une mauvaise politique commercial de la par de Chuwi…

    Répondre
  • Alf
    8 mai 2018 - 13 h 56 min

    Oh mon dieu ce prix !
    Un tel prix aussi proche du NUC Hades Canyon (même si Chuwi inclus de la RAM et un SSD), je vois pas qui irait acheter ça en étant conscient de la qualité habituelle des produits Chuwi.

    Pour la tablette que j’ai acheté chez cette marque, les recommandations officielles du Community Manager sur leur forum anglais sont de :
    – ne jamais laisser la batterie se décharger en dessous de 30%, sinon elle peut mourir
    – ne jamais utiliser la tablette pendant qu’elle se charge, sinon elle peut mourir voire prendre feu
    – ne jamais laisser la tablette branchée après la fin du chargement, sinon elle peut mourir voire prendre feu

    Des gens qui ont tué leur tablette avec le coup du chargement+utilisation l’ont démontée, et effectivement il y a un composant électrique qui a brûlé dans leur tablette qui régule le passage du courant qui est dimensionné au poil de cul pour supporter soit une utilisation intensive (jeu + luminosité à fond par exemple), soit la recharge de la batterie, mais qui est trop petit pour recharge+utilisation intensive.

    Vu leur gestion de l’énergie sur tablette, j’ai un peu peur pour une machine qui consomme autant. Si c’était la moitié du prix du NUC officiel pourquoi pas, mais à un prix aussi proche, je trouve ça beaucoup trop risqué.

    Répondre
  • 18 mai 2018 - 12 h 32 min

    […] de l’annonce du Chuwi HiGame je vous expliquais qu’une bonne partie des fabricants « noname » étaient  ébullition […]

  • 14 juin 2018 - 18 h 53 min

    […] être complet, il faut revenir aux tarifs annoncés en Mai dernier ou Chuwi espérait vendre ces machines aux prix encore visibles dans les images du financement […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *