2020 : une bonne année pour les PC, excellente pour les Chromebooks

Les expéditions de PC ont bien augmenté en 2020 selon Canalys, une tendance déjà remarquée plus tôt et qui fait suite aux différentes phases de confinements liées à la pandémie de COVID-19. Un effet plus inattendu est l’explosion des expéditions de Chromebooks.

C’est l’analyste Canalys qui publie ces chiffres des expéditions de PC 2020 et les compare à ceux de 2019. Plusieurs éléments sont directement lisibles et en particulier une hausse de 17% de l’ensemble des machines produites avec un total de 458.2 millions d’ordinateurs sortis d’usine sur l’année.

canalys

Il faut bien noter un pic important de cette croissance sur le dernier trimestre de 2020 selon Canalys. Une combinaison liant les besoins d’équipement liés à la période avec celui d’une fin d’année et des achats “plaisir” qui y sont liés. Beaucoup de familles se sont rééquipées d’un ordinateur pour la maison en remplaçant peut être un peu plus tôt que prévu les machines en place. Beaucoup de salariés ont choisi de mettre leur outil à neuf pour le télétravail et pas mal de gens ont également décidé d’offrir un PC à leurs enfants plutôt qu’une console -introuvable – ou un jouet. Les périodes de confinement où tout le monde a du partager un unique ordinateur pour travailler et faire ses devoirs a sans doute laissé des traces. Suffisamment pour essayer de faire en sorte que tout le monde puisse se connecter facilement “au cas ou”. Ces éléments ressortent très clairement des interrogations que j’ai pu avoir sur la période. De nombreux mails et autant de retours de la part de professionnels qui identifiaient ce type de profils dans leurs ventes. 

Canalys

Et en détaillant ces chiffres on distingue clairement deux grands vainqueurs pour cette fin d’année : les Chromebooks et les tablettes. Deux éléments qui corroborent des achats de “connexion” et de “loisir” en plus de répondre à un profil produit en adéquation avec les fêtes. 

Tablettes Q4 2020 Canalys

Apple s’en sort admirablement bien sur le segment tablettes avec 19.6 des 52.8 millions des solutions expédiées sur  ce seul quatrième trimestre 2020. La marque devance Samsung avec 9.9 millions d’unités puis Amazon à 6.5 millions. Lenovo (5.6 millions) et Huawei (3.5 millions) clôturent ce classement du top des expéditions. On note une évolution  importante des chiffres par rapport à 2019. Si Huawei chute de 24% à cause des sanctions américaines, Apple croit de 40%, Samsung de 41%, Amazon de 54% et Lenovo de 125% !1

Chromebooks Q4 2020 Canalys

L’autre marché qui montre un vrai boom en terme d’expéditions est celui des Chromebooks pour Canalys. On notait déjà cette tendance au troisième trimestre 2020. Si le nombre d’unité reste assez faible face aux PC “classiques”, les chiffres de croissance sont absolument étonnants. HP est numéro un avec 3.5 millions de Chromebooks expédiés au quatrième trimestre 2020 contre 1.1 à la même période en 2019. Soit une augmentation de 235%. Lenovo passe de 0.2 à 2.8 millions soit une croissance de 1766%. Dell de 0.3 à 1.5 (+317%). Acer de 0.8 à 1.4 (+76%) et Samsung de 0.1 à 1 million (+630%). Au total, ce sont 11.2 millions de Chromebooks sortis d’usine sur la période avec une augmentation globale des ventes de 287%.

On imagine bien que la solution Chromebook a été choisie par de nombreux étudiants, lycéens et collégiens pour se connecter à distance. Des entreprises ont également choisi cette méthode pour équiper des salariés en télétravail. Préférant une machine plus orientée web et moins “distrayante” que d’autres. L’avantage de ChromeOS étant également dans une maintenance plus facile à distance qu’un PC classique sous Windows. 

Q4 2020 Canalys

Q4 2020

Q4 2020 Canalys

2020

Au global, puisque l’analyste accumule tablettes et Chromebooks dans le même groupe que les PC traditionnel, Canalys annonce un palmarès assez classique et un total de 143.7 millions de PC expédiés sur cette fin d’année 2020. Lenovo est devant avec 20% de parts de marché devant Apple avec 18%, HP à 13% puis Dell (11%) et Samsung (8%). Dell résiste bien au quatrième trimestre après une année difficile face au COVID qui avait bien entamé ses ventes en entreprise.

Ces bons chiffres ne doivent pas cacher une réalité qui risque d’être déroutante en 2021. Beaucoup des achats effectués en 2020 l’ont été en anticipation de besoins futurs et j’ai peur que le mouvement ne suive pas, ou s’inverse, cette année. En ajoutant la problématique des disponibilités sur de nombreux composants et le fait que beaucoup des prix se sont envolés ces dernières semaines, une baisse importante des expédition pourrait sanctionner cette euphorie.

Notes :

  1. Par rapport à ces chiffres, il faut bien noter qu’Apple est non seulement devant en terme de ventes mais également en terme de marge produit. Entre un iPad et une Amazon Fire Tablet il y a un monde de rentabilité.

Rivière
15 commentaires sur ce sujet.
  • luc
    1 février 2021 - 19 h 07 min

    Étonnant ! Je n’aurais pas imaginé un tel regain d’intérêt pour les Chromebook. A préciser que je n’ai aucune expérience en la matière, mais il y a quelques années l’essentiel des Chromebook ressemblait plutôt à de viles bouses … Aussi, j’imagine que des perfos honnêtes (ou disons pas trop au rabais, mais aussi, parfois carrément musclées), la facilité d’utilisation et le coté rassurant d’une grande marque pourrais (avec les autres différents points soulignés dans l’article) expliquer ce phénomène.

    Répondre
  • 1 février 2021 - 19 h 55 min

    A mon sens comme tous les produits google, ce genre de machine avait une niche commerciale en conservant un prix réduit et des services pseudo-gratuits. Le système est frustre et ne nécessite pas de grosse machine. En 2020 on a vu les configurations se muscler sans réel objet autre qu’augmenter les prix et anticiper une évolution majeure que se fait attendre.

    Car un chromebook vieillissant est inutilisable et la plupart ne peuvent même pas être passés sous un autre OS.

    Bref une machine acceptable si on sait vraiment ce qu’on achète.

    Répondre
  • 1 février 2021 - 20 h 43 min

    Il est de plus en plus facile d’utiliser longtemps un chromebook, mais je ne recommanderais ces produits SAUF si vous faites un usage massif des logiciels Google et des logiciels “en ligne” en mode de travail collaboratif. A cette réserve, c’est assez performant et je peux par exemple traiter des tableaux sous google sheet complètement impossibles à analyser sous LibreOffice qui explose sous la masse de données. Le système en lui-même demeure incroyablement immature compte tenu de la puissance de la société qui le développe. La gestion des fichiers sous Drive est très contraignante et fait perdre énormément de temps.

    Répondre
  • 2 février 2021 - 7 h 05 min

    Les prédictions de la chute du Pc … ca va faire 10 ans (voir plus) que les analystes prédisent la fin du pc …

    Répondre
  • 2 février 2021 - 7 h 07 min

    Pour le chromebook = c est principalement le marche Us pour l education … En France c est rien du tout …

    Répondre
  • 2 février 2021 - 8 h 44 min

    Chuwi Surpad : comme son nom l’indique, c’est un succédané de Surface sauce Galaxy Tab avec un Hélio P60 et 128/4 pour 300 balles. Je signale au cas où.

    Répondre
  • 2 février 2021 - 10 h 37 min

    On peut installer ChromeOS sur un pc, c’est ici (officiel et soutenu par Google, via Neverware):
    https://www.neverware.com/freedownload#intro-text

    Je me disais qu’à 300e le pc portable pourquoi pas, surtout que la config devrait profiter d’un OS aussi léger.

    Après avoir testé ChromeOs sur un Brix n2807, c’est sans appel :
    W8.1 est aussi léger, et la gestion de fichiers en local est… une catastrophe sous ChromeOs.

    Même un usage basique (Navigateur web/explorateur de fichiers) marche mieux sur n’importe quel Linux ou Windows.

    ChromeOs a une façon compliquée de faire ce qui est simple sur 95% des pc : des copier coller, une corbeille pour effacement en deux temps, bref, la base.

    Sans compter qu’à 400e on a des pc fixes (Asrock Jupiter) bien plus puissants et durables (emmc sur beaucoup de Chromebook/box), ou même des pc portables asthmatiques de grandes marques, en promo. Et rien à faire, un Asus 4Go/Celeron/w10/ssd est bien plus durable qu’un Chromebook aux mises à jours déjà programmée à s’arrêter.

    Et on pourra toujours y monter un linux minimal si Windows devient lourd avec le temps.

    Répondre
  • 2 février 2021 - 11 h 21 min

    Dans le milieu professionnel, j’ai vu de sociétés utilisant des chromebooks comme terminaux mobiles “non-intelligents” : ils utilisent juste la connexion pour accéder à des machines virtuelles hébergées en central.
    Ça limite les coûts matériels, et aussi la perte de données en cas de vol/casse ou autre.
    Vu que seul l’affichage et la connexion sont utilisées, on se moque un peu de la puissance du truc, j’ai trouvé ça pas si bête.
    C’est un usage un peu détourné du produit, mais pas tant que ça quand on y réfléchit.

    Répondre
  • CHP
    2 février 2021 - 11 h 33 min

    @Arpenteur
    J’ai fait les mêmes constats.
    Je n’arrive pas a croire que c’est aussi mauvais et que cela ait autant de succès.
    En fait j’ai l’impression que l’on assiste à un mauvais retour en arrière vers de simples terminaux X ou Citrix avec un lien modem à 9600 bauds (essais effectués sur des vielles tablettes Lenovo sous Atom 3795).

    Répondre
  • 2 février 2021 - 12 h 38 min

    effectivement je vois des prix de fous pour des chromebook
    j’en ai pris un à 300€ c’est sympa pas mal d’applis Android fonctionnent
    on m’a donné 6 ans de mise à jours, après j’imagine que les patchs de sécurité ne seront plus dispo mais c’est comme W7.
    Bon maintenant ça reste un truc d’appoint

    Répondre
  • 2 février 2021 - 17 h 24 min

    @Dadoo:

    La compatibilité linux tire pas mal sur le processeur , c’est une des raisons de la montée en puissance et en tarif. ( on a accès aux dépôts debian )

    C’est vrai que les tarifs montent vite si on veut autre chose que du celeron.

    Répondre
  • Tof
    2 février 2021 - 22 h 27 min

    @Arpenteur: même constat sur d’anciens laptops avec Core2Duo et Core i3 Gen3. ChromeOS/Neverware c’est désastreux en terme de performance et d’ergonomie. Un linux léger (même Linux Lite, basé sur Ubuntu) ou un windows 7 ou 8 seront largement plus à l’aise.
    Il y a la possibilité d’installer des applis Linux sur ChromeOS/Neverware, oui mais à quel prix: instable, sandboxées à tel point que ce n’est pas possible d’interagir avec le reste de l’OS (système de fichiers, copier/coller, etc…).

    Répondre
  • 3 février 2021 - 8 h 24 min

    Oui, mais Chrome OS, c’est pas pour vous, les mecs. C’est pour ma chère maman qui n’y pige rien et qui veut juste que ça marche quand elle veut envoyer un mail ou lancer une partie de bridge.

    Répondre
  • gUI
    3 février 2021 - 10 h 07 min

    Chromebook acheté à ma fille pour la fac (à l’époque où il flalait se déplacer). Réussi : il tenait toute la journée de prises de notes, le tout pour 300€ (hors de question de la laisser se trimballer avec 1000€ de matos au quotidien). Maintenant qu’elle fait tout par visio… bien réussi aussi, le chromebook est nickel dans cet exercice.

    À la maison, un PC fixe pour les vraies applications (elle dessine bcp sur tablette graphique), le chromebook restant pour de la pure mobilité.

    Pour moi c’est plus une “sur-tablette” que un “sous-PC”.

    Répondre
  • 3 février 2021 - 15 h 17 min

    PERSO ayant déjà un Chromebook depuis quelques années en remplacement de l’usage d’une tablette Android ,j’ai acheté un second Chromebook en JUIN .
    J’ai pris un modèle de qualité ,vendu sur le site de Boulanger en promotion .
    Je suis très satisfait de mon ACER 714 ,un bon écran ,8 Go de RAM et 128 Go de stockage .
    PARFAIT POUR LES VIDEOS & LE SURF ,pas encore tester plus mais l’écran tactile me convient bien sans compter son châssis entièrement métallique .
    J’aime aussi ses deux ports USB C me permettant de charger mon ordinateur aussi bien par un port ou par l’autre sans etre déranger par le câble du chargeur .
    .
    A l’usage ,le CHROMEBOOK est un excellent ordinateur d’appoint .
    SEUL GROS DEFAUT ,je trouve plus facile de faire du transfert de fichiers sous WINDOWS .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *