Boyue Likebook Mars : Une liseuse sous Android et RK3368

La marque Chinoise Boyue annonce une nouvelle liseuse numérique à sa gamme avec la Likebook Mars. Dérivée d’un précédent modèle plus classique, cette nouvelle venue se distingue par l’emploi d’une puce que l’on retrouve généralement dans des tablettes : Un SoC ARM Rockchip RK3368.

Le Rockchip RK3368 est un SoC huit coeurs ARM Cortex-A53 lancé en 2015 par la marque. Rockchip visait alors les TV-Box et tablettes haut de gamme avec une solution capable de lire des vidéo UltraHD en H.265. Ce genre de capacité semble un peu éloignée des besoins d’une liseuse classique de prime abord mais peut apporter un certain confort à l’utilisateur.

Je ne connais pas le prix de cette solution RK3368 aujourd’hui, il est possible que cela soit finalement assez avantageux à l’usage d’un simple point de vue financier. Boyue n’a pas non plus indiqué de tarif pour sa Likebook Mars mais quelques éléments semblent plaider en la faveur de cette stratégie d’intégration. D’abord, cela permet d’employer un vrai Android 6.0 comme système pour la liseuse. Il s’agit d’une version rebaptisée LikeBook OS et maquillée à mort par la marque mais derrière on a bien accès à des applications Android classiques : L’utilisateur retrouvera ainsi des outils comme Google Play Books, Amazon Kindle, Acrobat d’Adobe, Nook, Audible pour les livres audio et FBReader… Autant d’outils intéressants pour qui ne veut pas s’enfermer dans un unique format de lecture.

2018-09-10 14_58_02-minimachines.net

Le Google Play Store est également de la partie, ce qui permettra d’installer des éléments particuliers comme des liseuses de BD, des lecteurs professionnels de documentations ou d’ouvrages de références ou tout autre programme de lecture correspondant à vos petites manies androidiennes. 

L’autre point fort de cette Likebook Mars de Boyue, c’est de proposer une interface rapide. La plupart des liseuses du marché s’accommodent très bien d’un processeur très lent en prétextant que l’affichage ne tire pas partie d’une meilleure réactivité.

C’est effectivement le cas lorsque l’on accède à des documents légers ou des formats très classiques. C’est beaucoup moins vrai si on cherche à prendre en charge des documents lourds comme de gros PDF ou des bandes dessinées. La marque vise en effet le marché des Mangas avec cette nouveauté. Il est parfois très agaçant de voir que ce n’est pas la technologie d’encre numérique qui peine à afficher des données mais bien la machine qui a du mal à calculer un simple retour dans une page d’accueil ou un changement de page dans sa bibliothèque. Le recours à un SoC de tablette aura donc également un impact de confort à l’usage.

Les caractéristiques de la liseuse sont très correctes : L’écran eInk est un 7.8 pouces en 1404 x 1872 pixels. Il bénéficie d’un rétroéclairage désactivable pour lire même en zone sombre. Le RK3368 est associé à 2 Go de mémoire vive et le stockage de base de l’engin est de 16 Go. Un minimum que l’on pourra heureusement étendre avec un lecteur de cartes MicroSDXC capable de prendre en charge des cartes allant jusqu’à 128 Go. De quoi stocker de nombreux documents sans aucun souci.

2018-09-10 14_59_25-minimachines.net

La connexion se fera en Wifi 802.11b/g/n et en Bluetooth 5.0 ou via une prise MicroUSB. La batterie 2800 mAh offrirait 2 semaines d’utilisation, ce qui montre que l’emploi d’un SoC de ce type n’impacte pas outre mesure les capacités de l’engin. Avec un poids de 290 grammes pour des dimensions très correctes de  19.8 cm de haut pour 14.4 cm de large et 9.3 mm d’épaisseur, la Likebook Mars attise ma curiosity.

Source : The eBook reader via Liliputing

27 commentaires sur ce sujet.
  • 10 septembre 2018 - 15 h 07 min

    > “la Likebook Mars attise ma curiosity.”

    Au début j’ai pensé à une coquille, et en relisant la phrase, en fait non : je voulais faire une référence à Mars, bien sûr, mais du coup, je me suis rendu compte que c’était forcément volontaire.

    J’adore ! 😍

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 15 h 23 min

    est ce que l’on peut l’utiliser avec un stylet pour de la prise de note ???
    Si oui, c’est génial :)))

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 15 h 32 min
  • 10 septembre 2018 - 15 h 49 min

    2 fois trop chère ! Pour 110 € je l’achète.

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 15 h 51 min

    @cpenet: Oui c’est pas le prix officiel.

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 16 h 06 min

    Quelqu’un connaît-il les coûts d’un écran e-ink? A part ça, qu’est-ce qui différencie du point de vue coût de construction le hard ou le soft d’une liseuse par rapport à une tablette?
    Car neuves, les liseuses sont encore chères. D’occasion, par contre… (46€ fdp compris pour une Kindle Paperwhite d’occasion achetée la semaine dernière sur LBC)

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 16 h 09 min

    En voilà une liseuse super intéressante :)
    Reste à voir le prix, et l’internalisation éventuelle de la bête ;-)

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 16 h 21 min

    A l’époque de Blogeee il y avait des tablettes en C-PAPER (je crois?).
    Ca coûtait -50€ il me semble.
    Y’a-t-il des nouveautés?

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 16 h 23 min
  • Xo7
    10 septembre 2018 - 18 h 45 min

    @Pierre Lecourt: Moi aussi je l’allume de temps en temps pour voir (le chemin parcouru) puis elle rejoint l’étagère……

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 19 h 17 min

    @Pierre Lecourt: Merci, Pierre, pour ce rappel nostalgique : j’avais oublié ce billet !

    Clairement le prix était canon pour ce qui était embarqué ! Un tel écran sur une tablette en 10″ ou 13″ rendrait le rêve des liseurs de mangas accessible à un prix raisonnable ! A 150€ un 13″, avec un RK3368 ou similaire, ça partirait comme des petits pains !

    Mais, là encore, pourquoi ce n’est pas fait ? Mystère.
    J’ai l’impression q’un proto a du être sorti, et tous les fabricants chinois l’ont copié à l’usure, sans innover sur le concept pour agrandir la gamme.
    Puis, c’est parti dans l’oubli ?
    Je ne vois que ça.

    N’empêche, ça fait rêver, de savoir qu’une technologie adéquate existe là et maintenant pour une liseuse de mangas *en couleurs*, au lieu de rêver sur l’arlésienne e-paper couleur grand format, à prix de vendeur d’organes ….

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 19 h 18 min

    Permettez moi… J’ai une tea … Le proco est lent mais côté autonomie je suis a plus d un mois d utilisation sans recharger ! 1.5a avec retro éclairage. Après il y a le wifi et une carte sd. Parfaitement suffisant et équilibré :-)
    Autant prendre une tablette. J’ai une 10 pouces avec 10h d’autonomie … Donc les 15 jours peuvent être respectés et la couleur et le son sont au rendez vous. Pour une bd j’avoue préférer la couleur. Après chacun son utilisation. Mais pour un livre je trouve cela inutile …

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 19 h 42 min

    super projet, avec un écran couleur et un prix corect ce serait le must. Néanmoins, si elle sort à moins de 250 € avec prise de note, je pourrai être tenté !!

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 19 h 50 min

    ha javais un modele equivalent a la jwd du vrai bonheur mais on me l a faite tomber apres plus de son et tout lancement de video la faisait planter et la batterie a rendu l ame , mais l appareil m a permis de lire quantite de bd couleur avec une bonne autonomie 😊
    j ai du l acheter suite a ton article en plus

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 20 h 19 min

    C’est cher a 230 euros .
    Reste que ce type de machine a un usage c’est certain ,entre autre pour lire et récupérer des notices PDF sur le net .

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 22 h 08 min

    Oh ? 15 jours d’autonomie ? Alors que ls autres constructeurs annoncent des semaines ? Ils sont honnêtes au moins, car je n’ai jamais réussi à utiliser ma liseuse plus de quelques jours en lisant 1h par jours.

    Bien la vidéo de lecture manga : elle illustre parfaitement en quoi c’est pénible de lire une “BD” sur une liseuse (surtout si elle fait 6″), mieux vaut lire nos manga sur tablette de 10″.

    Toujours est-il que les liseuses ne décolleront pas tant que les livres numériques ne seront pas intéressants économiquement -pour les consommateurs- par rapport aux livres papier.

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 22 h 22 min

    @Romain: Salut, ça a l’air intéressant ta tea si c’est en couleur et que ça tient un mois, c’est quel modèle stp ? Quelle technologie d’écran, et est-ce mat/brillant ? Merci

    Répondre
  • 11 septembre 2018 - 0 h 36 min

    Interessant. Si les performances sont bien là, pouvoir lire, notamment, du manga sur écran e-ink 7.8″ bien défini via perfect viewver, ça me tente bien. Et si ça suit sur les pdf, c’est bon à prendre.
    Comme mentionné par certains, une fonction prise de note serait la cerise sur le gateau mais ça semble pas être avois été prévu.

    Répondre
  • 11 septembre 2018 - 1 h 55 min

    Une liseuse de 8″, à 230€, chez nous elle rentre directement en compétition avec la Kobo Aura One, même taille, même prix.

    Par contre c’est la première fois que je vois une liseuse Android un minimum récente, avec un écran décemment défini, un SoC correct, une version d’Android supérieure à 4.x, bon sang ça finit par bouger dans le secteur ENFIN !

    Manquerait plus qu’on retrouve des formats 13,3″ pour les chercheurs qui impriment toujours les quantités de papiers qu’ils lisent. (les poubelles de recyclables de mon université sont affolantes.)

    Répondre
  • 11 septembre 2018 - 8 h 35 min

    @MacGyvre
    les liseuses ça marche sinon il n y aurai pas autant de modéle toutefois en france les achats ( je parle bien d’achat son faible , mais c’est une volonté du monde du livre français qui refuse de mettre des prix correct sur les ebook
    aux états unis cela correspond en gros a 1/3 des ventes et acheter une liseuse pour des livres a 14 euro ce n’est pas intéressant alors qu USA les ebook sont souvent autour de 3 dollars

    Répondre
  • 11 septembre 2018 - 10 h 00 min

    @Arac:

    …mais ça semble pas être avois été prévu.
    Lire : mais ça semble pas être au programme.

    J’ai buggé là…

    Répondre
  • 11 septembre 2018 - 10 h 09 min

    Oui ça a l’air très intéressant comme liseuse. Tout dépend du prix. Question poids, elle est un peu lourde quand même’ moins de 200g c’est nettement mieux pour une liseuse.

    à suivre bien sûr !!!

    Répondre
  • 11 septembre 2018 - 14 h 55 min

    salut
    marque à fuir pour ma part, j’ai acheté sur banggood un lecteur boyue sous android, un modèle assez courant disponible sous plusieurs appellations. La charge ne tenait pas la journée, même en veille : android pas optimisé ! Mieux vaut une interface dédiée uniquement aux ebook comme le pocketbook ou le kindle.

    Répondre
  • 12 septembre 2018 - 12 h 57 min

    Cette liseuse Boyue est affichée à 165 € sur aliexpress ….. Bigre, ça donne envie !

    Répondre
  • 12 septembre 2018 - 13 h 12 min

    heuh Boyue Likebook plus et non Boyue likebook Mars ….. sorry !

    Répondre
  • 15 septembre 2018 - 11 h 53 min
  • 15 septembre 2018 - 11 h 54 min

    Et parce que j’ai lu le contraire sur certains sites, la liseuse dispose bien d’un port micro-sd

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *