BMAX B8 Plus : un Core i5-12600H 24/512 Go à 339€

Le BMax B8 Plus est un MiniPC très classique avec un châssis que l’on connait déjà proposé à un très bon prix au vu de ses capacités.

Le BMax B8 Plus rappelle évidemment son grand frère le BMax B8 Pro. Même châssis, même déploiement global mais des composants différents avec, sur ce modèle, un Core i5-12600H à bord.

Il s’agit d’une très bonne puce embarquée le plus souvent dans des stations de travail portables mais ici non accompagnée d’un circuit graphique secondaire. On retrouve donc une puce 12 cœurs avec 4 cœurs Performances et 8 cœurs Efficients pour un total de 16 Threads. Cadencé de 3.3 à 4.5 GHz et proposant 18 Mo de cache, cette solution fonctionne de 45 à 95 Watts et embarque un très solide circuit graphique Intel Iris Xe avec pas moins de 80 Unités d’Exécution fonctionnant à 1.4 GHz. Le système de refroidissement est classique avec deux caloducs en cuivre qui mènent la chaleur à un système d’ailettes qui se voient refroidies par un ventilateur qui souffle au travers.

La mémoire vive est de type LPDDR5-4400, soudée à la carte mère donc, mais monte à 24 Go ce qui est suffisant pour la majorité des usages d’un MiniPC classique. La marque a définitivement enterré la solution SODIMM sur cette gamme par rapport aux B7 qui proposaient deux ports évolutifs. Pas très grave donc mais une économie qui enlève évidemment un peu d’évolutivité à l’engin. La partie stockage est, quant à elle, confiée à un SSD NVMe PCIe sur un port M.2 2280. Ici équipé d’un modèle de 512 Go il pourra être remplacé facilement par une solution de plus grande capacité et épaulé par un stockage supplémentaire sur une baie 2.5″ SATA.

Le boitier de 12.5 cm de large pour 11.2 cm de profondeur et 4.4 cm d’épaisseur propose une connectique des plus classiques avec en façade un port jack audio combo 3.5 mm, un USB 3.0 Type-C avec DisplayPort 1.4 et PowerDelivery, une paire de ports USB 3.0 Type-A et un bouton d’alimentation. Sur la partie arrière, on retrouve deux ports HDMI 2.1, deux USB 2.0 Type-A pour clavier, souris ou autre élément à bas débit, un Ethernet Gigabit et un jack d’alimentation. Le Bmax B8 Plus pourra donc piloter trois écrans en simultané. Un module Wi-Fi6 et Bluetooth 5.0 permettra une connexion facile sans fil du système Windows 11 préinstallé.

Le MiniPC est livré avec son bloc d’alimentation, un support VESA et un petit câble HDMI. 

Le BMAX B8 Plus : pour quel public ?

L’usage de ce MiniPC est finalement assez large parce que la puce Alder Lake embarquée est très performante. C’est celle que l’on retrouvait sur  de nombreuses stations de travail mobiles chez de grands constructeurs internationaux comme HP, Dell ou Lenovo. Le Core i5 propose ici assez de muscles pour mener à bien toutes les missions classiques d’un PC familial mais permettra  également le pilotage d’applications lourdes en photo, vidéo, audio et en 3D. Il sera possible de modéliser des éléments aussi bien sous Plasticity que sou Fusion360 ou Blender. Possible de retoucher des images sous un logiciel photo, créer avec un outil vectoriel, faire de la mise en page, monter un film sous DaVinci Resolve, piloter plusieurs pistes audio et tout type d’utilisations allant plus loin que le simple train train bureautique / web classique.

En jeu, les capacités du processeur sont évidemment en deçà de ce que proposerait une solution avec un circuit graphique externe chez Nvidia ou AMD mais l’engin saura piloter de nombreux titres plus ou moins récents sans soucis en 720P, 900P et 1080P. Même si ce BMAX B8 Pro n’est pas et ne peut pas être considéré comme une machine de jeu, cela fait partie de ses compétences de base.

Au final, cela nous donne un MiniPC efficace et cohérent qui permet de piloter tous types d’usage de manière compétente. A 339€ sous Windows 11 dans cette configuration 24/512 Go cela fait un très bon engin pour un usage très très large. Pour l’obtenir à ce prix, il vous faudra le commander sur Geekbuying avec le code NNNFRB8PM à intégrer au moment du paiement. L’engin, stocké en Europe, mettra une petite semaine à vous parvenir.

Voir l’offre sur Geekbuying


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

6 commentaires sur ce sujet.
  • 2 juillet 2024 - 11 h 17 min

    Si je l’achète pour une utilisation gamer, ce mini pc ne surchauffera pas trop?
    Merci

    Répondre
  • 2 juillet 2024 - 11 h 23 min

    @Linoux: Je ne pense pas que l’orientation totalement « gamer » soit une bonne idée. A moins qu’il ne s’agisse que de jeux des années passées ou très grand public (CS:GO, LOL, Minecraft, Fortnite, Rainbow 6 Siege, …) car pour du triple A récent, l’engin ne sera pas adapté ou jouable en 720P dégradé.

    Le Iris Xe 80 EU est très correct mais ce n’est pas une puce « gaming » au même titre qu’un chipset GeForce ou Radeon.

    Répondre
  • Ron
    2 juillet 2024 - 12 h 19 min

    Attention… Fin de message, on ne parle pas de la bonne déclinaison B8 ! Le B8 Plus est présenté ici ;)
    « Le BMAX B8 Pro : pour quel public ? »
    .
    Message à effacer après rectification – Merci !

    Répondre
  • 2 juillet 2024 - 12 h 56 min

    Bonjour,
    Avec 24 Go de RAM, il est difficile de prévoir si elle sera considérée comme mono, dual, ou quad channel…
    En 8 + 16 non soudée, je ne crois pas qu’elle puisse être perçue comme en dual channel ? (n’hésitez pas à me détromper),
    En soudée, je ne sais vraiment pas dire (on peut en avoir le coeur net une fois la machine entre les mains),
    Or les 12600H sont iris Xe « eligibles » et requièrent le dual (ou quad) channel, sous peine de fonctionner, en single channel, comme des intel UHD, apparemment…

    J’avais appris cela lors de la mise à jour d’un émulateur, qui dénonçait au passage cette pratique d’Intel qui consiste à créer artificiellement des segments (tout en étant très opaque sur le sujet).

    J’ai retrouvé sur le pouce cette source sur le sujet : https://community.intel.com/t5/Graphics/Intel-Iris-XE-shows-Intel-UHD-Graphics/m-p/1430929 ou cette autre discussion plus large sur les intel iris Xe : https://www.reddit.com/r/intel/comments/16hkjud/iris_xe_graphics_single_channel/

    J’ai dans mon laptop Acer un 1135G7 équipé d’un iris Xe avec 80 UE (8Go de RAM seulement, en quad channel), et ça permet déjà de jouer a plein de jeux… Le dernier que j’ai fait est Final Fantasy XIII, ère PS3 donc, qui est plutôt très joli… Par contre, des jeux tels que Control ou les refontes récentes des Resident Evil semblent hors de portée, par exemple… Pour ça, il faut se tourner vers des 680M ou 780M des Ryzen 68XX/78XX.

    Répondre
  • 2 juillet 2024 - 13 h 18 min

    @Pierre: C’est de la DDR5, qui est disponible en barrettes de 12 Go et pas seulement en puissances de 2 ; donc ça peut très bien être du 2 x 12 par exemple, en dual channel

    Répondre
  • 2 juillet 2024 - 14 h 27 min

    Pour remettre un peu les choses à plat, côté jeu, d’après les comparaisons technical.city (qui valent ce qu’elles valent) :

    La Iris Xe 80 UE serait légèrement moins bonne qu’une Vega 8 des Ryzen 5XXX
    https://technical.city/en/video/Radeon-RX-Vega-8-Ryzen-4000-5000-vs-Iris-Xe-Graphics-G7-80EUs

    La pseudo 660M des processeurs Ryzen 7535HS, à ne pas confondre avec les 7735HS équipés de 680M, ont à peu près les mêmes performences que les Vega 8,
    https://technical.city/en/video/Radeon-RX-Vega-8-Ryzen-4000-5000-vs-Radeon-660M

    Attention, les Vega se trouvent sur des processeurs U peu énergivores, 15W versus 45W pour les HS, si bien que je trouve toujours le ratio performance par watt du 5700U souvent proposé en bon plan sur ce site vraiment exceptionnel et son rapport puissance processeur versus puissance graphique très cohérent !

    Mini PC Ouvis 5700U affiché à partir de 285€ dans la section bons plans.

    Les iris Xe 96 UE, qu’on trouve par exemple sur les Intel 12900 HK, ne seraient qu’à peine meilleurs que les Vega 8, malgré le passage à l’architecture RDNA2
    https://technical.city/en/video/Radeon-RX-Vega-8-Ryzen-4000-5000-vs-Iris-Xe-Graphics-G7-96EUs

    Par contre, on entre dans un autre monde avec les 680M (des Ryzen 6800HS par exemple)
    https://technical.city/fr/video/Iris-Xe-Graphics-G7-96EUs-vs-Radeon-680M

    À partir de 430€ le mini PC Gem 12 6900HX d’après la section bons plans.

    6 unités dites Compute Units pour les 660M contre 12 pour les 680M

    Gains confirmés mais pas transcendés par les 780M.
    https://technical.city/fr/video/Radeon-680M-vs-Radeon-780M

    Conclusion de mon point de vue : le 7840U est le processeur le plus intéressant depuis sa sortie, mais on le trouve difficilement dans les tranches de prix du mini pc de cet article…

    Les séries U, destinées initialement aux « ultrabooks », devraient mieux convenir aux petits formats des mini-pcs…

    Le premier prix en 780M est à 540€ avec le MN78 d’après la section bons plans. On tutoie-là les limites des prix des consoles alors bien meilleures pour du jeu pur, et grimper au-delà pour un genre de steam machine devient difficilement justifiable en ce qui me concerne…

    Le 7840U est équivalent au Z1 extreme qu’on trouve dans la ROG Ally présentée en promo tout récemment… (autour de 550€ de mémoire)
    https://www.cpu-monkey.com/fr/compare_cpu-amd_ryzen_z1_extreme-vs-amd_ryzen_7_7840u

    Après, dans les faits, il faut aussi être attentif à la vitesse de la RAM, qui a une réelle incidence sur les images par seconde en jeu. Les consoles-pc misent sur de la ram très rapide (6000MT/s et plus, voire plus de 7000MT/s) contre 4400 pour le BMax de cet article ou 5600 pour le MN78 en 780M.
    Et comme la RAM est partagée et pas seulement dédiée au jeu, 16Go semble devenir un goulot d’étranglement. Le MN78 en 32Go de RAM, plus cohérent en soi donc, passe à 640€, ce qui n’est plus si attractif en termes de gamme de prix je trouve, au sens où on trouve des laptops gamer entrée de gamme (Acer Nitro, Lenovo LOQ et non Legion, ou HP Victus et non Omen) en promo dans les 700€ avec des cartes graphiques dédiées, genre GeForce GTX 3050 voire 4050, à la fois forcément nettement meilleures, mais aussi autrement plus énergivores dans des machines pas forcément super bien ventilées ou conçues (étant donné le prix).

    Côté performances des processeurs cités, hors jeu, ça donne ça :

    https://www.cpubenchmark.net/compare/3830vs4156vs4835vs4843vs5322/Intel-i5-1135G7-vs-AMD-Ryzen-7-5700U-vs-Intel-i5-12600H-vs-AMD-Ryzen-7-6800HS-vs-AMD-Ryzen-7-7840U

    Pour mon usage, que je dirais plutôt avancé mais pas pro, je ne sens plus de contraintes depuis des scores autour de 5000 comme l’actuel N100… Scores bien aidés des SSDs qui, pareillement, depuis le 2,5″ en SATA3, me suffisent parfaitement (donc OSEF les générations PCIexpress). C’est pourquoi je trouve l’évolution des performances en jeu plus intéressante…

    @gpsqueeek : ok, merci. (Le monde est petit. Terhemis)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *