Beelink sort un nouveau MiniPC Ryzen compatible Manjaro

Le Beelink SER 4 4800U X embarque un processeur Ryzen 7 4800U et propose une compatibilité avec la distribution Linux Manjaro.

Comment se démarquer sur le marché du MiniPC face à une concurrence de plus en plus nombreuse et compliquée ? Peut être en changeant quelques habitudes ? C’est ce que tente de réaliser le Beelink SER 4 4800U X avec l’annonce d’une compatibilité complète de la distribution Linux Manjaro en plus du classique Windows. Manjaro, que l’on a déjà vu à l’œuvre avec le Minisforum DeskMini UM700 mais également chez Beelink avec le GT-R premier du nom, semble avoir la côte dans le monde des MiniPC.

Le boitier du Beelink SER 4 4800U X reprend le format des précédents modèles de la gamme. Très aéré, couvert de grilles métalliques, il permet de dissiper plus facilement les 15 watts du processeur AMD Ryzeen 7 4800U embarqué à son bord. Cette puce, une solution Octuple coeur proposant 16 Threads, est gravée en 7 nanomètres et fonctionne de 1.8 à 4.2 GHz. Elle embarque un chipset graphique Radeon Vega 8 aux performances assez convaincantes sur ce type de solution.

Disponible en multiples variantes, avec 16 ou 32 Go de mémoire vive DDR4-3200 et un stockage M.2 2280 NVMe PCIe de 500 Go, l’engin proposera également une baie d’extension de 2.5″ SATA pour ajouter un stockage supplémentaire. 

On retrouvera une connectivité sans fil avec du Wifi6E et un module Bluetooth 5.0 ainsi qu’une connectique assez large. En façade, deux ports USB 3.0 et un USB 3.1 Type-C avec prise en charge de données, Ethernet et vidéo en plus d’un port jack audio combo et du bouton de démarrage. Sur la partie arrière, un port Ethernet Gigabit, deux ports USB Type-A supplémentaires avec un USB 2.0 et un USB 3.0. Deux sorties HDMI 2.0 complètent cet équipement qui offrira la possibilité d’afficher sur trois écrans en simultané.

Le Beelink SER 4 4800U X est annoncé comme compatible Windows 11, mais c’est bien autour de la distribution Linux Manjaro que la communication de la marque est faite. Un choix pas inintéressant de la part du constructeur puisque cela indique que la machine est compatible avec ce type de distribution. Reste que pour le moment, l’engin est uniquement proposé sur la boutique Beelink d’AliExpress ou chez Amazon sous Windows 11… Pas de trace de Manjaro en ligne. Est-ce que le communiqué de presse de Beelink ne veut qu’attirer l’attention des Linuxiens ? Ou est-ce que la marque va proposer des engins sous d’autres alternatives à Microsoft dans le futur ?  A vrai dire, je n’ai jamais croisé en ligne le GT-R sorti en 2020 sous Manjaro ailleurs que dans la communication du constructeur. La marque en a envoyé quelques uns en test mais je n’en ai jamais croisé en vente en magasin.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

5 commentaires sur ce sujet.
  • 28 avril 2022 - 8 h 49 min

    Je pense que les utilisateurs habituels de Manjaro n’ont pas besoin que la distribution soit pré-installée. En revanche, y aura t-il une version « nue » moins chère ou bien une procédure de remboursement de la licence Windows (à la Asus, c’est-a-dire simple) ?

    Répondre
  • 28 avril 2022 - 13 h 27 min

    Plus de 670€, ça fait mal.

    Répondre
  • 28 avril 2022 - 14 h 54 min

    Vanter la compatibilité Linux sur une machine et la vendre avec Windows. Commercialement, je m’interroge…

    Répondre
  • 28 avril 2022 - 22 h 35 min

    @OuiDocteurBob: C’est certes étrange mais c’est rassurant quand même pour l’acheteur (forcément initié s’il s’intéresse à Linux :) ) car il sait que le matériel sera compatible avec Linux. Personnellement j’aime toujours bien avoir la licence Windows en plus de Linux. Car Windows c’est bien pour les mises à jour des périphériques et aussi pour certains périphériques (GPS Garmin, GPS Tomtom…). Et même pour créer mes clés Linux, j’utilise Rufus… sous Windows :) :)

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 9 h 56 min

    @OuiDocteurBob:
    Il n’y a rien d’étrange. La plupart de mes machines disposant d’un espace de stockage suffisant sont en dual-boot. Donc, c’est rassurant de savoir que la machine que tu t’apprêtes à acheter est compatible Linux…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *