Beelink Gemini T34 : un miniPC fanless sous Celeron J3455

Le Beelink Gemini T34 reprend une recette déjà très connue de la marque avec un équipement assez classique. Un Celeron J3455 Apollo Lake plutôt bien accompagné, puisqu’il est épaulé par 8 Go de mémoire vive et au moins 128 Go de SSD.

Le Gemini T34 n’a pas posé beaucoup de problèmes au département design esthétique de la marque, le boitier est très semblable aux modèles précédents avec une volonté de compacité et de discrétion assez marquée. Ce modèle fonctionne sans aucune ventilation, ce qui a imposé à Beelink de proposer un système de dissipation un peu plus complexe que d’habitude.

2019-10-16 12_21_09-minimachines.net

En général sur ce type de machine, le constructeur se contente de fixer un dissipateur en aluminium sur la carte mère qui vient coiffer le processeur. Le tout est enfermé dans un boitier en plastique. C’est dans la plupart des cas suffisant pour absorber la chaleur dissipée par les puces employées même si ce n’est pas idéal. Sur le Beelink T34, la marque a employé un système différent avec un châssis bas en aluminium dans lequel a été intégré un coeur en cuivre. Coeur qui prend lui même en sandwich un caloduc qui traverse la largeur du châssis en aluminium pour distribuer la chaleur à un maximum de métal afin de la dissiper efficacement.

Une solution qui devrait donc venir à bout des 10 watts du Celeron J3455 employé ici. Une puce quadruple coeurs et quadruple threads cadencée de 1.5 à 2.3 GHz. Elle propose 2 Mo de mémoire cache et embarque un circuit graphique Intel HD 500. J’aurais clairement préféré une solution plus récente, un Gemini Lake N4100 par exemple, mais ce genre de processeur est tout à fait apte à de nombreuses tâches quotidiennes.

2019-10-16 12_20_18-minimachines.net

La mémoire vive DDR3L est soudée à la carte mère et donc non évolutive, elle exploite, par contre, un fonctionnement sur deux canaux pour plus de bande passante. Ces 8 Go sont censés être le maximum supporté par la puce Intel. Le stockage, par contre, est monté sur un slot M.2 2242 non détaillé mais probablement en mSATA. La marque propose le Beelink T34 en 3 versions avec 128, 256 ou 512 Go avec un prix de base autour des 165€ pour son lancement.

2019-10-16 12_21_49-minimachines.net

Le reste est assez classique avec un Wifi5 sur deux bandes accompagné d’un Bluetooth 4.01 et d’un Ethernet Gigabit pour la partie réseau. La connectique est assez complète avec 4 ports USB 3.0, un lecteur de cartes SDXC, deux sorties HDMI UltraHD et HDCP et une prise casque et micro. A noter que les ports USB et le lecteur de cartes sont situés sur les côtés de l’engin. Le bouton de démarrage, coloré en rouge, est quant à lui placé à l’arrière de la machine. Pourquoi cette disposition ? Parce que le Beelink T34 est avant tout un MiniPC ultra fin – 1.79 cm d’épaisseur – destiné à envahir les salons. Avec ce dispositif, il proposera une façade “sobre” si tant est que l’on juge sobre la petite phrase que la marque ne peut s’empêcher d’écrire en façade de ses MiniPC.

2019-10-16 12_22_00-minimachines.net

C’est également un placement connectique pratique pour placer l’appareil derrière un écran en mode VESA. La connectique est dirigée vers le bas, hormis les ports USB et le lecteur SDXC qui restent accessibles sur les côtés. Le Beelinjk T34 est livré avec un adaptateur VESA pour se fixer facilement à un écran ou contre un meuble. L’engin de 11.9 cm de côté sera alors invisible et inaudible, ce qui transformera un simple  écran en All-In-One. L’alimentation est extérieure, via un bloc secteur de 12V en 1.5 Ampère. 

2019-10-16 12_19_41-minimachines.net

Avec une compatibilité HDCP, une double sortie HDMI et de larges possibilités de lecture, le Beelink T34 pourra venir à bout de nombreuses tâches multimédia. De la solution de streaming évolutive en terme de décodage grâce aux mises à jour proposées par les diffuseurs sur PC jusqu’à l’exploitation de distributions spécialisées et bien entendu l’avantage de pouvoir employer tout type de logiciel allant du traitement de texte au traitement photo, le Beelink T34 est assez large dans les possibilités qu’il offre. 

Découvrir le meilleur prix du Beelink T34

Notes :

  1. Chipset Intel 3165

Soutenez Minimachines.net !
10 commentaires sur ce sujet.
  • 16 octobre 2019 - 13 h 18 min

    C’est moi ou l’appellation gemini est un peu abusive et voir trompeuse.

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 15 h 16 min
  • 16 octobre 2019 - 16 h 15 min

    pas de licence window10 avec du coup ?

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 17 h 26 min

    @JP67: Probablement un windows non activé…

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 18 h 16 min

    @Pierre : c’est le cas de tous les beelink ? (celui avec un x5 8350 ? )

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 18 h 40 min

    @JP67: non pas forcément et cela peut varier dans le temps… (Lancement avec licence ok, puis commercialisation plus tardive sans licence…)

    Répondre
  • 17 octobre 2019 - 9 h 51 min

    c’est pas moi ci-dessus :(

    et le Acute Angle même souci ?

    Répondre
  • 20 novembre 2019 - 21 h 24 min

    Reçu, avec Windows 10 pro activé

    Répondre
  • 20 novembre 2019 - 22 h 44 min

    @Rimin: Merci de l’info :)

    Répondre
  • 21 novembre 2019 - 9 h 47 min

    Merci de l’info oui ;)

    depuis j’ai réussi à refaire marcher mon alfawise X5 sous windows 10 avec sa licence d’origine.
    (fonctionne bien, mais ça rame à mort )

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *