Un Intel Compute Stick sous Atom Apollo Lake prévu pour 2017

Les Intel Compute Stick sont des PC complets réduits à leur plus simple expression. Un processeur, de la mémoire, du stockage, un peu de connectique et de quoi se relier au réseau via Wifi, le tout embarqué dans un format de grosse clé USB dont le connecteur aurait été échangé pour un port HDMI. Une version Atom Apollo Lake semble être sur les rails pour 2017.

Depuis le lancement de cette gamme de minimachines particulières, les Intel compute stick ont été proposés sous processeur Atom Bay Trail puis en version Atom cherry Trail et plus récemment en Core m de génération Skylake avec les modèles Cedar City. La suite va passer par une version Atom apollo Lake si l’on en croit ces documents d’Intel qui ont fuité sur le web.

Atom Apollo Lake

Cette feuille de route est, comme toujours, à prendre avec des pincettes, non pas que je doute de la véracité de ces informations, le style de présentation est très Intel et le sujet pas assez croustillant pour exciter assez un faussaire amateur. Simplement, il arrive que le fondeur n’aille pas jusqu’au bout de ses projets. On l’a très clairement vu avec l’abandon de la gamme Mobile des Atom chez Intel. La feuille de route publiée plus d’un an avant officiellement donnait un calendrier précis mais l’actualité et le marché en ont décidé autrement.

Si tout se basse bien donc, 2017 devrait apporter quelques nouveautés intéressantes sur le marché des clé-P et notamment par l’arrivée de processeurs Atom Apollo Lake. Après les sorties en Celeron et Pentium, de nouveaux Atom de cette génération devraient donc voir le jour. Une sortie qui confirme au passage qu’Intel n’a absolument pas abandonné la “marque” Atom et que si les modèles à destination des mobiles ne sont plus fabriqués, des nouveautés continuent de sortir sur des marchés particuliers. Les Atom pour IoT ayant déjà été annoncés, ces Atom Apollo Lake sont donc les seconds à exister sous cette appellation.

Aucune information concernant les performances de cette gamme de puce, il est probable qu’il s’agisse d’une évolution positive depuis les Atom Cherry Trail, notamment sur la partie graphique. De nouvelles capacités et ressources qui pourraient trouver échos dans de nombreux produits. On a vu ces derniers temps que les  constructeurs du marché des MiniPC ou des tablettes suivaient deux écoles. Soit la voie des Celeron et Pentium de nouvelle génération, soit celle plus classique des Atom plus anciens. Le problème dans la durée est que l’écart de tarif entre les deux est significatif. Impossible de viser le même marché avec un Pentium ou un Celeron que celui visé par un Atom, ce qui pose soucis pour les constructeurs qui vont avoir de plus en plus de mal à proposer des Atom Cherry Trail à leurs clients.  Plus le temps passe et plus ses performances vont commencer à accuser l’âge de la puce.

Atom Apollo Lake

Deux modèles de Compute Stick sous Atom Apollo Lake sont donc annoncés, le premier équipé de 2 Go de mémoire vive et de 32 Go de mémoire de stockage eMMC faisant tourner un Windows 10 64-bit. Le second avec deux fois plus de mémoire et de stockage mais sans système. Un choix qui s’explique probablement par un souci de licence Microsoft pour les versions équipées de 4 Go de mémoire, Intel réglant le problème en se débarrassant de celle-ci. Un choix qui devrait faire plaisir aux libristes puisque l’on peut supposer que le nouveau compute Stick sera alors ouvert à des distributions Linux.

Atom Apollo Lake

Les deux modèles seront plutôt bien équipés si l’on considère leur format très particulier : des ports USB 2.0 et 3.0, des ports jack audio combinant casque et micro, une prise HDMI avec fonction CEC et pour couronner le tout, un wifi de type 802.11ac associé à du Bluetooth 4.2.

Difficile d’avoir des certitudes avec cette simple source d’info mais la possibilité d’un Atom Apollo Lake compatible Linux avec des pilotes maintenus et une implantation massive dans des tablettes et des MiniPC serait, quoi qu’il arrive, une excellente nouvelle. Tout comme la possibilité d’avoir une alternative de performances et de tarif entre l’Atom Cherry Trail qui va sans doute vieillir assez rapidement et les Celeron et Pentium de dernière génération.

Source : Liliputing

 

5 commentaires sur ce sujet.
  • 29 novembre 2016 - 10 h 43 min

    Si ils continuent avec leur wifi instable et pas très optimisé, ça va pas le faire… trop déçu par le cherry trail, même si les perfs en faisaient une machine très agréable à utiliser…

    Répondre
  • 29 novembre 2016 - 11 h 32 min

    Bonjour,

    On sait qu’elle norme HDMI/HDCP ?
    Auront-ils le support HEVC 10bits ?

    Merci d’avance,
    Cordialement,

    Julien

    Répondre
  • 29 novembre 2016 - 13 h 07 min

    après les netbooks merdiques les boxs à la cons les clés ridicules

    en espérant que AMD soit de retour soyons zen.

    Répondre
  • 29 novembre 2016 - 17 h 41 min

    Plutôt sympa l’annonce d’Intel pour des Atom plus évolué en partie Graphique .

    Reste que l’offre INTEL en entrée de gamme pêche beaucoup par l’absence d’une bonne composante graphique.

    AMD semble avoir de bonne capacité graphique sauf que la consommation et la chauffe des processeurs limite l’accès a des solutions Consoles de jeux et mini PC .

    Perso si je suis revenu du format clé ,le format boitier miniature me semble intéressant pour remplacé mini box TV Android sous ARM .

    De plus si un fabricant chinois fabrique ces TV BOX avec une de ces puces Intel avec 2 Go de RAM et 32 Go de stockage ce serait pas mal .
    Reste que de tel mini PC ferait de bonne machine sous Android ,REMIX ou Chrome voir Linux .

    Répondre
  • 1 décembre 2016 - 13 h 36 min

    Pour avoir une puce graphique à la hauteur il va falloir attendre fin 2017 avec l’arrivée de Gemini Lake basée sur une architecture Kaby Lake ou prendre une machine à base de Kaby Lake mais ça n’existera pas en stick.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *