Asus Transformer Book Flip TP201 : Peu de changements en vue

Pas beaucoup d’imagination pour la nouvelle version de cette machine Hybride signée Asus. Le Transformer Book Flip TP201 reprend quasiment à l’identique son prédécesseur le TP200 et ne modifie que quelques maigres détails. Un processeur mis à jour, un peu plus d’endurance, sur le fond les engins sont semblables et cette future mise à jour ne bouleversera pas le marché.

Prenez le précédent modèle, ajoutez lui un processeur plus récent, augmentez en conséquence sa batterie et glissez le tout dans la carcasse précédente. C’est à peu près la recette employée par Intel pour son nouvel engin hybride.

Minimachines

On reste donc sur un engin hybride fonctionnant grâce à une charnière rotative à 360° lui permettant de se transformer en, grosse, tablette tactile. Le  Transformer Book Flip TP201 propose un écran 11,6 pouces IPS qui reste malheureusement coincé en 1366 x 768 pixels. Son processeur évolue, passant d’un Pentium N3700 au maximum de ses possibilités à un Pentium N3710 pour le nouveau modèle. L’entrée de gamme se contentera d’un très maigre Celeron N3050.

Minimachines

La mémoire vive restera sur du 4 Go de DDR3 et le stockage sera confié à un disque mécanique de 1 téraoctet en 5400 tours. Une combinaison de composants qui n’assurera probablement pas la meilleure réactivité possible à l’engin sous Windows 10.

Le Transformer Book Flip TP201 propose un Wifi de type 802.11ac et du Bluetooth 4.0. La connectique comporte trois ports USB, un USB 3.0, un USB 2.0 et un USB Type-C 3.1. une prise HDMI pour externaliser l’affichage et le son ainsi qu’un port jack audio combinant sortie casque et entrée micro.

L’ensemble pèsera 1,25 kg pour 29,7 cm de large sur 20,1 cm de profondeur et 2,20 cm d’épaisseur. La batterie 3 cellules sera une 48 Wh contre une 38 Wh pour le TP200 d’origine.

Minimachines

Bref une mise à jour vraiment légère, avec une évolution de batterie et de processeur assez maigre. Le TP200 n’était pas un monstre d’ergonomie et de performances, le nouvel Asus Transformer Book Flip TP201 suivra la même voie.

Source : Winfuture

10 commentaires sur ce sujet.
  • 3 mai 2016 - 14 h 26 min

    C’est bizarre cette histoire de disque dur.

    Il n’y a pas la place pour mettre un disque dur dans le TP200sa, entre la carte mère et la batterie. Le nouveau a manifestement le même châssis, la même épaisseur et une batterie encore plus grande.

    C’est dommage qu’ils n’aient pas tenté l’écran Full HD.

    Répondre
  • 3 mai 2016 - 15 h 33 min

    Je trouve cette maj pas si mauvaise car à l’heure actuelle, en france très peu de TP200 sont équipés de plus de 32gb de dur, de plus de 2gb de ram et de plus d’un celeron 3050…

    Ca signifierai au moins que les machines de base seraient moins anémique.

    Concernant la place pour un dur de 7mm d’épaisseur, je ne sais pas non plus comment ils vont s’y prendre sans modifier le chassi, mais au moins ça garantiera la possibilité de rajouter un ssd de 128gb en sata peu cher et bien plus véloce qu’un emmc…

    Répondre
  • 3 mai 2016 - 16 h 14 min

    Petite Coquille : C’est à peu près la recette employée par Intel pour son nouvel engin hybride. INTEL => ASUS

    Répondre
  • 3 mai 2016 - 18 h 53 min

    @Darshine
    J’ai déjà ajouté un SSD M.2 de 256Go dans un TP200sa.

    C’est un peu compliqué parce que le connecteur M.2 n’est pas monté. Il faut un fer à air chaud pour pouvoir raisonnablement souder les contacts super-fins.

    Il y a 100 euros de différence entre la version avec 32G/2G et la version 64G/4G.
    Je crois que le problème est en partie le prix de la licence Windows.

    Répondre
  • 3 mai 2016 - 20 h 04 min

    Je suis en possession d’un TP200 acquis à 200€ (Celeron N3050, eMMC 32 Go, RAM 2 Go) et j’ai été agréablement surpris par l’engin : démarrage rapide, bonne autonomie, léger à transporter. La résolution n’est pas un problème, on est sur du 11,6 pouces quand même ! Pour un usage basique web + Netflix c’est parfait ! Pour le prix je trouve qu’on en a pour son argent.

    Répondre
  • 4 mai 2016 - 5 h 51 min

    @Darshine:

    Tout à fait d’accord, j’ajouterais que si le prix est contenu en recyclant une partie du design de l’ancien modèle, ce serait une machine qui pourrait bien me tenter car le eMMC c’était sans moi. Je ne veut pas d’un chromebook sous windows qui va probablement dégager (à voir selon la politique de remboursement de licence Asus si cela sera un autre attrait du modèle… ou pas).

    Pierre a été un peu sévère sur ce coup… même si je le préfèrerais en 10″ max, surtout avec cette résolution d’écran.

    Mr Asus: De quoi replacer le 901 duquel j’écris, SVP!

    Répondre
  • 4 mai 2016 - 7 h 26 min

    L’intérêt serai surtout de savoir ce qu’il peut y avoir dans la boite pour 200/250 euros .

    Pour la base ,un simple Celeron peut me suffire ,l’achat se faisant pour remplacer un Toshiba NB 100 .
    Pour la mémoire 4 Go me plairai plus que 2 c’est sur .
    Le stockage ,minimum 64 Go et lecteur de carte SD ou Micro SD .

    Pour l’écran ,la résolution et le tactile cela me semble sympa .
    Bref ,l’inconnu reste le prix et la disponibilité .

    Répondre
  • 5 mai 2016 - 20 h 55 min

    Personnellement je ne conseillerais pas ce celeron qui est précisément un veau. La machine perd tout son intérêt alors que sont annoncées des versions avec un meilleur processeur. D’autant plus dommage qu’il existe une version métal en alu mais seulement à base de celeron.

    Répondre
  • 16 août 2016 - 15 h 44 min

    quelqu un sait si la boite s ouvre facilement ?
    (ce serait pour changer le disque SATA 500gb par un SSD)
    merci !

    Répondre
  • 20 janvier 2017 - 17 h 18 min

    Pour info, oui la coque s’ouvre et on peut y mettre un SSD.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *