Asus Zenbook 2019 : ScreenPad syndrome

Asus profite du Computex pour rafraîchir ses gammes de portables et en particulier ses modèles phares : les Asus Zenbook 2019 s’y déclinent donc en 13, 14 et 15 pouces. Tous avec un ScreenPad 2.0. Un écran intégré au pavé tactile.

Asus a donc décidé de poser les deux pieds sur la pédale d’accélérateur dans la direction du ScreenPad 2.0. Ces écrans LCD qui se glissent à la place des pavés tactile permettant de suivre des éléments supplémentaires sur leurs ultraportables. Une politique audacieuse qui, à défaut d’apporter le moindre caractère innovant sur les machines, a au moins le mérite de détourner l’attention sur la problématique qui se pose désormais aux constructeurs de solutions ultrabook. Comment évoluer ?

Zenbook 2019

C’est le souci de nos nouvelles générations de machines. Comment raconter une nouvelle histoire avec une tablette ? Avec un smartphone ou un ultraportable. Le design du dénuement finit par poser problème. La course actuelle des smartphones est de tout faire disparaitre : Bordures qui s’amenuisent. capteurs qui prennent de moins en moins de place, lecteur d’empreintes qui se glisse sous l’écran. Un jour donc, on aura un smartphone avec un écran d’un côté, un châssis de l’autre et plus rien d’autre à raconter.

Même son de cloche chez les ultraportables même si le engins sont évidemment construits avec plus d’éléments. Il faut conserver un clavier autant que possible, garder un minimum de connectique et permettre de pouvoir utiliser un minimum l’engin. Les efforts faits pour rendre ces machines les plus design et les moins ergonomiques possibles ont déjà été nombreux. On a connu des modèles sans connectique à part un ou deux port USB Type-C. Des modèles double écrans pour évincer le clavier. Le but du jeu à chaque fois, trouver un scénario pour s’éloigner des machines concurrentes. Peu importe si la morphologie humaine ou la réalité du terrain ne s’adaptent que mal de ces évolutions. L’important c’est d’avoir une nouvelle histoire à raconter.

Le ScreenPad 2.0 est une très jolie histoire pour Asus. La marque se retrouve avec un scénario original de ce petit écran qui se glisse sous le clavier et qu’on active à la place du pavé tactile. Cette nouvelle version se décline désormais en 5.65 pouces avec un écran IPS en 2160 x 1080 tactile. Différence de taille avec la première génération, ce second écran est désormais pris en charge par le circuit graphique du processeur et non plus par un circuit graphique externe. Un détail qui permet d’améliorer l’autonomie globale de la machine.

Comme Asus a le sens de l’humour, la marque précise que si vous n’utilisez que l’écran du ScreenPad au lieu de votre affichage de 13, 14 ou 15 pouces, votre machine aura une meilleure autonomie. J’imagine bien un utilisateur lambda embarquer un ultraportable de 15 pouces pour, au final, se servir d’un écran de 5.65 pouces avec un clavier situé au dessus. L’écran de son smartphone dans sa poche a de grandes chances d’être de plus grande envergure…

Zenbook 2019

Le nouvel Asus ZenBook 13 UX324 comme le ZenBook 14 UX434 proposeront des processeurs Intel Core i5-8265U ou Core i7-8565U. Des solutions Whiskey lake identiques aux précédents modèles, elles mêmes identiques aux précédents modèles. Les premiers Zenbooks annoncés sous Whiskley Lake datent de l’IFA 2018. Et on comprend le souci des constructeurs. Après des décennies où une faible imagination secondée par une évolution rapide des composants suffisait à vendre des engins, il faut désormais trouver des substituts de nouveautés pour arriver à attirer le client. Le pas marqué par les évolutions technologiques ces derniers temps rend la tâche plus difficile. 

Zenbook 2019

En plus de ces puces, on retrouvera diverses options de mémoire allant de 8 à 16 Go de mémoire vive, un stockage SSD pouvant atteindre 1 To. Le ZenBook 15  aura droit à un circuit graphique GeForce GTX 1650 Nvidia, une option d’affichage en UltraHD et une batterie 71 Whr. Les autres se contenteront d’un circuit graphique Intel UHD 620,  d’écran IPS en FullHD et d’une batterie 50 Whr.

Zenbook 2019

Les machines sont superbes, comprenez moi bien. Je trouve les Zenbook 13 particulièrement attirants avec un gabarit bien maitrisé, de gros efforts sur le ratio encombrement/écran et un clavier parmi les plus réussis du marché. La ligne, le dessin, les innovations d’une charnière Ergolift ou le ratio encombrement performances… Tout est plaisant dans ce type d’engin. Ce qui me chagrine, c’est que l’effort mené par Asus pour cette nouvelle gamme se concentre sur un aspect gadget de l’usage d’un ordinateur portable qu’est le ScreenPad 2.0. L’écran secondaire n’est pas, vraiment pas, un élément indispensable au quotidien. Au contraire d’une bonne connectique, de plus de performances ou du simple retour d’éléments comme un accès aux composants mémoire et stockage ou à une batterie amovible.

Ou des machines plus faciles à vendre parce que… moins chères.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
11 commentaires sur ce sujet.
  • 27 mai 2019 - 19 h 45 min

    Moi qui ai des Asus au boulot depuis pas mal de temps, n’aime pas les écrans tactiles (brillant, traces de doigts) et me sert toujours d’une souris , je trouve ça cool le screenpad.

    Répondre
  • 27 mai 2019 - 19 h 58 min

    Attend de voir les Asus ZenBook Pro Duo, Pierre :)

    Répondre
  • 28 mai 2019 - 1 h 13 min
  • 28 mai 2019 - 6 h 08 min

    Pouvoir afficher un pavé numérique sur le touchpad pouvait avoir une utilité par exemple. Mais nul besoin d’un véritable écran qui va consommer ici du GPU, un bouton de changement de mode activant un rétro éclairage faisant apparaître les zones “touche” d’un touchapd double fonction et basta.
    Utiliser son laptop là dessus pour économiser la batterie, bien sûr: L’histoire est crédible…

    Belle machine en effet, mais elle n’a que cela pour elle et pour fort cher. Sur ces laptops, un adage pourrait être détourné: “Plus la femme est légère, plus les dépenses sont lourdes!”… et l’acheteur en restera fort logiquement le plus souvent à une histoire d’un jour/essai!

    Répondre
  • Xo7
    28 mai 2019 - 11 h 36 min

    Mon rêve est de disposer d’un clavier faisant aussi calculatrice RPN independante zvec transfert des données. Une partie de ce doux reve peut être réalisé avec cet écran tactile

    Répondre
  • 28 mai 2019 - 12 h 59 min

    Moi j’avais bien aimé l’intégration du leap motion
    https://www.youtube.com/watch?v=rnlCGw-0R8g
    https://www.youtube.com/watch?v=_d6KuiuteIA

    Dommage que le soft n’aie pas suivi. Pour le coup, là il y avais vraiment une possibilité de changer l’interface homme/machine

    c’est sur qu’avec les démos de l’époque, on voyait bien que tout restait à inventer pour que ce soit confortable pour l’utilisateur, mais c’était aussi le cas avec les écrans tactiles au début

    Répondre
  • 28 mai 2019 - 13 h 24 min

    Je suis dégoûté ! J’ai le Screenpad v1 et celui-ci a l’air tellement mieux… Enfin, moins buggué surtout.

    Répondre
  • Xo7
    28 mai 2019 - 17 h 11 min

    @max_971: pourquoi pas plutôt un clavier vierge personnalisable avec un graveur laser le tout à moins de 200€ ?

    Répondre
  • 28 mai 2019 - 20 h 04 min

    Et toujours des USB2.0 chez Asus en 2019 ? Ou il ont enfin compris ?

    Répondre
  • 31 janvier 2020 - 8 h 15 min

    J’ai le zenbook pro en 14′(UX480 2018) depuis 6 mois, en i7/8go/gtx1050 Qmax 4go.

    Petit feedback sur le screenpad, dont je me sers quotidiennement pour 2 choses bien précises:

    – Le numpad, un vrai confort sur cette machine ultramobile de 14′. Il faut le temps d’apprendre à s’en servir de la main gauche, mais une fois acquis, c’est vraiment fonctionnel, avec la possibilité de le verrouiller temporairement ;

    – L’extension d’écran, ultrapratique pour relever des cotes, recopier des données à partir d’une image ou remplir un tableur en ecran secondaire.

    Ma machine a aussi son écran principal qui est tactile : sceptique au début sur ce que je pensais être un gadget, on apprend vite a cliquer directement sur son écran. Encore une fois, en mobilité, c’est le top, il n’y a plus besoin de ramer sur son pad pour fermer/ouvrir des fenêtres, agrandir des images, surfer sur le net….

    Enfin, je mets actuellement à jour le screenpad vers sa version 2.0, celle fourni d’office avec les nouvelles machines : sa configuration le rapproche d’un écran de smartphone.
    Accès aux apps Microsoft, raccourcis rapides et possibilités d’app personnalisée, les gars d’Asus ont bien bosser leur retex, j’ai hate que la mise à jour soit finie.

    Très bon produit et innovation intelligente : Asus dans le haut de gamme est le challenger des macbook pro (retina à part). A quand déjà remonte les vrais dernières innovations des macbooks ?

    Gageons q

    Répondre
  • 5 avril 2020 - 2 h 39 min

    @Thomas: Bonjour, je viens d’acquérir un Zenbook avec le Screenpad et je suis de mon côté très déçu des possibilités offertes. J’ai l’impression que sur la version 2.0 ils ont viré toutes les applis, les commentaires dans le Microsoft store vont dans ce sens également.
    Pourtant je ne trouve que des éloges sur internet, avez-vous toujours des applis dédié au Screenpad (autre que les applis office et handwritter) ? J’avoue que je suis curieux de savoir où vous trouvez ces applis si c’est le cas.
    Merci :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *