Asus ROG Flow X13 : un ultraportable gaming avec une RTX 3080 à la patte

Le meilleur des deux mondes ? C’est peut être l’idée d’Asus avec le Rog Flow X13, un ultraportable 13.4 pouces que l’on connectera en mode sédentaire à un dock ultra puissant.

L’idée du Asus Rog Flow X13, c’est de retrouver les performances d’un usage adaptées à l’endroit où l’on se trouve. Partir tous les jours à l’école avec son cartable rempli d’un gros dictionnaire et d’une encyclopédie, même si on ne va pas s’en servir dans la journée, cela ne semble pas une bonne idée. Il vaut mieux les laisser à la maison et s’en servir chez soi sans avoir à se casser le dos toute la semaine. Cela n’empêche pas d’emporter d’éventuelles notes de pages importantes au cas où.

Un ultraportable de 13.4 pouces qui embarque un processeur AMD 35 watts pouvant aller jusqu’au Ryzen 9 5880HS et un circuit GeForce GTX 1650 avec 4 Go de GDDR6. Le tout est accompagné par un maximum de 32 Go de DDR4 et un stockage de 1 To en PCIe NVMe. L’écran 13.4″ sera décliné en 1920 x 1200 pixels grâce à une dalle IPS tactile en 120 Hz ou en 3840 x 2400 pixels tactile en 120 Hz.

ROG Flow X13

Le Rog Flow X13 propose une paire d’enceintes stéréo 1 watt, une webcam ultra-classique en 720p, du Wifi6 et du Bluetooth 5.1 et une batterie 62 Whr épaulée par un chargeur 100 watts. Asus ne donne pas d’autonomie à l’engin mais assure que sa batterie se rechargera à 60% en 39 minutes de connexion.

ROG Flow X13

La marque indique également que pour parvenir à contraindre tous ces composants dans un si petit gabarit, elle a mis au point un nouveau système de dissipation avec trois dissipateurs et trois ventilateurs distincts. Une solution baptisée Arc Flow qui génère 15% de débit d’air supplémentaire sans augmenter le bruit du système par rapport à la précédente génération de machines de la marque dans cette gamme.

ROG Flow X13

Go with the ROG Flow x13

La GTX 1650 de Nvidia n’est pas vraiment une carte graphique de dernière génération mais offre déjà de quoi s’amuser en mobilité. Surtout sur un ultraportable de cette taille avec une épaisseur de 15.8 mm et un poids de 1.3 Kilo. C’est même assez inespéré d’avoir autant de performances dans un si petit engin capable de se transformer en tablette 13.4″ grâce à une charnière 360°.

ROG Flow X13

Mais le point clé de cette offre vient du fait qu’elle se combine avec un dock optionnel, et j’espère que ce n’est qu’une première étape vers une généralisation de ce type d’offre. Le Rog Flow X13 peut se connecter grâce à une interface propriétaire1 à un dock qui embarque un circuit graphique Nvidia GeForce RTX 3080. Un dock construit sur mesures pour rester “compact” et “discret”. Beaucoup de guillemets dans cette dernière phrase car l’objet mesure tout de même 20.8 cm de large pour 15.5 cm de haut et 2.9 cm d’épaisseur. Il pèse presque 1 kilo. C’est l’encombrement de certains MiniPC mais c’est également beaucoup moins que les docks de cartes graphiques habituels.

Ce dernier jouera donc 2 rôles : celui d’une carte graphique ultrapuissante qui donnera tout son potentiel à la machine en mode sédentaire. Avec un duo Ryzen 9 5880HS et une RTX 3080, très peu de tâches seront inaccessibles au Rog Flow X13. Mais c’est également un dock “classique” qui étendra la connectique de l’ultraportable.

ROG Flow X13

Le 13.4″ est livré avec une assez belle connectique compte tenu de l’espace disponible. Il propose une sortie HDMI 2.0b, un port USB 3.2 Gen.2 Type-A, deux ports USB 3.2 Gen2 Type-C , un jack audio combo et un connecteur “ROG XG Mobile interface” pour se connecter au dock.

Le dock lui même rajoute un HDMI 2.0a, un DisplayPort 1.4, quatre ports USB 3.2 Gen1 Type-A, un Ethernet Gigabit et un lecteur de cartes SDXC. De telle sorte que lorsque l’on se retrouve à son bureau, on connecte son Rog Flow X13 à son dock et on se retrouve instantanément avec une configuration complète comportant un ou deux écrans supplémentaires, la machine peut en gérer quatre, un clavier et une souris si besoin, un accès à un réseau Ethernet et autant d’autres solutions de bureau classique que nécessaire. La présence d’un lecteur de cartes SDXC n’est pas désagréable et l’absence de jack audio pour se connecter à un système d’enceintes plus large peut être compensé soit en exploitant une carte son USB, soit en exploitant la sortie audio qui transite par le HDMI.

Le dock est alimenté par une grosse prise tripolaire et chargera donc votre ultraportable quand il sera connecté dessus. Je suis très enthousiasmé par l’idée de ce dispositif dont je rêve depuis longtemps. Cela réunit le meilleur des deux mondes sans trop d’effets secondaires désagréables. Le Rog Flow X13 peut se suffire à lui même avec une belle réserve naturelle de performances en solo. Une fois posé sur un bureau il développe alors tout son potentiel tout en évitant de batailler avec des tonnes de câbles. C’est exactement ce qui convient à mon sens à la majorité des utilisateurs.

ROG Flow X13

Reste quelques éléments problématiques. Eléments qui vont souvent de pair avec les solutions innovantes comme celles-ci. Le premier vient du tarif demandé par Asus. Ce n’est pas illogique mais c’est toujours difficile à accepter. Le prix du bundle avec le dock RTX 3080 en version FullHD 120 Hz 16 Go / 1 To est de 3199$ HT. Ce qui ne manquera pas de faire recracher quelques cafés en finissant ce billet. C’est cher mais ce genre de machine-concepts sont toujours chères.

ROG Flow X13

L’autre souci vient du dock et de son format propriétaire. Asus a probablement une bonne raison de développer sa “ROG XG Mobile interface” au lieu d’employer un Thunderbolt 3 ou 4… Mais je pense que cette raison n’est pas bonne. Je pense que Asus ne veut pas que des machines non Asus puissent profiter de cet excellent petit dock si jamais il était vendu à part. Le fait de passer par une interface de ce type oblige les clients potentiels à s’intéresser à l’ensemble. 

Mais, dans le futur, je pense que ce type de connecteur propriétaire n’aura pas sa place dans nos machines. Succès ou non pour le Rog Flow X13, je pense que ce type d’interface déportée est clairement l’avenir. Cela prend en compte les usages réels en mobilité et en mode sédentaire et évite d’avoir à se trimballer un monstre toute la journée sans sacrifier les capacités de sa machine ou devoir investir dans deux engins différents.

Pour autant, recourir à un connecteur de ce type pose immédiatement deux soucis à l’acheteur potentiel : Quid de sa durée de vie face à un Thunderbolt ? Si la prochaine génération d’Asus s’assagit et change de vision ? C’est toujours un problème de s’enfermer dans un connecteur exotique pour un materiel de ce type. Autre souci, comment vont réagir les concurrents d’Asus qui seront ses premiers clients de ce Rog Flow X13… Un engin qu’ils vont décortiquer avant d’en tirer des leçons pour fabriquer leurs versions de ce produit. Et le résultat semble évident, comment fera le grand public si Gigabyte, Dell, MSI, Lenovo, Acer et HP développent tous leur connecteur maison ?

Thunderbolt 3

Je pense sincèrement que le “dockisme” est un format d’avenir pour les PC. Mais si une jungle de câbles se dresse devant les acheteurs avec autant de formats propriétaires que de constructeurs, ils ne saisiront même pas leur machette pour tenter de la traverser, ils la contourneront.

Pour assurer les ventes de son Rog Flow X13, Asus limite donc son dock à une solution propriétaire. Ils ont probablement raison à court terme. Je serais le premier client d’un dock de ce type en Thunderbolt. Mais à moyen et long terme je pense qu’il existe déjà un marché de clients interessés par ce type de dock en Thunderbolt 3 ou 4. Un marché plus important que l’on ne croit et qui va durer. Asus vend déjà des cartes graphiques pour des PC de bureau, un temps viendra certainement où cela sera également rentable pour eux de proposer des cartes graphiques en dock pour ordinateurs portables… Mais uniquement via du Thunderbolt.

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Ce qui est à mon sens une erreur.

Pas de Pub
11 commentaires sur ce sujet.
  • 14 janvier 2021 - 13 h 37 min

    Pourquoi est-ce une erreur ? Thunderbolt 3 ou 4 n’ont qu’un 8ème de la bande passante de PCI-E 4.0 x16.
    Au moins là c’est du PCI-E 4.0 x8, donc ce n’est que divisé par 2 et ça reste autant que PCI-E 3.0 x16.

    Peut-être qu’ils auraient pu utiliser de l’OCuLink 2.0, mais visiblement ils voulaient un peu plus que seulement 8 lignes PCI-E, puisqu’il y a des lignes USB supplémentaires avec leur connecteur. Entre n’avoir qu’un câble à brancher ou deux, visiblement ils ont fait un choix.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 13 h 43 min

    J’oublais aussi :
    Thunderbolt sur de l’AMD, c’est pas très fréquent, il aurait fallu payer la puce supplémentaire, qui aurait ajouté à la consommation, et se soucier de la compatibilité. Avec leur connecteur les lignes PCI-E sont directes et ne passent pas par le contrôleur Thunderbolt. Donc aucun souci de compatibilité possible.
    Dernier avantage, de cette manière ils sont certains que toute la bande passante sera réservée à la carte graphique. Si c’était en Thunderbolt, il y aurait un risque que l’utilisateur branche ça en daisy chaining avec un SSD externe par exemple, où il faudrait partager la bande passante.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 13 h 44 min

    On progresse!

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 13 h 59 min

    @Hotdog: C’est à mon sens une erreur car personnellement je serais prêt a payer cher un produit de ce type en Thunderbolt mais je ne mettrais jamais un sou dans un connecteur proprio et je pense pas être le seul. Si au bout de 2 ans tu t’assois par mégarde sur ton 13.4″ et qu’il n’est plus sous garantie, tu as un dock qui fera juste un joli presse papier. Un très cher presse papier également. A moins de repasser à la caisse pour un appareil Asus, si la marque a conservé, deux ans plus tard le même format ce qui n’est absolument pas certain. Chat échaudé craint le câble propriétaire.

    Avoir un câble a brancher ou deux ? Rien de plus facile, “il suffit” de brancher les 2 Thunderbolt sur un adaptateur qui va se plugguer sur le ROG Flow X13. Comme ça on a le meilleur des deux mondes. Un seul câble et la possibilité de profiter de son dock avec d’autres engins.

    @Hotdog: Je crois que le co^t en R&D d’un câble proprio va plus loin que le coût d’une puce Thunderbolt. Surtout pour Asus sur une petite série comme ce Flow X13. Ce ne sera pas un produit vendu en masse.

    Pour le chaînage de composants, tu as raison mais je pense que l’utiklisateur peut vite voir le problème et Asus l’expliquer aisément. Une petite interface animée à l’écran quand on branche son disque dur expliquant que cela va impacter les performances et le tour est joué.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 14 h 43 min

    Super produit, j’en rève également. Par contre entre le prix de l’extension avec la CG et le format propriétaire c’est dommage.

    Je rejoins @Pierre sur le format proprio, perso, je n’y mettrais pas les doigts. Je préfère un dock CG, Oculink par ex., sans ajout d’autres ports mais utilisable sur n’importe quel portable. Après si les constructeur se mettent d’accord sur un standard qui fait tout, je ne dis pas non :D

    Quant au prix, espérerons que ça baisse rapidement.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 16 h 22 min

    @Hotdog:
    Le pb de la connectique proprio, même si c’est un peu plus performant, ça reste u, poil moins universel. Je n’ai tjs pas renouvelé ma Surface Pro car MS s’entête avec sa connectique proprio alors que j’attends du Thunderbolt…
    Bref, à part chez les users de la Pomme (et encore, ça c’est bien amélioré du côté de Cupertino avec une certaine ouverture niveau connectique)la plupart des utilisateurs veulent du standard il me semble…

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 16 h 39 min

    Pas d’accord avec toi Pierre, le choix du thunderbolt n’est pas forcément le bon quand on voit la bande passante de celui-ci.
    il reste encore à inventer ce connecteur universel entre un dock et un pc sédentaire ou fixe qui respecte les bandes passantes pcie.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 16 h 54 min

    @Lorenzolalas: Parce que ton objectif est de retrouver exactement ce que propose un PC Gaming de bureau dans un ordinateur 13.4″ posé sur un bureau. Ce n’est pas mon cas. Je préfère la mobilité du produit quitte a sacrifier un peu sa performance. Sinon, au vu des tarifs proposés ici par Asus, je préfère m’acheter un PC d’assembleur et un portable plus léger.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 20 h 45 min

    Dommage, c’est un peu idiot. Si ce dock avait été compatible avec 80% des pc portable actuel, ils en auraient vendus pas mal et ça aurait pû être une success strory.
    Là ils vont s’enfermer dans ce format propriétaire et un tel tarif réservera l’ensemble à une élite surfriquée et finalement très restreinte. Ce dock ne touchera donc pas une large audience.

    Par contre, ils ouvriront peut-être une voie…et honnêtement j’espère rapidement une copie plus libre… même avec une carte graphique légèrement en-dessous. Format libre, adaptabilité et évolution, et ils feraient un carton assuré !

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 21 h 20 min

    @Pierre Lecourt:
    Tu peux aussi le voir comme si tu t’étais assis sur un laptop à 3000€ comme il en existe (Dell XPS 17 en config max par exemple). Tu ne réutiliseras pas plus les composants d’un laptop à 3000€ si tu l’as détruit. C’est une façon de se faire une raison, je peux comprendre que ceux qui n’ont pas le budget pour un laptop à 3000€ ne s’aventurent pas là-dedans.
    Ensuite encore une fois, et a fortiori sur plateforme Ryzen, j’ai moins confiance en Thunderbolt pour la stabilité, la compatibilité, les performances, et accessoirement la consommation, qu’une liaison directe pure PCI-E sans intermédiaire.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 21 h 26 min

    @Hotdog: A la différence qu’entre un laptop à 3000€et un produit en 2 parties dont une est encore 100% fonctionnelle mais incompatible avec le reste de ton materiel.. tu as un gout amer avec la seconde solution.

    Que tu ne fasse pas confiance au duo Thunderbolt/Ryzen c’est un autre débat par contre, que je suis prêt à entendre.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *