Asus EeeBook X205 : Première prise en main du nouveau netbook

Si l’appellation Netbook a disparu, la philosophie reste la même et ce nouvel Asus EeeBook X205 est sans nul doute le fils caché d’un EeePC. L’engin est à la fois peu cher, il est annoncé à 199€, et compact, tout en annonçant des performances et une autonomie plus que correctes. Première prise en main d’un futur Best Seller.

C’est au début du mois qu’Asus annoncé officiellement cette petite bombe qu’est le EeeBook X205, les 3 E de son nom font évidemment référence aux EeePC, la gamme de netbooks de la marque. Un chef marketing a probablement du poser son veto à une appellation EeePC, tant les constructeurs ont maltraité la gamme de netbooks en général en proposant encore et encore la même machine recyclée.

Pour ne pas  coller à l’image d’un PC dépassé, Asus annonce le EeeBook X205. Un netbook-like qui se cache à peine tant l’objet correspond à la philosophie du format. Compact, performant, autonome et surtout low-cost. Le EeeBook X205 est annoncé à 199€.

Asus  EeeBook X205

Mais que vaut t-il vraiment ? Si il est très tôt pour répondre à cette question, un vrai test saura nous aider a mieux nous rendre compte de ses qualités et défauts, les premières approches de la machines sont un bon moyen de le passer au crible de notre attention. Est-ce que cette machine à 199€ est intéressante pour mon propre usage, cette première prise en main dégrossit cette question.

Depuis la fin de l’évolution des netbooks, depuis un bon paquet d’années donc puisque les dernières machines de cette gamme étaient de pâles photocopies d’un modèle qui datait de la fin 2010, le monde informatique a changé. Les ventes sont en berne, les Chromebooks sont apparus et tirent à eux la couverture des machines low-cost. Microsoft a fait disparaître les versions Starter de Windows, rendant difficile la commercialisation de produits neufs à petits prix et Intel a poussé la manette des gaz vers un monde tout-ultrabook.

Certains de ces choix n’ont pas eu les effets escomptés et Microsoft rétro-pédale en proposant mieux que Starter avec Windows 8 version Bing, non pas une version moins chère de la licence de son système d’exploitation mais une version carrément gratuite. Seule contrepartie, un démarrage par défaut avec Bing comme moteur de recherche, choix que l’utilisateur pourra modifier par la suite. Intel a également changé sa vision du marché, si les ultrabooks sont toujours des éléments importants de sa gamme, les efforts faits autour des hybrides et des tablettes sont également présents. Efforts qui se conjuguent désormais avec quelques pépites comme cet Asus EeeBook X205 qui emploie un processeur normalement dédié au monde de la tablette alors qu’il n’a rien d’un de ces engins.

Asus  EeeBook X205

L’EeeBook X205 n’est ni hybride, ni tactile, c’est un portable 11.6 pouces comme beaucoup d’autres avant lui qui profite de divers éléments (licence Windows gratuite, processeur subventionné et équipement bien ajusté) pour descendre son tarif public sous la barre des 200€. Ce prix peut paraître inquiétant aux yeux de beaucoup de monde, où Asus a t-il été chercher un pareil tarif ? Qu’est qui a été rogné pour y parvenir ? La question récurrente est “où est le piège ?”

La prise en main de notebookitalia nous éclaire sur bien des points, à commencer par l’aspect esthétique et la solidité globale  de cette minimachine : Le corps de l’engin n’est évidemment pas en métal, adieu l’aluminium en dessous de 200€. Il s’agit d’un ABS classique comme pouvaient l’être la plupart des netbooks. Cela n’empêche pas une conception de qualité et une finition jugée très propre. Les quatre coloris choisis par Asus, rouge, noir, blanc et champagne sont tous moulés de la même manière et ils bénéficient apparemment non pas d’une peinture mais d’un plastique teinté qui empêchera de voir les traces et autres rayures sur la coque.

Le clavier est large, très large, puisque seules deux petites bordures le séparent du côté du châssis ce qui permet d’avoir des touches assez confortables sur un 11.6 pouces même si la course des touches semble être très courte. Une information assez importante pour tous ceux qui recherchent un engin a destination d’une année scolaire ou d’un travail d’écriture avant tout. Le centre du clavier ne semble pas fléchir non plus sous le poids d’une pression exercée par les doigts, signe d’une construction de l’engin bien menée par Asus. Il est vrai que les nouvelles cartes mères étant moins grandes en terme de surface, il est désormais plus facile de bâtir un ensemble de piliers en plastique pour soutenir le  châssis du clavier. De même, le pavé tactile est large et profond, disposant de deux boutons situés  sous la surface tactile. La connectique est basique, très netbookienne, avec 2 ports USB, un microHDMI, un port audio combiné et un lecteur de cartes MicroSDHC.

Asus  EeeBook X205

La diagonale de 11.6 pouces en 1366 x 768 pixels ne veut pas dire que l’engin sera lourd ou encombrant pour autant, Asus a fait des efforts pour passer le EeeBook X205 sous la barre du kilo hors chargeur : On est à 980 grammes pour cet engin, un poids plume au regard des composants embarqués et surtout de la diagonale de l’écran. L’épaisseur est également très contenue avec 1.75 cm au point le plus imposant de l’engin, c’est l’équivalent de 2 BD glissées côte à côte dans un sac.

A 199€, il semble évident que nous n’auront pas droit à un écran IPS mais à un une technologie TN, un choix de la part d’Asus qui se motive par l’ergonomie même du produit : Il ne s’agit pas d’un engin tactile, ni d’une charnière rotative, ni même d’un hybride tablette . C’est un netbook-like, donc une charnière fixe avec un usage mono-utilisateur face au clavier et à l’écran. Les angles de visions sont donc moins importants en largeur que sur les machines 2-en-1 habituelles.

2014-09-04 10_24_12-IFA 2014

Le processeur embarqué est un Intel Atom BayTrail Z3735G, une puce quadruple cœur cadencée de 1,33 GHz à 1.83 GHz avec 2 Mo de mémoire cache et 2.2 watts de SDP. Une puce très proche du Z3740 de l’Asus Transformer Book T100TA aux performances remarquables et remarquées. Ce processeur ne nécessite pas  de dissipation active et puisque le stockage de la machine est électronique, le EeeBook X205 est parfaitement inaudible à l’usage. Aucune pièce mécanique ne peut tomber en panne sur cette machine. Cette prise en main n’a évidemment pas eu le temps de faire le point sur l’autonomie de l’engin, Asus parle de 12 heures, il faudra juger sur pièce.

La mémoire vive fait également penser au 2-en-1 star d’Asus avec 2 Go seulement, une quantité de mémoire qui pourra faire peur à l’utilisateur mais qui au final correspond tout à fait aux usages de la machine. Le stockage est par contre assez faible, à 199€ il s’agira de composer avec 32 Go de mémoire eMMC pour enregistrer ses données même si un lecteur de cartes mémoire MicroSDHC est également présent.

Reste une foule de questions auxquelles cette prise en main ne répond pas encore : Quid de l’évolutivité de l’engin pour commencer ? Même si il semble peu probable de pouvoir changer des composants un espoir subsiste qu’Asus ait choisi de monter sa mémoire vive et son stockage sur des supports amovibles. Comment se comportera l’engin question autonomie ou Wifi, quelle est l’implantation choisie de Windows ? Une solution normale ou un système employant la compression Wimboot afin de gagner de la place ? Le lecteur MicroSDHC est t-il compatible avec des cartes MicroSDXC 64 Go comme sur le Asus T100TA ? Autant de questions, et bien d’autres, qui ne seront résolues qu’après un vrai test en bonne et due forme. Pour le moment, il faut encore attendre, la machine n’est pas annoncée dans l’hexagone.

51 commentaires sur ce sujet.
  • 16 juin 2016 - 4 h 29 min

    bonsoir voila moi j utilise tout le temps ce pc portable .
    24/24 ca bloque le rebord d un meuble . vive 200 euro mis a la fenêtre.
    impossible de le réparer disque dur sonde avec la batterie et le uefi c est plante quand je remettrais les paramètres d usine (tout les 15jours!). en plus impossible de booter sur une clé usb pour le réparer . mon rêve c étais mettre une version debian ou autre mais ils ont tout fait pour nous dégouter perso depuis je n achète plus asus mais si avant c étais presque ma bible.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *