Asus E406 : Un 14 pouces Gemini Lake et Fanless

Avec l’Asus E406MA, la marque Taiwanaise signe une machine qui, dans certaines configurations, semble très intéressante : Inaudible, performante et bien équipée. Elle évite les écueils habituels.

Si on devait faire un reproche à Asus pour ce nouveau 14 pouces, c’est encore une fois de le décliner dans des combinaisons trop faibles sur son entrée de gamme. L’Asus E406 est un ultraportable solide avec de bonnes bases mais il ne faut pas trop effriter ses fondamentaux.

2018-08-27 12_04_11-minimachines.net

Asus propose le E406 dans différentes configurations, toutes sont correctes mais une option lui sciera les pattes d’un point de vue performances. La marque a décidé de proposer cet engin 14″ en FullHD avec un minimum de 2 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC, ce qui n’est pas une bonne idée1. Une version 4 Go de RAM sera également présente et c’est vers ce genre de modèle qu’il faudra se tourner pour avoir assez de souffle pour piloter correctement le Windows 10 fourni. Le stockage sera également décliné en 64 et 128 Go ce qui sera plus raisonnable pour un engin de ce type.

2018-08-27 12_04_50-minimachines.net

Un Windows 10 S ou un Windows 10 Home, ce qui revient au même au final puisque les utilisateurs de “S” pourront rapidement faire sauter ses trop sévères limitations.

2018-08-27 12_05_25-minimachines.net

Les puces choisies sont bonnes. L’Asus E406 proposera des Celeron N4000 et N4100 ou un Pentium Silver N5000. Aucun de ces processeurs ne saura gérer de jeux 3D récents mais tous seront suffisamment agiles et performants pour jongler avec plusieurs programmes de bureautique, de surf ou de multimédia sans broncher. Le fait de retenir ces puces entrée de gamme permet de proposer un engin viable pour des usages classiques sans avoir à ventiler la machine, ce qui est un très bon point pour cet engin qui ne dispose d’aucune pièce mécanique.

2018-08-27 12_09_33-minimachines.net

La machine propose un clavier type chiclet qui semble confortable, un large et profond pavé tactile et un affichage aux bordures fines. L’ensemble pèse 1.3 Kg pour 32.6 cm de large et 22.7 cm de profondeur. L’épaisseur reste faible avec 17,6 mm… Petit bémol à mon sens, la connectique est rassemblée uniquement sur le côté droit de l’engin.

2018-08-27 12_07_18-minimachines.net

On retrouve donc deux ports USB 3.0, une sortie HDMI 1.4 plein format, un port d’alimentation jack, un lecteur de cartes MicroSDXC et un jack audio stéréo casque et micro. Pas de ports USB type-C, le recours à un adaptateur secteur propriétaire en 19 Volts est dommage, l’universalité de l’USB est appréciable et les jacks en 4 mm de diamètre sont souvent très fragiles… Le Wifi intégré est un 802.11AC associé à un bluetooth 4.2. La partie son est assurée par une paire d’enceintes stéréo signée Asus SonicMaster. Une webcam basique est présente ainsi qu’un double micro pour la vidéoconférence.

2018-08-27 12_05_47-minimachines.net

La batterie de l’Asus E406  est une 3 cellules donnée comme étant compatible avec une utilisation de 14 heures en surf. Un détail qui ne doit tromper personne car il s’agit sans doute d’une mesure très avantageuse pour Asus, il est sûrement possible de surfer sur ce modèle très longtemps en minimisant le rétro éclairage au maximum sur un site en mode texte blanc sur fond noir mais dans la pratique il faut s’attendre à un usage réel entre 8 et 10 heures en multimédia.

2018-08-27 12_05_05-minimachines.net

L’écran me pose problème car trois affichages sont proposés et il est difficile de voir quel modèle bénéficie des meilleures options. Le plus haut de gamme est un 1920 x 1080 pixels IPS avec un angle de vision de 178°. Mais le E406 est également livré en 1920 x 1080 pixels avec une classique dalle TN aux angles plus courts. Enfin, des modèles en 1366 x 768 pixels sont également proposés, ce qui n’est pas forcément une très bonne idée sur un 14″.

L’ensemble de ces éléments techniques font de l’Asus E406 un solide ultraportable pour des usages quotidiens. Rien d’extravagant donc mais, au vu des tarifs de la bête, cela peut être un bon investissement de rentrée.

Ultraportable 14

Ultraportable 14" Asus E406MA N4000 4/64Go FHD

14" 1920 x 1080 pixels - Windows 10 - Celeron N4000 - 4 Go / 64 Go - WifiAC - Bluetooth 4.2 - AZERTY - 2 USB 3.0 - HDMI - MicroSDXC. Livré avec Souris USB + sacoche + Office 365.

Disponible à 299€


Amazon propose une version assez complète sous Celeron N4000 avec 4 Go de mémoire vive, 64 Go de stockage et un affichage 1920 x 1080 pixels qui ne précise pas si il s’agit d’un écran IPS ou TN. Ce modèle est fourni avec une sacoche, une souris filaire Asus et un an d’abonnement à Office 365. A 299€, cela semble être une assez bonne affaire

D’autres versions existent, si tous les processeurs devraient coller à un usage très classique, vérifiez bien la présence d’au moins 4 go de RAM et 64 Go de stockage. Evitez également le 1366 x 768 pixels si possible.

Notes :

  1. 32 Go de stockage est une aberration aujourd’hui sous Windows 10, cela devient un vrai boulet pour l’utilisateur à l’usage. Les mises à jour de Microsoft ne correspondent plus à cette limitation matérielle
26 commentaires sur ce sujet.
  • 27 août 2018 - 14 h 21 min

    le rapport tarif écran est pas mal du tout ! Reste à voir le temps de batterie réel ?

    @Pierre : si tu vois un offre de mini-pc style beelink & cie avec du Celeron N4000 ou N4100 ou Pentium Silver N5000 avec 6 Go ram, je suis preneur avec un lien affilié ^^
    Merci pour ton travail et ton excellent site ! Ca fait du bien de retrouver tes billets quotidiens :)

    Répondre
  • 27 août 2018 - 15 h 17 min

    J’avais essayé de comprendre les références ASUS pour différencier les modèles quand j’avais acheté mon PC il y a deux ans.

    Pour ce modèle “E406MA-EB163TS”, je manque d’éléments pour en être certain mais cela pourrait être :
    – “E406” = Gamme de produit
    – “MA” = processeur N4XXXX ou N5XXXX (alors que SA=N3XXX)
    – “EB” = Dalle Full HD TN (alors que “BV” = HD-Ready TN). Je n’ai trouvé aucune référence en IPS/angle de vision 178°, donc pas de lettres associées pour le moment. Si les références se calquent sur celles de la gamme “X405”, on pourrait s’attendre aux lettres “BM”.
    – “163” = numéro qui permet d’identifier le produit mais qui n’a pas de signification particulière
    – “TS” = Windows 10 Famille (Paradoxalement, la version Windows 10 S a pour référence “T”).

    Je fais donc l’hypothèse que ce modèle a une dalle TN. Mais si ça se trouve je me plante :o)

    Répondre
  • 27 août 2018 - 15 h 18 min

    si on est sous linux le 32go suffirait alors ?

    Répondre
  • 27 août 2018 - 15 h 33 min

    version 2Go/32Go…. et après ils s’étonnent que le marché du PC est en déclin… pour un utilisateur lambda qui n’y connait rien (90% des gens), quand tu te fait avoir une fois, avec ce genre de machine, t’a plus envie d’acheter un autre PC… du coup ils restent avec les Smartphone, qui font quasi pareil (ben oui, à par les réseaux sociaux et les achats sur le net, ils servent à rien d’autres les PCs pour 80%)…

    Répondre
  • 27 août 2018 - 15 h 56 min

    Salut à tous, ça fait plaisir de revoir mon site préféré. J’ai conseillé un proche d’acheter un ASUS vivobook flip TP401, pareil sous Windows S avec un Pentium N4200. Comparé à ce E406, il n’a pas de connecteur USB standard, juste des micros USB, très handicapant. Je lui ai proposé de passer de Windows 10 S à la version classique, mais il m’a dit qu’il ne serait pas contre tester Linux, même si pour lui, c’était un truc de geek. Mais avec une mauvaise expérience de trojan et virus, il était prêt à franchir le pas. Je lui ai installé Ubuntu, tous les pilotes étaient reconnu directement, et il en est ravi.

    Toujours est-il que je me pose la question de savoir pourquoi ces ordi avec un excellent rapport qualité/prix intègrent si peu de stockage eMMC. 32 voire 64GB, c’est très faible, quelques mises à jours et quelques fichiers et c’est déjà plein. Je ne sais même pas si ce vivobook ou même ce E406 intègrent un emplacement pour un SSD M.2.

    Répondre
  • 27 août 2018 - 16 h 37 min

    ‘LLo,

    “si on est sous linux le 32go suffirait alors ?”

    Je veux, hors stockage données, tu pourrais largement en mettre deux en multiboot !

    Répondre
  • 27 août 2018 - 17 h 04 min

    Sympa comme pas mal de matériel aujourd’hui .
    Il semble inadmissible de fournir encore 2 Go de RAM pour 32 Go de stockage .
    Windows S ,me semble peut intéressant a croire que les fabricants sont sponsorisés pour le fournir .

    Perso ,j’ai depuis quelques temps investit sur un ASUS Chromebook C 301 qui me donne satisfaction .

    J’attends une machine mieux finie offrant un dual Boot Chrome OS ou Android avec écran tactile .
    A croire que personne ne semble vouloir faire ce genre de machine qui serait plutôt pratique .
    Une partie bureau avec Chrome OS et une partie jeux avec Android .

    Répondre
  • 27 août 2018 - 19 h 42 min

    Cet asus présente aucun intérêt face à un ACER swift 1 SF114-32.

    Répondre
  • JB
    27 août 2018 - 22 h 52 min

    Complètement, j’allais écrire la même chose :) L’Acer Swift 1 version 2018 offre bien plus pour un peu plus cher (450€ sur l’Acer Store en ce moment) :

    – un pentium N5000
    – 4Go de RAM (soudée hélas)
    – un vrai SSD de 256Go
    – des connectiques plein format bien placées
    – un écran full HD IPS
    – un clavier rétro éclairé
    – un vrai Windows 10
    – un poids global identique à 1,3KG

    … Et en plus il est, comme l’Asus, plutôt joli je trouve.

    Répondre
  • JB
    27 août 2018 - 22 h 55 min
  • 28 août 2018 - 10 h 37 min

    @ JB & zwaq:
    J’aurais tendance à être d’accord avec vous. Possesseur du Swift 1 SF113-31 (N4200) (version eMMC 64GO et ayant rajouté un SSD M.2 SATA), c’est une très bonne bête – et sur Linux c’est sans souci.
    Savez-vous si il y a des retours pour le SF114-32 concernant la possibilité d’ajouter comme avec le SF113-31 un SSD M.2 dans les versions eMMC ?

    Répondre
  • 28 août 2018 - 13 h 28 min

    Bonjour,
    Je ne suis pas d’accord avec vous, car mettre 299 euros ou 499 euros (soit 200 euros d’écart) ça n’est pas trop le même budget. Je ne doute pas que l’Acer soit plus performant, mais il est clairement plus cher.

    Répondre
  • 28 août 2018 - 14 h 28 min

    Un hybride avec ssd abordable en n5000 et 11.6 ou 13pouces c’est possible ? Ils nous vendent gemini crocket a prix d’or….

    Répondre
  • JB
    28 août 2018 - 16 h 23 min

    @dorakeen: le Swift 1 n’est pas forcément 200€ plus cher, je parlais du dernier modèle qui a bien évolué et que je trouve super, c’est tout. Comme indiqué, il est en ce moment à 450€ au lieu de 500€ ; l’écart est donc de 150€ pour ce modèle très très récent.

    Le Swift 1 2017 – celui mentionné par Leroidec dans le comm ci-dessus coûte… 20€ de plus seulement (320€) et a l’écran IPS, des connectiques bien placées, un vrai Windows : https://www.rueducommerce.fr/produit/acer-swift-1-sf113-31-p3mg-bronze-33501450/offre-80497546

    Répondre
  • JB
    28 août 2018 - 16 h 32 min

    @Leroidec: merci pour le partage d’expériences. Puis-je te demander pourquoi tu as passé la machine sous Linux ? Par choix ou parce qu’elle était lente sous Windows ? Que donne le proc N4200 / 4Go de RAM pour du surf régulier, ça peut suffire pour un usage quotidien ou pas ?

    Concernant la connectique et les SSD M.2, les modèles SF114-32 sont équipés en vrais SSD (et non plus eMMC) branchés en M.2, en 128Go (prix public : 470€ avent promo) ou 256Go (prix public : 500€ avent promo). La fiche Materiel.net indique que ces SSD sont montés en “Emplacement M.2 n°1” et qu’il n’y a qu’une “seule unité de stockage possible”.

    Répondre
  • JB
    28 août 2018 - 16 h 33 min

    “avAnt” bien entendu… faute copiée collée en plus, désolé !

    Répondre
  • 28 août 2018 - 16 h 50 min

    +1 pour le Swift 1 qui est mieux.

    Répondre
  • 28 août 2018 - 16 h 51 min

    @JB:
    de rien ! Alors, il est sous Linux parce que je n’utilise que Linux :). Je l’ai pris lors des soldes LDLC pour un prix très intéressant – Windows est toujours sur une sauvegarde Clonezilla du eMMC faite dès le départ mais j’avoue ne jamais l’avoir lancé. Sous Win10 ça devrait être raisonnable je pense – mais avec un N5000 ça devrait être mieux (donc avec le SF114-32).

    Le N4200 / 4Go pour du surf régulier est très bien. J’avais le Asus E202SA avant, avec un N3700/4Go, j’avoue que le changement N3700 / N4200 n’est pas flagrant.
    Ma machine est sous Mint 19 XFCE, pour de l’utilisation quotidienne c’est nickel – l’écran est de bonne qualité et le luxe de pouvoir l’incliner comme on veut jusqu’à 180° est sympathique (moi j’y suis sensible… mais je pense que c’est inutile pour une majorité des gens…).

    Merci pour l’info des SF114-32. Ils ont donc lâché l’option eMMC ou SSD. Donc pas d’emplacement potentiel. Sur le SF113-31 – comme c’était la même carcasse, ils avaient une place pour le eMMC et un slot pour un M.2. Donc les version SSD avaient un M.2 SATA déjà installé (pas de eMMC) et les version eMMC avaient donc un eMMC, mais le slot M.2 restait dispo. J’ai collé un M.2 SATA pour y mettre le système – le eMMC reste en plus pour du data ou potentiellent un autre OS…

    Répondre
  • JB
    28 août 2018 - 17 h 44 min

    @Leroidec: super, merci pour ton retour. Je me tâte depuis 10 jours à prendre le dernier Swift 1 en SSD 256Go et N5000 et hésite encore un peu avec un modèle plus puissant donc plus durable (il est vraiment dommage que la RAM du Swift 1 soit soudée sans extension possible, je serai bien passé en 8Go de RAM direct).

    Concernant les SSD et eMMC, ta réponse détaillée me fait dire que j’ai été sans doute trop approximatif dans ma réponse en fait. Je viens de retourner lire les fiches techniques de Materiel.net (je n’ai pas encore acheté la bécane) et découvre qu’un Swift 1 2018, moins cher, existe encore en eMMC : https://www.materiel.net/pc-portable/acer-swift-1-sf114-32-p6m2-153992.html

    Rien n’est précisé concernant le slot M.2 sur ce modèle (on pourrait en effet s’attendre à une dispo d’un M.2 si la plate forme est commune avec les modèles SSD). Bien possible que les modèles SSD M.2 ait un slot eMMC libre donc. Par contre je ne crois pas à un autre M.2 dispo.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 0 h 58 min

    Le Pentium N5000 a l’air assez intéressant. Je serais intéressé d’y voir des bench.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 2 h 13 min

    A mon avis le eMMC est soudé tout comme la RAM.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 8 h 25 min

    Le eMMC est soudé c’est clair.

    Le N5000 était sur cpubenchmark.net annoncé à 2807 (multithread) il y a encore quelque mois – mais c’était basé sur un seul échantillon… donc à prendre avec des pincettes.
    Je vois qu’à ce jour il a ‘chuté’ à 2409 – 19 tests… donc pas encore réellement stabilisé.
    Il va peut-être encore descendre encore un peu – mais ça reste quand même un meilleur gain de performance N4200->N5000 que N3700->N4200. Il me semble niveau graphique aussi.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 12 h 36 min

    Aah… et autre commentaire – lié au Acer SF113-31 mais je vois apparemment applicable ici aussi à l’Asus 406 de ce billet. Mettre le bouton de démarrage/arrêt lié comme touche du clavier – ça mérite la peine de mort…
    Tu tapes un texte, machinalement tu veux supprimer quelque-chose et hop… tu éteins le pc.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 13 h 30 min

    Pour les perfs il aurait fallu mettre la RAM en dual channel vu que le CPU le gère mais non ils (tous) ont foutu ça en simple channel. Et comme c’est soudé pas de possibilité de le passer en dual channel. :/

    Répondre
  • dim
    29 août 2018 - 15 h 40 min

    Hello. Vu en magasin boulanger à 299€, hélas pas transcendant, celeron 3060 (le proc le plus poussif jamais créé), 4Go, 64Go eMmc soudé, écran TN 1366×768 aux angles moyens, clavier “à la noix” avec touches “inférieur”, “supérieur” à côté de altGr, 2 ports usb 3, pas d’usb type-C (régression), un hdmi plein format, aucun port sur la gauche, tout à droite. la coque plastique du dessous était mal ajustée, il a fallu que j’exerce une pression pour l’enclencher. L’encoche au niveau du trackpad permet de soulever l’écran plus facilement que sur les ancêtres de la marque.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 16 h 08 min

    @JB: euh juste 50% de plus et vous trouvez ca “a peine plus cher ” ??? 450 euros c est pas 300 euros et c est clairement nettement plus cher. Pour certains 150 euros de difference ca fait mal

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *