Android N, Google court après les surcouches des constructeurs

Avec le lancement de la Developer Preview d’Android N, la prochaine recette du système mobile de Google, le moteur de recherche ne surprendra pas grand monde. Sa principale nouveauté est une option déjà intégrée dans de nombreuses surcouches de constructeurs.

Il ne s’agit que d’une Developer Preview, un outil technique destiné à se faire les crocs sur les nouveautés proposées par le système. Il est donc fort possible que Google tire de son chapeau d’autres surprises d’ici la sortie officielle du système.

Android N

Android N = Samsung Touchwiz ?

Pour autant, le coup de projecteur est clairement mis sur une option qui est loin d’être une nouveauté pour de nombreux  utilisateurs. Android N inaugure l’apparition d’un affichage multi fenêtré dans le système. Une option déjà présente dans de nombreuses surcouches de constructeurs, dont le numéro un mondial en terme d’appareils qui est Samsung depuis le Galaxy S3. Le grand public ne verra donc pas forcément la différence entre ce que propose nativement le système et ce que le constructeur aura rajouté.

Minimachines

Le TouchWiz de Samsung.

Cette gestion multi fenêtres est bien entendu une bonne nouvelle, on peut légitimement supposer que cette intégration sera plus légère et mieux implantée que l’exploitation de cette option via une surcouche logicielle et c’est un très bon point. Avec du multi fenêtres, il devient possible d’afficher sur un seul écran une page web et une application de prise de notes. Possible de suivre un dialogue en vidéo conférence tout en lisant des notes par exemple.

Android N

Il ne s’agira pas de fenêtres comme le proposent certains constructeurs. Le placement des fenêtres est fixe : Soit un partage d’écran en deux à 50/50, soit un partage avec une application s’étalant sur 70% de l’écran et l’autre sur les 30% restant. Il faudra que les applications soient codées en conséquence pour en tirer partie, d’où le lancement de la Developer Preview.

Android N

Autre nouveauté tirant partie de cette nouvelle fonctionnalité : Un mode PiP (Picture in Picture) fera son apparition. On l’a déjà aperçu sur l’application Youtube qui permet de continuer à regarder une vidéo en l’encrant en bas de son écran pendant que l’on fouille son catalogue. Cette option apparaîtra sous Android TV pour continuer à profiter d’un contenu tout en manipulant l’interface.

Android N

Doze, la police de votre batterie

Doze, déjà introduit dans Android, monte en grade avec de nouveaux pouvoirs plus élargis. L’application de contrôle des applications, capable de les clore après un certain temps d’activité aura le champ libre pour s’activer plus fréquemment. Aujourd’hui, Doze se met en marche uniquement lorsque l’appareil est inutilisé depuis longtemps et surtout lorsque ses capteurs de mouvement ne détectent pas d’activité. Autrement dit, vous pouvez avoir une application hyper gourmande en tâche de fond, qui n’a pas été ouverte depuis des heures mais qui continue de grignoter votre barre de batterie pour rien, si vous gardez votre engin dans la poche.

Demain, Doze se mettra en marche dès que votre appareil sera éteint, même si il est encore en mouvement. Il aura la tâche de tuer les tâches de fond résidentes inutilisées depuis un certain temps.

L’idée est bonne car elle augmente significativement l’autonomie. Mais les effets peuvent être pervers. Certains compenseront l’absence de notifications liées à la coupure des relevés par une vérification frénétique de leur appareil, ce qui aura un effet inverse sur la durée de vie de la batterie. Mais même les plus sages seront impactés par un autre phénomène, celui du bouchon de données qui se forme lorsque l’appareil sera réveillé. Un peu comme à la sortie d’une longue session en mode Avion, l’ensemble de vos application cherchera à vérifier pour vous si tout fonctionne, ce qui peut être un vrai ralentissement si vous n’êtes pas connectés à un réseau rapide.

Android N

Parmi les vraies nouveautés nouvelles, de nouvelles notifications innovantes vraiment neuves.

La bonne idée de Google dans Android N, c’est la révision du système de notification. Désormais, les petits messages qui s’affichent sur votre périphérique seront classés par branches, suivant chaque application. Il sera ainsi possible de voir une notification unique représentant une application unique. Si vos comptes de réseaux sociaux crépitent par exemple, vous n’aurez plus une liste de dizaines de messages les uns sous les autres mais une seule ligne. Celle-ci pourra s’ouvrir afin de permettre la lecture et la réponse à ces messages de manière autonome. Mises à jour, messages météo, notifications en tous genres gagneront donc en lisibilité sur l’écran d’accueil.

Android N

Autre nouveauté, la possibilité de redémarrer une application gelée ou plantée et non plus la fermer uniquement. Android N tuera la tâche pour la relancer dans la foulée. Un léger aveu d’instabilité mais une solution plus pratique que la politique de l’autruche maintenue jusqu’alors. Oui, les applications Android peuvent planter et non, ce n’est pas spécialement la faute du système uniquement.

Android N

Pour le moment compatible avec une poignée de terminaux “made-in-Google” (Nexus 6, Nexus 5X, Nexus 6P, Nexus Player, Nexus 9 et la tablette Pixel C), cette Android Preview sera accompagnée d’une nouvelle politique de bêta test de la part de Google. Autrefois fermée, elle devient publique et ouverte à tous.

Google promet de pouvoir télécharger la mise à jour sur un appareil compatible dans les 24 heures après inscription sur le programme. L’installation se fait alors en OTA, après le téléchargement d’un fichier de mise à jour de 1 Go. Même si l’installation manuelle est toujours possible – ce qui au passage permettra de récupérer des images à travailler pour porter le système sur des appareils non listés par Google – il est évidemment plus intéressant d’utiliser le système de mise à jour du Google Play.

D’une part, cela permet un rafraîchissement du système qui n’oblige pas à réinstaller toutes ses applications et à perdre ses fichiers et réglages, d’autre part les futures mises à jour pourront être faites à l’économie : Plus besoins de télécharger à nouveau la totalité de l’image système, les fichiers nécessitant un changement suffiront. Il sera évidemment possible de retourner à la précédente version de votre système après mise à jour si vous constatez trop de bugs mais cette option effacera alors toutes vos données…

6 commentaires sur ce sujet.
  • 10 mars 2016 - 12 h 43 min

    “Google court après les surcouches des constructeurs”
    C’est un jeu de mot ou une erreur sur le verbe courir? – Courre – peut être? :)

    Répondre
  • 10 mars 2016 - 12 h 50 min
  • 10 mars 2016 - 16 h 08 min

    L’objectif du multi-fenêtres est clair: faire d’androïd un OS “pro” comme l’ipad 13 pouces et autres.
    Techniquement, il vaut bien mieux que ça fasse partie de l’OS officiel. Ça oblige les apps à s’adapter, ce qui n’est pas le cas avec les surcouches différentielles des constructeurs.
    Bonne nouvelle pour les consommateurs.

    Répondre
  • 10 mars 2016 - 20 h 09 min

    Je suis en train de l’essayer sur le Pixel C et ça fait du bien le multifenetrage !!!

    Répondre
  • 11 mars 2016 - 9 h 19 min

    @Syl4X: Oui pour le coup :p mais j’étais clairement persuadé de l’erreur :/ comme quoi on a toujours des lacunes à combler quelque part ;)
    Merci pour le cours de conjugaison :p

    Répondre
  • 11 mars 2016 - 9 h 38 min

    Il y a quelque chose du côté d’Android Studio ? Je suis sur la version 1.5, pas sur la béta 2…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *