Anbernic Win600 : la console PC sera mise en vente en juillet (maj)

La marque Anbernic, que l’on connait pour ses consoles basées sur l’émulation, aurait une version PC en développement.

Mise à jour 27/06/2022 : On en sait plus sur la Anbernic Win600, la première console mobile Windows de la marque. On savait déjà qu’elle se situerait dans une enveloppe de prix assez basse avec un ticket d’entrée qui devrait se situer autour des 300$. On sait désormais qu’elle sera mise en vente en juillet prochain.

On n’en sait également beaucoup plus sur son équipement avec beaucoup de détails techniques. La Anbernic Win600 proposera un écran de 5.94″ en 1280 x 720 pixels de type IPS. Ecran tactile capacitif avec 10 points de contact. Son processeur interne sera, au choix un Athlon 3020e (2 coeurs et 2 threads cadencé à 2.6 GHz) soit un un Athlon 3050e avec toujours 2 coeurs mais 4 Threads et une fréquence de 2.8 GHz. Les deux puces embarquent un circuit AMD Radeon Vega 3 cadencé à 1 Ghz.

Point intéressant que l’on peut voir dans la vidéo ci-dessus, la mémoire vive sera montée sur un slot SoDIMM en DDR4 et le stockage sur un M.2 2242. Cela permettra donc de modifier ces composants mais n’offrira pas certains avantages comme un accès double canal à la mémoire vive. 

L’alimentation se fera bien via un câble USB Type-C en PowerDelivery avec un mode charge rapide (non détaillé). Le port USB Type-C pourra se connecter à un dock et supportera toutes les fonctions du genre : signal vidéo DisplayPort, Ethernet et données. On retrouvera également un module Wi-Fi5 et Bluetooth 4.2 qui sera largement à la hauteur des besoins de la Anbernic Win600 mais qui semble un peu daté. Une manière de gagner quelques maigres dollars sur le prix global de la machine par rapport à une solution Wi-Fi6/Bluetooth 5.x.

Et je voudrais ici mettre un petit point d’interrogation sur les éléments annoncés par la marque en terme de performances. Les puces choisies ne sont pas spécialement connues pour leurs performances mais plutôt pour leurs… tarifs. Depuis quelques temps Anbernic distille des vidéos montrant les performances de sa puce sur divers jeux et en émulation. Des performances remarquables notamment sur des consoles difficiles comme la Wii. Je n’ai pas eu beaucoup de machines sous Athlon 3050e, deux seulement et il s’agissait d’un prototype de MiniPC pour la première et d’un prototype de portable pour l’autre. Les deux étaient des machines très entrée de gammes aux performances vraiment basiques sous Windows 10. Non seulement les puces ne brillaient pas en jeu 3D mais en plus elles activaient systématiquement à fond leur ventilation… 

Les annonces faites par la marque autour de sa console en terme de performance et surtout en terme d’émulation doivent donc être prises avec les pincettes de rigueur et il sera utile d’attendre des tests véritablement indépendants avant de plonger tête baissée vers ce type de solution…

Billet d’origine du 29/03/2022 : La marque Chinoise est présente depuis de nombreuses années sur le segment de la console mobile mais sa future Anbernic Win600 serait sa première incursion dans le monde des solutions sous Windows.

 

Un gros changement de cap pour la marque qui a émergé et explosé avec la libéralisation des consoles de jeux par le gouvernement chinois il y a quelques années. Alors que beaucoup de solutions fixes étaient vendues sous le manteau dans divers marchés parallèles du pays, l’ouverture de la chine au jeu vidéo a permis à ce constructeur de proposer des modèles grand public. Avec des prix abordables (très abordables pour nous, un peu moins sur le marché chinois mais on trouve localement des modèles pour l’équivalent d’une quarantaine de dollars) et des catalogues de jeux illégalement implantés sur une mémoire fournie, les petites consoles rétro de la marque se sont très bien vendues.

Mais si, jusque là, il travaillait sur des solutions d’émulation basées sur des SoC et des moteurs de gestion de retro gaming, jamais le fabricant n’avait évoqué l’idée d’une solution PC. L’arrivée des SteamDeck de Valve a sans doute bouleversé la donne puisqu’on parle aujourd’hui de la Anbernic Win600.

Cette annonce n’a rien d’officiel mais plusieurs éléments tendent à confirmer qu’au moins un exemplaire de pré production a été fabriqué. Un Anbernic Win600 qui fait bel et bien tourner Windows et qui ressemble à beaucoup d’autres modèles de consoles mobiles. 

On retrouve ainsi deux mini joysticks, une croix directionnelle, des boutons ABXY et des gâchettes en plus de quelques boutons de contrôle. La diagonale de la dalle n’est pas connue pour le moment mais il semblerait qu’il s’agisse d’une solution IPS.

 

Au dos de cette Anbernic Win600, on aperçoit un évent d’aération pour probable ventilateur ainsi qu’un effort ergonomique pour mouler des sortes de poignées dans le châssis.

Au dessus de la console, les quatre gâchettes classiques ainsi qu’un large évent d’aération pour évacuer l’air chaud de la console. Des ports USB Type-A et Type-C sont également visibles.

Un port jack, de minuscules enceintes stéréo et un micro sont positionnés en dessous de la console.

Minimachines-03-2022

Pour le contrôle de l’interface, on retrouve une solution assez classique désormais avec un petit sélecteur physique qui permet de basculer les mini joysticks d’un mode jeu à celui d’une souris. Et de déplacer ainsi le curseur à l’écran en plus de la surface tactile de la console. Pas d’infos sur les autres postes de la machine : on ne connait pas la puce embarquée, pas plus que la mémoire vive ou le stockage. Pas d’infos sur le type de module Wifi non plus. Il n’est pas forcément nécessaires de choisir des composants très haut de gamme pour cet engin, la marque peut viser des approches Cloud Gaming avec un matériel assez basique.

La Anbernic Win600 parait débarquer un peu tard sur un marché de plus en plus saturé, surtout depuis la sortie de la console de Valve, mais elle garde deux gros avantages pour elle. Le premier est celui d’être sur un marché local gigantesque où la marque est très connue. Le second est dans son approche très abordable de ses produits. Le  constructeur ne cherche pas à gagner une fortune sur chaque console vendue mais joue souvent la carte du nombre. Ce qui pourrait être une excellente nouvelle pour ce marché mobile particulier.

Sources DroiXTaki Udon et Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

14 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mars 2022 - 12 h 55 min

    Bonjour Pierre,

    Cette marque me fait toujours l’impression de produits cheap.

    Pourquoi un écran de Switch Lite quand on pourrait avoir un écran de Switch OLED.

    Marché saturé ?!? Pour les petites machines de rétro gaming peut être, mais pour le jeu local ou en cloud, je suis plutôt désespéré de trouver une machine qui me convienne. Et puis Windows ? Pour du Cloud Gaming, est ce bien nécessaire. Je reste persuadé qu’une bonne machine serait un croisement entre smartphone puissant et form factor d’une Switch OLED.

    Et le Steam Deck, trop niche, trop de défauts, j’ai pas le sentiment qu’à 700 euros, elle phagocite le marché.

    Répondre
  • 29 mars 2022 - 13 h 31 min

    @Kevin VINCENT: C’est une marque avant tout Chinoise et les salaires locaux ne permettent pas forcément d’intégrer des options de ce type. Si le salaire moyen en Chine est très disparate, l’achat d’un gadget de ce type vise surtout le très grand public et ça explique beaucoup des choix de la marque dans le passé. Un écran OLED c’est cher pour un salarié Chinois et ce n’est pas simple a trouver et a implémenter pour le constructeur.

    Sinon je suis bien d’accord, une solution basique pour faire juste l’interface en Cloud Gaming est encore a trouver.

    Répondre
  • 29 mars 2022 - 14 h 06 min

    Pour avoir eu plusieurs produits Anbernic, la qualité de fabrication est plutôt bonne par contre côté logiciel c’est la catastrophe. Heureusement que la communauté est vaste et compte de nombreux développeurs talentueux.

    Répondre
  • 29 mars 2022 - 16 h 51 min

    @Kevin VINCENT: ce que tu demande coute trop cher si on parle de local (des performances hautes + un ecran oled on serais sur du 1000e un peu comme la gpd win3)
    pour du cloud effectivement pas besoin de windows ! une solution android devrait faire l’affaire (mais je suppose que cette anbernic est un hybride android windows arm) mais pour un oled on serait a du 500euros puisquon peut trouver des tel oled a 350 donc pas facile de democratiser avec un tel prix le steam deck est une niche

    Répondre
  • 29 mars 2022 - 17 h 14 min

    ah ba non en fait le chiffre designe le processeur graphique qui serait un uhd 600 sur les processeur n4100 donc quelque chose pas trop pour le gaming
    en dirait plus un coup opportuniste d’anbernic qu’autre chose cette console sous x86 du coup
    remarque la rg351 etait aussi un coup opportuniste puisqu’y ont utiliser une vielle distrib (opendingux) pour arriver au succès qui leur est connu
    les chinois sont inventifs

    Répondre
  • 29 mars 2022 - 18 h 07 min

    @haruhi: ca vise peut être clairement le Cloud Computing

    Répondre
  • 29 mars 2022 - 19 h 34 min

    Perso ,je pense pas que chez ANBERNIC l’étude et/ou la sortie d’un tel produit soit dut a l’effet STEAM-DECK .
    Le constructeur a pas mal de bon produit a prix abordable .

    Je pense plutôt qu’il y a deux avantages a fabriquer ce type de console chez ANBERNIC ,le premier est que pour un joueur la différence entre une bonne console sous ARM a 350/400 euros et une console style STEAM-DECK chinoise a 800/1200 euros ,il y a un prix et un produit a placer .

    Une ODIN ou une GPD XP c’est 350 euros ,un bon bidouilleur peut facilement placer un programme d’Émulation sous ANDROID ou Spécifique sur une NINTENDO SWITCH OLED a 349/399 euros .

    En plaçant une console sous un processeur x86 ,ANBERNIC offre une console aux LINUXIENS ou utilisateurs de WINDOWS .

    Le seul truc ou ANBERNIC ne doit pas se planter ,c’est la difficulté d’offrir le prix et le bon choix des composants .
    C’est facile de se passer d’un Ecran OLED ,par contre disposer d’un OS mal conçut c’est problématique .
    Disposer d’une mauvaise ergonomie l’est aussi .

    Le raté technologique c’est la NEW VCS de chez ATARI ,la console est parfaite pour le RETROGAMING sauf que chez ATARI ,il ont commis deux ERREURS ,un prix fort et une mauvaise conception pour changer son disque SDD ou ajouter de la mémoire.

    Répondre
  • 29 mars 2022 - 23 h 16 min

    Hello, Anbernic est pour moi un constructeur chinois de qualité, je pense notamment à la RG351MP dont les finitions sont quasi exemplaires. C’est plutôt à partir de la RG552 qu’il y a eu quelques critiques.
    L’idée d’un petit CPU x86 moyenne gamme, mine de rien, pourrait faire tourner quelques consoles type Dreamcast, Gamecube, Wii, 3DS, ou encore PS2 et bien sûr des jeux PC d’il y a 10 ans, et surtout les jeux actuels en streaming.

    Donc si au début j’étais très dubitatif sur cette console, avec du recul, je me dis qu’il faudrait voir le CPU et le tarif. Y a de la concurrence très rude entre le Steam Deck et la Ayn.

    Répondre
  • 30 mars 2022 - 20 h 15 min

    @ haruhi : c’est plus ou moins ce que propose la AYN Odin à 200 €. Mets un écran OLED et un processeur plus puissant (SD888+ par exemple), je pense qu’on peut proposer la machine à 250 € et avoir une belle machine, bien finie, compétitive pour faire du Cloud ou du Streaming local.

    Après AYN n’est pas SAMSUNG, LENOVO, ASUS, je suppose que pour eux proposer une machine a très grande échelle a un prix contenu serait compliqué. Pourtant, jusqu’ici AYN gère plutôt bien sa campagne et son produit, voir leur campagne IGG.

    Taki vient de ressortir une vidéo sympa sur toutes ces petites consoles portables a venir en 2022, dont la LENOVO Legion Play, qui pour le moment est vraiment celle qui me hype.

    Répondre
  • 31 mars 2022 - 11 h 09 min

    la ayn Odin pro existe déjà elle a pas d’écran oled et coûte 250e
    Inclure un oled va vraiment up le prix surtout pour une petite entreprise
    Un tel oled+une manette on doit être à 400e
    Pour la legion play je sent que le prix ça va être la douche froide

    Répondre
  • 31 mars 2022 - 11 h 51 min

    La Ayn Odin n’est surtout disponible qu’à l’import, avec un prix hors taxe. Ajoutez la TVA, la taxe douanière et les éventuelles frais de dossier du transporteur et le prix se rapproche plutôt des 350-400€

    Répondre
  • 31 mars 2022 - 12 h 00 min

    Pour ceux qui recherchent une console abordable avec écran OLED, une qualité de fabrication exceptionnelle et des contrôles excellent pour du cloud gaming ou du rétro gaming, il y a la PS Vita.

    Répondre
  • 27 juin 2022 - 12 h 37 min

    Peut-être que l ecran 720p aide a la fluidité des titres.moi aussi je suis sceptique.

    Répondre
  • 27 juin 2022 - 14 h 53 min

    je suis extremement sceptique sur cette machine : les apu amd ryzen sont connu pour etre tres dépendant de la mémoire vive qui utilise comme ram graphique pour le chipset graphique, là on a un slot de 4go de ram donc adieu le dual channel
    il existe une video montrant des perf satisfaisantes du 3020e mais cest peut etre grace au 16gb de ram https://youtu.be/1XApEUnyl_I
    bref wait n see on aura bientot la réponse si ya supercherie ou pas

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *