Amazon abandonne ses Dash buttons

Lancés en 2015, les Dash Buttons se voulaient être des solutions réflexes pour ajouter facilement au panier des produits partout dans la maison. Amazon a décidé d’arrêter leur commercialisation.

Les Dash Buttons étaient une bonne idée d’Amazon. Pas forcément d’un point de vue écologique ou technique mais en tout cas d’un point de vue marketing. 

2019-03-01 12_57_10-minimachines.net

Ces petits boutons électroniques que l’on fixait un peu partout avaient un énorme avantage pour le géant du e-commerce, ils permettaient de rajouter facilement un produit à sa liste de courses sur Amazon par une simple et brève pression. Vous arrivez à cours de café ou de lessive, un petit clic sur un Dash et voilà que votre panier Amazon s’incrémentait des références habituelles. Lors de votre prochaine commande sur le site, les éléments seraient déjà prêts dans votre panier.

Les intérêts sont multiples. D’abord on se retrouve face à un achat réflexe sans se poser la question d’une solution alternative. C’est simple, on clique et le tour est joué. Avec cette méthode, Amazon se rend plus efficace que n’importe quelle autre solution puisque dans la plupart des cas, après avoir cliqué sur le bouton et validé sa commande, on reçoit son nouveau paquet de papier toilette dès le lendemain.

Cela évite également de comparer les prix ou de tenter l’aventure d’un nouveau liquide vaisselle. Les marques ont adoré le concept qui mettait bien en avant leurs logos et enfermaient les gens dans leurs habitudes. Je ne sais pas dans quelle mesure la possibilité d’avoir son propre Dash Button était facturé aux marques mais il semble qu’il s’agisse avant tout d’un modèle économique privilégiant les géants de l’industrie. On peut donc facilement imaginer un ticket d’entrée à payer pour obtenir le doit d’avoir son Dash Button et une participation aux frais de sa distribution.

2019-03-01 13_00_06-minimachines.net

Le système a très bien fonctionné aux US où le recours à Amazon pour acheter n’importe quoi est aujourd’hui totalement entré dans les mœurs. Encore plus qu’en France du simple fait que le prix de l’abonnement Prime a largement augmenté outre atlantique ces dernières années afin de profiter de la livraison gratuite. Un prix qui pousse les gens à rentabiliser leur abonnement en commandant un maximum sur la plateforme. Du coup, les Dash Buttons collés derrière la porte d’un placard ou directement sur une machine à laver ont très bien fonctionné.

Mais Amazon a développé d’autres solutions aujourd’hui. La première est l’abonnement direct à ses produits. Recevoir tous les mois sa dose de croquettes pour chien, de piles ou de café est devenu une solution très mise en avant par le distributeur. Moins coûteux que des boutons, le développement d’algorithmes qui répondent à vos besoins en vous proposant à intervalles réguliers de “faire le plein” en papier toilette ou autre est finalement peut être plus efficace.

D’autres appareils sont également désormais autorisés à commander à votre place les produits dont vous êtes censés avoir besoin. Je n’achèterai jamais un tel produit mais apparemment certains font suffisamment confiance à leur imprimante pour la laisser commander de l’encre quand elle juge que c’est nécessaire. Autant filer son code de carte bleue à un inconnu dans la rue…

2018-09-21 12_11_54-minimachines.net

Le  fait que la marque dispose également d’un concierge dans plus en plus de foyers est peut être également une bonne raison de ne plus considérer les Dash Buttons comme la meilleure solution. Chaque solution Alexa pouvant prendre vos commandes directement par voie orale, on comprend que les Dash Buttons perdent de leur intérêt. Il suffit de demander à son assistant personnel de faire le plein de café pour que la solution fouille dans vos précédentes commandes et vous propose de racheter un produit parmi celles ci.

2019-03-01 12_58_45-minimachines.net

Si vous avez des Dash Buttons chez vous, pas de panique, ils vont continuer à fonctionner. Et, dans le pire des cas, c’est un excellent support à hacker pour en faire un bouton domotique pouvant servir à mille usages différents.


Soutenez Minimachines.net !
11 commentaires sur ce sujet.
  • 1 mars 2019 - 15 h 11 min

    Perso n’ayant pas confiance pour ce genre de pratique de vente, j’avais pas envie de me retrouver avec tout un stock si les gamins passe leur temps à appuyer dessus :/

    par contre une fois hacké c’est plus pratique, bien que cela reste pas très réactif et ce n’est pas très fiable dans le temps, sur les deux que j’ai un ne fonctionne plus

    Répondre
  • 1 mars 2019 - 19 h 07 min

    Je ne comprends pas : “Amazon a décidé d’arrêter leur commercialisation”.
    Parce qu’il fallait payer pour avoir un bouton pour ne commander qu’un seul article d’une marque ? Oo
    Les gens sont c%#s ou quoi ? C’est aux marques d’offrir ce bouton à ceux qui les voulaient.
    N’empêche qu’un jour les gens ne sortiront plus de chez eux du tout, ça me rappel le livre “Inner city” de Jean-Marc Ligny.
    Bon après ça fera moins de c%#s dans les rues :p

    Répondre
  • 1 mars 2019 - 19 h 58 min

    Dommage, je trouvais le concept idiot, mais leur vrai intérêt c’était que l’on on pouvait les détourner pour en faire des boutons domotique à pas cher pour des bricoles.

    Répondre
  • 2 mars 2019 - 0 h 39 min

    @x3n0: Je ne sais plus si c’est en option ou pas, mais ces boutons ne pouvaient passer qu’une commande à la fois : si une commande est en cours, impossible d’en passer une 2nde dans la foulée. ça limite les dégâts en cas d’enfants ingérables ou de mamie-zinzin.

    @MacGivre: Il fallait payer 5€, qui étaient remboursés dès la 1ère commande passée avec. Pas open bar, donc, mais pas réellement payants non plus.

    Répondre
  • 3 mars 2019 - 20 h 42 min

    Après les 293 000 articles neufs détruits sur 9 mois dans un seul des 5 dépôts de la marque en France (on frémit pour les chiffres mondiaux), maintenant ces Dash buttons bons pour la benne…

    la déchetterie planétaire, c’est open bar pour Amazon !

    Répondre
  • 3 mars 2019 - 22 h 49 min

    C’est clair que je m’imaginais pas avec 15 dash dans la salle de bain…Et surtout maintenant avec Alexa.

    Répondre
  • 4 mars 2019 - 9 h 41 min

    Ni dash bouton ni alexa ou autres, à un moment donné trop de progrès tue le progrès et je pense que cela va trop vite pour une grande majorité de la population.

    Répondre
  • Tof
    4 mars 2019 - 19 h 56 min

    Si seulement Amazon libérait la possibilité de charger un autre firmware dans ses boutons Dash !.. Cela réduirait le gâchis.
    Parce qu’il y aurait du potentiel pour le reconvertir en ce que l’on veut en domotique personnelle et indépendant du cloud. Le bouton est équipé d’un SoC 120 MHz ARM Cortex-M4 avec module radio 2.4Ghz, ce sera parfait pour MicroPython…

    Répondre
  • 4 mars 2019 - 23 h 02 min

    @Tof: n’étant pas introduit dans le milieu de la programmation je n’ose être trop affirmatif, mais puisque le lien donné par Pierre fait mention de node.js, j’imagine qu’une personne avertie (qui en vaut deux) pourrait faire du µpython (357)

    Répondre
  • 8 mars 2019 - 15 h 30 min

    […] Amazon abandonne ses Dash buttons. Le Dash bouton c’était un bouton qui permettait de commander un produit sur Amazon directement sans passer par la case commande. Je vous donne un exemple comme je les aime. Imaginez que vous avez un bouton Lotus, correspondant à la célèbre marque de papier toilette. Vous êtes dans un moment dramatique, la dernière feuille, plus de rouleau, vous appuyez sur le bouton et vous commandez automatiquement du papier. On comprend bien que l’idée c’est de faciliter la consommation sans une longue procédure qui nécessite de passer par le site en ligne. La technologie est abandonnée car remplacée par alexa, vous criez à votre enceinte connectée que vous voulez du papier toilette, et ça commande tout seul. […]

  • 22 mars 2019 - 15 h 40 min

    Si Alexa se trouve à côté de votre télévision et que dans l’épisode de votre série préférée, le héro commande deux trois trucs sur amazoon, il risque vite d’y avoir pénurie et vous de recevoir des trucs dont vous n’avez pas l’utilité.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *