Amazfit GTR 4 et GTS 4 : un GPS encore plus précis

Amazfit a profité de l’IFA pour lancer sa nouvelle gamme de montres connectées, les Amazfit GTR 4 ainsi que les GTS 4 et GTS 4 Mini.

Déjà la quatrième génération pour les montres Amazfit dont je suis un grand fan. Toujours en possession de la Amazfit GTR 47 depuis 2019, en train de tester la T-Rex 2, la sortie de ces nouvelles Amazfit GTR 4 et GTS 4 m’intrigue.

L’argumentaire de la marque concerne leur GPS, donné comme « encore plus précis ». Et au vu des résultats obtenus avec la T-Rex 2, je me demande bien comment être « encore plus précis » en étant toujours pertinent ? Pour avoir marché avec cet été, savoir si je suis sur le bon sentier de randonnée me suffit. Etre plus précis serait de savoir si j’ai marché à droite ou à gauche d’un sentier de 30 cm de large, ce qui me parait un peu beaucoup pour une montre… Mais il y a peut-être des subtilités.

La marque se renouvelle donc sans pour autant changer ses bonnes habitudes de tarifs avec des prix plus abordables que nombre de ses concurrents. Le ticket d’entrée est le même pour les Amazfit GTR 4 et GTS 4 : 199.99€ quelque soit la finition : noir, marron et gris pour la GTR, Noir, blanc, doré et rose pour la GTS. Elles seront lancées vers la fin du mois d’octobre. La GTS 4 Mini sera, quant à elle, lancée à la fin septembre en noir, rose, bleu et blanc au tarif assez doux de 99.99€.

A l’intérieur de ces modèles, une nouvelle antenne GPS censée être plus performante. Si ma GTR 47 est franchement médiocre sur ce poste avec des déplacements à la hache qui sautent plus de bâtiments que SpiderMan, la T-Rex 2 est franchement très précise. Plus récente que les GTR 3, cette T-Rex 2 montrait déjà des signes d’évolution notable sur ce poste. Avec leurs nouvelles antennes, les GTR 4 annoncent un système sur deux bandes qui devrait moins être sujet à des positionnement arbitraires.

L’arrivée d’un support de tracés à suivre est également proposée, on pourra donc via l’application mobile de son smartphone pousser un chemin de randonnée téléchargé puis le suivre directement sur sa montre. Un atout précieux lorsque l’on part en balade pour éviter de prendre le mauvais chemin. A noter d’ailleurs que la compatibilité  Strava est assurée et qu’on pourra également désormais exporter ses séances sportives vers Adidas Running.

Les nouvelles Amazfit annoncent toujours pléthore de modes sportifs, 150 « différents » qui vont de l’alpinisme à la course à pied en passant par les sports en salle et la pratique cycliste. Le système sait reconnaitre 8 modes sportifs automatiquement. La course à pied déclenchera la mesure de la pratique de manière automatique. De nouveaux modes baptisés Track Run, pour le suivi de course et Golf Swing pour la pratique du Golf sont également intégrés. Enfin, 10 sports différents ont droit à un système d’entrainement plus complexe avec notamment des modules par intervalles.

La musculation est désormais bien mieux prise en compte avec 15 exercices différents enregistrés et détectés. Une série de mouvement sera analysée et les Amazfit GTR 4 et GTS 4 en dénombreront automatiquement les répétitions. Les mesures de santé et de sport sont également combinées au sein d’une même analyse afin de suivre son exercice après sa séance très finement.

D’un point de vue technique, on reste sur un SoC RISC-V et un système maison développé par la marque. Des choix qui permettent des fonctions avancées toujours plus impressionnantes mais également de limiter le prix des objets. La Amazfit GTR-4 propose un écran AMOLED de 1.43″ pour une définition de 466 x 466 px soit 326 ppp. Le verre protecteur est en polycarbonate et le châssis en aluminium. La montre pèse 34 grammes et mesure 46 mm de côté pour 12.4 mm d’épaisseur.

La version GTS 4 est plus fine, avec un cadran rectangulaire de 9.9 mm d’épaisseur. Elle est également plus légère puisqu’elle rend 7 grammes à la GTR en restant à 27 grammes sans son bracelet. L’écran reste un AMOED protégé par un polycarbonate blindé de 1,75″ de diagonale. La GTS 4 Mini ne pèse, quant à elle, que 19 grammes pour 9.1 mm d’épaisseur avec un écran de 1.65″ qui occupe 70% de la face avant. 

Toutes proposent un capteur cardiaque amélioré PPG BioTracker 4.0 capable de mesurer à la fois le rythme et le SpO2. Amazfit a ajouté une seconde LED pour plus de précision, la marque indique une augmentation de 33% de la capture de données. Tout  ceci en conjonction d’une amélioration de la partie logicielle de l’ensemble afin de mieux appréhender les mouvements et les analyses. La marque se sent en confiance puisqu’elle ose comparer sa mesure au poignet à ce que proposent les constructeurs avec les ceintures cardiaques autrement plus sensibles et efficaces.

Mais le gros point fort de cette offre semble être l’autonomie. La marque annonce jusqu’à 15 jours entre deux charges pour le plus petit modèle GTS 4 Mini. La version GTS 4 serait limitée à 8 jours mais la Amazfit GTR 4, plus lourde et plus épaisse, disposant d’une batterie de 475 mAh, ce modèle atteindrait 14 jours d’usage continu.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

11 commentaires sur ce sujet.
  • 6 septembre 2022 - 21 h 24 min

    Après avoir utilisé une stratos 2 puis une stratos 3 pendant des années, je le suis laissé tenté par une garmin (forerunner 745) et j’ai été bluffé par la différence de qualité. La différence de prix aussi est conséquente, en passant de 150 à 330€, mais je ne reviendrais pas en arrière.
    Ce qui me gênait sur les amazfit, c’était l’imprécision, le fait que la montre plantait régulièrement. Je n’étais jamais sur de son bon fonctionnement. Des fonctions ne démarrait pas, ou s’arrêtait en plein milieu d’une activité.
    C’était bien pour une première expérience à moindre coût, mais maintenant que je suis sûr de mon utilisation, je suis content d’avoir investit

    Répondre
  • 6 septembre 2022 - 21 h 44 min

    Bonsoir,
    Toujours pas de nouvelles de la version vienna annoncée en même temps que la Trex2?

    Répondre
  • 6 septembre 2022 - 23 h 30 min

    j’ai une protrek Casio depuis 2008 qui est radio pilotée et qui se recharge avec la lumière et qui fonctionne parfaitement bien (en tout cas elle donne l’heure même dans le noir et jamais eu de batterie déchargée)
    Pour le sport j’ai acheté une amazfit bit en 2018 pour le GPS et ses 45 jours d’autonomie (sans GPS)

    Voir le rythme des sorties avec l’idée que la montre de l’année précédente doit être jetée ça me choque quand même un peu

    Être plus précis serait de savoir si j’ai marché à droite ou à gauche d’un sentier de 30 cm de large
    j’ai l’impression que c’est ton sentiment Pierre :-)

    Répondre
  • 7 septembre 2022 - 0 h 27 min

    Bonjour,
    Mon expérience ce limite à une amazfit bip. je m’en sert surtout pour garder une trace de mes sortis. coté précision c’est pas vraiment çà mais c’a me suffit. suivie du rythme cardiaque approximatif, pour le gps malgré une trace correcte on se rend compte qu’il est au fraise lorsque que l’on affiche les vitesses instantanée, les changements de rythmes sont reporté avec un retard aléatoire.
    J’ai abîmé l’écran de ma montre, pourquoi pas craqué pour la mini si le suivie du rythme cardiaque ok et possibilité de programmer des fractionnés et un gps avec une belle autonomie (l’autonomie avec gps n’est donnée nul part) et plus précis.
    J’attendrais les retours d’expériences et les promos, ma bip m’a coûté moins de 50 Euros

    Répondre
  • 7 septembre 2022 - 11 h 31 min

    L’info la plus importante pour moi, l’autonomie avec GPS « ON » n’est pas mentionnée.
    Moi, ce dont j’ai besoin c’est d’un appareil avec une autonomie de plusieurs jours, voir plusieurs semaines qui enregistre une trace GPS toutes les 1 ou 2 minutes. Allez, meme une fois toutes les 5 minutes je serais preneur. En mode sleep entre chaque mesure pour economiser la batterie.
    Je suis conscient que de se locker a froid sur des satellites prend du temps mais il doit bien y avoir un moyen…

    Répondre
  • 7 septembre 2022 - 14 h 46 min

    Pour simplement enregistrer une trace de rando, puisque cela semble être l’utilisation principale de certains, pourquoi ne pas utiliser son téléphone plus un powerbank si sortie longue ? Ça me semble plus vertueux que l’achat d’un objet électronique supplémentaire. C’est ce que je faisais il y a quelques années , avec l’application toute simple de Google livrée à l’époque – mytracks, et ça fonctionnai très bien. Avec possibilité d’espacer les points relevés pour économiser de la batterie.

    Répondre
  • 7 septembre 2022 - 19 h 46 min
  • Jo
    7 septembre 2022 - 21 h 09 min

    Pour info, l’import de gpx sur la montre était disponible sur la « pace ».

    Répondre
  • 8 septembre 2022 - 9 h 04 min

    @Goolwen
    bonjour ils ont du bien s’améliorer depuis ,possesseur d’une gtr 3 depuis novembre j’en suis très content un peut de beug les 3 premier mois a priori lier a la refonte complète de leur appli elle marche depuis très bien précision gps et mesure rythme cardiaque précise, autonomie au top ,si la partie appli s’améliore et que le suivie gps avec trace et guidage est proposé, les montres a 3 ou 4 fois le prix n’auront plus beaucoup d argument, le seul soucis le traitement du verre qui s’abime et se raye assez vite je trouve ,enfin pour comparer avec une Garmin venu 2 que ma copine a acheté en même temps la Amazfit malgré ses 100E moins cher est un bon cran au dessus.

    Répondre
  • 10 septembre 2022 - 10 h 33 min

    Bonjour,

    toujours fidèle à lire vos articles, j’avais été dégouté par l’autonomie de mon bracelet fitbit il y a quelques années et j’avais fuit les montres connectées. Je suis retourné à mes fidèles casio Gshock et Edifice, increvables et intemporelles.

    Ceci dit, j’ai regardé la google pixel et je la trouve moche avec une autonomie parait-il de 24h ! J’ai donc regardé la T-Rex 2 et si je dois recharger une fois tous les 10 jours, ça me convient nettement mieux.

    Je viens d’en trouver une neuve sur le bon coin à 180€, je n’ai pas hésité un seul instant ! (je garde tout de même mes casios ;-) )
    Merci Pierre !

    Répondre
  • 16 septembre 2022 - 10 h 17 min

    @eugene:

    Bonjour, à mon sens personne n’est forcé d’avoir tout le temps le dernier modèle, donc n’est obligé de « jeter » la version de l’année précédente. Cela pour tout type de produit, que ce soit des montres ou autre chose.
    Une nouvelle version, quelque soit les progrès apportés, n’est qu’une nouvelle version mise à disposition des personnes souhaitant renouveler ou « débuter » un type de produit.
    Bien heureusement, tant que ce que l’on possède nous donne satisfaction, l’on peut le conserver quelque soit l’apport de la nouveauté.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *