Acer Swift Go 14 et Swift Go 16 : de nouveaux classiques

Avec les Acer Swift Go 14 et Acer Swift Go 16, le constructeur propose deux produits qui définissent les standards de l’année 2023.

Il est toujours difficile, et un peu dangereux, de penser toucher du doigt ce que sera le standard d’un équipement en début d’année. Pourtant, il me semble qu’Acer surfe ici parfaitement dans l’air du temps. Ses Acer Swift Go 14 et 16 pouces correspondent à mes attentes d’un ordinateur portable grand public moderne et valide dans le temps.

Le Acer Swift Go 14

Il n’y a pas d’erreur technique sur ces machines, sur le papier tout du moins. L’équipement est solide, les choix sont intelligents et correspondent bien aux besoins d’un usage familial classique. Avec un processeur Intel de 13e Gen, des écrans de qualité en OLED, suffisamment de mémoire et de stockage, ces deux gammes ne devraient pas causer de déception. Ni sur 2023, ni sur les années à venir.

La partie affichage est sans concession, Acer fait appel à des dalles OLED avec un rafraichissement de 90 à 120 Hz et une colorimétrie contrôlée à 100% DCI-P3. L’assurance d’avoir un rendu d’image à l’écran correspondant à une bonne chaine de traitement graphique. Ce qui pouvait sembler être un détail il y a quelques années mais qui devient de plus en plus pertinent si on considère la montée en puissance des capteurs photos des smartphones aujourd’hui. Un tirage photo retouché sur un écran de ce type aura un rendu très juste une fois imprimé sur papier. La luminosité des affichages est également exemplaire avec 500 nits annoncés. De quoi travailler en mobilité pour le 14″ et sous la lumière crue d’une fenêtre ou d’un éclairage artificiel pour le 16″. Evidemment, ces belles dalles correspondront aux machines les plus onéreuses de la gamme.

Le Acer Swift Go 14 sera décliné en trois affichages distincts, tous occupant 90% de la surface disponible. L’entrée de gamme sera confié à un 1920 x 1200 pixels IPS. Une dalle intermédiaire de même technologie affichera en 2240 x 1440 pixels et enfin la version OLED atteindra les 2880 x 1800 pixels en 90 Hz.

La version Acer Swift Go 16 affichera en 1920 x 1200 IPS, en 2560 x 1600 IPS ou en 3200 x 2000 pixels OLED 120 Hz.

Les puces engagées correspondent à une assez large gamme de propositions d’Intel. Du Core i3-1315U au Core i7-13700H en passant par les i5-1335U, i5-13500H et i5-1355U. Des variations entre des modèles basse consommation en « U » et des modèles plus nerveux en « H ». Les puces proposeront toutes un circuit Intel Xe et certaines pourront embarquer des fonctions d’IA Intel Movidius.

La mémoire vive pourra atteindre 16 Go de LPDDR5, ce qui sous entend deux éléments. Le premier est que cette mémoire sera très certainement soudée à la carte mère et donc non évolutive, le second qu’il existera des version en 8 Go de ram. Si je parle d’un standard pour 2023, je pense bien évidemment plus à des solutions en 16 Go de mémoire vive qu’en 8. Faire le choix d’un PC en 8 Go aujourd’hui peut avoir du sens mais il ampute en bonne partie les capacités de l’équipement. Notamment parce que la partie graphique se sert de cette mémoire partagée pour fonctionner.

Le Acer Swift Go 16 et son pavé numérique

Le stockage variera suivant les versions, fera évidemment appel à une solution NVMe PCIe Gen4 et pourra atteindre 2 To. La connectique sera identique entre les Acer Swift Go 14 et les 16 pouces. Avec deux Thunderbolt 4, un HDMI 2.1, un lecteur de cartes MicroSDXC, un port jack audio et deux USB 3.x. Le clavier sera rétroéclairé et surplombera un grand pavé tactile. Le Acer Swift Go 16 aura l’espace nécessaire pour intégrer un pavé numérique complet tandis que le modèle 14 pouces se contentera d’un clavier plus compact.

Une webcam 1440 P sera intégrée aux deux châssis avec un microphone double pour une réduction active de la capture de l’environnement sonore, des enceintes stéréo seront également présentes tout comme une connexion au réseau en Wi-Fi6E et Bluetooth 5.3. Le Acer Swift Go 14 mesurera 31.3 cm de large pour 21.8 cm de profondeur et 15 mm d’épaisseur. Son poids annoncé est de 1.25 Kg, une solution assez peu encombrante et légère donc grâce à l’emploi d’un châssis métallique en aluminium usiné. Le 16 pouces grimpera à 1.6 Kg avec 35.6 cm de large pour 24.3 cm de profondeur et toujours 15 mm d’épaisseur. Aucune autonomie n’est indiquée par la marque mais les machines ont reçu la dernière certification EVO d’Intel, ce qui signifie un usage prévu pour assumer au moins une journée d’utilisation et une recharge rapide assurée par le Thunderbolt 4.

La disponibilité des deux machines est attendue pour le mois de mars pour des prix d’entrée de 1000€ pour le 14″ et 1100€ pour le 16″. A ces prix, les machines sont bien placées même si il s’agira évidemment de modèles entrée de gamme chez le constructeur. Il faut s’attendre à des dalles IPS, 8 Go de mémoire vive et un processeur « U ». Mais Acer nous a habitués à proposer des ristournes intéressantes sur son magasin ou via ses partenaires. Ce type d’engin pourrait se révéler très pertinent au détour d’une opération de ce type.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

17 commentaires sur ce sujet.
  • JB
    4 janvier 2023 - 17 h 15 min

    Engins intéressants, cohérents, bien construits, en effet. Les productions Acer de ces dernières années sont assez bluffantes je trouve. Ils utilisent vite et bien les derniers composants disponibles sur le marché, proposent des formats esthétiques et bien dotés côté connectique.

    Il ne manque à ces 2 modèles que des enceintes « en surface », de part et d’autre du clavier et de la RAM non soudée pour être parfaits ! L’alimentation de la machine se fait par un port propriétaire ou en USB-C ?

    Une crainte de mon côté : la rigidité des châssis sur des machines de 15mm d’épaisseur, surtout pour le 16 pouces. Historiquement Acer n’est pas très très bon là-dessus.. Des tests globaux de ces machines prévus de ton côté Pierre ?

    Merci pour tous ces articles machines new gen, c’est prometteur !

    Répondre
  • 4 janvier 2023 - 17 h 29 min

    Mais pourquoi ils peuvent pas faire des claviers numériques normaux, avec les bonnes touches aux bons endroits ?
    M’enfin c’est toujours mieux que certains qui n’en mettent pas du tout…

    Y a plus que les Lenovo (Ideapad, thinkpad..) pour avoir de vrais claviers avec les vrais touches ?

    Répondre
  • 4 janvier 2023 - 18 h 09 min

    @Daweb: Je pense que c’est une question d’apprentissage.
    Et je ne vais pas faire la fine bouche : comme tu le soulignes, le choix est particulièrement restreint et cette machine coche toutes les cases. Seuls reproches : la ram soudée (à confirmer cependant) et l’absence de port Ethernet.
    La connectique est vraiment riche et j’espère que cette gamme aura du succès pour que d’autres constructeurs suivent (et qu’Acer ne l’abandonne pas).

    Enjoy !

    Répondre
  • 4 janvier 2023 - 21 h 26 min

    avec un clavier orthomachin ?

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 6 h 28 min

    @Lionel : « @Daweb: Je pense que c’est une question d’apprentissage. »

    Justement. Utilisant régulièrement des claviers QWERTZ et AZERTY sur tour et sur portable, cela me fait quatre claviers à retenir ; voire plus puisque les claviers diffèrent souvent d’un portable à l’autre. N’en avoir que deux à retenir m’éviterait des fautes de frappe. (Et encore, je n’utilise plus de QWERTY ni d’AZERTY belge ou suisse.)

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 8 h 00 min

    @Lionel: Oui sauf que quand on passe sur le fixe on a un vrai pavé numérique, avec le plus et enter à droite… du coup il faut s’adapter à chaque fois. Bref c’est une plaie…

    En fait j’essaye plus de comprendre l’objectif de ne pas faire un truc standard.
    Y a la place sans soucis sur des 15,6, alors sur des 16…

    Et même sur les 17 certains font des claviers réduits…

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 11 h 30 min

    @Lionel:

     » l’absence de port Ethernet »

    sur un laptop « familial / étudiant », je ne vois pas du tout l’intérêt d’un port Ethernet.

    Un port Ethernet est utile pour un desktop, ou pour un laptop a vocation professionnelle (ou gamer enthousiaste), avec des logiciels et des usages nécessitant une bp fiable et une latence faible. Sinon le wifi prendra aisément le relai et l’immense majorité des utilisateurs ne verront pas la différence

    Moi même avec un laptop « pro » et devant régulièrement transférer des gros rendus à mes clients tous les jours, et accéder à mon NAS, j’avoue ne pas sentir de différence significative entre mon Wifi et mon Ethernet (Gigabit)

    A un moment la présence d’un connectique juste pour … sa présence … est un argument un peu étrange.

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 11 h 42 min

    @JB:

    « L’alimentation de la machine se fait par un port propriétaire ou en USB-C ? »

    2 ports TB4, donc alimentation par ces ports

    Répondre
  • JB
    5 janvier 2023 - 11 h 45 min

    @AlxV: merci bcp pour la réponse !

    Cool de voir qu’Acer passe enfin à des formats standardisés. Les connecteurs propriétaires de la gamme Swift, fins et coudés, ne m’inspirent pas confiance pour leur solidité dans la durée.

    Question subsidiaire : les ports TB4 sont des ports USB dernière génération ou c’est autre chose ? Y a t’il des inconvénients à une charge via ce format standardisé ?

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 11 h 58 min

    @JB: Cela fait deux ou trois génération qu’Acer est passé sur de l’USB Type-C pour sa recharge sur les engins de ce type. Ce sont de très bons élèves qui respectent à la lettre ce que leur proposent des fournisseurs comme Intel . Depuis le lancement de la plateforme EVO, ils proposent l’emploi de l’USB Type-C Thunderbolt pour ce genre de chose.

    Aucun soucis a employer du TB4 à la place d’u autre format. C’est très standardisé et très proche de l’USB 4.0.

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 11 h 58 min

    @JB:

    inconvénients je sais pas, moi je n’y vois que des avantages

    le premier, c’est de pouvoir charger son laptop à partir de quasiment n’importe quel chargeur. J’ai même essayé de brancher sur mon Macbook Pro le fameux chargeur 5W d’Apple, anciennement livré avec les iPhones, et ça marchait. Je dis pas que c’est une solution, la charge est hyper lente, mais elle fonctionne

    Plus sérieusement, un chargeur 60 à 90W est plus adapté à un laptop bien évidemment, surtout si on l’utilise en même temps, mais voila, on est en déplacement, on a pas son adaptateur secteur avec soi (ce qui est de plus en plus courant avec les laptops qui tiennent entre 9 et 15h) … un simple chargeur de 25 ou 30W permet une charge tout à fait « honnête » du laptop, pour peu que l’on ne soit pas trop pressé

    C’est ça qui est sympa avec l’USB-C, c’est que malgré un léger bordel au niveau des cables qui, physiquement sont identiques, mais peuvent varier fortement sur les prestations de l’un à l’autre, et bien malgré ça cela reste un connecteur pour « les réunir tous » …et ça marche

    Chez moi, j’ai mis des adaptateurs secteur 45W sur mes différents points de charge (cuisine, salon, chambre) et la prise USB-C charge à peu près tout ce qui passe par là : smartphones, cigarette électronique, casques, souris et … laptop

    C’est aussi pratique en voyage : un adaptateur secteur, un cable, et tout est chargé…

    Un dernier avantage de l’USB-C en « thunderbolt 4 », c’est d’acheter un écran USB-C pour son bureau. On pose le laptop, on branche l’écran, et il est relié au laptop + il fournit la charge + (si l’écran le permet) il fait hub et ajoute donc les périphériques (clavier, souris, réseau Ethernet, stockage, etc)

    C’est pour ça que le retour du Magsafe sur les nouveaux Macs est le truc le plus inutile qu’Apple a pu faire récemment.

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 12 h 04 min

    @JB:

    « Les ports TB4 sont des ports USB dernière génération ou c’est autre chose ?  »

    USB-C c’est le connecteur, et libre aux constructeurs d’y faire passer tous les protocoles qu’ils veulent

    A minima du minima, on aura de l’USB, donc la possibilité de brancher des souris, claviers, clés USB, HDD externe, etc

    Mais souvent trouve d’autres protocoles : le Displayport (pour relier un moniteur) et le Thunderbolt (pour relier des périphériques TB : stockage TB, appareils professionnels TB, et écrans TB)

    Là, c’est thunderbolt 4, donc Acer offre la totale (USB2, USB3, USB4, displayport, Thunderbolt, le beurre, l’argent du beure et l’arrière train de la fermière), et ça, c’est cool !

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 12 h 50 min

    Bonjour Pierre,

    Merci pour ta présentation de ces machines.
    Le Acer Swift Go 14 pouces a l’air d’être la + abordable (le Acer Swift 14 a l’air + cher (à partir de 1 699€))

    J’espère que tu pourras tester le Laptop Acer Swift Go 14 pouces. Il m’intéresse beaucoup…
    J’espère en particulier qu’il ne chauffera pas :)

    Chez Asus d’après ce que j’ai compris il y a 3 gammes :
    – VivoBook : le + abordable
    – ZenBook : + cher
    – ExpertBook : encore + cher (?) et écolo ?

    Les LG 14 pouces
    – LG Gram 2 en 1
    – LG Gram 14
    m’intéressent aussi

    J’espère que tu pourras comparer les Acer, les Asus et les LG (si ces derniers sont vendus en France :)
    Samsung tu étais sceptique sur le Galaxy Book 3, espérons que Samsung propose des Laptops avec intel ou AMD après avoir quitté le marché quelques années :(

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 14 h 34 min
  • 5 janvier 2023 - 15 h 21 min

    Merci Pierre :)

    Répondre
  • JB
    8 janvier 2023 - 19 h 50 min

    @Pierre Lecourt et @AlxV: un grand merci pour vos réponses détaillées, elles sont très claires.

    Sur les machines récentes, l’ensemble des ports USB-C permet-il de charger la machine ou l’un d’eux seulement est dédié à la charge ? Je viens de lire le billet de Pierre sur le HP Dragonfly G4 et vois qu’on peut charger cette machine « des 2 côtés » ce qui paraît top en terme d’ergonomie. Est-ce une exception ou une généralité aujourd’hui ?

    Enfin que pensez-vous des connecteurs / adaptateurs magnétiques « à la apple » mais en format absolument standardisé, et dans le but de limiter les dégâts quand on se prend les pieds dans le fil ? Gadget ou efficace ? Apple a encore un brevet là-dessus, ça fait un moment que çc existe chez eux, non ? Ou y a un gros inconvénient à ce système ?

    Merci encore et bonne fin de dimanche à vous deux.

    Répondre
  • 8 janvier 2023 - 22 h 57 min

    @JB: Pour la charge par port USB Type-C, cela n’a rien de systématique. C’est au bon vouloir des constructeurs et c’est en général uniquement disponible sur les machines haut de gamme. Ce genre de traitement à un coût puisqu’il faut câbles chaque prise vers la batterie de manière adaptée.

    Pour les connecteurs magnétique c’est intéressant, Apple n’est pas le seul a en faire avec notamment Microsoft qui en propose. Mais là encore cela à un coût et se limite souvent à des produits d’exception.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *