Acer Cloudbook, Des portables Windows 10 à partir de 169$

Si vous vous posiez la question du devenir d’un marché de machines low-cost avec la disparition de Windows 8.1 avec Bing, vous pouvez être rassurés. Les Acer CloudBook confirment que Windows 10 ne sonnera pas le glas des PC concurrents des Chromebooks.

Cette nouvelle gamme de machines annoncées par Acer confirme la volonté d’une poursuite d’un système de licences à très bas prix chez Microsoft pour Windows 10. Une série de machines directement en compétition avec les Chromebooks de Google, voire, moins chers.

Minimachines.net 2015-07-16 11_33_43

Premier de la liste de ces Acer Cloudbook,  un 11.6 pouces qui vient d’être annoncé aux Etats-Unis pour le mois d’Août pour un prix public de 169$. Ce tarif comprend l’ensemble de la machine, la licence de Windows 10 et l’ensemble des marges du circuit de distribution de l’engin.

Minimachines.net 2015-07-16 11_33_54

 

Si le marché connait déjà des engins à bas coût sous Windows 8.1 avec Bing notamment, on recense de nombreuses solutions chez Acer, Asus, HP ou Lenovo, l’avenir de cette gamme n’était pas vraiment assuré. Cette nouvelle série Acer CloudBook va plus loin en abaissant le prix public de ces machines de 199$ à 169$. Un pas en avant de 30$ destiné à venir contrer les engins les plus low-cost de Google avec les machines sous processeurs ARM.

Minimachines.net 2015-07-16 11_34_06

L’engin n’est pas encore détaillé et cet Acer Aspire CloudBook ne donne aucun détail sur son équipement interne. Il sera vraisemblablement peu équipé avec une faible définition, des composants entrée de gamme et des capacités de mémoire et de stockage basiques. Suivant en cela les engins déjà commercialisés à base d’écran 1366 x 1024 (même si Windows 10 autorise désormais un retour au 1024 x 600, il est peu probable que le choix d’Acer soit celui-là), 1 ou 2 Go de mémoire vive et de 16 à 32 Go de stockage. Les exigences de Microsoft allant à la baisse, notamment grâce au successeur de Wimboot avec Compact OS, l’équipement devrait suivre.

Minimachines.net 2015-07-16 11_33_02

L’utilisateur Américain aura donc en rayon le choix entre des solutions 11 pouces sous Google Chrome à 149$ basées sur des puces ARM ou des solutions Windows 10 pas encore détaillées mais probablement aptes à faire tourner des programmes x86 classiques pour 10$ de plus. Une guerre concurrentielle assez forte qui devrait faire des ravages cet automne pour les équipements de rentrée.

Minimachines.net 2015-03-31 19_42_49

Le Chromebook de HiSense sous processeur ARM Rockchip RK3288 à 149$

Si les marques ne seront probablement pas si perdantes au final, un fabricant comme Acer produit des Chromebooks et des machines lowcost comme cette gamme d’Acer CloudBook qui sera dérivée jusqu’au 14 pouces à priori, elle laisse néanmoins quelques questions en suspends pour les utilisateurs finaux.

Ces machines, Cloudbook ou Chromebooks, seront t-elles suffisantes pour des tâches du quotidiens ? Ou est-ce que l’investissement d’une petite poignée de dollars supplémentaires ne serait t-elle pas superflue.

Comment considérer le nom choisi par Acer pour cette gamme autrement que dans une vision d’un paiement à des services par abonnement à terme. Le choix du mot CloudBook fait clairement référence à des services dans les nuages et donc à des abonnements à ces services. Le grand public qui ne serait pas attentif à ce détail pourrait au final payer plus cher un engin de ce type qu’une solution plus classique au bout de quelques années d’utilisation.

Minimachines.net 2015-07-16 11_13_42

Ce tarif très faible confirme totalement la remise en question d’un prix de Windows 10 sous forme de licence tel qu’abordé il y a quelques semaines dans un précédent billet. Ici Microsoft gomme le tarif de Windows au profit de la promotion de ses abonnements annuels vers Office 365 et autres. Une stratégie beaucoup plus payante à terme mais qu’il faut considérer avec beaucoup de recul d’un point de vue investissement.

22 commentaires sur ce sujet.
  • 16 juillet 2015 - 14 h 14 min

    Je pense qu il y a autre chose derrière ça. Je vois bien ms payer pour que secure bout ne soit pas désactivable ou même subventionner ces machines dans le but que Windows ne descende pas trop en dessous de 75% de pdm sur pc.

    Répondre
  • 16 juillet 2015 - 16 h 18 min

    Intéressant, par contre j’espère que windows 10 va être léger, car la version 16 Go sera très très à l’étroit, cloud ou pas…

    Répondre
  • 16 juillet 2015 - 16 h 36 min

    @Dimitri: Regarde le lien vers Compact OS dans le billet :)

    Répondre
  • 16 juillet 2015 - 17 h 53 min

    “Comment considérer le nom choisi par Acer pour cette gamme autrement que dans une vision d’un paiement à des services par abonnement à terme. Le choix du mot CloudBook fait clairement référence à des services dans les nuages et donc à des abonnements à ces services. Le grand public qui ne serait pas attentif à ce détail pourrait au final payer plus cher un engin de ce type qu’une solution plus classique au bout de quelques années d’utilisation.”

    C’est vrai que je n’y avait pas pensé car je ne suis pas du tout un adepte du cloud, je préfère les sauvegardes en local. Le fait de voir la suite office 365 passer par un abonnement et que windows a l’air, de ce que j’en ai compris, sortir leur dernier OS en version “physique” pour au final passer par un abonnement dans les années à venir, c’est une mauvaise orientation pour le consommateur.

    Surtout avec le monopole actuel de Microsoft dans les OS pour les PCs, l’utilisateur “moyen” n’aura plus vraiment le choix et devra aligner la monnaie pour continuer à utiliser son PC sous Windows sous peine de ne plus avoir de MaJ dans le meilleur des cas et ne plus pouvoir utiliser son ordi dans le pire de celui-ci…

    J’espère me tromper, mais malheureusement, je crois que c’est ce qui risque d’arriver.

    Répondre
  • Gab
    16 juillet 2015 - 20 h 46 min

    Pierre, dans quelle condition Microsoft “offre” la licence W10 ? Ca ne sera très clairement pas le cas sur un PC avec un core i7, 8G de RAM, 256G de SSD et un écran FullHD.
    Ici tu parles de résolution 1366×1024. C’est une coquille ? (ca ferait du 4/3 ce qui est très rare…).
    C’est sur que Microsoft va continuer à se battre pour limiter le développement de Chrome OS (ca je ne le regrette pas trop) et de Linux. (je le regrette plus !)

    Répondre
  • 17 juillet 2015 - 8 h 39 min

    On est vraiment en train de voir se concrétiser les craintes des libristes, et notamment de Stallman, sur le déploiement d’un modèle “privateur” visant à rendre l’utilisateur dépendant de la société qui commercialise ses outils informatiques. Ce n’est vraiment pas rassurant. Même si une machine à bas prix m’intéresse, je pense qu’il vaut mieux mettre un peu plus cher dans le matériel et garder sa liberté d’utiliser l’OS de son choix, et celle d’utiliser ses outils informatiques de manière autonome. L’autonomie et l’indépendance semblent être accessoires pour la majorité des clients du marché informatique… c’est effrayant.

    Répondre
  • 17 juillet 2015 - 9 h 03 min

    @petitevieille:

    Effectivement. Et le pire la dedans c’est que seul un gros comme ACER peut se permettre cela en négociant des contrepartie avec MS, par exemple des licences moins chères sur les machines haut de gamme.

    Cela donne une impression globale de ‘Windows gratuit’ et les offres competitive avec d’autres OS (hors google) est impossible.

    Répondre
  • 17 juillet 2015 - 11 h 14 min

    @Pierre Lecourt: Sachant que sur les 16go annoncés la mémoire eMMc fait rarement exactement 16Go réels (formatage, unité 1000 au lieu de 1024 toussa toussa)… même si windows compacté ne fait que 7Go il en reste au mieux 7 autres… court, très court de nos jours, y compris en utilisation cloud. Sur Chromebook cela passait (et encore) car Chrome Os est relativement compact.

    Récemment j’ai lu ça : http://www.vachiergoogle.fr/ et ça m’a bien rappelé à quel point aujourd’hui on fait des concessions de fou avec le cloud et ces grandes sociétés, après Google, MS veut sa part du gâteau…

    Répondre
  • 17 juillet 2015 - 13 h 59 min

    apte à faire tourner et utilisable…

    résolution trop faible en bas de 1300… et 1 gig c’est pas assez même pour win 10 à moins d’aimer attendre

    Répondre
  • 18 juillet 2015 - 13 h 27 min

    @ekimia: deja sur les portables avec le secureboot activé et un os windows avec clé secureboot pré installé, c’est la galère dans certains cas
    j’ai pris un medion en N2807 il y a pas longtemps, même tous désactivé, il y a un “secureboot database locked” impossible à désactiver
    du coup, il faut obligatoirement passer par une distro ayant achetée une clé à MS (et si respin, que la team est bien fait le taf à partir de l’iso internationale et pas l’iso minmal qui n’a pas la clé par exemple et une version de grub compatible UEFI ce qui n’est pas le cas de toute)
    je me doutais que medion avec sa bonne vielle habitude des hdd tatoués me poserait soucis, ben c’est pas simple (et le hdd se vire sur celui là, j’ai 3 ssd pour différent tests et en attente pour les dual boot avec 10, j’en ai tester des distro et config “exotique”, impossible sur un pc en emmc)

    si on sait bidouiller ou qu’on a un autre pc pour lire la doc à coté (deja ça, c’est de plus en plus rare, grrr RTFM), on peut s’en sortir
    mais si c’est le seul pc et que la personne qui fait l’install se plante quelque part, c’est une galère pour lui (et là, adieu la garantie)
    les modules emmc soudés vont pas faciliter la tache non plus (et les cycles ! ça promet dans le temps ça aussi)

    il va falloir faire attention à ce qu’on conseille aux futurs acheteurs pour un dual boot sur ce type de machines (enfin en europe ou on est suréquipé, c’est moins grave, mais ailleurs, je vois deja la galère et surtout le gaspillage au final – autant en ressource qu’en fric)

    les pc “pas cher”, ce sera pas forcement un bon plan sur le long terme.
    tout le monde se gargarise d’écologie, de “renouvelable” etc etc et c’est de moins en moins le cas en infos – et pas que d’ailleurs (je parle même pas de la filière recyclage, là c’est quasi même plus la peine, c’est direct recyclage des matériaux)

    ça promet effectivement

    Répondre
  • 19 juillet 2015 - 7 h 35 min

    Ça sent la guerre des prix et avec la disponibilité d’Office Apps (gratuit) sur toutes les plateformes, MS vise clairement Google.
    Mais est-ce le même public qui est visé?

    Ps: MS se fout royalement des 0,7% de PDM de Linux. MS n’est pas son concurrent.

    Répondre
  • 19 juillet 2015 - 9 h 42 min

    @DotNet:

    Linux sur pc c est plutôt 2% au niveau mondial et presque 4 en france

    Répondre
  • 19 juillet 2015 - 13 h 33 min

    la peur de google sans doute … forcer les gens à ne voir que par ms n’a pas de prix …

    Répondre
  • 19 juillet 2015 - 16 h 46 min

    je crois qu’aux US ils sont très pro-Apple c’est sans doute là que M$ vise le manque à gagner, en France on vois plus Apple comme une mode hype et bcp de jeunes commencent à voir GNU/Linux comme une réelle alternative

    google aussi commence à être menaçant face à M$ mais sur tout en termes de services et mobilités

    de toutes façons chez M$ ce sont des dinosaures, ils ont toujours deux trains de retard parce qu’ils font les mauvais choix (internet/msn….) y a bien que pour l’industrie du jeu vidéo où ils mennent à coup de pressions mais là aussi le vent commence à tourner

    /me file avant de se prendre des cailloux :P

    Répondre
  • 19 juillet 2015 - 19 h 56 min

    Enfin ,un constructeur ouvre le bal cela laisse espérer une gamme d’ordinateur sympa entre 250 et 350 euros .

    Répondre
  • 20 juillet 2015 - 8 h 26 min

    @ekimia
    Selon les sources, hein..:-) 4% donc mais cela ne change rien: MS et Linux ne sont pas concurrents ..

    Bref, je ne voulais pas offenser les adeptes de Linux qui reste et restera LA solution de demain grâce au nouveau terminal en mode 16 couleurs..

    / / je file aussi avant de me faire lyncher! ;-)

    Répondre
  • 20 juillet 2015 - 8 h 44 min

    @DotNet: Linux est le seul concurrent de Windows car le seul installable sur tous les pcs comme Windows et permettant de faire tourner les même logiciels et donc réaliser les même tâches.

    Répondre
  • 20 juillet 2015 - 17 h 28 min

    @DotNet: huhuhu ^^ combien de couleurs peuvent gérer les terminaux CMD et PowerShell sous windows? ce qui m’exaspère le plus c’est le shell aussi désagréable à utiliser si t’a pas la formation qui va avec alors que je suis sûr qu’on peut en faire tout autant qu’avec un terminal unix avec bash ou zsh, j’ai aussi testé les environnements unix proposés par M$ en modules complémentaire et c’est un gros foutage de gueule en y mettant par défaut des shells comme csh ou ksh qui sont franchement obsolètes même cygwin est mieux fourni

    un terminal unix de base gère 256 couleurs et un framebuffer sans serveur d’affichage gère très bien du 24bits et est capable d’afficher des images ou de la vidéo

    on a des environnement graphiques bien plus poussés que chez M$ mais personnellement le terminal y est tellement agréable que j’y passe plus de temps que dans une session graphique qui pour moi se limite à tout ce qui est jeux et vidéos

    au cas où cette recherche n’ai jamais été faite ^^
    https://www.google.fr/search?q=youtube+linux+desktop&tbm=vid

    Répondre
  • 20 juillet 2015 - 21 h 20 min

    Non mais DotNet a raison.

    L’OS privateur de la société Microsoft® n’est pas un concurrent des systèmes libres. Ceux-ci n’ont pas du tout la même vocation.

    Répondre
  • 20 juillet 2015 - 22 h 29 min

    @petitevieille: en effet, GNU/Linux ne sera jamais un concurrent mais une alternative libre face à une solution privatrice :)

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 6 h 15 min

    @H2L29
    Allez un peu d’humour quoi..:-)
    Tout le monde sais que Linux c’est mieux.
    Comme tu es un adepte du bash(ing) sur MS, j’ai pensé que cela te faire rire qu’on se moque du pingouin. Je me suis trompé ? ;-)

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 8 h 45 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *