[IFA2018] Acer Aspire 7 : Et si les 15.6″ devenaient fréquentables ?

L’Acer Aspire 7 est un ordinateur portable de 15.6″ de diagonale aux caractéristiques pourtant alléchantes : Son poids est très contenu au vu de sa taille avec 1.5 Kg seulement, ses bordures d’écran sont fines et son équipement interne est très intéressant avec l’emploi d’un processeur Intel Kaby Lake-G.

2018, c’est peut être l’année où les 15.6″ vont se transformer suffisamment pour réviser nos à priori sur ces engins. Si on a connu ce type de portables ventrus, lourds et encombrants par le passé, les machines ont suivi une tendance générale qui les a d’abord affinées avant de les rendre moins larges et moins pesantes. Cette année, on a fini par découvrir quelques pépites qui méritent le détour. Cet Acer Aspire 7 2018 semble bien valoir le coup d’oeil. 

[IFA2018] Acer Aspire 7 : Et si les 15.6" devenaient fréquentables ?

Acer emploie un processeur Intel Kaby Lake-G au sein de cette nouvelle version de l’Aspire 7. Une gamme de puces particulières puisqu’elles assemblent sur un même circuit un Core classique de la marque avec un circuit AMD Radeon. Deux modèles de processeurs sont annoncés avec un  Core i5-8305G et un Core i7-8705G. Cette base offre des performances remarquables en calcul et en 3D qui autorisent le jeu. 

Peut être pas assez nerveux pour aller aussi loin que l’Acer Aspire 7 semble le permettre cependant. La marque a choisi de pousser sa dalle 15.6″ jusqu’à des configurations UltraHD en 3840 x 2160 pixels. Il est peu probable que ces processeurs suivent cette définition en jeu avec des réglages haut de gamme. Il faudra redescendre à un FullHD également proposé pour retrouver des jeux en haute qualité.

[IFA2018] Acer Aspire 7 : Et si les 15.6" devenaient fréquentables ?

La mémoire vive de ces engins peut atteindre 16 Go et  le stockage 512 Go en SSD au travers d’un module PCIe NVMe. Pas de fausses notes donc d’un point de vue matériel interne… Et un tarif qui sera probablement à la hauteur de cette absence de compromis technique. Acer n’a pas communiqué sur ce point mais on peut supposer un engin qui ne sera pas low-cost.

[IFA2018] Acer Aspire 7 : Et si les 15.6" devenaient fréquentables ?

D’un point de vue ergonomique et technique, les puces Kaby Lake-G ont besoin d’une belle ventilation et on peut supposer que l’engin devra donc y faire face d’une manière efficace grâce à l’emploi d’un circuit spécialisé et aidé de son châssis 100% métal. Le clavier rétro éclairé est un chiclet classique, le son sera géré en Dolby Atmos. La connectique est plutôt complète avec une sortie HDMI, trois ports USB 3.0 Type-A, un USB Type-C, un port casque et micro et un lecteur de cartes SDXC. Pas de détail sur le Wifi mais on peut supposer l’emploi d’un module 802.11AC ce qui sera la moindre des choses vu que ce 15.6″ n’a pas de port Ethernet1. Un port antivol Kensington Lock est présent ainsi qu’une webcam, des micros et un lecteur  d’empreintes digitales.

[IFA2018] Acer Aspire 7 : Et si les 15.6" devenaient fréquentables ?

Le seul truc qui me chagrine vraiment sur cet Aspire 7 au final, c’est le manque de travail ergonomique du clavier. La place perdue me semble énorme : En rognant les bordures d’écran, ce qui est une très bonne chose, la machine ne mesure plus que 35.5 cm de large ce qui n’est pas assez grand pour y loger un pavé numérique. Acer a résolu le problème en le  supprimant mais n’a pas cherché a profiter de la place libérée pour intégrer autre chose, ce qui laisse le reste du clavier classique nager au milieu d’un océan d’une mer de plastique. Il aurait été sympathique de découvrir des touches supplémentaires, des raccourcis, des enceintes ou que sais-je encore dans cet espace. 

[IFA2018] Acer Aspire 7 : Et si les 15.6" devenaient fréquentables ?

Mis à part cela, il a beau afficher 15.6″ de diagonale, cet Aspire 7 n’a pas beaucoup de défauts, ses lignes sont sobres et il ne me manque plus que des informations sur son autonomie pour me forger un avis définitif. A tester.

Pas de prix, pas de date annoncée.

Notes :

  1. Vous savez le port qui peut se déplier, qui ne prend pas plus de place qu’un USB Type-A et qui permet de retrouver une connexion stable, très rapide, sécurisée et instantanée quand on travaille…
13 commentaires sur ce sujet.
  • 30 août 2018 - 17 h 08 min

    Franchement le port Ethernet, ça prend surtout la poussière, et ça se remplace au besoin par un hub USB-Ethernet…

    Et sinon, les pouces, ça commence à être mieux, mais aujourd’hui, la nouvelle “norme”, c’est surtout le 14 pouces.

    Répondre
  • lym
    30 août 2018 - 18 h 08 min

    @Jojo:
    Pas d’accord: Je préfère me passer d’un HDMI sur un laptop que d’un RJ45.

    Répondre
  • Pat
    30 août 2018 - 18 h 15 min

    @Jojo: Je regrette aussi l’abandon progressif du RJ45

    Répondre
  • 30 août 2018 - 18 h 20 min

    Pas de pavé numérique.
    Donc les 15.6 pouces deviennent malheureusement infréquentables.
    Si je veux un mini PC je prend un 13… Si je veux bosser je prend un 15, et donc j’ai ce qu’il faut : pavé numérique, rj45…

    Mais qu’est ce qu’ils ont tous à transformer les ordinateurs en gadget à la Apple ?

    Répondre
  • 30 août 2018 - 18 h 37 min

    Chacun ses besoins, certes, mais un RJ45, ça se remplace pour 12 balles avec un adaptateur USB-ethernet.
    Alors que l’absence de HDMI, c’est plus galère

    Répondre
  • 30 août 2018 - 18 h 51 min

    @Jojo: Ben le vrai truc c’est que sur un 15.6″ c’est possible de mettre les deux…

    Répondre
  • 30 août 2018 - 21 h 52 min

    Ben j’en veux bien un quand meme.

    Répondre
  • 31 août 2018 - 7 h 10 min

    Si vous cherchez un PC d’à peu près la même configuration, même épaisseur, mais avec un meilleur design et un pavé numérique, il y a le HP x360 15 (version Kaby-Lake G).
    Son seul défaut, à mon goût, c’est l’autonomie.
    Mais avec une telle config, même le Dell dépasse difficilement les 6h…

    Répondre
  • 31 août 2018 - 9 h 35 min

    L’auteur qui semble découvrir les 15″ nouvelle génération qui sortent depuis une paire d’année maintenant…

    Allez voir du côté de Razer et Gigabyte, ils ont déjà sorti depuis 2 ans ce genre d’ordis, avec carte graphique en plus (du coup le prix est plus cher je concède).

    Et contrairement a ce que dis l’auteur. Il est possible d’avoir toute cette connectique avec en plus un RJ45 et un pavé numérique pour cette taille de chassis. Preuve en est avec l’Aero 15X / 15W…
    Les Ultrabooks 15.6″ ça date pas de l’Aspire 7 hein… Et les 15.6″, désolé pour l’auteur, mais jusqu’alors ça a toujours été là base, je vois pas comment ont peut oser parler de ça comme un produit qui “devient fréquentable”… C’est même le contraire si on y perd de la connectique, de l’autonomie et le pavé numérique !!! C’est d’ailleurs ce qui me prévient d’acheter ces nouvelles machines ultra-fines pour changer de matos…

    Répondre
  • 31 août 2018 - 10 h 33 min

    @Dan Lo: Bonjour c’est l’auteur :)
    Ici c’est un blog, il n’y a pas un auteur, il y a le proprio du site et unique rédacteur. Quelques invités parfois mais cela en dit long sur la ligne éditoriale du site.

    Pour bien comprendre il faut lire le titre : “Minimachines”. Dans Minimachines il y a mini. De là on obtient la grille de lecture du site. Et tout ce qui en découle. Ça s’appelle une ligne éditoriale :)

    Alors quand je me permet d’OSER parler d’un produit fréquentable c’est par rapport à cette ligne qui s’intéresse aux petites machines et donc que très rarement aux grandes. Enfin, et je sais que c’est un effort conceptuel puissant, l’auteur n’a pas envie de s’ennuyer a écrire des fiches techniques agrémentées ça et là de quelques liaisons pour tenter de faire passer le tout pour un article. Pourquoi ? Parce que l’auteur ne publie pas de publicité et que produire 50 billets par jour ne change rien à ce que sa gamelle se beurre ou s’épinardise. Je sais c’est compliqué à concevoir.

    Alors à la place il s’offre le luxe de faire un boulot… d’auteur ! Il choisi un angle éditorial et le suit : Ici je trouvais intéressant de suivre la proposition nouvelle d’Acer sur un 15.6″ fin. Et au travers de cet angle écrire un papier plus appétissant et digeste qu’un simple déroulé d’éléments techniques.

    Cela ne m’a pas empêché de parler de précédentes sorties 15.6″ sur la même voie. Ensuite il faut savoir lire le texte dans son intégralité. Je ne dis pas que c’est impossible de mettre un RJ45, je dis que c’est dommage de ne pas l’avoir mis. Certes je le fait avec une note et sous la forme d’un trait d’humour mais le résultat est là, je chouine de cette absence… Je le fait de cette manière parce que j’ai pitié des lecteurs régulier qui doivent en avoir plein la casquette de me lire pester contre ces connectiques boiteuses…

    Enfin, et c’est là que le parfum de lecteur qui découvre minimachines fleure le plus fort, je me suis foulé de longs billets sur cette course inutile à la finesse des machines ces dernières années. Hummmm depuis l’arrivée des ultrabooks en fait. La finesse n’impacte pas outre mesure le poids et l’encombrement et un ordi fin ne sert à rien au fond d’un sac. Surtout si on doit se balader avec 1 kg d’accessoires. Je le martèle suffisamment pour déceler un lecteur de passage.

    Bienvenue donc.

    Répondre
  • 31 août 2018 - 11 h 35 min

    @Dan Lo: +1 pour les Gigabyte : les Aero 15 sont vraiment très bons. Puissants mais compacts (en largeur et en épaisseur). Le prix, par contre…
    Concernant l’Acer du sujet, sans être révolutionnaire, il me paraît pas mal effectivement, si on excepte le clavier (un pavé numérique pourrait tenir, certes un peu au chausse-pieds). Par contre, avec le Kaby Lake-G, j’ai peur que l’aspect démocratisation de ce genre de proposition prenne encore un peu de temps, on est quand même dans des tarifs qui restent très élevés.

    Répondre
  • 31 août 2018 - 12 h 37 min

    Bonjour et merci beaucoup pour la réponse, ça fait plaisir ! :)

    Effectivement, nouveau lecteur et merci beaucoup pour ces clarifications.

    Aucun souci pour la ligne éditoriale etc, je ne le reproche absolument pas, d’autant plus quand c’est clairement assumé. D’ailleurs je ne reproche rien de ce côté là.
    J’ai simplement été un peu perturbé par l’angle d’attaque de l’article (que je résumerai de mon ressenti par “les 15″ deviendraient-t-ils enfin petits ?”) qui du coup m’a semblé inconsistant comme j’ai pu le dire plus haut.

    Continuer a faire des papiers comme ça plutôt que des enchaînements de fiches techniques avec quelques commentaires, on est d’accord : c’est bien plus plaisant à lire et ça change de sites comme LesNums qui m’exaspèrent de plus en plus !

    Répondre
  • 31 août 2018 - 13 h 15 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *