System76 : Des portables sous linux pour le grand public… Américain

Si par miracle vous appreniez qu’il existe une alternative à MacOS et à Windows, comment feriez vous pour acheter une machine sous Linux ? On n’a pas de System76 en France et c’est bien dommage car il nous manque un fabricant de PC sous Linux connu et reconnu pour son savoir faire.

System76 c’est une équipe de créateurs qui se présente elle même comme de gros Nerds. Des gens qui se sont réunis autour d’un concept simple et évident : Concevoir et construire des PC libres, uniquement sous Linux. Si la boite est américaine leur production est évidemment délocalisée en Asie, difficile de faire autrement aujourd’hui.

Leur dernière machine est dans l’air du temps, Le System76 Galago1 Pro est un 13.3 pouces fin, léger, sous Ubuntu et qui embarque un processeur Intel Kaby Lake. Développé en Core i5 et Core i7, des processeurs en versions 15 watts de TDP, la machine peut accepter jusqu’à 32 Go de mémoire vive DDR4 et différents types de stockages.

L’engin sera commercialisé sous Ubuntu dans sa dernière version, proposera un port USB 3.0 pleine taille, un lecteur de cartes MicroSD, des ports jack audio séparés pour le casque et le micro et enfin une prise d’alimentation. Rien de véritablement original mais un engin qu’il est aujourd’hui impossible de trouver en poussant la porte d’un magasin en France sous Linux aujourd’hui.

Minimachines.net

System76 s’engage à proposer un matériel sous garantie “Open Hardware”. C’est à dire que l’utilisateur pourra modifier les composants internes de l’engin sans pour autant perdre la garantie de l’appareil. Dernier modèle d’une longue liste de machines, ce Galago Pro est le dernier témoin d’une activité imaginée en 2003, véritablement lancée en 2005 et qui propose aujourd’hui un véritable catalogue d’engins qui va du portable classique au serveur ARM en passant par des PC de bureau plus classiques. Toujours sous Linux.

Minimachines.net

En France, il est toujours aussi difficile de s’équiper d’une solution Linux chez un revendeur, certains se sont faits une spécialité de ce type de machine mais évidemment la différence de densité de population entre le public Nord Américain et le notre empêche ce genre de se développer au même rythme. Des boutiques comme Ekimia ou Linux Shop fabriquent des engins sur mesures sous Linux. Des fabricants internationaux comme Dell et parfois d’autres proposent quelques rares machines sous Linux. Mais aucune ne propose ce que développe System76. Des ordinateurs sans concessions et réellement conçus et pensés pour fonctionner de A à Z uniquement sous un logiciel libre.

Pendant des années les fabricants se sont réfugiés derrière le refus des revendeurs de s’intéresser aux systèmes Linux, prétextant l’absence d’intérêt du grand public. Un prétexte qui se vérifie clairement en magasin puisqu’il est tout à fait vrai que la clientèle en magasin demande par défaut une solution sous MacOS ou Windows. Mais, faute de produits à conseiller il est vrai que les vendeurs n’ont que peu d’occasion de proposer une alternative.

Minimachines.net

Un NUC System76 sous Ubuntu 16.04 LTS, simple et efficace

Avec la vente sur Internet, on aurait pu espérer l’émergence en France d’une entité aussi reconnue qu’un System76 ou un ZaReason aux US. Cela viendra peut être mais il ne me semble pas que l’on en prenne le chemin. Peut être parce que le grand public est encore et toujours biberonné par Microsoft et Apple. A l’école, à la mairie de leur ville, dans les banques, dans les administrations, partout… Ce n’est pas faute de travail de la communauté Linux Francophone mais il faut bien reconnaître que les pouvoirs publics n’ont pas fait grand chose pour proposer une alternative au deux systèmes les plus importants.

La plupart des utilisateurs classiques seraient probablement ravis d’apprendre qu’une machine sous Linux pourrait proposer un panel d’applications tout à fait exploitables et efficaces pour les tâches du quotidien. Reste qu’il y a rien de pire qu’un public persuadé d’avoir du choix tout en ignorant totalement l’existence de solutions alternatives.

Notes :

  1. System76 utilise les noms de la faune africaine pour nommer ses machines
46 commentaires sur ce sujet.
  • 3 mars 2017 - 19 h 19 min

    Sans faire de publicité pour un vendeur VPC connu, on peut trouver chez LDLC des portables sous leur marque LDLC dont la plupart accepte des distributions linux sans trop de soucis. Ce sont des pc portable Clevo à la base.

    http://www.ldlc.com/informatique/ordinateur-portable/pc-portable/c4265/p1e48t3o0a1+fb-C000000888.html

    Pour en avoir acquis un 15 pouces il y a quelques années, il tient encore la route. L’avantage de ces machines est l’accès aux composants, ce qui permet de changer mémoire, disques durs (-> ssd).

    En revanche, je t’accorde volontiers le fait que ce ne sont pas machines clefs en main sous linux.

    Répondre
  • 3 mars 2017 - 19 h 23 min

    @Frederic: Oui et c’est très bien. System76 propose aussi du clevo. Le truc c’est que c’est au client final de se dépetrer d’éventuel soucis technique sous Linux. ca serait chouette qu’il existe un magasin Linux chez LDLC.

    Répondre
  • fpp
    3 mars 2017 - 19 h 42 min

    Sympa, mais attendons de voir le prix :-)

    Répondre
  • 3 mars 2017 - 19 h 49 min
  • 3 mars 2017 - 19 h 59 min
  • 3 mars 2017 - 23 h 08 min

    La différence ar rapport aux marchands français qui assemblent des PC avec un Linux, c’est qu’ils vont peut être proposer du matériel pleinement compatible ? Je sais pas hein

    Je prends un exemple, les fameux raccourcis claviers de réglages de luminosité d’écran, de mise en veille.. Ou même la possibilité d’offrir des modes économie d’énergie ou de performance directement sur le CPU, est ce qu’ils vont jusque là ?

    Tout est une histoire de pilote, surtout si les constructeurs en propose des libres, il doit bien y avoir des partenariats comme chez Asus, Dell, Acer.. ?

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 1 h 06 min

    Tu as en effet raison Pierre, trouver un ordinateur avec Linux pré-installé en France ce n’est pas évident.
    Pour l’instant il y a HP qui propose les Workstations(série Z) sous CentOS 7 64Bit, Ubuntu 16.04.1 LTS 64Bit, Fedora ou OpenSuSe à l’achat.

    Apparemment il y a Dell qui fournirait le même service, mais je n’en ai jamais eut sous la main.

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 3 h 58 min

    @Benji_X80: c’est un soucis logiciels effectivement
    des distro “toute prêtent” existent pour ça, même en français nativement !
    comme cubuntu qui intègre les hot keys du clavier pour portable et permet de mettre à jour facilement le kernel pour profiter des dernières plates-formes et gestion d’energie
    marche nikel sur les clevo par exemple (mais pas que)

    @Frederic: @Pierre Lecourt: il y a pas que LDLC (meme s’ils sont moins cher)
    le truc, c’est que du matos comme celui de l’article ,en barbone et livré directement sous nux, c’est horriblement cher !!!
    dans le sud, il y a keynux qui font du linux,
    pcubuntoo aussi (et super service, dommage, leur distro n’est plus proposé, elle était top)
    si vous voulez un nuc sous nux, hesitez pas à lui demander un devis
    plus près de pierre, anyware à conflans
    le hic, c’est que c’est du matos cher pour ce que c’est
    au final, autant prendre un acer ou lenovo (occaz ou pas), voir avant sur internet les soucis possibles (et solutions proposées)
    acheter (si possible se faire rembourser la licence) et installer sa distro favorite

    sinon, l’offre existe mais c’est plus de l’artisanal niveau prix
    donc très cher et au final les linuxiens sont comme les autre
    le moins cher et on se demerde

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 8 h 41 min

    ‘LLo,

    Un portable sous linux hors les rares “majors”, c’est un peu comme rentrer en ligne un mi 13.3 direct depuis l’empire du milieu (en pire ?), il faut être joueur..!
    J’ai un clevo 13.3 (qui n’existe + !) depuis 3/4 ans acquis via pcw.fr configuré à souhait (mémoire, DD, & caetera) & qui s’ouvre sans outil..!
    Pour être complètement honnête, l’alim d’origine a tenu 3 semaines -remplacée par celle d’un autre laptop décedé- & le touchpad n’était pas celui de la photo mais il tourne comme une horloge (régulièrement dépoussièrée)…
    Mais un peu de bouteille informatique en général (pour configurer) & linuxienne en particulier (pour virer/remplacer le ubuntu embarqué, non je déconne/oupas..!) est sinon indispensable, au moins recommandée.

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 9 h 21 min

    Reste qu’il y a rien de pire qu’un public persuadé d’avoir du choix tout en ignorant totalement l’existence de solutions alternatives.
    c’est tellement vrai, l’illusion du choix et la sécurité de choisir la même chose que la majorité^^

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 10 h 19 min
  • 4 mars 2017 - 10 h 26 min

    Une solution qui ne coûte que du temps est de traquer une babasse pas trop vieille & agonisante, de l’ouvrir pour autopsie, de “plugger” ensuite une clé usb & d’atomiser la redmondie inside..!
    Il parait qu’en +, la planète vous dira merci..! ;-)

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 11 h 09 min

    le prblm des ces machines linux est que ce sont souvent des tanks (grande taille, epais, etc.)

    perso, ce que je souhaiterai ce serait un ordi linux léger et fin comme un xiaomi 12 pouces ou un mac 11 ou 13 pouces qu’on puisse faire évoluer (c’est a dire avant tout un châssis réellement durable et bien foutu). Potentiellement plus épais mais léger et de qualite.

    mais il y TOUT a faire : inventer la norme standard de connectique et de format de chaque pièce, penser l’accès aux parties de l’ordi (cad proco, mem, stockage:2 slot M.2 dont 1 sata mini, batterie, écran, pad, touches du clavier).

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 11 h 38 min

    Euh, vous oubliez Clevo qui a même des boutiques en France via Anywhere.
    J’ai acheté plusieurs machines chez eux (perso ou pros), configurées à la demande (proc, ram, dd, CG, …).
    Aucun souci et mon portable 17′ slim est loin d’etre un tank :)

    Répondre
  • MD
    4 mars 2017 - 11 h 48 min

    Salut @Pierre Lecourt:
    Il y a Anyware en région parisienne qui propose aussi du Clevo en linux prêt à l’emploi et configurable à loisir : http://www.pcw.fr/shop/portables-clevo/portables-pour-linux/13_3.html
    J’avoue que ça pourrait m’intéresser, seul truc, c’est que l’ordinateur le plus petit de leur gamme est en 13″3 et que les CPU ont maintenant 3 générations de retard (Intel 4000).

    Mais ça mérite d’être signalé (et oui, j’ai bavé sur des System76, on ne peut pas leur demander de faire des batches de clavier azerty ?) :)

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 13 h 00 min

    […] (Source: Journal du hacker) […]

  • 4 mars 2017 - 14 h 00 min

    Je me souviens de la fois où j’ai installé un Lubuntu sur un netbook agonisant (Aspire One A110): ho ? J’ai plus d’espace disponible ? Oh ? ça rame moins ? OH ! J’ai tous les outils à la première installation (suite bureautique, retouche d’image, navigateur moderne, client mail moderne et fonctionnel)…

    Il y a de l’avenir c’est clair… Sinon, les machines ACER sont souvent de bonnes candidates (les portables de la série Aspire V sont parfaits pour ça. Et facile à démonter pour upgrades :3 En tout cas sur le mien, je n’ai rien eu à rajouter/configurer. Tout marchait d’origine (luminosité, son, touchpad, webcam, …) avec un ubuntu stock.)

    Rappelons aussi que Asus et Acer sont les seuls à avoir des procédures compréhensibles pour se faire rembourser windows (contraignant, mais possible… Acer demande de renvoyer la machine en usine). ça peut faire jusqu’à 100 euros d’économie, c’est pas rien.

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 16 h 16 min

    @nexux: @MD: anyware ils sont pas loin de chez moi
    le hic, c’est que comme dit plus haut, c’est cher pour ce que c’est

    tant qu’a faire, perso je pars sur de la bonne occaz ou du pc type evigroup dans ce cas là (mais idem, cher et lourd)

    sinon, comme @Baldarhion: on prend du acer neuf
    franchement, c’est toujours archi standard et rarement de mauvaise surprise après coup (même s’il vaut quand même mieux se renseigner sur un éventuel soucis avant)
    et comme dis et re dis, ils font parti des rares à rembourser windows (plutôt bien d’ailleurs et avec une procédure clair)

    une des rare marques ou pas trop de soucis pour changer une batterie aussi

    @Geppeto35: si on veut pouvoir upgrader, ce sera toujours des tanks !
    au moins 1,5 kilo, c’est le “prix” pour avoir des trappes et un upgrade facile possible
    en dessous, ce serat du fin, tout soudé ou avec une batterie qui ne peut pas se changer
    on peut pas tout avoir non plus

    Répondre
  • ted
    4 mars 2017 - 17 h 08 min

    Il y a aussi https://puri.sm/ un poil cher, mais encore plus libre (bios compris)

    Bon sinon Dell vend en effet des portables (XPS) avec une (vieille) Ubuntu. Rien que pour ça j’ai envie d’en prendre 1 pour les remercier. Sinon via leur service commercial, tous leur portable peuvent être vendu sans OS (du moins pour du pro). Rien que trouver un vendeur qui vend sans OS, et avec une reduc de prix qui va avec bien sûr, c’est rare.

    Répondre
  • 4 mars 2017 - 17 h 25 min

    J’ai un Dell portable dernier cri que j’ai équipé de Linux Mint en éliminant Window bien sur, et tout fonctionne des la fin de l’installation du OS et la beauté de tout cela, c’est gratiuit et facile à installer. GRC

    Répondre
  • Mat
    4 mars 2017 - 20 h 52 min

    Je suis passé sous linux depuis 6 mois. Dans ma recherche j’avais lu que 40% des ordinateurs portables DELL vendu en chine était sous linux! Il y avait bien un DELL linux en 14″ en France, mais une bête de course surdimensionné pour moi et onéreuse. Je crois avoir aussi trouvé chez d’autre fabricant aussi mais toujours du haut de gamme.
    Comme le décrit Pierre dans son article, ce n’est pas si simple en France.
    La solution que j’ai trouvé pour l’instant:
    J’ai acheté auprès d’un professionnel un portable d’occasion. Avant de l’acheter j’ai vérifié que la machine était compatible linux. Un modèle HP que le fabricant avait aussi distribué avec linux Suse en Allemagne.
    Un modèle sorti il y a 5-7 ans. À l’époque le tarif annoncé était de plus de 1000€. En occase 270€. J’ai du faire l’installation moi même. C’était la première fois (Ubuntu). Mais tout à fonctionné. Du moins ce que je sais/vais utilisé (il y a un lecteur de carte à puces dessus et un modem). C’est un 12,5″ avec SSD. On accède complètement aux entrailles. Je me suis fait un petit plaisir en me payant un dock. Avec l’ordi, il y avait aussi une licence win 7 pro.
    Depuis hier je refais de même pour ma fille. Son portable Lenovo hybride de 11″ qui a lâcher après 2 et 3 mois. J’ai trouvé un autre HP en 14″ à 265€ alors qu’il en valait 1200 il y a 7 ans.
    Avantages: les ordinateurs restent performant pour le prix (et c’est écolo :) )
    Inconvénients: C’est pas Slim, un peu mastoc. Une connectique pas récente (pas de HDMI mais display port, Pas de USB3), forcément cela consomme plus et l’autonomie est moins longue (mais la charge est ultra rapide!).
    L’idée est de partir de ce dont on a besoin et des chercher ce qui y correspond. Mon portable est a usage professionnel. je travaille en partie à domicile et sur le lieu. Pour du secrétariat téléphonique principalement. Donc j’ai des besoins limités, un navigateur, VOIP, Mail et d’une petite base de donnée.

    Répondre
  • 5 mars 2017 - 8 h 35 min

    Je pense qu’aujourd’hui on est quand même pas loin du faux problème. Effectivement, il faudra en passer par le remboursement de la taxe windows (soit s’asseoir dessus) mais les problèmes de compatibilité sont très rares. A ma connaissance, il n’y a guère que certaines cartes wifi qui peuvent être encore un peu pénible.
    Sur mon portable tout fonctionne : touches raccourcis, gestion de la luminosité, … avec une simple clé USB et moins d’une heure de temps.

    Le vrai problème c’est l’absence de demande !

    Répondre
  • ted
    5 mars 2017 - 14 h 16 min

    Bien sûr que c’est facile d’installer Linux après coup pour remplacer Windows. Bien sûr que ça fonctionne. Le sujet n’est pas là on parle d’acheter un portable direct sous Linux.

    Donc il y a Dell (en négociant par tel), HP a piori, clevo, LDLC et autres qui soit vendent direct avec Linux, soit sans OS. Il y a les boites américaines comme system76, purism etc mais souvent déjà ça impose un clavier qwerty.

    Tiens j’avais oublié ceux là https://litebook.store/

    Bref ça s’améliore avec le temps. Il y a 10 ans fallait déjà s’accrocher pour avoir du sans OS pour le grand public.

    Répondre
  • 5 mars 2017 - 16 h 05 min

    @Geppeto35:
    J’ai un Dell Vostro V13 sous xubuntu depuis 4 ans maintenant. a part l’autonomie qui est faiblarde ça fonctionne bien. J’ai l’ai acheté en salles des ventes, il avait un Windows et les données comptables de l’entreprise liquidée, j’ai tout effacé et mis xbuntu sans difficultés particulières.
    C’est plutôt avec Linux qu’il y a, régulièrement, quelques problèmes casse-pieds.
    Par exemple, récupérer quelques milliers de fichiers présents sur un disque externe provenant d’un poste Windows … ou d’un poste Mac OS … et recopier une partie des fichiers sur une clef USB …
    La gestion des droits est parfois très capricieuse :(

    Répondre
  • Max
    5 mars 2017 - 17 h 38 min

    J’ai déjà testé Linux (Ubuntu) qui est simple et rapide.

    Le soucis c’est que les utilisateurs lambda sont trop habitués à Windows avec son menu démarré et l’incontournable Word/Excel/Powerpoint.

    Il y a bien des versions offices sous linux mais je ne crois pas que ça plaira à tout le monde.

    On aurait du mettre d’office linux et windows sur une machine et libre à l’utilisateur de choisir (un peu comme les navigateurs).

    Répondre
  • 5 mars 2017 - 17 h 48 min

    Avec le gouvernement français qui demande à la justice de ne pas dénoncer la vente forcée de windows avec un pc c’est pas ce qui va aider à laisser le choix (pour les pénibles on ne demande pas un pc nu juste à pouvoir ne pas acheter la licence si on ne le souhaite pas il suffit de ne pas donner de numéro de licence et avoir un prix de la licence affiché en plus du prix du matos). Au moins le Président précédent était clair je vais en vacances chez un haut dirigeant de microsoft et je ne soutiens pas le libre, l’actuel soutient le libre en paroles mais vend l’éducation nationale à Microsoft et soutient la vente forcée… Son bilan sur le libre est peut-être pire que le précédent et encore plus décevant vu les promesses.

    Répondre
  • 5 mars 2017 - 20 h 09 min

    @PasDeBrevetLogiciel: le soucis est aussi que c’est plus “dur” maintenant
    les clé sont stockées dans ces uefi avec secureboot de @
    c’est un peu comme le “vous avez pas le droit d’utiliser les données de clients européens de vos centres de données européens”
    résultat, maintenant win 10 est devenu un énorme spyware qui pompe toute l’activité du pc et l’envoi directement sur des data center hors europe à des fins “statistiques” pour le big data US
    ils détourneront toujours le problème à leurs fins
    c’est comme les virus
    ils arrivent toujours avant la parade et quand le soucis est des intérêts US et de très grosses multinationales derrière, c’est très, très compliqué

    si on rajoute par dessus l’actuel besoin de la sécurité du territoire (française) de pouvoir mettre rootkit et spyware sur des pc français en vu de prévenir des attentats et pour mettre sous écoute…
    bah le libre, c’est pas l’idéal pour eux finalement

    @wanou: oui, c’est un peu devenue un faux problème (comprendre que des solutions existent maintenant, pas chez darty directement, mais elles existent)
    ceux qui râlent sont generalement ceux qui veulent un “ballot screen” façon os
    c’est les même qui râlent parce que leur distro “à eux” sont pas dans le choix de la net install proposée etc etc
    bref, c’est injouable (et le coup en bande passante, personne veut l’assumer de toute façon)

    le soucis aussi, c’est que generalement le linuxien “sait faire” ou conseil et installe lui même
    du coup, même sur un pc livré directement avec linux, il est pas content, écrase et met “son truc” (voir un des post plus haut sur les pc anyware)

    “client chiant, râleur, jamais content et qui veut faire le truc soit même ?
    bah chiche !”
    (par contre, certains constructeurs jouent le jeu, à eux d’acheter chez eux)

    @Emmanuel: pas capricieuse, stricte

    Répondre
  • 5 mars 2017 - 20 h 35 min

    C’est sûr qu’avec 83 millions d’euros donnés généreusement par uSoft au gouvernement c’est compliqué ensuite d’aller cracher dans la sousoupe (dénoncer la vente forcée, militer pour le libre, etc).

    C’est ce qui arrive à Munich : avec l’implantation du siège allemand de uSoft dans la ville (auparavant situé à 17 km de celle-ci) (https://mspoweruser.com/microsoft-germany-moves-into-a-new-headquarters/), la création d’un Centre Technologique, Accenture en conseil avisé (très orienté étant donné qu’Accenture est maqué comme jamais avec uSoft), comment résisté ?
    Les administrés apprécieront : la migration s’est terminée en 2014 (et encore pas tout à fait). Et maintenant machine arrière toute. Tout ça en croyant que ça fonctionnera mieux !!! Ah, ah, ah.

    Les multinationales ont toujours su et savent toujours manipuler les politiques.
    En revanche elles n’ont pas de moyens suffisants pour manipuler tout le monde. Leur seule arme dans ce domaine c’est d’appauvrir la compétence et donc la conscience de chacun de ce qui est le mieux pour lui.

    db

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 2 h 25 min

    @Mat:

    si tu as un port pci express… tu pourrais mettre une carte pour avoir le usb 3…

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 8 h 54 min

    Bonjour à tous,
    Il est vrai que c’est un gros problème en france de ne pas avoir de boutique sérieuse dans la création de pc grand public Linux, les associations de promotions du libre le martèle souvent il n’y a pas véritablement de marché en france ; les gens lors d’install party ne comprenne pas souvent pourquoi au vue des avantages d’une distribution libre. Après il est vrai que certains matériel nous pose des problèmes d’installation récurent certains contrôleur wifi ou bluetooth et d’autre encore plus exotique.
    Le gros problème encore de ces rares pc sous os libre c’est le prix par rapport à un pc windobien généralement beaucoup plus cher (chose que je n’ai jamais vraiment compris au vue du prix des composants généralistes bien présent dans les noyaux).
    Qu’en pensez vous ?.

    Répondre
  • mat
    6 mars 2017 - 9 h 18 min

    @Marc Collin: Oui tout a fait!
    Mais pour l’instant pas de réel besoin de l’USB3.

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 9 h 22 min

    @VincentB: bah, c’est pas trop dur pourtant ?
    plus vous prenez de pc chez votre fournisseur (genre compal, pegatron, “clevo” et autre), moins vous payez cher l’unité ?
    donc une “petite” boutique comme pcubuntoo achète forcement ses pieces plus cher à un grossiste en espagne que acer quand il commande une serie de 100 000 pièces

    donc c’est toujours plus cher pour un petit
    et idem, on peut faire “moins de marges” quand on vend beaucoup que quelque unités (et donc attirer plus de monde)

    comme pour votre marchant de fruits et légumes-boucher-boulanger versus carrefour, auchan, leclerc etc etc

    il y a vraiment rien de magique
    mais c’est peut être pas ça que vous avez pas compris

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 10 h 05 min

    Merci pour votre commentaire @orangina rouge. Je comprends ce que vous expliquez quand il s’agit d’un PC monter de toutes pièces de A à Z assembler mais quand il s’agit d’un PC générique genre Dell ou HP, sortie de grande chaine de montage ; La je m’interroge ?
    La barrière du prix est importante il ne faut pas la négliger si on veut proposer Linux comme alternative efficace il faut absolument faire baisser les coûts, personnellement quand je vends du matériel sous linux en tant que laptop lambda je passe sur du matériel d’occase assez récent avec un SSD pour booster les performances.
    Mais je trouve ca vraiment dommage effectivement de ne pas avoir de PC monter réellement optimiser pour une distribution Linux, le processus devrait être inverser mais bon Wait and see.
    La solution viendra peut être un jour…

    Répondre
  • fpp
    6 mars 2017 - 10 h 07 min
  • 6 mars 2017 - 10 h 22 min

    Waou, je découver le litebook, qq un l’a testé ? Je découvre WPS Office également : quelqu’un connait et peut nous dire ses impressions ?
    Quel est le proco du litebook?

    Répondre
  • fpp
    6 mars 2017 - 10 h 29 min

    C’est écrit dans l’article :-)

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 11 h 26 min

    @VincentB: c’est encore “pire” quand vous faites une commande de plusieurs milliers de pièces justement
    les économies sont bien plus grandes
    donc hp, dell, lenovo et compagnies peuvent faire de mega promo pour le particulier (avec win)
    et vendre du pro freedos plus facilement (surtout que certains comptes ne veulent plus de win avec 10 maintenant)

    bref, c’est pas grave
    sinon, je fais comme vous la plupart du temps maintenant
    une bonne occaz, on booste (si besoin) et dual boot au minimum

    @Geppeto35:
    WPS, je suis pas fan
    pour la compatibilité office…
    ben j’ai rien trouvé de mieux que office MS installé avec playonlinux
    marche impec depuis les version 2007 pour moi et pas de soucis ni avec office, ni avec les licences (toujours legales dans mon cas)

    pour info, j’ai des contacts qui ont office sous mac et il arrive des soucis de mises en pages
    même les documents ouvert dans un “vrai” office sous un “vrai” windows
    office, c’est office, allez pas chercher plus loin (je trouve)
    surtout si vous bossez vraiment avec en fait

    sinon, 1.5 kilo, je préfère un x220
    (et elementary, ça fait “macos like” mais c’est moyen comme distro, vide et les débutants peuvent facilement se planter – et etre perdu – si besoin d’un depot bien precis par exemple. même distrowatch aimait moyen. comme quoi)

    et toujours en dollars
    et qwerty (ou pire)

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 11 h 28 min

    @Geppeto35: pour le proc, c’est “intel quad-core 1.6 intel”
    donc
    surprise !!!

    Répondre
  • PDG
    6 mars 2017 - 13 h 33 min

    @Geppeto35 : Celeron N3150, 4Go de LPDDR3 (soudée…), 500Gi de DD ou 120Go de SSD, possibilité d’un SSD de 32Go sur carte M.2.
    Wifi b/g/n seulement, j’ai demandé si c’était possible d’upgrader, mais pas encore de réponse :(

    Sources :
    http://www.notebookcheck.net/Litebook-laptop-brings-Linux-at-low-cost.200552.0.html
    https://liliputing.com/2017/03/litebook-249-linux-laptop.html
    + leurs Ask Me Anything sur reddit :
    https://www.reddit.com/r/elementaryos/comments/5vnveb/we_are_making_a_laptop_designed_to_run_elementary/?st=izy37au2&sh=06598720
    https://www.reddit.com/r/linuxmasterrace/comments/5wkwcl/we_are_launching_a_laptop_that_runs_elementary_os/?st=izy3785v&sh=f5d10870

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 14 h 34 min

    Merci pour ces retours ^^ Avec un M.2 libre ou le ssd de 32go remplaçable, ça semble pas mal pour un ordi d’apoint (au boulot pour stagiaires et à la maison pour les enfants ou un/une conjointe)

    j’ai essayé wps : compatibilité déplorable avec les équations, la prise en charge des révisions fonctionne bien, par contre 3 plantages en 15 min d’essai .. bof, bof
    Office sous playonlinux est aussi mon misérable quotidien. Cependant, j’aimerai passer à du natif et surtout des licences moins chères et casse-gonades. J’ai de grande espérance dans Libreoffice 5.3 mais il me crée sans arrêt des pblms dans les fichiers collaboratifs avec des collègues sous Office&windows (même si comme tu le dis, ce sont les Mac sous Office qui ont et créent le plus de problèmes) le plus souvent avec les révisions ou les liens externes genre EndNote ou Antidote.
    Si seulement il existait un markdown ou un latex permettant les révisions de façon simple, et les commentaires en marge. J’imagine que ça existe avec du versionning ou un git mais c'(est de suite galère avec les non initiés.

    Répondre
  • Max
    6 mars 2017 - 17 h 53 min

    @MD:

    Il existe des claviers QWERTY francophones….Canadien multilingue, notamment.

    Je dis ça comme ça, on s’habitue à bien pire….:-P

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 20 h 48 min

    @OCMan
    je ne sais pas si tu l’as fait exprès, mais ton raisonnement est incroyablement vrai pour les prochaines élections présidentielles ^^.
    Désolé, c’est hors sujet –> je sors !

    Répondre
  • 6 mars 2017 - 22 h 58 min

    @geppeto35
    Wps office c’est une suite office asiatique propriétaire gratuite sous Linux et payante sur les OS propriétaires. Selon Linux magazine c’est le meilleur filtre d’import pour les documents docx, xlsx et autres machins made in Redmond devant Libreoffice… Par contre la suite ne gère pas les odt. Je l’ai installé comme visionneuse de secours sous Ubuntu mate 16.04 mais finalement Libreoffice (que de chemin parcouru depuis star office au début de ce siècle… Merci aux développeurs) me suffit largement pour ouvrir les documents de mes correspondants (acheter une suite de l’ogre de Redmond sous wine/playonlinux n’est pas concevable sachant que je n’ai pas de contrainte professionnelle m’obligeant à être parfaitement compatible avec les formats proprios, j’ai cette chance de pouvoir utiliser l’outil de mon choix)

    Répondre
  • 7 mars 2017 - 8 h 49 min

    @Pasdebrevetlogiciel: c’est une chance effectivement
    pour des documents pro un peu “fouillé” et avec une “mise en page” pointue qu’il vaut mieux respecter (comme l’exemple des documents collaboratifs cités plus haut)
    bah office de MS est vraiment plus que préférable
    pendant longtemps, j’ai pas voulu lâcher ma 2003 mais je commençais à avoir des soucis avec les nouveaux docx et équivalent (notamment avec les office mac) même avec la bidouille de ms pour les lire
    si on taffe vraiment avec office, pas trop le choix..
    le produit MS

    @Geppeto35: perso la dernière licence que j’ai prise, c’est une 3 poste à un noel en promo sur amazon
    39 euros !!!
    (j’ai sauté dessus, même si la meilleure pour moi, c’était la 2007)
    ça m’a permis de garder mes habitudes et une instal pénard aussi bien chez moi, en “vacance” que sur le pc du boulot
    de tant en temps, il y a des bons plans comme ça
    mais si vous n’avez qu’un pc fournit par le taf et avec la suite;
    voyez avec un tech de chez vous (les grosses boites revendent des licences à leurs employés certaines fois, via le CE aussi)
    et je sais pas si vous avez un dual boot ou pas etc etc

    Répondre
  • 7 mars 2017 - 8 h 53 min

    @Max: remarque, c’est pas idiot
    c’est peut être les seul ou là, on aurat toute les touches même avec des stickers
    avec les QWERTZ allemand par exemple, il manquait apparemment des sigles
    même avec combinaisons de caractère, c’était galère
    sur le forum ubuntu pour les thinkpad, beaucoup en était revenu
    par contre, en europe, je saurais pas par ou commencer
    et en import, c’est toujours qwerty, point de salut

    Répondre
  • 14 mars 2017 - 15 h 30 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *