Jide Remix OS Player, un émulateur Android pour Windows

Vous aimez les jeux Android ? Vous les préférez même aux jeux PC ? Chacun ses goûts, je ne juge pas. J’ai même une bonne nouvelle : Remix OS Player. Une “nouvelle” version de Remix OS qui semble orientée vers le jeu. Avec Remix OS Player, vous allez pouvoir installer un programme sous Windows qui ouvrira une fenêtre sous Android. De là vous pourrez télécharger des applications Android et les faire tourner sans quitter le système de Microsoft.

La grosse différence entre Remix OS et Remix OS Player, c’est donc qu’il n’est pas nécessaire de démarrer un système particulier sur votre PC via une clé USB pour accéder à Android, cela peut se faire au travers d’une application sous Windows. On ouvre une fenêtre Android au lieu d’ouvrir une session Remix OS.

L’idée est bonne à défaut d’être neuve. Le téléchargement et l’utilisation de Remix Os Player est gratuit. Je suppose que la volonté de Jide qui le développe est d’accélérer la reconnaissance de leur système. Avec ce service, on retrouve le principe d’un émulateur et on fonctionne avec ses repères sur le bureau de Windows. Pas besoin d’opérations particulières, juste un exécutable à installer.

Jide préconise un matériel relativement classique : Une base de Windows 7 64-bits ou plus récent, un processeur Core i3 au minimum et des versions Core i5 ou Core i7 si possible1, au moins 4 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage (16 Go recommandés). Le fichier à télécharger pesant 720 Mo compressé mais il occupera presque 2 Go sur votre stockage…

Minimachines

Avec les applications disponibles d’Android, l’idée va probablement faire fureur dans les bureaux des gens payés à ne rien faire, pouvoir lancer ses jeux préférés et y jouer à la souris et au clavier en faisant mine de bosser sur le bilan comptable de l’année…

Gros avantage de Remix OS Player, la possibilité de fenêtrer ses applications dans l’émulateur. Possible donc de lancer une suite de logiciels et de les faire interagir ou de passer de l’un à l’autre. La compatibilité annoncée est celle de Remix OS et devrait donc être assez bonne.

Minimachines

Seul détail important à savoir, Si l’icône du Google Play est bien présente sur votre interface Remix OS Player, elle n’est pas active. Il faudra lancer une application supplémentaire pour mettre en route les Services Google et pouvoir télécharger des applis. Une démarche qui s’explique par l’absence totale de certification de l’application auprès du papa d’Android. Un point important car Google peut très bien faire en sorte de détecter et rendre incompatible du jour au lendemain l’émulateur avec Google Play.

Source : Liliputing

Notes :

  1. Ce qui ne veut rien dire, un Core i3 de bureau peut mettre totalement à genoux un Core i7 d’ultraportable en terme de performances…
18 commentaires sur ce sujet.
  • Cid
    16 septembre 2016 - 14 h 24 min

    Je cherchais un émulateur mais google ne me répondait que des émulateurs de jeu tournants sur Android… En jouant à Pokemon Go mais habitant la diagonale du vide, j’ai, grâce à ça, découvert Nox Player, un émulateur Android pour Windows. Il a le PlayStore mais les applis testées à l’install disent que ma machine n’est pas compatible. Je n’ai pas trop poussé les essais à vrai dire.

    En voilà donc un autre :)

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 14 h 38 min

    Si il supporte les manettes Bluetooth c’est bien il existe déjà des tas de ému Android et même des spécialisé dans le jeu mais je crois avoir jamais vu le support de manette de manière complète

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 14 h 43 min

    Si effectivement les émulateurs sont légions, le plus de Remix Player c’est d’offrir son environnement fenêtré que les Bluestack et consorts ne possèdent pas. Ce qui, en dehors des jeux, facilitera le gestion clavier souris. Par exemple , ceux qui , sous Windows 7 ou 8 sont exclus de la suite Office allégée et gratuite de Microsoft qui impose Windows 10, pourront la charger et la manipuler facilement avec Remix Player.

    Je fais parfaitement tourner Memu en émulateur Android 5.0 sur mon ASUS T100 4 Go RAM et 64 Go de stockage. Si sur la station, le résultat est concluant, je lâcherais Memu pour Remix Player sur le T100.

    Merci Pierre pour l’info. :-)

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 15 h 06 min

    Pour ma part, après avoir essayé quelques trucs dans le genre, le gros soucis c’est quand même la “lourdeur” de l’émulateur.

    Je passe sur les trucs exotiques dont j’ai oublié le nom car peu ou pas compatible, Google Play pas tip top voir absent.

    Je me suis arreté un temps sur Bluestack, mais cela ramait trop sur mon pauvre Celeron N3150 ! Pour le coup, comme @Doigt Agile: je suis passé sous MEmu, et cela fonctionne très bien et sans lag.

    Cela dit, je ne m’en sert que pour un jeu ;-)

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 16 h 14 min

    J’ai lancé pour le fun, ca a l’air pas mal mais j’ai pas l’impression qu’il y ai d’option pour passer le proxy de mon travail..

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 16 h 55 min

    Personnellement, le plus rapide que j’ai trouvé est LeapDroid.

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 21 h 43 min

    Est-ce qu’il y a un de ces émulateurs qui sait gérer et reconnaître le Bluetooth?
    J’en cherche un qui puisse rendre fonctionnel une appli qui communique en BT.4

    Répondre
  • CHP
    16 septembre 2016 - 21 h 52 min

    Argh…
    A la vue des prérequis, ça semble rappé pour les minimachines à base de z37xx sous win10 32bits.

    Pierre, tu confirmes?

    Sinon, ma tablette (ACER W4 820 sous z3740) utilise un bios UEFI. Quelqu’un connaît une version de RemixOC 32bits UEFI? (ou équivalent)?

    Répondre
  • 17 septembre 2016 - 11 h 41 min

    Effectivement les Asus T100 TA sous Win10 32 bits sont hors jeu.
    Dommage c’était attirant.

    J’ai toujours mon dual boot avec W10 et Android 5.4.4 x86 mais pas mal de bugs !

    Je cherche toujours soit un bon émulateur, soit un vrai dual boot stable.

    Pas sûr que ça soit possible sur ma machine.

    Répondre
  • 17 septembre 2016 - 12 h 23 min

    Please ensure Intel HAXM … Shit !

    Faut que je trouve comment l’activer sur ma Asrock.

    Répondre
  • 17 septembre 2016 - 12 h 32 min
  • 17 septembre 2016 - 13 h 09 min

    Refuse de se lancer sur plate forme AMD (HP DM1)

    dommage … Bluestack ramait, mais se lançait lui …

    Je vais essayer LeapDroid et Memu …

    Répondre
  • 17 septembre 2016 - 15 h 10 min

    @graveen: Merci pour l’info : je viens d’installer LeapDroid qui fonctionne parfaitement et de façon très fluide (Android 4.4), contrairement à Remix OS Player qui rame ou plante chez moi.

    Répondre
  • CHP
    17 septembre 2016 - 16 h 51 min

    Après lecture sur différents forums il y a de gros problèmes en 32bits.

    Dommage, ça fesait longtemps que je lorgnais sur RemixOS pour PC mais, finalement et contrairement à leur slogan, ce ne sera jamais compatible (trop de bugs) avec les “vieux PC” ou qui ne tournent pas en 64bits

    Répondre
  • 17 septembre 2016 - 18 h 21 min

    MEMU marche vraiment bien (tout ce qui tourne a l’intérieur est très, très rapide, même si l’émulateur met une petite poignée de secondes à démarrer). Très stable en plus.
    Je vais quand même essayer Remis OS Player mais je ne sais pas s’il y a matière à me faire changer de crèmerie.

    Répondre
  • 17 septembre 2016 - 20 h 14 min

    Pour ma part MEMU est inutilisable sur mon ASUS T100TA car à chaque sortie de veille il est en miroir total d’écran et obliger de le relancer.

    Pour LeapDroid je n’ai pas de multipoint donc pas de pinch et autres fonctionnalités.

    Je me tâte à passer mon 100TA sous Win64 car le CPU est 64b mais je ne sais pas si je ne vais pas être coincé par les drivers ASUS.

    Répondre
  • 19 septembre 2016 - 10 h 25 min

    Pour moi, sur core i7 avec 16GB de RAM et SSD, le démarrage reste bloqué sur “Patience is bitter” et je n’ai pas encore vu son fruit qui était promis comme “sweet”… donc je passe

    Répondre
  • 19 septembre 2016 - 10 h 50 min

    Pour avoir testé remix os sur un remix mini , il y a certaines limitations qui m’e tapent clairement sur le système, l’impossibilité d’accéder à certains répertoires (pas de root pas de chocolat), l’impossibilité de choisir le répertoire d’installation des apps (le mappage de fonctionnalités sur kodi tombe à l’eau).

    Si le système de fenêtre est bien pensé, il vous fout aussi une sacré merde, notamment des décalages de la souris vous croyez cliquer sur un objet , bah non c’est celui au dessus….

    Sans parler des boutons de réglages d’application placés pile poil là où la surcouche remix met la croix de fermeture

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *