La Raspberry Pi 3 chauffe et atteint presque les 100°C !

La Raspberry Pi 3 chauffe et elle le fait sérieusement, la nouvelle puce Broadcomm BCM2837, qui embarque désormais quatre coeurs ARM Cortex-A53, est plus rapide mais dégage une quantité importante de chaleur suivant les usages que l’on fait de la carte.

C’est un utilisateur de Reddit qui a pu faire cette image thermique de la carte en action avec un pic de chaleur culminant à 97.3°C sur le BCM2837. Si les photographies de ce type ne sont pas toujours à prendre au sens le plus strict, réaliser une bonne calibration d’une caméra thermique n’est pas toujours aisé, c’est un score élevé et impressionnant.

La Raspberry Pi 3 chauffe tellement que l’utilisateur de Reddit auto baptisé Ghalfacree a fini par installer un ventilateur sur la puce. Mignon et bien réalisé, son montage a pourtant de gros défauts : Il va générer des nuisances sonores importantes dès son lancement et surtout dans la durée. Ces ventilateurs de très petit diamètre ayant la fâcheuse tendance à très mal vieillir et surtout à le faire très rapidement. Autre problématique, son montage empêche l’intégration de la carte dans la totalité des boîtiers dédiés à la carte et entraînera rapidement dans tout type de châssis une rapide accumulation de poussière. Bref, la Raspberry Pi 3 chauffe et elle ne devrait pas le faire car cela ne fait absolument pas partie de son ADN.

Le simple fait qu’un utilisateur ait eu envie de faire une image thermique de la carte de développement en action me parait inquiétant. Jamais je n’ai eu de soucis avec les cartes de génération précédente.

Raspberry Pi Model A+

Raspberry Pi Model A+

Raspberry Pi Zero

Raspberry Pi Zero

Raspberry Pi Model B+

Raspberry Pi Model B+

Raspberry Pi 2 Model B

Raspberry Pi 2 Model B

Raspberry Pi 3 Model B

Raspberry Pi 3 Model B

Le même intervenant a d’ailleurs publié une série de clichés de toute la famille de cartes à la framboise et on est bien forcés de se rendre compte de la réalité du problème…

Les conditions de tests sont toujours les même : Il s’agit d’une mesure effectuée en faisant tourner Sysbench sur la carte. Il s’avère que pour éviter la chauffe certaines cartes ont recours à la bonne vieille méthode du Throttlng qui jugule les capacités du SoC en le bridant à 600 MHz lorsque celui-ci dépasse une certaine température (approximativement 60°C) Il ne regrimpe à 1200 MHz que lorsqu’il retombe sous cette limite. Ces cartes ont u Firmware et un Kernel différent de celle de Ghalfacree.

Pour vérifier si votre carte est touchée par ce phénomène, il livre sa méthode.

Il faut d’abord installer Sysbench sur le système en pianotant la commande :

sudo apt-get update && sudo apt-get install sysbench -y

Puis pianoter :

nohup sysbench --num-threads=8 --test=cpu --cpu-max-prime=10000000000 run &
 watch sudo cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/cpuinfo_cur_freq

Vous devriez avoir un résultat aux alentours de 1 200 000 points. Si votre résultat est divisé par deux, 600 000 points, c’est que votre Raspberry Pi 3 est en Throttling à 600 MHz au lieu  de 1.2 GHz.

51 commentaires sur ce sujet.
  • 30 novembre 2016 - 14 h 58 min

    […] dernière née des cartes de la fondation peut en effet afficher une température excessive et diviser sa fréquence de base de 1.2 Hz à 600 MHz, réduisant de moitié les performances de la solution. Un soucis si vous désirez utiliser la […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *