4 nouveaux processeurs Intel Braswell pour minimachines

4 nouvelles puces Braswell viennent d’apparaître au catalogue d’Intel. Des nouveautés introduites presque en douce par le fondeur qui accuse un certain retard sur ces produits promis en 2014. Il n’empêche que leur arrivée ouvre certaines portes.

Après Broadwell et les Atom Xx, la nouvelle technologie de gravure 14 nm tri-gate d’Intel descend encore un étage pour fouiner du côté des SoC Braswell. Ces puces à destination des machines low-cost et qui vont remplacer les Atom Bay Trail D et M du catalogue actuel du fondeur.

NUC et consorts mais aussi cartes mères en tout genre s’apprêtent à vivre une évolution avec ce changement de gamme. Le passage de Bay Trail à Cherry Trail, de coeurs Silvermont aux coeurs Airmont ne concernait que les puces de solutions ultra-mobiles, voici donc l’arrivée des processeurs pour solutions sédentaires mais également pour des machines portables en tous genres.

Intel Core-M Broadwell

Avec 2 ou 4 coeurs, un chipset graphique de huitième génération hérité des processeurs Broadwell et des TDP qui oscillent entre 4 et 6 watts, ces nouveaux processeurs combinent une belle enveloppe de performances associée à un fonctionnement qui peut tout à fait se passer de ventilation.

4 nouveautés sont donc au rendez vous avec des différences notables mais également beaucoup de caractéristiques communes : Gestion de la DDR3-1600, Support d’un mode Turbo et présence  d’un chipset graphique Intel Gen-8.

  • Celeron N3000 : Un double coeur cadencé à 1.04 GHz avec un mode Turbo à 2.08 GHz. 1 Mo de cache et 4 watts de TDP à 107$
  • Celeron N3050 : Un double coeur cadencé à 1.6 GHz avec un mode Turbo à 2.16 GHz. 1 Mo de cache et 6 watts de TDP à 107$
  • Celeron N3150 : Un quadruple coeur cadencé à 1.6 GHz avec un mode Turbo à 2.08 GHz. 2 Mo de cache et 6 watts de TDP à 107$
  • Pentium N3700 : Un quadruple coeur cadencé à 1.6 GHz avec un mode Turbo à 2.4 GHz. 2 Mo de cache et 6 watts de TDP à 161$

Les tarifs public indiqués sont évidemment a prendre avec réserve, on a déjà vu, notamment sur ce marché, des Celeron listés à des prix correspondant à des cartes mère embarquant la puce et 1000 autres éléments à bord.

ECS LIVA

Il y a fort à parier que les principaux constructeurs de cartes mère Mini-ITX ou Thin MMini-ITX mais également de barebones  s’intéressent à ce type de puces dans un proche avenir. A vrai dire, ECS a déjà annoncé une solution LIVA sous puce Braswell il y a quelque temps.

Le Celeron N3000 avec son TDP de 4 watts est une puce réellement intéressante pour de nombreuses solutions. Si on compare ses caractéristiques à celles d’une puce ayant le même TDP comme le Core M 5Y10 (TDP de 4.5 watts), on découvre beaucoup de caractéristiques communes pour un prix public presque 3 fois inférieur.

Les architectures sont bien évidemment différentes avec un Airmont du côté du Celeron et un Broadwell de l’autre mais d’autres points sont plus proches.

Ainsi la fréquence de base du N3000 est de 1.04 GHz contre 0.8 pour le Core M, le mode turbo est encore à l’avantage de de la moins chère des 2 puces mais il ne faut pas trop compter sur ce chiffre puisque les fonctions Turbo de ces puces ne sont exploitées que pendant de très courtes périodes.

La mémoire cache L2 est encore à l’avantage du Celeron qui en embarque 1 Mo contre 0.5 pour le Core M. Evidemment ce dernier se rattrape largement avec un généreux Cache L3 de 4 Mo totalement absent sur le N3000… La partie graphique est trop floue pour être estimée. Le fait que la puce Celeron embarque un processeur graphique Gen 8 ne nous éclaire pas beaucoup ni sur ses performances ni sur ses capacités câblées (Décodage vidéo, prise en charge materielle de codecs, encodage etc…). Le Core M bénéficie quand à lui d’un Intel HD 5300 plus détaillé.

Shuttle XS35V4

Un mini PC sous Celeron J1900, la génération actuelle de puces Intel, déjà capable de fonctionner sans ventilation malgré un TDP de 10 Watts.

L’arrivée de ces puces Braswell pourrait donc booster de manière intéressante les  performances des miniPC, performances déjà très satisfaisantes pour un particulier, comme on l’a vu avec des engins étonnants malgré leur silence comme le Shuttle XS35V4. Mais comme le montre la comparaison avec le Core M, il sera également possible d’injecter ce type de puce dans des solutions mobiles de type netbook/ultraportable. Si seulement le marché avait la bonne idée de recycler les excellents designs débutés avec le Core M dans des versions de plus petites diagonales en 9 à 11 pouces.

Minimachines.net 2015-04-01 16_35_42

L’Asus Zenbook UX305 sous Core M en version Blanche, très zoli mais pas prévu en France…

Mettez moi un netbook 10 pouces basé sur le design de l’Asus Zenbook UX305 en Pentium N3700 sous le nez et je pense que je l’achète avant même de m’en rendre compte.

La dernière question concerne leur disponibilité réelle sur le marché, histoire de guetter leur apparition ou de surveiller la baisse des cartes actuellement en vente, la minimachine Braswell de ECS est annoncée pour le second trimestre 2015. On devrait donc commencer à découvrir ces puces Braswell dans quelques mois sur le marché.

Source: CPU World

20 commentaires sur ce sujet.
  • 1 avril 2015 - 16 h 45 min

    Sacré prix… Même pour un couple CM+APU..

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 17 h 16 min

    moi je veux bien une version C720bis en Celeron N3150… avec le ventillo en moins et 2h de plus en autonomie !

    ils ne changent RIEN et moi je le demande sous le sapin en décembre !!!

    \o/

    ps: normalement ils avaient promis un GPU 2,5x plus puissant… je prend aussi ! :D
    bon sinon je prend quand même ! :p

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 17 h 43 min

    Il doit y avoir une petite coquille qui peut influer sur le sens :

    « Le fait que la puce Celeron embarque un processeur graphique Gen 8 ne nous éclaire pas beaucoup ni sur ses performances ni sur ses capacités câbles. »

    C’est quoi les capacités câbles ? ==> capacités réelles ? capacités cachées ?

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 17 h 48 min

    @Paulin ARBOUX: Capacités câblées… effectivement ! Merci !

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 17 h 58 min

    @ Pierre Lecourt

    Merci beaucoup pour la précision.

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 18 h 16 min

    Du nouveau très sympathique .
    Sympa pour la consommation électrique
    Je pense qu’une mini machine comportant un processeur d’entrée de gamme associé a un chipset graphique performant serai bien vue du public .

    La combinaison Atom et Ion de N-Vidia était plutôt pas mal .
    Un ensemble plus performant me semblerai sympa .

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 18 h 21 min

    La pêche est bonne chez Intel!
    ;o)

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 19 h 20 min

    @ptitpaj: Pour le tester tous les jours en fanless, l’HD Graphics d’un simple Celeron G1820 permet énormément de choses. Par exemple de jouer à Street Fighter IV en HD à 40FPS. Si on monte en gamme les 4400, 4600 et 5000 permettent vraiment beaucoup de choses.

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 19 h 41 min

    Les puces Braswell, le nouveau Chrome OS, Windows 10… tout ça sent bon un nouveau départ, un renouveau que l’on attendait depuis trop longtemps…

    Répondre
  • 1 avril 2015 - 20 h 04 min

    Quand je vois l’autnome d’un simple netbook en N2830 sous Linux, je ne peux que rêver devant cette nouvelle gamme. J’espère aussi secrètement qu’AMD fasse aussi bien (ceci incluant aussi les drivers du GPU bien sûr.)

    J’ai beau ne pas être un fanboy Intel, le support du N2830+HDGraphics+chipset sous linux est vraiment devenu excellent. Et bien sûr l’autonomie se rapproche fortement de celle sous windows. (Dernièrement, j’ai mesuré 5W pour une utilisation bureautique wi-fi coupé ! Et ça sans optimisation. Avec luminosité à 40% et wifi on est à à peine 6W)

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 3 h 51 min

    braswell ? et ça brasse à tout va ? C’est pas un poisson d’avril plutôt ? ^^

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 9 h 25 min

    @gregoz:

    Visiblement, on n’a été que deux à sentir ce poisson (j’étais resté subtil, on était encore le 1er): Il devait être trop bien emballé, Pierre!

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 9 h 28 min

    Je cherche désespérément à me faire un NAS fanless (y compris pour les HDDs).
    Ce type de SoC pourrait convenir s’ils n’était pas si chers!
    :(

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 10 h 49 min

    Poisson ? Pas poisson ? ;)
    Rhaa c’est beau tout ça ! La montée en gamme est vraiment intéressante à tous les points de vue. Nos minimachines vont être tops !

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 11 h 36 min
  • 2 avril 2015 - 11 h 44 min

    Il suffit de cliquer sur la source pour ce rendre compte qu’il s’agit d’une news du 31 mars… Donc pas poisson.
    Et accessoirement un recherche de Braswell sur google pour confirmer.

    Mais je ne vois pas non plus en quoi ça aurait pu être un poisson d’avril.

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 11 h 45 min

    (arf, orthographe… désolé)

    Répondre
  • 2 avril 2015 - 13 h 06 min

    Pour l’instant un seul test sur geekbench d’un cherry trail vs braswell

    http://browser.primatelabs.com/geekbench3/compare/2212432?baseline=1954419

    pour résumer : pas de gains CPU ou très peu sur un Celeron N3150

    Les gains vont etre ailleurs :

    * nombre d’usb3 supportés dans le soc, meme si ce n’est pas précis dans la GEn actuelle

    http://ark.intel.com/products/81071/Intel-Celeron-Processor-N2830-1M-Cache-up-to-2_41-GHz

    * graphiques comme l’a dit Pierre, mais sans benchs…

    Donc une évolution en perfs mais pas une révolution en usage, à moins que les consommations soient réellement en baisse.

    Je préfère toujours la famille core : moins de coeurs, unitairement plus puissants

    exemples : le 2955U/2957U

    http://browser.primatelabs.com/geekbench3/compare/1981610?baseline=2212432
    http://browser.primatelabs.com/geekbench3/compare/2021047?baseline=2212432

    Répondre
  • 8 avril 2015 - 12 h 22 min

    […] C’est dans sa gamme ECO de cartes Mini-ITX que MSI annonce 3 nouvelles venues équipées de puces Intel Braswell. Les évolutions en 14 nanomètres sous coeurs Airmont dont nous parlions il y a quelques temps avec la sortie des nouveaux Celeron et Pentium de la marque. […]

  • 9 avril 2015 - 11 h 55 min

    […] bord de cet hybride on retrouve un Intel Celeron N3000, un double coeur cadencé entre 1.04 et 2.08 GHz avec 2 Mo de cache et un TDP de 4 watts. Il est […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *