Milliampères et économies, le monde merveilleux de la batterie contrefaite

La publication de mon billet mettant en scène une batterie externe et un Asus Transformer Book T100, pour expliquer comment doubler l’autonomie de ce dernier, m’a valu une pluie de commentaires. Parmi ceux-ci, des interrogations sur l’importation de batteries du marché Asiatique et plein de questions concernant des modèles vendus à des tarifs défiant toute concurrence sur le marché Chinois.

Les bonnes affaires autour des batteries externes sont nombreuses ces derniers mois. On en voit pulluler sur Ebay ou dans les diverses boutiques d’importation du marché Asiatique. L’Asie semble savoir produire des batteries à des prix incroyables, des modèles de très haute capacité à des prix très, très très bas. Au delà même des prix des composants. Comme par magie, certaines batteries de grande capacité semblent moins chères que les cellules qu’elles embarquent, ou qu’elles sont censées embarquer. Bienvenue dans le monde de la batterie contrefaite.

Romoss Sense 4 10400 mAh

Dans la longue liste des emails reçus suite à ce billet mettant en scène une batterie Romoss, j’ai reçu beaucoup de liens pour m’indiquer un bon plan ou me demander un avis. Plusieurs liens pointant vers des marques respectables, voire d’excellent modèles. D’autres visant des modèles totalement sans marque et franchement inquiétants. Enfin, et cela représentait la majorité de ces mails, vers des batteries de marque mais à des prix totalement irréalistes. L’opération mathématique consistant à trouver la plus grosse capacité en mAh pour le plus petit nombre d’euros possible semblant annihiler toute réflexion, certains ne s’étonnent apparemment pas de voir des propositions de batteries 20000 mAh ou 24000 mAh à moins de 5$, port compris.

 batterie contrefaite

Outre le risque d’acheter un circuit chimique actif, que l’on branchera sur le secteur, et qui pourra exploser, s’enflammer ou faire fondre les composants de la machine sur laquelle il sera connectée, il y a les problèmes habituels de tromperie sur la marchandise, de fausses batteries et de douanes. En plus de toutes ces problématiques évidentes d’un rapport qualité prix trop délirant pour être honnête il y a désormais un gros souci sur ce marché de la batterie externe, celui de la contrefaçon.

 batterie contrefaite

Une des marques référence, une de celles que l’on m’a le plus citées dans les commentaires et par email, c’est Xiaomi. En interrogeant des revendeurs officiels de cette marque, ceux ayant l’autorisation de Xiaomi de distribuer ses produits – Et très peu l’ont, ils ont tous pignon sur rue et ne vendent pas sur Ebay ou autres – , j’ai compris l’ampleur du problème. Le business de la batterie contrefaite est une vraie plaie pour cette marque comme quelques autres de renom sur le marché.

Au cours de mes fouilles des bas fonds des grossistes en Chine, à Taiwan ou à Singapour et Hong Kong, au travers de listings de milliers de pages, je suis souvent tombé sur les batteries Xiaomi. Souvent appelées Genuine Xiaomi ou Original Xiaomi, elles mettent toutes en scène un produit lancé par la marque Chinoise il y a quelques temps.

 batterie contrefaite

Xiaomi a en effet lâché une petite bombe il y a quelque temps à destination du marché Asiatique, une 10400 mAh vendue à très bas prix (l’équivalent de 11$)  et équipée de composants haut de gamme. Des cellules de batterie signés par LG (bleu clair) ou Samsung (rose) , ainsi qu’une carte mère de contrôle permettant de stabiliser la batterie et sa charge, d’empêcher les survoltages, de stopper le cycle de charge quand la batterie est  à 100% et autres fonctions avancées. Chacune de ces Power Bank était en outre assurée à hauteur de plus de 80 000 dollars par une assurance Chinoise en cas de problème ou de dommage causé par l’objet. Un ensemble de données qui inspirait confiance et valait vraiment le coup. Cela a eu beaucoup de retombées. A commencer par un énorme succès, comme souvent avec Xiaomi quand ils lancent un produit, l’ensemble du stock officiel a été écoulé en quelques heures. Elle est d’ailleurs régulièrement en rupture de stock.

Ce qui a redéfini d’un coup le marché de la batterie. Les modèles noname vendus plus chers étaient d’un coup invendables et des stocks entiers de batteries se sont mis à croupir sur des étagères. Cela fait partie de la stratégie de la marque , elle limite ses coûts au maximum, négocie au plus serré et vend un produit en direct : Cela permet de tirer les prix au plus bas en limitant plusieurs éléments dont les grossistes et distributeurs mais aussi les problème de stockage et de transport. La batterie partait de l’usine directement vers les services de transports à destination du monde entier.

C’est aussi une bonne façon pour Xiaomi de faire de la pub à peu de frais. En présentant un très bon produit sur lequel il ne font pas énormément de marge comme cette batterie, il proposent de découvrir leur état d’esprit et leur finition sans s’engager trop autour d’un investissement. Un utilisateur ravi de sa batterie et de sa coque alu aura moins peur d’engager 200 ou 300 dollars dans un smartphone. Ces campagnes autour de ce type d’objets sont des énormes campagnes de pub à prix coûtant.

batterie noname

Après quelques moments de panique chez les concurrents noname, la résistance s’est organisée et les fabricants ont compris qu’ils devaient réagir. Soit en cassant leurs tarifs, soit en augmentant la qualité de leurs produits. Baisser les tarifs est facile, continuer à gagner de l’argent en vendant des batteries à 10$ au lieu de 20 est plus dur. Un grossiste m’explique que le premier réflexe des fabricants a donc été de changer les étiquettes et de modifier les composants. Les batteries 5200 mAh sont devenue comme par magie des modèles 10000, 12000 15000 ou 20000 mAh ! “On a vu débarquer des batteries 30 000 mAh qui pesaient moins de 300 grammes !” s’amuse via Skype un grossiste. Cette première étape de l’inflation des étiquettes n’a pas duré, le consommateur n’est pas si bête et si certaines de ces batteries existent encore, c’est plus devenu un attrape gogo pour touristes qu’autre chose.

 batterie contrefaite

L’étonnant stock d’une boutique alors que la rupture est chronique sur le site officiel…

L’autre solution trouvée par les fabricants et surtout les très nombreux revendeurs qui gravitent autour de ceux-ci et qui pullulent sur les diverses plateformes en ligne d’exportation en Asie, ça a été la contrefaçon. Et quoi de mieux que de copier la marque qui a ruiné cette petite économie ? Xiaomi a donc fait largement les frais de sa renommée sur le marché asiatique. Et tout le monde s’est mis à copier la fameuse batterie 10400 mAh.

 

Et voilà le résultat, là où le fabricant Chinois promet des composants de qualité, on se retrouve avec une vulgaire noname juste emballée par un bout d’aluminium au lieu d’un bout de plastique. Le problème de cette batterie vendue comme une Xiaomi originale à 5$ et totalement contrefaite, qui m’a été livrée gratuitement en une dizaine de jours est évident. La qualité n’est pas au rendez vous, la performance affichée en publicité n’est évidemment pas là et les capacités spécifiques promises par le modèle original ne sont pas présents.

Les risques sont plus graves qu’on ne le croit, une batterie de ce type peut littéralement exploser et d’une pseudo bonne affaire on passe à un véritable cauchemar. Dommages corporels, incendies, casse de materiel annexe… Difficile de se dire qu’on peut détruire un smartphone ou une tablette à plusieurs centaines d’euros parce qu’on en aura cherché à économiser 10 ou 20 € en achetant une batterie sans normes à l’autre bout de la planète. Les batterie Xiaomi originales ne sont pas aux normes européennes ou US : La marque vend sur le marché local et donc point de certification CE ou FCC pour ce modèle. Vous l’importez donc à vos risques et périls en sachant que la marque met son savoir faire dedans et la compose avec des éléments de qualité. Mais chaque batterie contrefaite n’a non seulement aucune norme mais elle est en plus assemblée au gré des livraisons avec des cellules différentes pur un même circuit. Impossible à tracer, impossible à vérifier. Un grossiste me raconte qu’il a vu arriver des cartons de batterie coulant littéralement, suppurant d’un jus de batterie corrosif. Toute la production s’était mise à fuir d’un seul coup, signalant par là l’emploi d’une cellule d’une qualité exécrable.

CE pour China Export

Rappel : A gauche le logo CE, à droite le logo China Export… 

Un détail a ne pas oublier, votre assureur sera évidemment tout à fait désolé de vous expliquer que les dégâts provoqués par une batterie de ce type – à savoir non certifiée CE par exemple – sont totalement hors contrat. La batterie n’étant pas aux normes, non certifiée par un organisme de contrôle et importée en dehors de tout cadre légal, elle ne peut pas être couverte par votre assureur. Votre smartphone flambe par sa faute, votre canapé prend feu ou pire. Vous n’aurez pas un euros de votre assurance si les pompiers déterminent que la batterie contrefaite est la source de l’incendie. Et les pompiers sont bien au fait de ce genre de départ de feu.

batterie contrefaite

Xiaomi a très récemment changé son packaging, pour tenter de couper court à la contrefaçon. Depuis quelques jours, fini le joli boitier en plastique transparent que l’on voit dans ma vidéo. La batterie sera désormais livrée dans un carton avec un joli sticker reprenant les techniques anti-fraudes des billets de banque et autres boites de logiciel. Les nouvelles batteries arriveront chez tous les grossistes officiels avec ce nouvel emballage. D’ici quelques semaines, toutes les soit disant Xiaomi originales qui pullulent sur le web passeront pour ce qu’elles sont, de vulgaires copies.

Dans tous les cas, je le répète, l’importation, même si cela a des risques, cela peut être un très bon plan pour plein de produits. Casque, clavier, gadgets et accessoires peuvent se trouver en cherchant bien pour très peu cher en Asie. Mais privilégiez les sites établis depuis longtemps plutôt que certains revendeurs qui sont clairement aussi fiables qu’un vendeur à la sauvette dans la rue. Et n’importez pas de batterie ou de produit électrique de ce type sans normes. C’est non seulement rarement une réelle bonne affaire mais c’est en plus potentiellement très dangereux.

55 commentaires sur ce sujet.
  • 25 mars 2015 - 12 h 48 min
  • 13 avril 2015 - 17 h 34 min

    […] contrefaite, rechargée pour l’occasion, nous montre le gros problème de ces copies nonames. On avait déjà évoqué la rusticité de leurs composants et le danger potentiel qu’elles pos…. Le résultat de ce test finira sans doute de convaincre les plus facilement appâtés par leurs […]

  • 14 avril 2015 - 11 h 51 min

    Pour changer de domaine mais dans le même ordre d’idée, ma copine s’est achetée une valise chinoise neuve à Valence en Espagne. Nous sommes rentrés à Paris en train, en quatre jours. La valise s’est décomposée morceau par morceau : une fermeture qui pète à Montpellier, puis une roue dans le Jura, puis une autre fermeture, etc. La valise a terminé d’exploser à notre arrivée à Paris : poignées, roues, etc., il ne restait plus rien qui tienne ! En quatre jours :-)

    Répondre
  • 17 avril 2015 - 11 h 06 min

    […] des batteries Xiaomi qui circulent soient des contrefaçons. Et je ne peux que vus encourager a vérifier et revérifier si il s’agit d’une vraie ou non en suivant cette méthode. Si il s’agit d’un modèle original, bravo, les derniers tests nous montrent que ce […]

  • 11 septembre 2015 - 18 h 31 min

    […] : n’achetez pas des batteries parce qu’elles sont pas chères chez des vendeurs tiers Amaz…. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *