Premières tablettes Atom Bay Trail au Computex 2013

Quelques prototypes de tablettes Atom Bay Trail sont présentées au Computex 2013 : Ce ne sont pas encore des produits grand public et il est fort probable que vous n’ayez jamais entendu parlé de la marque CZC. Ce constructeur travaille avec Intel pour tester des engins équipés du futur processeur du fondeur

3 modèles fabriqués par CZC sont ainsi présentés un peu à l’écart des stands d’Intel sur le Computex. La marque s’est employée a intégrer à ces tablettes Atom Bay trail des solutions Windows 8 efficaces en 8.1, 9.7 et 10.1″. Dans le lot tout n’est pas encore exploitable mais ces petites tablettes Atom Bay Trail montrent un peu vers quelles solutions les constructeurs se dirigent en terme de performances et d’autonomie.

Au menu donc B97T signée par le constructeur Chinois CZC, il s’agit d’une 9.7″ IPS très haute définition pilotée par un processeur Intel Atom quadruple coeur cadencée à 2 GHz. Une B8T, 8.1″, en 1280 x 800 toujours avec la même puce et enfin une B10T en 10.1″ toujours en 1280 x 800 pixels encore équipée du même Atom.

CZC tablettes Atom Bay Trail

C’est cette dernière qui a pu être prise en main par MobileGeeks.com sur place : La tablette disposera de 2 à 4 Go de mémoire vive ainsi que de 32, 64 ou 128 Go de stockage SSD. Son écran IPS affichera sur 10 points de contact grâce à une technologie capacitive et embarquera webcams, wifi N, bluetooth ainsi que 3G en option. Elle embarquera un port USB 3.0, un miniHDMI, une sortie jack audio et un lecteur MicroSDHC.

CZC tablettes Atom Bay Trail

Toutes les tablettes devraient être affublées du même type de composants, a vrai dire, il est probable  que CZC s’adapte à la demande d’un client qui pourrait exiger plus de fonctions, des ports UBS plus nombreux ou toute autre option qu’il jugera nécessaire..

CZC tablettes Atom Bay Trail

Un élément intéressant de cette prise de contact est dans les scénarios d’autonomie annoncés des tablettes Atom Bay Trail présentées : 3 modèles, 3 capacités de batterie et la même puce, voilà qui peut donner une idée même si on ne sait pas quelle qualité de cellules est utilisée dans ces prototypes.

CZC tablettes Atom Bay Trail

Ainsi la 8.1″ embarque une batterie 5400 mAh dans sa coque de 199 x 154 x 10.9 mm de 480 grammes : cell-ci lui offrira 4 heures d’autonomie d’après CZC. La version 9.7″ très haute définition en 242 x 189 x 10.9 pour 750 grammes aura droit à une 8100 mAh pour 6 heures d’autonomie. enfin la 10.1″ en 262 x 172 x 10.9 mm toujours sous les 750 grammes embarquera une batterie 8100 mAh qui lui offrira 6 heures.

Difficile d’être parfaitement juste avec ces indications puisqu’on ne sait que peu de choses sur les éléments de ces batteries mais cela indique une idée de base de ce que proposera une tablette “no name” Bay Trail. Je me demande comment une  marque plus connue pourra remanier tout cela et quelle autonomie il sera possible d’atteindre avec ce type de puce.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 5 juin 2013 - 11 h 08 min

    Bonjour,
    Enfin des écrans HD pour Windows 8 avec processeur Atom, donc une tablette à moins d’1kg. On reste pourtant loin des 500-600g d’une tablette Arm HD… Et quelle autonomie réelle ?

    Répondre
  • 5 juin 2013 - 11 h 20 min

    Est ce que tu vas parler de la tablette intel ivy bridge sous android aussi ? J’ai trouvé ça ridicule (surtout en pas haswell) mais sascha etait enthousiaste en raison de la tres grande fluidité en jeu alors ça m’interesserait d’avoir d’autres avis

    Répondre
  • 5 juin 2013 - 11 h 28 min

    @minette: J’ai vu la vidéo de Sascha mais j’ai envie de dire “Tout ça pour ça” … “Cantonner” un si bon CPU à cet OS me parait inutile. La plupart des applications n’en prendront pas la mesure et l’exploiteront mal. Ça me fait penser à ces vieux jeu dos qu’on lance émulé sous Windows avec des core et qu’il faut lancer un programme pour ralentir le jeu parce que sinon c’est injouable.

    Maintenant, en double boot, pour des applications spécifiques, pourquoi pas. Mais en cas de dev spécifique, il y a moyen de mieux exploiter les puces ARM en codant sur leurs GPU par exemple. Je sais pas si je suis clair, j’ai 39 de fièvre :D

    Répondre
  • 5 juin 2013 - 11 h 29 min
  • 5 juin 2013 - 13 h 32 min

    @Pierre Lecourt: etonnamment clair et avec une orthographe princiere qui plus est. Et c’est pas la premiere fois, c’est fascinant cette symbiose que tu developpes avec tes microbes. Pourquoi tu refuses obstinement que je te fais des prélèvements partout ou que ça serait bien pour la science et le blog, je me l’expliquerais jamais

    Répondre
  • 5 juin 2013 - 13 h 37 min

    @minette: Il a jamais été question de prélèvements et avant de signer je demande toujours à lire le protocole.

    Répondre
  • 5 juin 2013 - 13 h 51 min
  • uko
    5 juin 2013 - 14 h 25 min

    Ouch l’autonomie… Qu’est-ce qui consomme autant, pour qu’elle soit si mauvaise ? Et pourquoi est-ce que les tablettes sont si lourdes ?

    La nexus 7 équipée d’une batterie 4325mAh est annoncée pour 9h d’autonomie, et ne pèse que 340gr.
    Les 4h d’autonomie annoncée dans une tablette certes 8″ mais 30% plus lourde et équipée d’une batterie 5400mAh, ça fait peur.

    Mais surtout, il me semblait que les Clover Trail étaient déjà au niveau des puces ARM de leur génération en ce qui concerne la consommation d’énergie, ce que la récente Asus Fonepad semble d’ailleurs confirmer. Comment est-ce qu’une nouvelle génération encore plus économe peut générer des machines aussi dramatiquement en sa défaveur ?

    Je ne peux que présumer/espérer qu’il ne s’agit que de prototypes mal optimisés et équipés de batteries bas de gamme. Sinon, c’est le drame :(

    Répondre
  • 5 juin 2013 - 14 h 38 min

    @uko: Ben c’est probazble. Quand tu vois ce que ça donne une batterie haut de gamme par rapport à une bas de gamme même avec un amperage moindre, c’est le jour et la nuit.

    @minette: Ca veut pas dire que je suis ocntre ^^

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *