ROG G20 et ROG GR8 les futures Steam Machines d’Asus

Jouer dans le salon à la ludothèque PC en gommant les défauts des tours habituelles, c’est le pari de plusieurs fabricants de PC qui s’escriment depuis des mois à inventer la parfaite minitour de jeu. Les ROG G20 et ROG GR8 sont la réponse d’Asus à cette difficile équation.

La marque qui trouvera la meilleure réponse à  cette terrible opération alchimique qui consiste à mélanger dans le plus petit espace possible silence et performance sera en possession d’une vraie pierre philosophale capable de transformer le mélange de plastique, d’acier et de silicium que sont nos PC en Or. Ou du moins en euros. La proposition d’Asus avec ses ROG G20 et ROG GR8 semble parmi les plus intéressantes des offres actuelles.

ROG n’est pas le cri de guerre d’une tribu reculée, c’est l’acronyme de Republic Of Gamer, la marque orientée jeu chez Asus. Ces deux minimachines que sont les ROG G20 et ROG GR8 sont donc les derniers rejetons, et les plus petits , de la gamme de machines orientée jeux vidéo chez le constructeur Taïwanais.

Le ROG G20, grosse minimachine de 12.5 litres.

Déjà décoré d’une récompense au Computex, l’Asus ROG G20 est un joli bébé de 12.5 litres. Si vous  êtes constitués de la même manière que moi, cela ne vous éclairera que peu sur les dimensions de l’engin. 12.5 litres c’est 8 bouteilles de 1.5 litres de flotte, ce ne m’aide pas beaucoup  a me rendre compte de la taille de la bestiole. L’engin mesure en réalité 35 cm de haut pour 34 cm de profondeur et de 6 à 10 cm d’épaisseur ce qui reste extrêmement compact pour une machine de ce calibre. 

Il s’agira donc d’un barebone peu ou prou comparable aux autres produits de la marque déjà distribués, il sera simplement joliment équipé avec du matériel haut de gamme et ne consommera pas outre mesure ce qui laisse évidemment la place à une dissipation active mais raisonnablement silencieuse.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

Il embarquera un processeur Intel Haswell Core i7-4790, un gros bébé joufflu quadruple coeur 8 threads qui tournera de 3.6 à 4 GHz  avec 8 Mo de cache. Cette bête de course gravée en 22 nanomètres affiche un TDP de 84 watts ce qui enlève évidemment tout espoir d’un engin absolument silencieux  et on ne peut donc espérer qu’une solution tout juste discrète. Le Core i7 est livré avec sa propre puce graphique, un Intel HD 4600 cadencé de 350 à 1200 MHz avec tout plein de compétences internes mais Asus a  évidemment décidé de coller une solution secondaire plus taillée pour le jeu avec une carte graphique Nvidia GTX 780. Si vous ne voyez pas vraiment ce que ça donne, c’est juste un couple assez puissant pour pousser pas mal de jeux dans leurs retranchements.

La vidéo ci-dessus montre une carte graphique Nvidia GTX 780 sur le jeu Crysis 3 en 1080 et en mode ultra, c’est à dire avec tous les détails poussés au max.

 La mémoire vive embarquée culminera à 16 Go de DDR3 en double canal et le stockage sera confié à 2 entités distinctes, un SSD de 128 Go pour le  système et un disque mécanique d’un téraoctet en prime. A noter, bien qu’invisible, Asus a ajouté un lecteur et graveur Blu-ray format Slim, tant qu’a faire.

Jusque là rien de vraiment palpitant, enfin c’est super mais c’est un PC dans une petite tour design. Le truc en plus du ROG G20 c’est l’aération mise en oeuvre par Asus. La marque ne s’est pas contentée de coller ces éléments sur une carte et de glisser le tout dans une boite noire et rouge, le constructeur a profité du fait de fabriquer ses propres composants pour créer un engin le plus discret possible.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

La base de la tour est donc ouverte, elle laisse entrer un flux d’air dans la machine pour refroidir le système. La chaleur générée par les éléments est dirigée par un caloduc vers un système d’ailettes situé en haut de la tour et refroidi par un couple de ventilateurs de la même manière qu’un système de portable classique, via une ventilation active. Cet air frais circule dans la tour autour des différents composants dont certains, comme la carte mère dessinés dans un format sur mesure pour s’adapter à l’engin : Asus a plié sa carte mère en L pour optimiser ce refroidissement. L’intérêt de la solution étant que ce boitier dépourvu d’aérations visibles est relativement silencieux nous déclare le constructeur. Il est également assez peu gourmand en énergie puisque Asus assure qu’il ne consommera que 20 watts en veille pour une nuisance sonore annoncée de 23 à 25 dB.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

2 alimentations externes nécessaires

Pour parvenir a alimenter correctement l’engin Asus avait 2 solutions et a choisi la plus silencieuse. L’Asus ROG G20 n’emploie pas d’alimentation ventilée classique en interne mais 2 alimentations externes. Oui 2, 2 blocs typiques des alimentations de portables qui seront associés l’un à l’autre pour alimenter en courant le processeur et tous les composants pour le premier et uniquement la partie graphique de Nvidia pour le second. Cela évite de chauffer l’intérieur de la carcasse et permet une meilleure gestion de la mise en veille pour les périodes de repos de l’engin. Télécharger un nouveau jeu ou regarder un film ne mettra pas en route les 2 alimentations par exemple, le système  se contentera alors de tourner sur le circuit graphique Intel et n’aura besoin que de 20 petits watts pour fonctionner.

La machine ne sera pas bidouillable pour un sou, si la base de la carte mère est au format Mini ITX, le design de celle-ci est vraiment particulier. Il sera impossible de changer cette carte pour une autre dans le futur, un détail qui ne devrait pas ravir tous les joueurs habitués à faire évoluer leur machine. Impossible également d’acheter le boitier nu pour en faire votre propre minimachine de jeu.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

Une version Steam OS sur les rails

Asus confirme que son ROG G20 sera bel et bien un jour une Steam Machine, la marque confirme même qu’il pourra être vendu avec les fameuses Steam Controller en bundle. Une confidence un peu rapide cependant puisque Steam vient de reculer ses manettes à 2015 et par la même la totalité des Steam Machines.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

Ces détails nous mettent la puce à l’oreille sur le prix de la machine, ça ne sera évidemment pas donné : De 700 à 1700$ pièce suivant les options de processeur, carte graphique et stockage. Ça pique un peu. A noter que pour  ce tarif, une série de leds colorées permettront de changer les illuminations de votre  Asus ROG G20 avec un choix parmi 8 millions de couleurs. Ça console.

 ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

En parlant de console, si on parlait du Asus ROG GR8 ?

L’Asus ROG GR8 est plus petit, plus compact, plus discret aussi que le ROG G20. Il est également moins performant, Asus ne fait pas de miracles à ce niveau. L’intérêt de ce format étant une intégration plus facile dans toutes les pièces de la maison. Asus a donc choisi d’appeler sa machine “Gaming console PC” pour mettre en avant ce format compact et plutôt silencieux associé au jeu.

L’engin mesure 25 cm de haut pour 24 cm de profondeur et de 3 à 5 cm de large. Un espace suffisant pour intégrer un processeur Intel Core i7 Haswell et une Nvidia GeForce GTX 750 Ti. De quoi là encore afficher des jeux plutôt gourmands. Pas aussi bien que le ROG G20 bien sur mais au moins au niveau des consoles NexGen…

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

La mémoire vive grimpe à 8 Go de DDR3 et le stockage se fera sur une solution 2.5 pouces en SSD ou HDD. L’équipement est plutôt complet avec un Internet Gigabit, un wifi de type 802.11ac (avec Widi/Miracast)  et une assez belle connectique : Un DiplayPort, un HDMI, 2 ports USB 2.0 en façade et 4 ports USB 3.0 à l’arrière. L’ensemble tournera sur Windows 8.1 .

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

Un peu d’upgrade mais pas trop.

Le ROG GR8 pourra subir quelques améliorations matérielles, comme le changement de stockage ou de mémoire. Possible ainsi d’acheter un version livrée avec un disque mécanique et d’opter plus tard pour un passage vers un SSD. Possible également de changer la mémoire vive pour un composant plus spacieux et performant. Par contre le  chipset graphique GeForce 750 Ti est directement intégré à la carte mère de la machine sur un bus PCI Express classique. Impossible donc de le modifier, le résultat d’une intégration poussée de l’engin et d’un système de refroidissement rentré au chausse pied dans le petit châssis.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

L’idée est de construire un système discret et performant qui prendra sa place dans le salon, dans une chambre et pourra même vous accompagner, pas de fournir la meilleure prestation possible ni une évolutivité parfaite. Avec un bruit oscillant entre 23 dB en fonctionnement et 28 dB au maximum de sa performance, une veille le laissant à 15 dB, l’engin sera probablement quasi inaudible en permanence.

Il jouera là le rôle de machine multimédia, pourra se révéler efficace dans de nombreux travaux différents et offrira la lecture de vidéos jusqu’au 4K. Un vrai PC dans un petit espace avec des performances suffisantes pour lancer la plupart des titres modernes sans rougir de ce qu’il affichera.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

Le ROG GR8 sera décliné en plusieurs modèles d’Intel et même en AMD.

Cette machine sera disponible au troisième trimestre de l’année à un prix pour le moment non indiqué. Apparemment d’autres modèles apparaîtront dans la foulée dans cette gamme de ROG GR. Ils reprendront la  forme de cette version tout en proposant d’autres types de processeurs et de solutions graphiques. Asus envisage par exemple une solution en AMD.

ASUS ROG G20 et ASUS ROG GR8

Des versions sous SteamOS sont là aussi envisagées, le ROG GR8 pouvant se retrouver là encore en bundle avec des Steam Controller à leur sortie. On sent dans ces apparitions le début d’une nouvelle gamme chez Asus Republic Of Gamer. Si l’engin fonctionne bien auprès du public, Asus devrait le décliner d’année en année au même titre que d’autres marques ayant investi ce format du PC console comme l’Alienware X51 de Dell.

5 commentaires sur ce sujet.
  • Yrt
    5 juin 2014 - 10 h 51 min
  • 5 juin 2014 - 11 h 03 min

    C’est laid, comme d’hab pour les trucs de gamer

    Répondre
  • 6 juin 2014 - 10 h 33 min

    @Julien
    De toute façon, les catégories “gamer” en hardware tout fait comme celui là n’attire généralement que des personnes en quêtes de la “meilleurs machine pour jouer monsieur s’il vous plait” et ne regarde pas plus loin, c’est hélas un commerce qui marche le tape a l’œil, m’enfin, ces machines là sont plutôt sobre et sexy comparée a une certaine sous marque de notre ami Dell :’)

    Répondre
  • 20 septembre 2014 - 2 h 52 min

    (— Technowix — – Chu ni byo Koi ga shitai :3-)

    Mais, la G20 est-elle upgradable elle aussi?

    Répondre
  • 11 mars 2015 - 13 h 43 min

    comander La version la plus grosse du g20 ce matin même . Je l’attend maintenant avec impatience.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *