Endless Computer assagit son design de PC Linux low-cost

Après un premier engin au design audacieux destiné aux salles de classe des marchés émergents, Endless Computer veut porter la bonne parole des systèmes libres aux US via deux nouvelles minimachines. L’une basée sur un SoC ARM très abordable et l’autre confiée au bon soin d’un processeur Intel Celeron un poil plus chère.

Dans une coque mêlant ABS et bambou se dessinent donc deux nouvelles solutions destinées, pour le moment, uniquement au marché US : Les Mission. Des ordinateurs qui se démarquent surtout par leur distribution intégrée d’Endless OS.

Un système développé autour d’une distribution Fedora sous GNOME qui est conçue pour travailler de manière déconnectée comme un PC complet mais qui peut bien évidemment profiter du réseau . Simple et accessible, Endless OS comporte des applications de travail, des jeux et des éléments multimédia.

Endless Mission

Le Mission Mini tournera sur un SoC Amlogic S805 quadruple coeur plus tout jeune mais efficace associé avec 2 Go de mémoire vive et 64 go de stockage. Proposé à 129$ dès ce mois de Janvier, il s’agit d’un engin complet permettant de travailler, de jouer ou de profiter de format multimédia sans débourser un cent de plus.

Endless Mission

Un prix très attractif donc, puisqu’on pourra recycler des périphériques classiques en USB un un écran HDMI ou même un vieux téléviseur  puisque l’engin dispose d’une sortie Vidéo composite et d’une prise audio jack 3.5mm.  Son Wifi est un 802.11b/g/n avec du Bluetooth 4.0, il propose un port RJ45  et  trois ports USB 2.0

Endless Mission

Le Mission One est moins compact et embarque une solution plus classique pour un MiniPC : Un processeur Intel Celeron N2807 associé à 4 Go de mémoire vive et 500 Go de stockage mécanique. Il coûte forcément plus cher mais reste raisonnable avec un tarif annoncé de 249$. Il dispose également de prises HDMI , RJ45 et USB mais proposera en plus une sortie VGA et une sortie audio toujours dans cet esprit de recyclage.

Endless Mission

Le Mission One dispose d’un wifi de type 802.11b/g/n, de Bluetooth 4.0, d’un port Ethernet, de deux ports USB 2.0 d’un port USB 3.0 et bien sur d’un port jack audio 3.5mm.

Il sera possible, dans les deux cas, de changer Endless OS pour n’importe quelle autre distribution Linux, à noter toutefois que la version Mission Mini n’aura pas forcément alors une accélération graphique de son SoC. Il est possible également de télécharger Endless Os directement et gratuitement sur le site du fabricant.

14 commentaires sur ce sujet.
  • Cid
    6 janvier 2017 - 11 h 56 min

    C’est plus joli que n’importe quel NUC. C’est vraiment orienté low cost ?

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 12 h 01 min

    Look très sympa.

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 12 h 10 min

    Look révolutionnaire: on dirait le matos hi-fi de mon père qui date de la fin des années 70 !

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 12 h 18 min

    @Pierre :
    En plus le design est très sympa et a, IMO, du sens, ce n’est pas comme certaines enceintes flottantes :-)) pouf pouf ET je NE sors PAS !

    Et ça peut servir de serveur dans une classe avec des tablettes low-cost pour proposer par exemple des exercices de math ? ;-)

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 12 h 26 min

    Mon brix n2807 4go corsair, 120go de ssd corsair m’a couté 202€ fdp compris sur ldlc. 259€ pour un boitier bambou, c’est pas un peu cher pour rien ? Et on perd le vga.

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 12 h 55 min

    J’avais pas vu, mais le codec mp3 avi etc… Est payant sous endless os, 3$. Déplorable. Avait l’air sympa le design.

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 14 h 02 min

    @arpenteur: étrange ce que tu dis là…

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 14 h 53 min

    @arpenteur:

    <>

    – Donc c’est 249 $ pas 259 €
    – Et dispose bien de la prise VGA

    En ce qui concerne les codecs pour des formats fermés, ben justement c’est des formats fermés qui sont soumis à brevets et licences, chose qu’on a peut être tendance à oublier.
    (avi = Microsoft, mov = Apple, divx = c’est compliqué, …)

    Mais bon après il y a les formats ouverts qui ne fonctionnent pas si mal.

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 14 h 54 min

    Ah ben zut la citation de l’article de Pierre a disparu :
    “… un tarif annoncé de 249$. Il dispose également de prises HDMI , RJ45 et USB mais proposera en plus une sortie VGA …”

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 15 h 28 min

    Adorable le disign du NUC like!

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 20 h 42 min

    j’aime bien le concept surtout la version linux, mais dommage pour le système, je connais pas trop endless os…

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 23 h 57 min

    Vraiment séduit aussi par le look outre l’absence de taxe Microsoft.

    Je ne vois pas le déplorable dans le fait de devoir répercuter le coût d’une licence pour un format fermé on laisse justement le choix je transcode toute ma collection de cd en .ogg format ouvert et je ne suis pas obligé d’acheter une licence pour lire les mp3 ou bien je suis paresseux/amoureuxduformatmp3/ferventdéfenseurdesformatspropriétaires et je m’acquitte du prix de la licence. C’est exactement comme s’ils offraient une option licence windows pas de souci pour moi du moment qu’on ne me l’impose pas. Vive le choix laissé au consommateur.

    Répondre
  • 10 janvier 2017 - 21 h 26 min

    @arpenteur:
    …..
    Si tu kiff pas renoi, t’achetes pas et pis c’est tout!
    Non serieusement tu te doutes bien que proposer un appareil avec un design plus recherché (perso je le trouve sublime ce mini pc) avec des matériaux qu’on a pas l’habitude de voir surtout dans de l’entrée de gamme destiné a un marché plus confidentiel que celui des marques généralistes demande des ressources bien superieures.
    Dès que tu sorts des standards les prix gonfles et si en plus t’est pas un gros poisson sur le secteur, va négocier le prix de tes composants.

    Répondre
  • 29 avril 2018 - 19 h 31 min

    @arpenteur:

    C’est payant sur tous les OS en fait …. Quand ca ne l’est pas c’est illegal dans la plupart des pays .. merci les brevets logiciels

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *