Zotac ZBox Pico PI430 : une version Core m3-8100Y au Computex

Zotac poursuit sa recherche du plus bel équilibre entre performances, encombrement et tarif avec le Zotac ZBox Pico PI430. Une déclinaison du Pi470 présenté au CES en début d’année mais qui devrait proposer un processeur Intel Amber Lake Core M3-8100Y.

Même châssis que le reste de la gamme, le Zotac ZBox Pico PI430 est un engin impressionnant de compacité. Il joue sur le même tableau que le modèle Pico PI335, par exemple, qui propose un Celeron Gemini Lake N4100. Mais à la différence de celui-ci, la marque a choisi un processeur Amber Lake Core m3-8100Y

Zotac ZBox Pico PI430

On retrouve le même châssis de 11.5 cm de long pour 7.6 cm de large et 2 cm d’épaisseur. Ainsi que le même système d’accroche permettant de le fixer en VESA derrière un écran ou sur un meuble ou fixé à un mur comme ici. La puce Amber Lake est un double coeurs fonctionnant à 1.1 GHz avec 3.4 Ghz en mode Boost développant 5 watts de TDP. Elle embarque un processeur Intel UHD 615.

A l’intérieur du châssis du Pico PI43, un système complet avec 4 Go de DDR3L et 128 Go de stockage. De quoi faire tourner le Windows 10 livré par défaut. La connectique est très complète. Une sortie HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2 pour les sorties vidéo. Un port USB 3.0 Type-C sans gestion de signal vidéo cependant, deux ports USB 3.0 Type-A ainsi qu’un jack d’alimentation et un lecteur de cartes MicroSDXC. La minimachine propose un port Ethernet Gigabit ainsi qu’un module Wifi5 et Bluetooth 5.

Zotac ZBox Pico PI430

Les 5 watts du processeur offrent au ZBox Pico PI430 un fonctionnement 100% passif. Il ne générera donc aucun bruit et ne tombera pas en panne du fait d’une usure de pièce mécanique.

Clairement orientée pour des usages pros, cette solution pourrait suivie de nouvelles versions plus musclées à l’avenir. Elle pourrait également être orientée vers un boitier estampillé “pro”. En l’absence de toute évolutivité, cela reste cependant un choix à prendre avec des pincettes pour un usage classique de particulier. Mieux vaudra s’orienter vers des machines plus ouvertes pour des utilisations classiques. C’est en tout cas une vraie évolution depuis le Pico Pi335 qui se battait avec 32 malheureux gigaoctets de eMMC non évolutifs… Les 128 Go permettent d’envisager tout de même de multiples usages pour un engin de ce calibre, même pour un particulier.

Source : ArabHardware via FanlessTech

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
3 commentaires sur ce sujet.
  • 3 juin 2019 - 17 h 08 min

    C’est génial de revoir des mini PCs avec un Core-Y. Je suis à deux doigts d’avoir un coup de cœur.

    Allez ZOTAC, il y a bien la place pour un SSD M.2 là-dedans!

    Répondre
  • 4 juin 2019 - 9 h 43 min

    Prix ?

    Répondre
  • SDK
    4 juin 2019 - 13 h 29 min

    pas de d alimentation via USB C ? ça fera un chargeur aussi gros que le pc…

    Il faut que le prix soit inferieur au NUC, sinon aucun interet

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *