Zorin OS dévoile le dernier secret du HP DM1

Herve m’envoie une vidéo amusante de son HP DM1. Une machine pas toute jeune puisque sortie en… 2011. Ce 11.6″ sous processeur AMD Zacate était piloté par un Windows qui a forcément pris un coup de vieux.

Hervé a fait évoluer sa machine dans le temps. Le disque dur mécanique de 5400 tours des débuts a cédé sa place à un SSD plus véloce. La mémoire vive a également été améliorée et le bon vieil AMD E-350, malgré son âge continuait à rendre service. Et puis… Et puis il a été question de Windows 10…

HP_Pavilion_DM1_3130sf_004Et là malgré tous ses efforts, Hervé a pris conscience que l’engin ne pourrait pas tenir la distance d’un Windows 10 récent. Trop lent, trop pénible. Pour avoir voulu faire de même avec une machine du même ordre, le processeur graphique Radeon devient poussif, la mémoire vive boostée ne permet plus de compenser les besoins du système et l’ensemble devient inexploitable.

HP_Pavilion_DM1_3130sf_073

Il fût un temps où l’on pouvait mettre à jour ses machines facilement

Que faire alors ? Hervé a fait comme beaucoup, il a été piocher dans le grand bouillon de culture du monde Linux pour trouver le système le plus adapté en 2020 pour un portable grand cru. Son choix s’est porté sur Zorin OS qu’il qualifie de “beau, stable et complet” dès son installation. Un système “parfait pour l’utilisateur Windows Lambda”. 

J’avoue ne pas bien connaitre Zorin OS mais la description qu’il m’en a faite me donne envie de réveiller quelques netbooks-zombies qui dorment sur mes étagères. Histoire de voir ce qu’ils ont encore dans le ventre avec cette formule de docteur Frankenstein. Le plus incroyable donc, c’est que pour une raison inconnue, Hervé décide de poser son HP DM1 sur la tranche après cette installation toute fraîche. Et là, surprise, il découvre ceci.

Cette machine de 2011, sans que cela ne soit indiqué nulle part, propose en interne un accéléromètre pour déterminer le sens de l’affichage de l’écran. HP n’en a pas parlé1 et les systèmes d’alors n’en tiraient pas parti sans qu’une implantation logicielle spécifique ne soit mise en place par le constructeur.

Il existait à la même époque des engins ayant un accéléromètre installé sur ce même secteur de machines, mais cela n’avait aucun sens d’en intégrer un dans un HP DM1 de 11.6″ de diagonale pour 1.6 Kg. Le plus étonnant, au final, c’est bien que ce soit le travail de développeurs bénévoles de systèmes Linux qui finisse par faire sortir cette information. C’est parce que Zorin OS a intégré un pilote générique de gestion des accéléromètres que l’engin a pu détecter son état et transmettre l’information au système.

Un détail pas si anodin si vous cherchez un système stable et efficace pour remplacer un Windows 7 qui vous aurait – malencontreusement – lâché.

Maj : Ricardo Stalmanu indique en commentaire que cette implantation cachée est une particularité des machines HP qui leur sert à détecter les chutes et à parquer les têtes de lecture des disques durs. 

Vous pouvez télécharger Zorin OS en suivant ce lien

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. J’ai vérifié et je n’ai pas trouvé de mention de la présence d’un accéléromètre sur cette famille de produit.

Rivière
71 commentaires sur ce sujet.
  • 21 février 2020 - 15 h 22 min

    j’ai fait le malin en voulant tester Fedora sur mon PC en passant par une clef USB de 16 Gb et lancer Linux à partir de la clef. De toute évidence, la clef est flinguée : elle est passée en RAW et n’est plus reconnu par Windows (sauf en passant par le programme partition). J’ai tenté avec un programme tierce (AMOIS Partition je crois) il me dit que la clef est réparée mais pas Windows qui ne le reconnait pas.

    QQ à une idée pour sauver ma clef USB ?

    Thx

    Répondre
  • 21 février 2020 - 16 h 37 min

    @Raph:

    Tu as testé DISKPART?
    sinon parfois je format les clés USB pas reconnu ou bloqué avec mon Galaxy S10 en utilisant l’adaptateur USB Type A =>C.

    Répondre
  • 21 février 2020 - 18 h 44 min

    @fofo:
    M ouais ça se discute. J’ai galéré comme un malade avec Debian pour avoir les drivers de la carte WiFi (because drivers libres). Heureusement, j’ai trouvé des Debian non officielles avec les drivers non-free.
    Linux plus stable que Windows ? J’ai toujours en mémoire les problèmes de Manjaro 18 ou les mises à jour qui m’ont plombé l’os sur Parrot OS. Et je ne parlerai pas des installations qui plantent parce qu’il manque tel ou tel fichier.
    “Sous linux mettre à jour ne nécessite pas de redémarrage et met tout à jour tous les composants (l’os, tous les logiciels, tous les pilotes…)”
    Si justement, sous Fedora et Debian Gnome un redémarrage est parfois nécessaire.

    Sinon, j’ai testé Zorin OS. Elle a une jolie interface toute de blanc vêtue mais n’apporte rien de plus qu’une autre distribution.

    Répondre
  • 21 février 2020 - 19 h 24 min

    @ Mezz oui j’ai tenté DISKPART sans succès

    Répondre
  • 21 février 2020 - 19 h 25 min

    @zafira500: Mise a part sur ces petites machines sous Atom z3… et z8… avec emmc 32g et ram 2g soudées qui ont fleuri chez tout les grands fabricants avec une espèce d’obsolescence logiciel non avouée (mise a jour Windows quasi impossible, eufi boot 32bit, et périphériques des plus exotiques, histoire de verrouiller un peu les choses), je n’ai jamais eu de problèmes avec UbuntuStudio (xfce) et Xubuntu, sur de vielles bécanes ou récentes.
    C’est surtout une histoire de noyau avec Debian, il faut être un peu patient lol.
    Je suis de ton avis sur Zorin.

    Répondre
  • 21 février 2020 - 19 h 40 min

    @Madwill: Hello, Xunbuntu sur tablette, est-ce ergonomique ?je veux dire, t’as pu trouver un thème qui va bien ? Y a des polices que je trouve toutes petites. Merci !

    Répondre
  • 21 février 2020 - 20 h 14 min

    @zafira500:

    Je n’irai pas jusqu’à dire que Linux n’a pas de soucis. Mais dans la plupart des cas, on peut les résoudre.

    La Debian c’est une base éprouvée avec volontairement des pilotes non à jour, un support de matériel qui n’est pas le plus récent. Le but de Debian c’est de se trouver dans des serveurs dont la configuration matérielle ne va pas changer à chaque mode ou nouvelle norme wifi. Éventuellement, dans ce cas, tu peux essayer la version non-stable de Debian, voie expérimentale pour avoir un support de matériel plus récent. Même chose avec ParrotOS, basé sur Debian, si la sécurité réseau n’est pas ton métier, passe ton chemin sur ces OS.

    À la base, c’est pour cela que les Ubuntu et Mint existent : proposer des dépôts plus souvent mis à jour et un support matériel étendu, y compris avec des firmwares et pilotes non libres.

    Manjaro c’est encore pour les aventureux qui savent ce qu’ils font (sauf si tu es en full AMD ou full Intel, là ça vaut largement le coup avec les pilotes libres). C’est basé sur Arch Linux, ce n’est pas une distribution des plus simples à prendre en main.

    Gnome a une mauvaise habitude : faire croire qu’un redémarrage de la machine est nécessaire pour certaines mises à jour alors qu’il devrait “juste” redémarrer les modules qu’il a mis à jour, c’est ce que fait Xfce par exemple. Si auparavant la mise à jour du noyau demandait un redémarrage, ce n’est plus le cas maintenant, le système reste stable même sans redémarrer. Il n’y a que le cas des pilotes propriétaires “fuckyou-nvidia” qui nécessitent un redémarrage (et qui posent souvent des soucis).

    Petits trucs, si tu as envie de tester d’autres choses, stables à jour, ElementaryOS ou PopOS sont de vraies alternatives à Ubuntu et Mint. Je n’ai pas testé Zorin.

    Ah oui, pour terminer. Se faire un avis sur une distribution Linux en 2018 et le garder comme acquis c’est très bancal, ça bouge tout le temps, et il y a toujours des améliorations.

    Répondre
  • 21 février 2020 - 20 h 52 min

    @OuiDocteurBob: Pareil. J’en ai testé quelques-unes aujourd’hui mais c’est la jungle. Je suis preneur de plus de retours d’expériences.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 10 h 02 min

    @prog-amateur: Salut, oui, étant donner que xfce est quasiment sans limites niveau ergonomie, selon ton écran, tu n’auras rien a faire ou peu de taf, ex:
    -lenovo miix 3 830 7.9″ 4:3 1024×786 pixels ips, tout était nickel des le dépars sur la taille des polices et des fenêtres.
    -HP pro 608 g1 7.9″ 4:3 2048 x 1536 pixels ips, il a fallu réduire l’échelle par 2 et default-xhdpi pour le thème des fenêtres.

    Pour le reste:
    -https://github.com/GuLinux/ScreenRotator en 5min, rotation de l’ensemble opérationnel. (délai, 2 secondes, Xorg oblige)
    -https://github.com/JoseExposito/touchegg idéal pour le tactile, paramétrage au goût de chacun mais peut être un trop technique pour le débutant.
    -Et paramétrage d’ONBOARD selon ses goûts.

    Sans oublié le fichier bootia32.efi pour boot usb et l’instal https://github.com/hirotakaster/baytail-bootia32.efi

    @Flyhopper: Si pour les netbook aucune distro ne pose vraiment de probléme, pour les tablettes, c’est pas la mème…
    La plus out of box sans effort est fedora 32 mais gnome reste lourd et fedo est plus technique avec un magasin d’appli peu fournis par rapport a ubuntu.
    La plus légère facilement installable que j’ai testé est bionicpuppy mais la version du noyau fait qu’il faut mettre les mains dedans pour le wifi, son et bluetooth (comme pour debian buster)
    Xubuntu est la distro qui, amha, réuni le plus qualités
    -Solide
    -Légère
    -Facilement installable et paramétrable
    -conviviale
    -Jolie (ça compte, non?)
    -Beaucoup d’infos dispo sur le net
    -Et en plus, UbuntuStudio est une Xubuntu avec noyau temps réel ainsi qu’un tas d’applis déjà installées pour la création musique/photo/vidéo de quoi ce faire un genre Ipad mini free ;)

    Répondre
  • 22 février 2020 - 12 h 38 min

    @Alain:
    « Manjaro c’est encore pour les aventureux qui savent ce qu’ils font (sauf si tu es en full AMD ou full Intel, là ça vaut largement le coup avec les pilotes libres). C’est basé sur Arch Linux, ce n’est pas une distribution des plus simples à prendre en main. »
    Elle n’est pas dure à prendre en main, c’est même une bonne distro, mais la version 18 a été vraiment mal conçue. Pour Debian, mon problème est réglé. Parrot OS marchait très bien chez moi jusqu’à la version 4.7 (il existe au passage une version Home, plus orientée grand public).

    « Petits trucs, si tu as envie de tester d’autres choses, stables à jour, ElementaryOS ou PopOS sont de vraies alternatives à Ubuntu et Mint. »
    Je les ai testées, je n’ai pas aimé. Pour l’instant, moi choix s’est porté sur Debian (une fois le driver wifi trouvé), Fedora (excellente distro, même s’il n’y a pas tous mes logiciels préférés dedans) et Manjaro, très simple à utiliser de mon point de vue.
    Autre distro à ne pas négliger : Deepin (après, il ne faut pas être paranoïaque vue que c’est une distro chinoise😁).

    Répondre
  • 23 février 2020 - 22 h 55 min

    @Madwill: J’ai testé Xubuntu (et une paire d’autres) sur mon Netbook en live cd et ça ramait… pas autant que sous Win10 mais trop pour me convaincre que ce soit la bonne. Possible que ça vienne de la clef USB que j’utilise ? Je vais tester Antix et Q4OS, voir la différence.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 0 h 01 min

    @flyhopper: En live CD?? C’est normal que ça rame, c’est pas vraiment le but, le live CD est plus pour des petites images qui vont se charger dans la RAM, et la c’est rapide (tel les puppy, slack, Tiny core, etc….)
    Perso, je teste “la gueule” de la distro en live USB ou en VM et si cela me plait, je l’installe en dur pour juger réellement de sa réactivité qui va dépendre surtout du disque dure, ssd ou hdd.
    C’est quoi ta machine?

    Répondre
  • 24 février 2020 - 0 h 47 min

    @Madwill: merci pour toutes ces précisions. J’ai réinstallé Xubuntu 19.10 sur mon Samsung Series 3 : après customisation du thème (style MacOS Pro et transparence), ça rame très très légèrement, mais rien à voir avec Windows 10.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 1 h 29 min

    @prog-amateur: De rien mais il me semble que la nouvel LTS d’Ubuntu devrait arrivée d’ici peu et donc, pas mal de petites distro très intéressantes vont être mises a jour avec le dernier noyau, comme puppy, bodhi ou encore, KDE plasma mobile x86, a suivre….;)

    Répondre
  • 24 février 2020 - 13 h 24 min

    @Madwill: Je voulais dire Live usb, bien sûr. Donc il y a une vraie différence de performance entre un test en live usb et en version installée sur SSD ? Parce que sur mon eeepc 1000HE, ça faisait un peu peur en l’état, d’où ma recherche de distrib plus légères…

    Répondre
  • 24 février 2020 - 15 h 43 min

    @flyhopper:

    Oui il y a une vraie différence, celle notamment des débits entre une clé USB sur un port USB 1.0 ou 2.0 (entre 10 et 30Mo/s) et un SSD sur un port SATA en interne (entre 80 et 150Mo/s selon les interfaces sur ce genre de mini PC).

    Après, sur ce genre de PC, ce qui compte beaucoup c’est la RAM disponible. Sur un PC avec 1Go de disponible, c’est Lubuntu voire PepperMint ou PuppyLinux encore qu’il faut privilégier.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 15 h 45 min

    @zafira500: C’est toujours intéressant de rester à jour lors de ses tests. J’ai été agréablement surpris par la 19.10 de PopOS alors que j’ai toujours été en LTS ces dernières années (depuis la 12.04, avant c’était toutes les versions les unes après les autres).

    Répondre
  • 24 février 2020 - 17 h 18 min

    @Alain: Même un windows 10 sans tous ces processus inutiles à la con qui tournent en fond tiendrait sans problème sur 1 go de ram.
    Un windows léger serait même un objectif idéal pour les ingénieurs de Microsoft afin que chacun, selon sa quantité de mémoire sur sa machine, puisse en consacrer un maximum pour ses applications plutot que monopoliser une quantité de mémoire édifiante pour faire tenir l’OS.
    Ca et les concepteurs de navigateurs/pages web (quand j’entends certains dire que 16 go de ram pour faire de la navigation internet sur 3 ou 4 onglets aujourd’hui n’a rien de honteux, je ne comprends plus rien) qui ne connaissent pas le mot “légèreté” , on est pas aidés.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 23 h 20 min

    @Le Breton:

    Je ne suis pas d’accord avec toi.
    Microsoft a essayé les Windows plus légers (Windows 7 Starter Edition, Windows ARM pour les Raspberry Pi), à chaque fois des échecs car : le noyau de Windows n’est pas suffisamment flexible pour ça (tout dépend de tout et c’est un vrai bordel sans nom pour supprimer une fonctionnalité (IE, Cortana…)), Windows fragmente les disques, sur des PC récents ça ralenti moins le système, sur des PC faibles en performances, c’est très vite limitatif. Il y a quelques années Microsoft recommandait de formater son disque tous les 2 ans à cause justement de la fragmentation dû au fonctionnement de Windows (pas au système de fichiers).

    Ensuite,
    J’ai 4Go de ram sur mon PC (i5 5200U), aucun soucis pour ouvrir 15 onglets avec Firefox, LibreOffice, GIMP en même temps mais ça c’est parce que je suis sur un système qui gère bien la mémoire disponible (Ubuntu).

    Je te rejoins sur la lourdeur des pages web, aujourd’hui faire tourner un jeu comme Space Invader dans son navigateur c’est faire tourner une application qui bouffe 100x plus de mémoire. C’est pour cela qu’il existe des groupes comme Ethics by Design ou les designeurs éthiques : https://designersethiques.org/

    Répondre
  • 1 mars 2020 - 9 h 59 min

    @Pierre
    Bonjour Pierre, pour moi l’accéléromètre était mentionné dans la notice pour protéger le HDD des chocs, si le PC détectait une accélération il mettait le HDD en sécu.

    “HP 3D DriveGuard utilise un accélérateur numérique qui détecte les mouvements brusques de l’ordinateur et parque temporairement le disque dur afin de réduire le risque de perte de données.”

    Répondre
  • 16 avril 2020 - 15 h 51 min

    Une nouvel iso KDE plasma mobile x86 est disponible https://files.kde.org/neon/images/mobile/current/ basée sur la dernière Ubuntu 20.04 et le dernier noyau, je m’en vais la tester de ce pas sur une 8″ z3735f 2gb ram!!!!!!!!!!!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *