Zenbook Pro 14 OLED : la magie selon Asus

L’Asus Zenbook Pro 14 OLED est un engin troublant. Cela ressemble à une sorte d’aboutissement de compétences techniques.

Avec le Zenbook Pro 14 OLED UX6404, le constructeur semble être parvenu à créer en laboratoire une sorte de créature mythique. Comme un golem de silicium et de métal capable d’obéir à tous vos ordres. Le recul à avoir dans le temps pour se dire qu’une telle machine n’est pas envisageable techniquement parlant n’est que de quelques années. Et pourtant, pour cette rentrée 2023 Asus nous propose un engin qu’il est difficile de prendre en défaut.

Le nouveau Zenbook Pro 14 OLED UX6404 proposera un processeur pouvant aller jusqu’au Core i9-13900H basé sur 14 coeurs et 20 Threads. Une puce de 13e Gen chez Intel qui développe 24 Mo de mémoire cache et des fréquences allant de 2.6 à 5.4 GHz déjà capable de calculs très rapides. Elle sera mise en œuvre avec un circuit graphique interne de base mais également une solution Nvidia GeForce RTX 4070 avec 8 Go de mémoire GDDR6 dédiée.

Asus met en place un système de refroidissement actif exploitant deux ventilateurs capables de gérer jusqu’à 105 Watts de TDP pilotés par 5 caloducs pour déplacer la chaleur vers les 4 aérations de la machine. L’engin sera livré avec 16 Go de mémoire DDR5 soudés sur le châssis et pourra évoluer vers 32 Go de mémoire vive supplémentaire via un slot SoDIMM libre pour un total final de 48 Go au maximum. Le stockage sera confié à une solution M.2 2280 NVMe PCIe 4.0 de 2 To. 

Le tout alimentera un écran de 14.5 pouces en 2880 x 1800 pixels. Une formule en 16:10 et 120 Hz avec une luminosité maximale de 550 Nits en HDR et une colorimétrie assurée à 100% de la palette DCI-P3. Cet affichage certifié Pantone sera couvert d’une dalle brillante et capacitive avec un ratio d’occupation de l’espace disponible affichant 90%.

Minimachines-01-2023

La connectique présente toute la panoplie de ports classiques et même quelques options devenues trop rares aujourd’hui comme un lecteur de cartes SDXC 4.0. On retrouvera un USB 3.2 Gen 2 Type-A et un autre en Type-C avec prise en charge du DisplayPort de du Power Delivery. Un port Thunderbolt proposera les mêmes fonctions. Une prise HDMI 2.1 native sera également de la partie. Un jack audio combo pour casque et souris sera intégré ainsi qu’un jack secondaire pour une alimentation dédiée de 200 Watts. A noter qu’Asus fait l’effort de livrer un adaptateur USB vers Ethernet Gigabit avec la machine.

La connexion au réseau se fera en Wi-Fi6E et Bluetooth 5. Une Webcam avec reconnaissance facile infrarouge est intégrée et le clavier est bien entendu rétro éclairé. De type Chiclet, il propose une course de touche de 1.4 mm. Le pavé tactile embarque le système de molette tactile Asus DialPad pour piloter diverses applications de manière intuitive. L’écran prend, quant à lui, en charge le stylet actif Asus Pen 2.0 qui gère 4096 niveaux de pression et se recharge en USB Type-C.

La batterie est une 76 Wh qui porte le Zenbook Pro 14 OLED à un poids de 1.65 Kg et des dimensions très compactes pour un 14.5 pouces. 32.18 cm de large, 22.33 cm de profondeur et 1.79 cm d’épaisseur. Difficile de se dire qu’un couple Core i9 et RTX 4070 puissent tenir dans si peu d’espace.

Comment prendre en défaut un tel engin sur le papier ? On pourra lui reprocher son écran brillant et supposer un bruit de ventilation trop important en cas d’exploitation intensive. Mais c’est probablement son tarif qui devrait calmer la majorité des amateurs. Comptez 2999€ dans sa version de base dès le second trimestre.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

10 commentaires sur ce sujet.
  • 5 janvier 2023 - 21 h 27 min

    Merci Pierre. Il est sûr que ce monstre va faire un potin d’enfer ! J’ai rendu un PC portable gamer à cause du boucan insupportable qu’il faisait même quand il n’était pas sollicité. Alors ce truc, faut pas rêver, ça sera l’enfer ! :(

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 21 h 35 min

    Tout était si parfait jusqu’à … la catastrophe « dalle brillante et capacitive » …

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 21 h 37 min

    Je ne comprend pas cette obsession qu’on les constructeurs à vouloir nous faire des dalles capacitives, si tu veux une tablette, tu achète une tablette … Il y a réellement tant de gens que ça qui dégeulassent leurs écrans avec leurs mains pleines de doigts ? et l’anti-reflet c’est beaucoup plus agréable qu’un truc brillant pleins de traces de doigts.

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 22 h 18 min

    @david: Ce n’est pourtant pas irrémédiable. Ma fille utilise toujours un Toshiba Z20-t acheté il y a plusieurs années grâce à un bon plan de Pierre (merci ;-)) qui est une tablette Windows avec clavier détachable, écran capacitif et MAT. Donc c’est possible !

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 22 h 23 min

    l’autre défaut que je lui reprocherai, c’est l’alim propriétaire !
    perso, j’adore aller n’importe où avec mon huawei et emprunter tous les chargeurs ubs-c qui traînent pour le charger !!!

    Répondre
  • 5 janvier 2023 - 22 h 58 min

    @Augure: Pour l’alim je pense que les deux seront compatibles : proprio et USB Type-C. Le truc c’est que pour continuer a l’utiliser en le rechargeant, le bloc mastoc est souvent indispensable.

    Répondre
  • 6 janvier 2023 - 8 h 17 min

    Pour l’alim prioritaire, c’est une grosse erreur. L’USB-C est apparemet PD et donc permet la charge, heureusement (sinon on oublie la charge intégrée par un ecran usb-c…).

    Autre soucis, la position des ports de charge : milieu sur le coté… Mais quelle idée, faut le mettre en retrait le maximum en arrière. De manière générale, si les constructeurs testaient un peu en usage réel, ils mettraient un usb-c cmopatible charge de chaque coté, le plus en retrait. En fonction des bureaux, des endroits ou on bosse, on peut avoir les prises à gauche ou à droite.

    @David: +1… dalle brillante et portable, c’est juste antinomique.

    Et il manque Une prise ethernet (même si certains diront que ca sert à rien ^^), on a de nombreux environnements pros ou il n’y a pas de wifi (volontairement parfois), et aussi personnels. Ou sinon on utilise un dock usb-c qui prend la charge, mais bon l’interet mobile…

    Répondre
  • 6 janvier 2023 - 9 h 37 min

    Comment en 2023, tu peux encore te dire que des gens seront heureux de travailler avec une dalle brillante. En plus, les dalles brillantes étaient là pour avoir des couleurs plus flashy mais avec une dalle oled pas de soucis de couleurs.
    Parfois, je me demande si ils utilisent vraiment des ordis les concepteurs.
    Après, il y a le stylet qui évite les trace de doigt et est plus précis.

    Répondre
  • 6 janvier 2023 - 9 h 43 min

    @B Dh:

    Je me réponds mais en relisant, je me rend compte qu’en sorti d’usine on n’a pas de mémoire dual channel, c’est quand même dommage de brider ainsi une telle bête de course.

    Répondre
  • 6 janvier 2023 - 9 h 51 min

    J’ai rien contre les 14 pouces mais moi je le préférerai en 15 pouces et d’ailleurs
    cela permettrai peut être un prix plus abordable

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *