Une tablette Microsoft Surface 7.5 pouces en préparation ?

Une version 7.5″ de la tablette Microsoft Surface serait en cours de développement. Haute définition, elle afficherait un écran 1400 x 1050 pixels et viendrait ainsi etoffer l’actuelle gamme de Microsoft en terme de tablette. Cet engin embarquerait une version windows 8 complète et non pas une solution RT.

Le Wall Street Journal avait déjà indiqué avoir recueilli les témoignages concordants de plusieurs sources différentes concernant l’arrivée probable d’une version 7″ de la tablette Microsoft Surface il y a quelques semaines. Cette fois-ci c’est le site CNET qui indique que d’autres indices semblent accréditer cette thèse.

Le site US a en effet relevé que l’analyste NPD DisplaySearch indiquait la montée en puissance des chaînes de production de dalles d’écrans 7.5″ 1400 x 1050 qui pourraient être destinées à cet usage.

surface 7.5

Les acteurs pouvant demander une telle masse d’écrans ne sont pas nombreux : Comme les principales marques ont déjà dévoilé des stratégies autour d’autres diagonales, cet écran 7.5″ pourrait aller comme un gant à une future Surface de plus petite taille. Cette dalle atypique serait préparée en masse, un volume de plusieurs millions d’unités de cet écran d’une densité de 233 pixels, accréditerait la thèse d’un acteur majeur sur le marché : Amazon, Apple, et Google ayant déjà dégainé leurs offres, il reste Microsoft en lice.

Une solution pour vendre plus de Surface et par la même convaincre de l’utilité de Windows 8 face à Android et iOS sur ce marché de la tablette ? Impossible de savoir pour le moment quel serait le prix d’un tel engin puisque les composants sont pour le moment totalement inconnu. si Intel choisi une solution RT avec une puce ARM, une Surface 7 pourrait venir jouer avec les offres les plus accessibles du marché, si il s’agit d’une puce x86, la tablette se positionnerait probablement sous le prix des actuels modèles 10.6″.

La tablette surface Pro 10.6″ actuellement distribuée sous Windows 8 Pro, est censée arriver à la fin de ce mois de Mai à partir de 950€ en version 64 Go et 1050€ en 128 Go. Cette version plus légère pourrait embarquer un processeur Intel de nouvelle génération et un stockage plus conséquent, le système de Microsoft étant particulièrement gourmand en espace disque.

14 commentaires sur ce sujet.
  • 6 mai 2013 - 19 h 34 min

    7,5pouces ou 7,5min d’autonomie?….

    Répondre
  • Iya
    6 mai 2013 - 19 h 46 min

    Un modèle 3g est prévue?

    Répondre
  • 6 mai 2013 - 19 h 53 min
  • 6 mai 2013 - 20 h 35 min

    @flashball: “not even an access door on the back to access the memory and hard drive”.

    Répondre
  • 6 mai 2013 - 20 h 43 min

    […] Une version 7.5" Haute Définition de la tablette Microsoft Surface serait en cours de développement. Cet engin embarquerait une version windows 8 complète et non pas une solution RT.  […]

  • 6 mai 2013 - 21 h 25 min

    @zhir, d’après un des commentaires, la RAM est soudée donc non upgradable, mais on peut (tjs d’après un commentaire) changer le HDD par un HDD de 9mm de hauteur.

    Répondre
  • 6 mai 2013 - 21 h 30 min

    @flashball: en perdant la garantie?

    Répondre
  • 6 mai 2013 - 23 h 39 min

    Chouette une petite brique chauffante. J’espère qu’elle sortira pour cet hiver, j’hésitais avec une bouillotte…

    Répondre
  • uko
    7 mai 2013 - 2 h 37 min

    @aiRVB: @GuyR:
    C’est pas beau de troller. Qu’est-ce qui vous fait penser que la machine souffrira de problèmes d’autonomie et de chauffe, en vous basant sur les informations disponibles actuellement ? On ne sait rien de son processeur ni de sa batterie.

    S’il s’agit d’un atom nouvelle génération ou d’un ARM, je ne pense pas que les 3W demandés causent de problèmes, que ça soit au niveau de l’autonomie ou du dégagement de chaleur. Et je doute que MS aille coller un core I7 dans une tablette 7″.

    @flashball:
    Jolie petite machine en effet, qui corrige bien des défauts des générations précédentes, avec un processeur plus véloce, 2go de RAM en natif et un tarif toujours aussi contenu avec une belle autonomie.

    Par contre, Asus a poussé le bouchon un peu loin sur la pub de ce modèle. Quasiment tous les points avancés sont mensongers:
    “enjoy a complimentary 32GB ASUS WebStorage² that lets you store and access your files from wherever you are, whenever you need it³”
    Comme le précise le petit “3” à la fin, une connexion internet est requise pour accéder aux données… le netbook en lui-même proposera donc un accès “n’importe où” bien plus que le service de Webstorage.

    “Now you can work hard and play hard with the mobile 1015E mini-notebook anywhere anytime as it delivers you the power and productivity of a desktop meeting your computing needs.”
    Fallait oser prétendre qu’il a la puissance d’un desktop et qu’il permet de “jouer dur”. Le processeur est certes meilleur qu’un atom, mais loin d’un Core I3, même en version mobile… Alors de là le le comparer aux versions desktop, il y a un monde. Je ne parlerais même pas du GPU “Intel GMA” qui ne doit même pas permettre aux jeux récents de se lancer.

    “Featuring up to 7.5 hours1 of battery life (roughly equivalent to the flying time from San Francisco to New York City), the 1015E offers long hours of chatting, connecting with family and friends on your favorite social media sites, watching videos, surfing the world-wide-web, or working on a Powerpoint presentation.”
    Notez la formulation habile pour berner le lecteur peu averti. L’engagement à tenir une autonomie “jusqu’à 7.5hrs” en début de phrase ne concerne pas les usages listés par la suite. Alors que la phrase laisse à penser qu’il est possible de regarder des vidéos avec wifi activé et en multitask pendant plus de 7hrs, il est probable qu’elle tombe sous les 4-5hrs en pratique dans ces conditions.

    “Get back to where you left off right away with exclusive ASUS Super Hybrid Engine II—delivering two-second¹ instant on resume from hibernate mode.”
    Oui, enfin c’est surtout ce que font toutes les machines sous Windows 8…

    “Compared to USB2.0, now you can transfer data up to ten times faster¹ with USB 3.0, leading to quicker backups and data access. When it takes merely 70 seconds to transfer a 25GB Blu-ray HD movie, it’s time to say goodbye to those long-wait frustrations.”
    Effectivement, l’USB 3.0 est THEORIQUEMENT 10 fois plus rapide que l’USB 2.0. Cependant, il faut des conditions optimales pour que ça se produise: Contrôleurs, cables, modes de stockages utilisés tous au top.
    Je suis curieux de voir le disque dur 5400tr/mn embarqué charger ou décharger un fichier de 25GO en 70 secondes. Et comme la machine n’embarque qu’un port USB3, ce n’est pas comme si on envisageait d’effectuer ce transfert entre deux SSD externes USB3.
    Dans la pratique, c’est plutôt 5-10mn à 50-70ko/s qu’il faudra compter, on est loin des 70s annoncées.

    Bref, vous je sais pas mais pour ma part je commence à avoir du mal avec les annonces mensongères. Et je ne comprends pas la logique qui se cache derrière; un client qui a l’impression de s’être fait entuber est un client qui ne revient pas.
    Quand je pense aux pauvres acheteurs peu avertis qui se fieront aux indications du constructeur ou au discours marketing du vendeur (qui leur casera toujours le produit avec la meilleure marge et utilisera les mêmes éléments mis en avant par le constructeur), je suis peiné pour eux. Et d’autant plus que j’ai régulièrement l’impression de me faire avoir de la même manière sur les produits que je connais moins, qui offrent de plus en plus souvent un service inférieur à ce qu’ils promettent.

    C’est une excellente machine pour ce qu’elle est, pourquoi vouloir pigeonner le client avec des arguments bidons ?

    Désolé pour le HS, et bonne journée aux matinaux :)

    Répondre
  • 7 mai 2013 - 8 h 20 min

    c’est trop bon comme ms a toujours 1 an ou 2 de retard sur tout ce qui est mobile …. remarque avant c’était pareil avec les os …

    Répondre
  • 7 mai 2013 - 8 h 47 min

    1400×1050, c’est un format 4/3. Je ne connais qu’un seul grand constructeur qui propose des tablettes à ce format…

    Répondre
  • 7 mai 2013 - 10 h 13 min

    @Pilef : les pixels ne sont pas toujours carrés…

    Répondre
  • uko
    7 mai 2013 - 14 h 24 min

    @Pilef:
    Si tu penses à Apple, je doute qu’ils s’emmerdent avec une résolution intermédiaire maintenant. Après les efforts qu’ils ont du déployer jusque là pour rester sur des multiples du 1024 sur leurs tablettes pour qu’IOS et son écosystème fonctionnent correctement, ils ne vont pas tout lâcher maintenant.

    Ils ont fait de gros sacrifices sur l’iPad3 en partant directement sur du 2048, quittes à devoir l’accompagner d’un processeur bien plus performant “juste pour compenser la demande en puissance de calcul” et donc d’une batterie plus volumineuse, sortant par la même occasion une tablette plus épaisse, plus lourde, plus longue à charger, et plus sujet à chauffer que la génération précédente.
    Pour la même raison, ils ont aussi pris le risque de sortir un ipad mini dont la densité de pixels de l’écran est inférieure à celle de tablettes Android à 100€, alors même que la densité de pixel est leur cheval de bataille depuis des années.

    Bref, faire une croix sur ces concessions pour finalement développer IOS et ses applications pour qu’ils gèrent les définitions intermédiaires, alors même que les dalles rétina commencent à se démocratiser ? Ça serait pour le moins surprenant.

    Répondre
  • 7 mai 2013 - 20 h 59 min

    @uko: IOS gère déjà une ribanbelle de résolutions (iphone original, iphone Rétina, iphone 5 Rétina, ipad original, ipad Rétina).
    Rajouter cette dalle IPS de 1400×1050 à l’ipadmini 2 serait une bonne solution pour couper court aux détracteurs de la résolution du primer ipad mini, tout en ne consommant pas autant qu’un Rétina. Bien joué, Tim.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *