Un Commodore 64 au coeur d’un netbook

Prenez votre courage à deux mains, une dremel, un fer à souder et les entrailles d’un Commodore 64 et glissez le tout au coeur d’un format netbook vidé de ses entrailles. Et voilà le C64p, un portable bricolé maison pour le fun et la gloire par un hacker fan de la marque.

Pour que ce bricolage fonctionne il fallait une base moderne de la machine mythique de Commodore. Glisser un C64 d’époque au sein d’un format netbook aurait été impossible d’un simple point de vue composants. La base exploitée n’est donc pas celle commercialisée en 1982 mais une version plus récente née des nombreuses péripéties de la vie de la marque .

Commodore 64

Il y a une dizaine d’année, la marque Commodore, vide de toute substance mais riche d’une belle histoire, a été rachetée par un groupe qui a décidé de remettre l’engin au goût du jour pour une poignée de nostalgiques fans de l’objet. Une grosse poignée, car le Commodore 64 s’est plutôt bien vendu avec plus de 20 millions d’unités écoulées.

Commodore 64

La carte mère du C64DTV

Cette nouvelle entité a donc décidé de relancer la production d’un Commodore 64 sous l’appellation C64DTV, une mise à jour du concept original avec une connectique plus récente pour connecter l’engin sur des téléviseurs plus modernes. Cette nouvelle version sert depuis à de nombreux hacks pour glisser le Commodore 64 dans de nombreux formats..

Commodore 64

Cette fois la solution retenue à été un format netbook : Les éléments de base de la machine ont été extirpés puis remplacés par le coeur du C64 affichant sur un écran 7 pouces et manipulable grâce à un clavier et un pavé tactile fonctionnant comme un joystick et même un port infrarouge pour piloter l’ensemble via une télécommande. Enfin une batterie de 1800mAh lui offre environ 3.5 heures d’autonomie.

Commodore 64

L’ensemble est bien sur réalisé par un fan de la marque puisque cela ne présente à peu près aucun intérêt aujourd’hui. Outre les limitations du système vieux de 30 ans, la machine elle même n’est pas des plus stables puisque la base de C64DTV n’a pas gardé la totale compatibilité du Commodore 64 d’origine. Il est plus rationnel, si vous voulez retrouver de vieux titres C64, de faire confiance à l’émulation. Une solution plus aboutie et permettant en outre d’autres usages que le jeu et quelques vieux langages de programmation obsolètes.

Source : Geek via Liliputing.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 3 décembre 2014 - 12 h 19 min

    Petit joueur…au moins un Commodore AMIGA !!!

    Imaginé un peu un Commodore Amiga qui au lieu de fonctionner
    à 8Mhz en 1986, fonctionnerait à 3000Mhz, 3Ghz…
    et vous auriez encore un jolie petit Monstre à grandes dents !
    J’en ai toujours rêvé…

    Mais ce Monstre aurait dérangé beaucoup trop d’intérêts, Microsoft, Intel, Apple…

    C’est pourquoi, le Commodore Amiga a été sournoisement tué !!!

    Même Androïd n’aurait pas eu de raisons d’exister…

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 13 h 20 min
  • 3 décembre 2014 - 20 h 05 min

    Ahhh… les bons vieux mods !!! Ca faisait longtemps et je suis toujours aussi fasciné de ces concept-netbooks !

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 20 h 37 min

    @Jean Toulouse: Commodore, comme d’autres concepts en devenir dans les années 90 on été soigneusement écartés par un concept révolutionnaire pour l’époque : le compatible. Fini les IBM et autres mastodontes vendant leur ordinateurs à prix d’or et place aux fabriquants de machines “compatibles” à base de microporcesseur Intel, AMD ou Via. Cette standardisation et la mauvaise gestion de la société Commodore (attaquer le monde entier de front) ont eu raison de la machine.
    Perso, dans l’incapacité d’émuler correctement (parfaitement) un jeux Amiga sur un PC (synchro à 50Hz assez touchy), j’ai cassé ma tirelire et acheté un A500 pour le fun. Ca coûte rien à l’achat et pourtant c’est priceless :-)

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 23 h 33 min

    Perso j’émule parfaitement les jeux Amiga sur mon PC mais biensûr branché sur un bon vieux tube crt et pas du lcd. Je ne vois pas la différence avec mon A500 à part le temps de chargement. Autrement il y a aussi le MiniMig (Mini Amiga 500) qui est une bonne solution en hardware.
    youtube.com/watch?v=2RiZKMDY_kQ

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 23 h 45 min

    Ce n’est pas trop connu, mais les dessins sur les paroies de Lascaux ont été créer avec un Amiga 2000. Si si…

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 23 h 57 min

    Ce n’est pas très connu, mais les dessins de Lascaux ont été fait avec un Amiga 2000! ;o)

    Répondre
  • Bug
    4 décembre 2014 - 7 h 14 min

    les mods sont sympas surtout pour les afficionados ;) merci aux fans de faire perdurer pour ne pas oublier ce qu’était l’informatique il y a peu de temps en fait !
    pour répondre a SAMARC il me semble que c’était avec un ZX Spectrum +2 et non un amiga ;)

    Répondre
  • 5 décembre 2014 - 0 h 32 min

    Pour la petite histoire, la branche française qui ne se portait pas bien à coulée pour une erreur de TVA, ils ont vendu des moniteurs avec un taux de TVA informatique (4,5 % il me semble) alors que comme ils avaient une entrée vidéo, l’État a estimé que c’ était le taux matériel vidéo (18,6%).

    Répondre
  • 5 décembre 2014 - 10 h 39 min

    Le commodore 64 fut mon premier ordinateur et tout son charme provenait de sa forme et de son clavier si caractéristique…

    Un mini PC dans un clavier de C64 serait l’idéal en ces temps de nostalgie rétrograde !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *